Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

H.266 VCC, la nouvelle norme de codage vidéo, serait jusqu'à 50 % plus efficace que la norme précédente
Et offre une compression améliorée sans compromettre la qualité visuelle

Le , par Bill Fassinou

448PARTAGES

15  0 
Le streaming vidéo a considérablement pris de l’ampleur au cours de la dernière décennie et selon une analyse de l’institut allemand Fraunhofer HHI ou l’institut Heinrich Hertz pour les télécommunications, les données vidéos compressées font 80 % du trafic Internet mondial. De ce fait, il est alors important d’apporter des améliorations au codage vidéo. Il a annoncé ce mardi l’arrivée de la nouvelle norme mondiale de codage vidéo H.266 VCC (Versatile Video Coding). Selon la présentation que l’institut en a faite, elle serait 50 % plus efficace que la norme précédente, H.265.

L’institut Fraunhofer a mis en place la nouvelle norme mondiale de H.266 VCC en collaboration avec les partenaires de l’industrie, dont Apple, Microsoft, Ericsson, Intel, Huawei, Microsoft, Qualcomm et Sony. Elle offre une compression améliorée, qui réduit les besoins en données d'environ 50 % du débit binaire par rapport à la norme précédente H.265/High Efficiency Video Coding (HEVC) sans compromettre la qualité visuelle. En d'autres termes, la norme H.266/VVC offre une transmission vidéo plus rapide pour une qualité perceptuelle égale.

Pour vous donner une idée de ce que c’est, Fraunhofer a fait savoir ce qui suit : « il faut actuellement 10 Go pour stocker 90 min de vidéo 4K UHD en H.265. En H.266, la même vidéo ne prend plus que 5 Go ». Le codec a d’ailleurs été pensé particulièrement pour les flux vidéos 4K et 8K. En effet, Fraunhofer explique que la nouvelle norme H.266/VVC permet une transmission et un stockage efficaces de toutes les résolutions vidéos, de la SD à la HD jusqu'à 4K et 8K, tout en prenant en charge la vidéo à gamme dynamique élevée et la vidéo omnidirectionnelle à 360°.


À ce titre, mais aussi grâce à une réduction des exigences en matière de données, H.266/VVC rend donc la transmission vidéo sur les réseaux mobiles (où la capacité de données est limitée) plus efficace. Le H.266 est le résultat de trois années de recherche et selon l’institut, il représente le summum d’au moins quatre générations de normes internationales pour le codage vidéo. Benjamin Bross, responsable du groupe des systèmes de codage vidéo au sein de Fraunhofer et éditeur de la spécification standard de +500 pages du H.266/VVC, s'est dit fier du résultat obtenu.

« Après avoir dédié près de trois ans à cette norme, nous sommes fiers d'avoir contribué au développement du H.266/VVC », a-t-il déclaré. « En raison du bond en avant dans l'efficacité du codage offert par le H.266/VVC, l'utilisation de la vidéo va encore augmenter dans le monde entier. En outre, la polyvalence accrue du H.266/VVC rend son utilisation plus attrayante pour un plus large éventail d'applications liées au stockage et la transmission de la vidéo », a-t-il ajouté. Il en est de même pour le Dr Detlev Marpe, chef du département Codage et analyse vidéo de Fraunhofer.

« Si l'on considère que Fraunhofer HHI a déjà joué un rôle clé dans le développement des précédentes normes de codage vidéo H.264/AVC et H.265/HEVC, nous sommes fiers que plus de 50 % des bits sur Internet soient générés par une technologie Fraunhofer », a déclaré Detlev Marpe. Par ailleurs, l’institut a annoncé qu’il est prévu d'établir un modèle de licence uniforme et transparent basé sur le principe FRAND (c'est-à-dire équitable, raisonnable et non discriminatoire) pour l'utilisation des brevets essentiels standards liés à H.266/VVC.

Enfin, il a également annoncé que le MC-IF (Media Coding Industry Forum) a été créé à cette fin. En plus de la Fraunhofer Society, le MC-IF comprend maintenant plus de 30 sociétés et organisations. Les nouvelles puces nécessaires pour utiliser le H.266/VVC, comme celles des appareils mobiles, sont en cours de conception. Le Dr Thomas Schierl, chef du département de codage et d'analyse vidéo de la Fraunhofer HHI, a annoncé que « cet automne, la Fraunhofer HHI publiera le premier logiciel (pour le codeur et le décodeur) qui prendra en charge le H.266/VVC ».

Source : L’institut Fraunhofer HHI

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle norme ?

Voir aussi

Cisco travaille sur Thor, la prochaine génération de codec vidéo open source, suite aux conditions de licence qui entourent l'utilisation du H.265

YouTube : VP9 de plus en plus présent, Google vante les performances de son codec de compression vidéo

Il est temps de remplacer les images GIF par la vidéo AV1 pour améliorer les performances de chargement de votre site Web, selon Kay Singh

Gaming : des modders parviennent à décompiler Super Mario 64 et à publier le code en C grâce à un oubli de Nintendo

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de yoshi_120
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 08/07/2020 à 3:08
Une bonne quantité de nouveau torrents en H266 de tout les films d'Yggtorrents :-)
4  1 
Avatar de earhater
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 08/07/2020 à 17:41
Bonjour j'ai une question,

Cette nouvelle norme est-t-elle compatible en encodage / décodage avec le parc actuel des GPUs ou faudra-t-il renouveler son matériel ?
2  0 
Avatar de Alexcouter
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 08/07/2020 à 9:31
Citation Envoyé par yoshi_120 Voir le message
Une bonne quantité de nouveau torrents en H266 de tout les films d'Yggtorrents :-)
J'attends avec impatience le codec pour libérer une grosse partie de mes 5To de vidéos. Pourvu que l'encodage hardware NVENC arrive pas trop à la bourre.
0  0 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 08/07/2020 à 20:44
Citation Envoyé par earhater Voir le message
Bonjour j'ai une question,

Cette nouvelle norme est-t-elle compatible en encodage / décodage avec le parc actuel des GPUs ou faudra-t-il renouveler son matériel ?
Ça me semble difficile à dire... Déjà qu'avec AV1 c'est que depuis cette année qu'il est supporté partout il me semble.

D'ailleurs ça serait d'avoir une comparatif qui annonçait déjà la même chose. La différence c'est que AV1 est sans royalties et qu'il est déjà bien implémenté.
0  0 
Avatar de Steinvikel
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 09/07/2020 à 12:55
Si tu fais de la production vidéo, des montages, du stream... tu es assujeti à un facteur autre que le poids de la vidéo, celui de l'efficacité /rapidité d'encodage.
AV1 a 2 atouts majeurs à ses prédécesseurs : 1) il est sans royalties, et l'est de manière a ne pas pouvoir le devenir dans le futur, 2) il affiche un gain de 50% (maximum) sur le poids des vidéo.
il y a d'autres attouts : le fonctionnement par tuile (tile), le choix d'algorithme sans perte ou avec, etc.
MAIS, pour l'instant il prend 4 fois plus de temps pour encoder que ses concurrents ...qui eux disposent d'implémentations matérielles optimisés depuis 10 ans, et je ne parle qu'en temps, pas en efficacité énergétique ([temps * charge_CPU * consomation_CPU] / traitement_abattu).

H.266/VVC ne fait qu'annoncer sa présence, et est très certainement sujet aux mêmes faiblesses que AV1. Au premier abord, c'est un simple équivalent au AV1, sans l'avantage de l'absence de royalties. Je doute donc de son adoption massive au près des industriels, qui ont formé des consortium pour pouvoir enfin économiser des millions de $. ^^'

Pour AV1, si une implémentation matérielle est faite, ce n'est pas sur les CPU/GPU tout public. les premiers matos qui l'embarquaient étaient des optimisations pour une version béta de la norme AV1, ensuite c'était du matos à destination des acteurs de l'industrie vidéo, et non de M. et Mme Michu. Aujourd'hui, je ne sais pas si les nouveau CPU AMD ou Intel embarquent une implémentation pour AV1, il ne me semble pas. Les implémentation pour la béta ont mis 3ans a apparaitre il me semble pour AV1, mais le problème n'était pas la difficulter d'implémenter, mais que AV1 a été annoncé au début de son développement, et non quand il avait un produit clé en main à fournir.

Pour finir, il faut également garder en tête que le codec ne fait pas tout ! --> le choix du profil, et les réglages de ce dernier sont des facteur aussi important que le simple choix du codec.
Il est triste que peu de benchmark en font mention dans leur banc. =/
--> Vous savez maintenant comment faire de l'intox avec des faits !
0  0