Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google Shopping : Google annonce qu'il va rendre la fonctionnalité "Buy on Google" gratuite et sans commission,
Une attaque en règle contre Amazon ?

Le , par Bill Fassinou

198PARTAGES

5  0 
Lancé en 2002, Google Shopping, est un site de e-commerce et un comparateur de prix fourni par Google, qui regroupe dans un annuaire des produits mis en vente sur le Web. Avec la crise du covid-19, la société a choisi de rendre gratuite l’inscription de nouveaux produits sur son site Google Shopping pour les détaillants aux États-Unis, et ces produits vont aussi apparaître gratuitement dans Search. Google a annoncé mardi que la prochaine étape de l'entreprise était de rendre la fonctionnalité “Buy on Google” (acheter avec Google) sans commission.

Les chiffres du commerce électronique ont atteint des sommets ces dernières années. Ainsi, le total des ventes sur Internet en France en 2019 s'élèverait à 103,4 milliards d'euros. En outre, en raison de la pandémie du Covid-19, les experts prévoient que ce total va être largement dépassé en 2020. Cette flambée de l’e-commerce s’observe un peu partout dans le monde, notamment aux États-Unis et les entreprises comme Google n’entendent pas passer à côté de l’opportunité que cela représente. Ce dernier n’a pas cessé de peaufiner sa plateforme depuis le début de la pandémie.

Cette semaine, l’entreprise a annoncé l’arrivée prochaine d’une offre qui est un grand avantage pour les vendeurs, mais qui pourrait être vue comme une attaque en règle contre Amazon. « Aujourd'hui, nous franchissons une nouvelle étape importante pour permettre aux détaillants de vendre plus facilement sur Google. Bientôt, les vendeurs qui participent à notre expérience de paiement "Buy on Google" n'auront plus à nous vexer de commission. Nous offrons aux détaillants un plus grand choix en ouvrant notre site à des fournisseurs tiers, à commencer par PayPal et Shopify », a-t-il déclaré.


Pour Bill Ready, président de la branche commerce chez Google, ces changements ont pour objectif d’offrir à toutes les entreprises, des petits magasins aux chaînes nationales et aussi aux marchés en ligne, le meilleur endroit pour entrer en contact avec les clients, quel que soit le lieu où un achat est effectué. Avec plus de produits et de magasins à découvrir et la possibilité d'acheter directement sur Google ou sur le site d'un détaillant, les acheteurs auront plus de choix dans tous les domaines. C’est désormais zéro frais de commission quand ils achètent vos produits sur Google.

Bill Ready estime qu’en supprimant les commissions, Google réduit le coût des activités commerciales et facilite encore davantage la vente directe sur Google pour les détaillants de toutes tailles. Selon ce qu'il a dit, l’offre va commencer par un projet pilote que la société étendra à tous les vendeurs éligibles aux États-Unis dans les prochains mois. Dans le même temps, il ouvre sa plateforme à d’autres fournisseurs de l’e-commerce. Shopify est concerné pour l'inventaire, la gestion des commandes et le traitement des paiements, PayPal fournissant également ce dernier service. D'autres devraient aussi suivre.

L'avantage de cette approche est que, ainsi, si un détaillant souhaite vendre directement sur Google, il peut démarrer encore plus rapidement et continuer à utiliser les outils et les services qui fonctionnent déjà pour son entreprise. Ou, s'il est novice en matière de vente en ligne, il pourra choisir parmi les options lorsqu'il s'inscrira sur le Centre des commerçants (Merchant Center) de Google. En outre, parmi les fonctionnalités à venir, les vendeurs auront également la possibilité d’importer leurs inventaires en quelques clics.

Bill Ready a rapporté que, afin de simplifier les outils et les rendre plus compatibles avec les procédés existants des commerçants, Google autorise désormais des formats de flux de produits couramment utilisés. Ainsi, les détaillants peuvent connecter leur inventaire pour vendre directement sur Google sans avoir à reformater leurs données. Il a également ajouté une nouvelle option permettant aux détaillants d'ajouter des informations sur les produits (des images ou des spécifications techniques), en puisant dans sa base de données plutôt que de devoir les télécharger eux-mêmes.

Outre cela, pour aider les gens à découvrir les petits commerçants, Google a prévu d'ajouter un nouveau filtre pour les petites entreprises dans l'onglet Google Shopping. Il a également déclaré qu’il continuera à ajouter des fonctionnalités pour aider les petites entreprises à participer au commerce en ligne. Toutes les fonctionnalités que la société a prévues seront d’abord déployées aux États-Unis. Cependant, la firme de Mountain View prévoit aussi des lancements internationaux, en Europe et ailleurs dans le monde à partir de 2021.

« Bien qu'il nous reste encore beaucoup à faire, notre objectif est de rendre le commerce numérique plus accessible aux détaillants de toutes tailles dans le monde entier, en offrant aux consommateurs un plus grand choix et davantage de moyens de trouver les meilleurs produits, magasins et prix », a conclu Bill Ready. S’agit-il d’une offensive de Google dans le but de contrer la croissance rapide d’Amazon durant cette période de crise ?

Source : Annonce de Google

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

La fortune de Jeff Bezos, patron d'Amazon, augmente de 24 milliards USD, une croissance favorisée par les mesures de confinement liées au covid-19, selon Bloomberg Billionaires Index

Malgré la crise du COVID-19, Canalys annonce une croissance d'environ 10 % en 2020 pour des secteurs clés de l'IdO, les appareils audio personnels intelligents connaîtront la plus forte hausse

Elon Musk, Jeff Bezos parmi les milliardaires américains qui gagnent en valeur nette en temps de pandémie, selon un rapport. « C'est l'histoire de deux pandémies, avec des sacrifices très inégaux »

Après la pandémie du covid-19, les entreprises de la Big Tech seront-elles inarrêtables ? Oui, selon Kara Swisher qui pense qu'elles deviendront très puissantes et « sans aucune responsabilité »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de alexvb6
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 31/07/2020 à 18:54
À la manière de Google Maps (originellement gratuit) et de Google Custom Search (originellement disponible sans annonces affichés), devinez ce qui se passera dans quelques années
1  0 
Avatar de cedric57
Membre averti https://www.developpez.com
Le 31/07/2020 à 22:23
Pour avoir tenté de référencer des produits dans google et amazon. Je trouve que amazon est BIEN MEILLEUR pour référencer rapidement un nouveau produit là où avec google, il ne suffit pas de faire une belle offre pour avoir sa chance.
Avec google, si la concurrence est seulement moyenne…c'est ultra long de se faire référencer. Mais en ecommerce, on peut pas forcément attendre 2 ans.
Donc moi ça ne m'attire pas. Mais si par hasard ils venaient à faire un truc d'efficace…au contraire je foncerai.
0  0