Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

SoftBank serait sur le point de se séparer d'ARM, Nvidia semble intéressé, mais pas Apple,
Selon un rapport de Bloomberg Technology

Le , par Bill Fassinou

382PARTAGES

10  0 
Après l’avoir acquis pour 32 milliards de dollars en 2016, le groupe japonais SoftBank serait désormais sur le point de se séparer d’ARM Ltd., l’un des plus grands fabricants de microprocesseurs d'architecture 32 bits et d'architecture 64 bits de type RISC dans le monde. C’est ce qu’annonce un nouveau rapport de Bloomberg Technology paru cette semaine. Selon le magazine américain, cette vente suscite l'intérêt de Nvidia Corp. pour ce qui pourrait devenir le plus gros contrat de semi-conducteurs de tous les temps, mais pas du tout celui d’Apple.

Arm Ltd, a été fondée sous la forme d'une coentreprise par Acorn Computers, Apple et VLSI Technology. ARM une entreprise britannique spécialisée dans la conception de processeurs d'architecture 32 bits et d'architecture 64 bits de type RISC. Elle développe également un grand nombre de blocs de propriété intellectuelle (IP). Il est désormais présent dans le monde entier et son siège historique se situe à Cambridge. Depuis son rachat en 2016, le concepteur de puces est l'une des participations les plus prisées du géant japonais SoftBank Group Corp.

En 2016, SoftBank a décrit ARM comme son bien le plus précieux, le PDG de SoftBank, Masayoshi Son, le décrivant comme “le centre du centre de SoftBank”. À l'ère du coronavirus, SoftBank a été durement touchée par les évaluations de Uber et WeWork, ainsi que par la faillite de OneWeb, et elle est maintenant prête à vendre ARM pour lever des fonds. Bloomberg a interrogé des personnes proches du dossier, restées sous anonymat, et a établi un rapport sur qui était intéressé par l’offre ou pas. Ce rapport met en évidence les positions d’Apple et de Nvidia.


Concernant cette nouvelle mise en vente, Bloomberg Technology a rapporté que, selon les personnes proches du dossier, Nvidia semble être celui qui est le plus intéressé pour racheter ARM. Selon le média, Nvidia, le plus grand fabricant de puces graphiques du monde, a fait une approche ces dernières semaines au sujet d'un accord potentiel pour ARM. SoftBank a en effet étudié les possibilités de se retirer d'une partie ou de la totalité de sa participation dans l'entreprise. Toutefois, d'autres soumissionnaires potentiels pourraient également émerger, selon ces personnes.

L'intérêt de Nvidia pourrait ne pas mener à un accord, et SoftBank pourrait choisir d’inscrire l'entreprise en bourse. ARM Ltd. pourrait valoir environ 44 milliards de dollars si la société fait une introduction en bourse l'année prochaine. Par ailleurs, en se référant à une analyse de New Street Research LLP, une plateforme de recherche indépendante qui est axée sur le secteur des télécommunications et le domaine de la technologie, cette valorisation pourrait atteindre 68 milliards de dollars d'ici 2025. SoftBank étudierait encore la meilleure façon de procéder.

Les actions de Nvidia ont été multipliées par plus de vingt au cours des cinq dernières années, ce qui lui confère une valeur marchande de 257 milliards de dollars à la clôture de ce mercredi. La société, qui est basée à Santa Clara, dans l’État de Californie, a étendu sa domination sur les puces graphiques utilisées par les joueurs à de nouveaux domaines tels que le traitement de l'intelligence artificielle dans les centres de données. Elle a également pris pied dans le marché naissant des systèmes qui permettent de faire fonctionner les voitures autonomes.

Il faut noter que les processeurs ARM sont les plus populaires sur le marché de l'embarqué, des smartphones et des tablettes. Nvidia Corp. est titulaire d'une licence ARM, mais elle n'est pas un concurrent majeur dans le secteur des smartphones. Concernant SoftBank et Apple, Bloomberg a rapporté que les deux sociétés ont eu des discussions préliminaires, mais Apple ne prévoit pas de poursuivre une offre. L'opération de licence d'ARM s'inscrirait mal dans le modèle commercial d'Apple, axé sur le matériel. Il pourrait aussi y avoir des problèmes de réglementation.

En effet, la technologie d'ARM est à la base des puces dans tous les appareils d'Apple Inc. Elle devient de plus en plus précieuse à mesure que l'entreprise fait pression pour que son architecture soit utilisée dans des voitures plus intelligentes, des centres de données et des équipements de réseau. Cependant, Bloomberg a ajouté que certains problèmes pourraient survenir si Apple possédait un licencié clé qui fournit tant de rivaux. La situation d'Apple est presque la même pour la plupart des entreprises qui sont attachées à ARM (ou possèdent une licence ARM).

Selon le média, ARM est si répandu que l'acheter sera un cauchemar réglementaire, et même les régulateurs les plus indulgents du monde doivent frémir à l'idée qu'un titulaire de licence ARM existant le rachète. Apple est célèbre pour avoir fait passer toute sa gamme de Mac d'Intel à des puces ARM maison, et elle a les moyens de racheter la société. Mais un gouvernement approuverait-il qu'Apple acquière autant de pouvoir sur l'écosystème Android ? D’autres entreprises ont également l’argent pour racheter, mais cette situation les empêche de se montrer.

Par exemple, Qualcomm est une autre entreprise étroitement liée à ARM, mais elle est déjà une monopoliste reconnue dans de nombreux pays grâce à son pouvoir sur le marché des modems et des SoC ARM pour les smartphones. Google est aussi en mesure de racheter ARM, mais la société rend déjà les régulateurs nerveux grâce à son contrôle sur l'industrie des smartphones via Android. D’après Bloomberg, si personne ne lève le doigt pour racheter ARM, la seule issue qui s’offre à SoftBank pour résoudre ses problèmes est l’introduction en bourse d’ARM.

Source : Bloomberg

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Le Japonais SoftBank rachète le spécialiste de la conception de puces ARM Holdings pour 24 milliards de livres

ARM coupe ses liens avec Huawei à cause des sanctions US, ce qui menace la capacité du Chinois à concevoir de nouvelles puces pour ses smartphones

Une filiale d'Alibaba annonce l'arrivée d'une puce RISC-V à 16 cœurs, qui sera utilisée pour la 5G, l'IA et l'Internet des objets

Alphabet va revendre sa filiale spécialisée en robotique Boston Dynamics au groupe japonais SoftBank

WWDC 2020 : Apple annonce que les prochains Mac seront équipés de ses propres processeurs, à la place de ceux d'Intel, un moment « historique », selon Tim Cook

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de melka one
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/09/2020 à 23:01
jour

a chaque fois que je vois des phrases ressemblant a çà

aidera à résoudre les problèmes les plus urgents du monde, du changement climatique aux soins de santé, de l'agriculture à l'éducation
et bien c'est toujours a ce moment que je me dit qu'il y a de quoi s’inquiéter.
13  1 
Avatar de Fagus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 16/09/2020 à 14:29
On peut faire confiance aux USA pour bien s'occuper des intérêts britanniques

En France, Macron nous a expliqué que les intérêts étrangers étaient sans aucun doute de préserver les intérêts de la France, lorsqu'il fit vendre Alstom-Energie ou Alcaltel-Lucent, ou l'aéroport de Toulouse ; ça ne peut être que vrai.
7  0 
Avatar de shenron666
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/08/2020 à 18:06
Contrairement à ce qui est rédigé, ARM n'est pas un fabricant mais un concepteur de microprocesseurs.
ARM ne fabrique aucun composant.
4  0 
Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/08/2020 à 18:59
Citation Envoyé par phil995511 Voir le message
Les gens de Nvidia ont une telle expertise, qu'ils sont à mon avis les seuls à pouvoir assurer une pleine pérennité à ARM...
le problème c'est que l’acquéreur ne doit pas avoir de partis pris dans la fabrication de composant électronique embarqué, sinon aucun gouvernement n'autorisera la revente.
Le risque c'est que Nvidia pourrais bien imposer ces puces graphiques sur les puces arm par exemple ou même refuser de vendre ces puces ARM à certains fabriquant.
Nvidia est surement moins problématique qu'un huawei, samsung ou apple mais quand même pas sur que ca passe auprès des autorités

et pourquoi pas... l'union européenne. On pourrais enfin avoir une indépendance au niveau des soc et un premier grand pas vers la fabrication en interne d'ordinateur ou de smartphone sans plus passer par la chine ou les usa
mais bon je rêve malheureusement
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/09/2020 à 9:34
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Nvidia a annoncé dimanche son intention d'acheter le Britannique ARM, le concepteur de puces basé à Cambridge et propriété de la SoftBank japonaise pour 40 milliards de dollars, disant qu'il créerait « la première entreprise informatique du monde ». Cependant, le cofondateur d'ARM, Hermann Hauser, a déclaré que ce serait un désastre si le rival américain NVIDIA achetait la société britannique qu'il a aidé à construire. S'adressant à la BBC lundi, Hauser a déclaré : « Je pense que c'est un désastre absolu pour Cambridge, le Royaume-Uni et l'Europe ».
C'est toujours triste quand une grande entreprise ou une entreprise stratégique se fait racheter par une entreprise US.
Malheureusement ça fait longtemps que ça se passe comme ça.
3  0 
Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 8:49
en tant que développeur le monde d'arm ne m'a jamais franchement intéressé.
tous les appareils construits avec ces puces sont assez verrouillées. Il est impossible d'installer des os dessus a moins d'avoir des driver de boot spécifique a chaque plateforme (même sur un raspberry il faut une rom spécial de dsebian, manjaro... pas de boot universelle)
et si sur raspberry on peut choisir sont système c'est uniquement grâce à la forte communauté, sans communauté il n'y aurais que raspbian de fournie

même chose pour les pilotes (graphique, réseau...) rien de standard, pas de pilote générique comme on en a dans le x86

quand aux systèmes développé dessus (bien que ce n'est pas la faute de arm je vous l'accorde) (ios/android) ce sont des os quand meme assez verrouillées, pour ios c'est more et pour android il faut pas mal bidouiller quand même pour pouvoir rooter sont téléphone et installer une autre rom (android évidement)
et je parle pas de windows arm, les tablettes windows rt sont aujourd'hui complétement obsolète, impossible d'installer une debian dessus (qui pourtant tournerais super bien)

d'un point de vue développeur, je préfère donc rester sur du x86, je peux installer l'os que je souhaite, développer et commercialiser des produits sans passer par des systèmes qui me ponctionne 30% (on peu plus facilement ce passer de steam que de app store ou play store)

quand aux avantages de arm il n'en sont pas, intel arrive a faire des cpu x86 à perf égale aussi peu gourmand et aussi cher que les haut de gamme de qualcomm (si l'on prends le S865 de qualcomm, les puces d'intel sont aussi bon et... aussi cher pour une conso similaire)
les laptop à base d'arm le prouve, les app (compilé arm par honnêteté intellectuel) tourne aussi bien que les pentium d'intel et propose une autonomie similaire, avec la nouvelle architecture d'intel sunny cove cela va renforcer encore plus cela.
quand a la puissance, les threadrippers d'amd 32 cœurs coute moins cher et sont plus puissante que les meilleurs puce arm pour serveurs.

Nvidia s'en fou du processeur, ce que Nvidia souhaite surtout c'est pouvoir exploiter au maximum les gpu plutôt que les cpu, que ce soit pour le gaming ou pour les calculs ou pour l’entrainement de modèle d'inférence.
dans un monde Nvidia parfait, le cpu ferais boot et le chargement des pilotes de la machine puis ensuite c'est le gpu qui s'occuperais du reste.

AMD à une autre vision en revanche, avec la multiplication des coeurs cpu pour pas cher, amd pousse pour une utilisation massive des 2 composants (le cpu pour l'ia et le moteur physique et le gpu pour le rendu 3d par exemple)
c'est intéressant d'utiliser les libs des 2 constructeurs pour voir les 2 visions technologique.

si risc-v pose les bonnes bases (procédure de boot et pilote standardisé, architecture cpu open source enfin en grande partie), je pense que je interclasserais à cette plateforme
3  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/07/2020 à 15:34
En 2016, SoftBank a décrit ARM comme son bien le plus précieux, le PDG de SoftBank, Masayoshi Son, le décrivant comme “le centre du centre de SoftBank”. [...] SoftBank a été durement touchée [...] elle est maintenant prête à vendre ARM pour lever des fonds.
Qui serait assez débile pour vendre son cœur ?
Propos mal rapportés ou totalement bidons pour moi.
Quand tout va mal tu vends pas ton coeur de revenu/compétence, tu vends ce qu'il y a autour et que tu monétises moins...

Ou alors c'est simplement une stratégie de communication pour gonfler l'intérêt autour de l'entreprise afin de la faire coter encore plus en bourse en vue d'une future introduction.
2  0 
Avatar de tanaka59
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/07/2020 à 21:35
Bonsoir,

Qu'en pensez-vous ?
Pour rappel Softbank c'est aussi Vodafone Japon , Bharti (le magniat indien des télécoms avec Airtel). Un revente de ARM à Apple qui revient en Inde pour la production de ces tél apparait pas déconnant.

L'introduction en bourse n'est que temporaire pour faire une meilleur revente plutard ...

Quand on sait que Bharti c'est Airtel + Vodafone + Softbank, une OPA d'un chinois est c'est des couilles en or sur le marché des télécoms .

Toutes les boites qui quittent le Chine pour s'installer en Inde c'est très dangereux ... Dans la zone La Chine rachète l'économie des pays voisins (Sri Lanka, Pakistan, Vietnam, Laos, Thailand, Malaisie ...) en investissant dans les ports et chemin de fer.

Dans 5 ou 10 ans je vois bien les chinois faire des rachats massifs de toutes les boites en Inde. L'Europe et les USA font faire la tronche
2  0 
Avatar de floyer
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 10:54
Je cite calvaire :

tous les appareils construits avec ces puces sont assez verrouillées.
[...]
et si sur raspberry on peut choisir sont système c'est uniquement grâce à la forte communauté, sans communauté il n'y aurais que raspbian de fournie
Sur Raspberry, on peut choisir Debian, FreeBSD (https://wiki.freebsd.org/action/show...Raspberry%20Pi), NetBSD (https://wiki.netbsd.org/ports/evbarm/raspberry_pi/), Windows 10 IoT (https://raspberry-pi.fr/windows-10-i...-raspberry-pi/)... on ne peut pas vraiment parler de système fermé. C’est aussi ouvert qu’un PC d’une certaine manière. ET oui, il y a des efforts de portages comme lors du portage de BSD du VAX au PC, puis du PC sur bus ISA au PC sur bus PCI, etc. ce qui ne fait pas du PC une architecture fermée.

même chose pour les pilotes (graphique, réseau...) rien de standard, pas de pilote générique comme on en a dans le x86
Certes, les cartes graphiques ont des modes standards hérités des cartes VGA de jadis, mais toutes les cartes graphiques actuelles ont leurs drivers (Intel, NVidia, ou AMD typiquement, mais il y en bien d'autres : http://www.xfree86.org/4.8.0/RELNOTES4.html#21). Pire, NVidia ne fourni pas les API, du coup, on a un serveur X sans accélération (https://www.x.org/wiki/nv/). Le PC a un côté fermé donc ! De même je n’ai jamais entendu parler de pilote générique pour les cartes réseaux. Un détour par https://git.kernel.org/pub/scm/linux...net?h=v5.9-rc5 montre la myriade de drivers réseaux Linux développées pour supporter la plupart des cartes réseaux. Seul le réseau sur USB utilise vraiment un driver générique.
2  0 
Avatar de pemmore
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/09/2020 à 14:29
a l'époque Thomson était le meilleur fabricant européen de téléviseurs, très en avance sur les plan technologique, Phillips des bouses mal construites peu fiables, et comme on le sait la valeur de nos sociétés en bourse sont ridicules, ils n'ont eu aucun problème pour racheter le groupe, c'est pas parcequ'on fabrique de la (_____!) qu'on ne gagne pas d'argent, et puis la fiabilité en technologie ne fait pas partie des reflexes d'achat. Thomson maintenant n'est plus qu'un logo pour tv 1er prix.
Si nvidia réussit son attaque, Arm perdra ses meilleurs ingénieurs qui partiront créer les puces qui manquent tellement aux Chinois et compatibles avec tout ce qu'on veut, ils ne seront pas spécialement mieux payés, mais ceux qui y sont tout comme ceux qui sont parti bosser en Russie n'ont plus du tout envie de revenir.
Devenir Américain c'est prendre le risque de passer sous les fourches caudines du licenciement autant précéder plutôt que de subir.
2  0