Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les arguments nommés vont débarquer dans PHP 8 et promettent de nombreux avantages
Comme la possibilité d'écraser directement uniquement les valeurs par défaut que vous souhaitez modifier

Le , par Stéphane le calme

129PARTAGES

27  0 
La source de PHP 8.0 est prévue pour la fin de cette année avec un ambitieux programme, notamment :
  • de nouvelles fonctionnalités :
    • un compilateur JIT ;
    • les « union types » ;
    • les attributs ;
    • une nouvelle classe WeakMap ;
    • les simplifications de code apportées par les nouveaux constructeurs ;
    • de nouvelles fonctions ;
  • des changements qui auront un impact sur le code existant (Breaking changes) :
    • la gestion de l’incrémentation d’index négatifs dans les tableaux ;
    • des modifications sur la gestion des erreurs ;
    • des modifications sur les valeurs par défaut des directives d’initialisation de PHP ;
    • des fonctions supprimées.

Il y a quelques jours, la communauté PHP a adopté les named arguments (arguments nommés), aussi appelé named parameters (paramètres nommés).

Les arguments nommés permettent de passer des arguments à une fonction en fonction du nom du paramètre, plutôt que de la position du paramètre. Cela rend la signification de l'argument autodocumentée, rend les arguments indépendants de l'ordre et permet de sauter arbitrairement les valeurs par défaut.

Pour donner un exemple simple:

Code PHP : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
//en utilisant des arguments de position:
array_fill(0, 100, 50);
 
//en utilisant des arguments nommés:
array_fill(start_index: 0, num: 100, value: 50);

L'ordre dans lequel les arguments nommés sont passés n'a pas d'importance. L'exemple ci-dessus les passe dans le même ordre qu'ils sont déclarés dans la signature de la fonction, mais tout autre ordre est également possible:

Code PHP : Sélectionner tout
array_fill(value: 50, num: 100, start_index: 0);

Il est possible de combiner des arguments nommés avec des arguments positionnels normaux et il est également possible de ne spécifier que certains des arguments optionnels d'une fonction, quel que soit leur ordre:

Code PHP : Sélectionner tout
1
2
3
htmlspecialchars($string, double_encode: false);
//Revient à la même chose que
htmlspecialchars($string, ENT_COMPAT | ENT_HTML401, 'UTF-8', false);

Cette fonctionnalité a fait l'objet de vives discussions et des contre-arguments ont été avancés pour ne pas l'implémenter.

L'un des arguments contre les paramètres nommés est qu'ils rendraient difficile la maintenance d'un logiciel open source : changer le nom d'un argument deviendrait un changement radical. Voici ce que cela signifie. Imaginez un package open source qui a cette fonction dans le cadre de son API publique:

Code PHP : Sélectionner tout
public function toMediaCollection(string $collection, string $disk = null);

Les paramètres nommés permettraient d'appeler cette fonction comme ceci:

Code PHP : Sélectionner tout
1
2
$pendingMedia
    ->toMediaCollection(collection: 'downloads', disk: 's3');

Si, pour une raison quelconque, le mainteneur souhaite changer le nom de la variable $collection ou $disk, il devra taguer une version majeure, car des arguments nommés en feraient un changement radical.


Quels sont les avantages des arguments nommés ?

Ignorer les valeurs par défaut

Cependant, pour plusieurs développeurs, les avantages l'emportent de loin sur la peur des problèmes de compatibilité ascendante ou des API gonflées. Certains pensent même qu'ils permettront d'écrire un code plus propre et plus flexible. D'une part, les arguments nommés vous permettent d'ignorer les valeurs par défaut. Les arguments nommés vous permettent d'écraser directement uniquement les valeurs par défaut que vous souhaitez modifier. Prenons cet exemple :

Code PHP : Sélectionner tout
1
2
3
4
setcookie(
    name: 'test',
    expires: time() + 60 * 60 * 2,
);

Sa signature de méthode est en fait la suivante:

Code PHP : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
setcookie ( 
    string $name, 
    string $value = "", 
    int $expires = 0, 
    string $path = "", 
    string $domain = "", 
    bool $secure = false, 
    bool $httponly = false,
) : bool

Dans cet exemple, nous n'avions pas besoin de définir $value d'un cookie, mais nous devions définir une heure d'expiration. Les arguments nommés ont rendu cet appel de méthode un peu plus concis. Ci-dessous setcookie sans les arguments nommés puis avec les arguments nommés:

Code PHP : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
setcookie(
    'test',
    '',
    time() + 60 * 60 * 2,
);
Code PHP : Sélectionner tout
1
2
3
4
setcookie(
    name: 'test',
    expires: time() + 60 * 60 * 2,
);

Code auto-documenté

L'avantage de l'autodocumentation du code s'applique même lorsque vous n'ignorez pas les arguments facultatifs. Par exemple, comparez les deux lignes suivantes:

Code PHP : Sélectionner tout
1
2
3
array_slice($array, $offset, $length, true);
// et
array_slice($array, $offset, $length, preserve_keys: true);

Si cet exemple n'était pas écrit en ce moment, un développeur n'aurait pas su ce que fait le quatrième paramètre de array_slice (ou même qu'il existe en premier lieu).

Initialisation d'objet

La RFC de promotion des propriétés du constructeur simplifie considérablement la déclaration des classes d'objets de valeur. Pour choisir l'un des exemples de cette RFC:

Code PHP : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
// Partie de la représentation PHP AST
class ParamNode extends Node {
    public function __construct(
        public string $name,
        public ExprNode $default = null,
        public TypeNode $type = null,
        public bool $byRef = false,
        public bool $variadic = false,
        Location $startLoc = null,
        Location $endLoc = null,
    ) {
        parent::__construct($startLoc, $endLoc);
    }
}

Les constructeurs en particulier ont souvent un nombre plus grand que la moyenne de paramètres dont l'ordre n'a pas de signification particulière, et qui sont généralement par défaut. Bien que la promotion du constructeur simplifie la déclaration de classe, elle n'aide pas l'instanciation d'objet réelle.

Il y a eu plusieurs tentatives pour rendre la construction d'objet plus ergonomique, comme le RFC Object Initializer et le RFC COPA. Cependant, toutes ces tentatives ont été refusées, car elles ne s'intègrent pas bien dans le langage, en raison d'une interaction défavorable avec des constructeurs ou des propriétés non publiques.

Les arguments nommés résolvent le problème d'initialisation des objets comme un effet secondaire, d'une manière qui s'intègre bien à la sémantique du langage existant.

Code PHP : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
new ParamNode("test", null, null, false, true);
// devient:
new ParamNode("test", variadic: true);
 
new ParamNode($name, null, null, $isVariadic, $passByRef);
// ou était-ce ?
new ParamNode($name, null, null, $passByRef, $isVariadic);
// qui devient
new ParamNode($name, variadic: $isVariadic, byRef: $passByRef);
// ou
new ParamNode($name, byRef: $passByRef, variadic: $isVariadic);
// et cela n'a plus d'importance!

L'avantage des arguments nommés pour l'initialisation des objets est en surface le même que pour les autres fonctions, cela a juste tendance à avoir plus d'importance dans la pratique ici.

Options sécurisées et documentées

L'une des solutions de contournement courantes pour le manque d'arguments nommés est l'utilisation d'un tableau d'options. L'exemple précédent pourrait être réécrit pour utiliser un tableau d'options comme suit:

Code PHP : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
class ParamNode extends Node {
    public string $name;
    public ExprNode $default;
    public TypeNode $type;
    public bool $byRef;
    public bool $variadic;
 
    public function __construct(string $name, array $options = []) {
        $this->name = $name;
        $this->default = $options['default'] ?? null;
        $this->type = $options['type'] ?? null;
        $this->byRef = $options['byRef'] ?? false;
        $this->variadic = $options['variadic'] ?? false;
 
        parent::__construct(
            $options['startLoc'] ?? null,
            $options['endLoc'] ?? null
        );
    }
}
 
// Usage:
new ParamNode($name, ['variadic' => true]);
new ParamNode($name, ['variadic' => $isVariadic, 'byRef' => $passByRef]);

Bien que cela fonctionne, et soit déjà possible aujourd'hui, cela présente de nombreux inconvénients:
  • Pour les constructeurs en particulier, cela exclut l'utilisation de la promotion de constructeur.
  • Les options disponibles ne sont pas documentées dans la signature. Vous devez regarder l'implémentation ou phpdoc pour savoir ce qui est pris en charge et quels types il nécessite. Phpdoc ne fournit pas non plus de moyen universellement reconnu de documenter cela.
  • Le type des valeurs d'option n'est pas validé sauf s'il est implémenté manuellement. Dans l'exemple ci-dessus, les types seront en fait validés en raison de l'utilisation de types de propriétés, mais cela ne suivra pas la sémantique PHP habituelle (par exemple, si la déclaration de classe utilise strict_types, les options seront également validées selon strict_types).
  • À moins que vous ne fassiez tout votre possible pour vous protéger, le passage d'options inconnues sera validé silencieusement.
  • L'utilisation d'un tableau d'options nécessite une décision spécifique au moment de l'introduction de l'API. Si vous commencez sans en utiliser un, mais ajoutez ensuite des paramètres facultatifs supplémentaires et réalisez que l'utilisation d'un tableau d'options serait plus propre, vous ne pouvez pas effectuer le changement sans interrompre les utilisateurs d'API existants.

Les paramètres nommés fournissent les mêmes fonctionnalités que les tableaux d'options, sans aucun des inconvénients

Les attributs

L'utilisation d'arguments nommés dans les annotations phpdoc est déjà largement répandue dans l'écosystème. Bien que la RFC Attributes remplace les annotations phpdoc par une fonctionnalité de langage de première classe, elle ne prend pas en charge les arguments nommés. Cela signifie que les annotations existantes devront introduire des changements structurels importants pour migrer vers le système d'attributs.

Par exemple, l'annotation Symfony Route accepte un certain nombre d'options facultatives telles que des méthodes. Actuellement, une migration vers des attributs peut ressembler à ceci:

Code PHP : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
/**
 * @Route("/api/posts/{id}", methods={"GET","HEAD"})
 */
public function show(int $id) { ... }
 
// Might become:
 
<<Route("/api/posts/{id}", ["methods" => ["GET", "HEAD"]])>>
public function show(int $id) { ... }

L'introduction d'arguments nommés dans la même version que les attributs permettrait de conserver exactement la même structure qu'auparavant:

Code PHP : Sélectionner tout
1
2
<<Route("/api/posts/{id}", methods: ["GET", "HEAD"])>>
public function show(int $id) { ... }

Certaines modifications seraient encore nécessaires en raison du manque de prise en charge des annotations imbriquées, mais cela rendrait la migration un peu plus fluide.

Source : PHP

Et vous ?

Que pensez-vous des arguments nommés ?

Voir aussi :

Les nouveautés de PHP 8
Microsoft annonce qu'il ne va plus offrir de support à PHP sur Windows dès la version 8.0 dont la sortie est prévue pour novembre

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Captain Spic
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 29/07/2020 à 16:01
Citation Envoyé par NoPr0n
Présenté comme ça l'est dans cet article, ça semble être une évolution très positive. Les tableaux d'options sont toujours une plaie à gérer, la source de nombreux problème et de code illisible.

Par contre je suis un peu plus dubitatif sur la forme que vont prendre les attributs. Je les trouve beaucoup moins lisibles que les annotations symfony par exemple. A voir sur la durée...
Le caractère "@" ne peut pas être utilisé directement à cause de sa signification en PHP (il sert à rendre une erreur silencieuse et renvoyer false).
C'est vraiment plus un soucis technique du côté interpréteur PHP qui par volonté.
Les syntaxes "@@(...)" et "#[...]" ont été proposées également (et il me semble que des votes sont encore en cours).

Citation Envoyé par Neckara
<troll>C'est pas déjà mort le PHP ?</troll>
C'est toujours la première techno sur le web en terme de sites servis, je crois
Donc... non ?
3  0 
Avatar de redcurve
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/07/2020 à 15:58
Citation Envoyé par emilie77 Voir le message
super ce PHP 8! j'aimerai faire tout avec le php, du compilé aussi, des gui crossplatform...
En fait c'était possible à une époque en bindant php sur dotnet, le projet s'appelait https://fr.wikipedia.org/wiki/Phalanger_(compilateur)

De nos jours il est possible de faire tourner php "par dessus" dotnet core avec le compilateur peachpie les gains en performance et en sécurité sont simplement astronomique.
1  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 29/07/2020 à 16:00
J'y vois 2 intérêts :
- la possibilité de sauter facilement de nombreux arguments optionnels et pour ca c'est très bien.
- c'est la solution de facilité pour PHP afin de se débarrasser de ses incohérences dans les ordres de paramètres.

Mais de l'autre coté :
- ca va rendre le code plus verbeux (je désactive d'ailleurs cette fonctionnalité dans les ide intellij)
- Les problème de rétrocompatibilité risque d'être important
- Le mélange d'appel entre argument nommés ou positionnels va faire mal au crane ...
1  0 
Avatar de NoPr0n
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 29/07/2020 à 10:50
Présenté comme ça l'est dans cet article, ça semble être une évolution très positive. Les tableaux d'options sont toujours une plaie à gérer, la source de nombreux problème et de code illisible.

Par contre je suis un peu plus dubitatif sur la forme que vont prendre les attributs. Je les trouve beaucoup moins lisibles que les annotations symfony par exemple. A voir sur la durée...
0  0 
Avatar de emilie77
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/07/2020 à 11:34
super ce PHP 8! j'aimerai faire tout avec le php, du compilé aussi, des gui crossplatform...
0  0 
Avatar de zakeszako
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 31/07/2020 à 7:33
Je pense directement au langage Python
0  0 
Avatar de yvesmarie
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 15/09/2020 à 2:41
une astuce simple avec toutes les versions de PHP
https://www.developpez.net/forums/bl...fonctions-php/
0  0 
Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 29/07/2020 à 12:24
<troll>C'est pas déjà mort le PHP ?</troll>
1  9