Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les dépenses pour les services cloud ont dépassé les 30 milliards de dollars au second trimestre
Avec une croissance incrémentale qui continue d'augmenter, rapportent Synergy Research et Canalys

Le , par Olivier Famien

342PARTAGES

4  0 
Que ce soit Synergy Research group, l’entreprise de marketing et d’étude de marché pour le cloud et les technologies de l’information ou Canalys, l’entreprise d’analyse de marché, toutes s’accordent pour dire que les dépenses pour les services cloud au cours du second trimestre qui vient de s’achever ont dépassé les 30 milliards de dollars.

Synergy qui vient de livrer son rapport pour le second trimestre soutient, sur la base des données à sa disposition, que les dépenses du deuxième trimestre pour les services d’infrastructure cloud (IaaS, PaaS, cloud privé hébergé) ont atteint le cap des 30,5 milliards de dollars, soit une augmentation de 7,5 milliards de dollars par rapport au deuxième trimestre (T2) de 2019. Et sur les douze mois, les dépenses cloud ont atteint les 111 milliards de dollars.

En s’appuyant sur les données de la même période des années précédentes de Synergy, l’on peut soutenir que les investissements des entreprises en matière d’infrastructures cloud restent en constante progression.


L’an dernier, la tendance était également à la hausse avec une croissance des dépenses estimée à 6,5 milliards de dollars par rapport à celles du T2 2018. En 2018 au T2, la croissance des dépenses cloud a été estimée à 5,5 milliards de dollars par rapport à celles de 2017 au T2. Et en 2017, Synergy Research group a noté une croissance de 3,3 milliards de dollars en dépenses cloud par rapport à celles de 2016 au T2.

Canalys de son côté avance que les dépenses au T2 ont atteint 34,6 milliards de dollars. Et par rapport au premier trimestre de cette année, les dépenses ont augmenté de 3,5 milliards de dollars. Pour Canalys, « ;cela représente la plus grande expansion trimestrielle en termes de dollars américains, car la consommation de services basés sur le cloud pour la collaboration en ligne et les outils de travail à distance, le commerce électronique, l’apprentissage à distance et la diffusion en continu de contenu a atteint de nouveaux records pendant le confinement ;».

Selon le rapport de Synergy, Amazon domine le marché avec 33 % de part de marché. Il est suivi par Microsoft avec 18 % de part de marché et Google, 9 % de part de marché. Les fournisseurs chinois de cloud qui gagnent du terrain année après année représentent désormais plus de 12 % du marché mondial, dominés par Alibaba, Tencent et Baidu.


Synergy souligne que les huit principaux fournisseurs de cloud représentent désormais 77 % du marché mondial. Ils sont suivis par une longue queue de petits fournisseurs ou de grandes entreprises avec une position mineure sur le marché du cloud. Sur ce marché, les services publics IaaS et PaaS représentent la plus grande part de marché, et ceux-ci ont augmenté de 34 % au T2. La domination des cinq premiers fournisseurs est encore plus prononcée dans le cloud public, où ils contrôlent près de marché. Géographiquement, le marché du cloud continue de croître fortement dans toutes les régions du monde, soutient Synergy.

Selon John Dinsdale, analyste en chef chez Synergy Research Group, au regard de la croissance que connaît ce secteur « ;c’est presque comme s’il n’y avait pas de pandémie de COVID-19 qui sévissait dans le monde. Alors que les entreprises luttent pour s’adapter aux nouvelles normes, les avantages du cloud public sont amplifiés ;».

Comme Synergy, Canalys positionne Amazon en tête du classement des fournisseurs cloud vers lesquels les entreprises et les individus se sont tournés au T2. dans son rapport, Amazon Web services a ravi 31 % de part de marché. Il est également suivi par Microsoft détenant 20 % de part de marché et Google avec 6 % de part de marché. Alibaba vient en 4e position dans le classement de Canalys après avoir obtenu 5 % de part de marché.


Selon Matthew Ball, analyste en chef de Canalys, « ;les services basés sur le cloud ont joué un rôle essentiel dans la mise en place de plans de continuité d’urgence conçus pour maintenir les opérations virtuelles pendant le confinement ;». Il ajoute que « ;celles-ci s’avéreront également essentielles dans la prochaine phase de la réponse au COVID-19, à mesure que les économies rouvriront progressivement. En plus de soutenir le travail à distance continu et l’apprentissage à distance, les services basés sur le cloud soutiendront le déploiement de nouveaux flux de travail numériques tels que les systèmes de réservation et de commande en ligne ainsi que d’autres engagements de services sans contact ;».

Source : Synergy Research Group, Canalys

Et vous ?

Que pensez-vous de ces rapports ;? Sont-ils fiables ;?

Pensez-vous que les investissements cloud vont s’estomper après la crise de la COVID-19 ou vont — ils continuer de croître ;?

Voir aussi

Surcharge du Cloud Computing : alors que le cloud devient le principal environnement de données des organisations, la sécurité est à la traîne, selon un nouveau rapport
La dépendance du Cloud augmente, selon une enquête, les entreprises utilisant de plus en plus le cloud pour compenser les pénuries de main-d’œuvre liées à la distanciation sociale
Le marché du cloud chinois a connu une croissance de 67 % au dernier trimestre 2019, un essor qui ne sera pas freiné par la pandémie COVID-19 selon Canalys
La sécurité dans le Cloud reste challengée par la complexité et le Shadow IT d’après IBM, principales menaces : Vol de données, cryptomining et ranswomware

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !