Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« Je n'écris plus de code, je ne me vois plus comme un programmeur, mais plutôt comme un gestionnaire et mainteneur de code »,
A déclaré Linus Torvalds

Le , par Bill Fassinou

572PARTAGES

9  0 
Si la plupart des gens peuvent penser que Linus Torvalds passe une grande partie de son temps à écrire du code pour les mises à jour du noyau Linux, il a récemment révélé que ce n’est pas du tout ce qu’il fait. En effet, lors d’une conversation publique avec son ami Dirk Hohndel, le responsable Open Source de VMware, à l’occasion de l'Open Source Summit Europe à Lyon en France, celui-ci a déclaré qu’il ne se voit plus maintenant comme un programmeur, mais plutôt comme un simple “gestionnaire et mainteneur”. Selon ce qu’il a dit, il passe le clair de son temps dans sa boîte mail.

Linux a une très grande communauté autour de lui, mais c’est Linus Torvalds qui s’occupe chaque fois de publier les nouvelles versions du noyau et prend aussi de nombreuses autres décisions importantes pour son bon développement. Une telle chose peut peut-être paraître aux yeux de plusieurs personnes qu’il passe tout son temps à coder, mais Torvalds a rassuré tout le monde que ce n’est pas le cas. Au cours de cette discussion, il a annoncé qu’il ne code plus du tout. Il a expliqué que la majorité du code qu’il est censé écrire lui est envoyé par mail par d’autres contributeurs.


« Je ne connais plus du tout le codage. La plupart des codes que j'écris se trouvent dans mes e-mails. Donc quelqu'un m'envoie un patch... Je [réponds avec] un pseudo-code. J'ai tellement l'habitude d'éditer les patchs que parfois je les édite et je les envoie sans les avoir jamais compilés et jamais testés parce que je les ai littéralement écrits dans ma messagerie ; et je dis : “c'est ce que je fais. Je ne suis plus programmeur” », a-t-il déclaré. À la question de savoir ce qu'il fait du reste de son temps, voici ce qu’il a répondu :

« Je lis et j'écris beaucoup de courriers électroniques. Mon travail consiste en fait, en fin de compte, à dire “non”. Quelqu'un doit dire “non” à [ce patch ou cette demande d'extraction]. Et parce que les développeurs savent que s'ils font quelque chose à laquelle je vais dire “non”, ils font un meilleur travail d'écriture du code. Parfois, les changements de code sont si évidents qu'aucun message n'est vraiment nécessaire. Cela dit, c’est une chose qui n’arrive que très rarement », a-t-il expliqué à Hohndel. Il a aussi expliqué comment il faut s’y prendre pour qu’il valide votre code.

D’après ses dires, pour que votre code arrive à passer le cap avec lui, il est utile de lui expliquer ce que le code fait et pourquoi certains changements sont nécessaires. En outre, il a également ajouté que si vous pouvez lui expliquer votre code, alors il fera confiance au code. En somme, le créateur de Linux n’est plus à présent un développeur, mais plutôt un gestionnaire et un mainteneur de code. Linus Torvalds se contente d’être très réactif aux messages et aux suggestions des autres contributeurs du noyau afin de pouvoir leur montrer la marche à suivre.

« L'un de mes principaux objectifs est d'être très réactif quand les gens m'envoient des patchs. Je dois pouvoir dire oui ou non dans un jour ou deux. Je veux être là tout le temps en tant que mainteneur », a déclaré Torvalds. Selon lui, c’est ce que tous les mainteneurs doivent faire. Torvalds a également admis qu'il est satisfait de ce qu'il fait avec Linux aujourd'hui. Il a aussi affirmé que, comme tout le monde, il a eu des doutes sur ses propres capacités et s’est parfois senti comme un imposteur.

Sur ce point, il a parlé de Git, un autre de ses plus grandes créations. Selon lui, Git lui a permis de se rendre compte qu’il n’était pas "un poney à un tour". « Nous nous posons tous la question : “sommes-nous vraiment bons ?” Et un des principaux doutes que j'avais sur Linux était qu’il est juste une réimplémentation d'Unix. Je peux vous donner quelque chose qui n'est pas juste une meilleure version d'autre chose et Git m'a prouvé que je pouvais le faire. Avoir deux projets qui ont fait un tabac signifie que je ne suis pas un poney à un tour », a-t-il déclaré au public.

Source : Vidéo

Et vous ?

Que pensez-vous des propos de Torvalds ?

Voir aussi

Pour la première fois en 15 ans, Linus Torvalds abandonne Intel et se tourne vers AMD sur son PC sur l'AMD Threadripper 3970x il a observé des tests allmodconfig trois fois plus rapides

Linus Torvalds : n'utilisez pas ZFS jusqu'à ce que j'aie une lettre officielle d'Oracle signée par son conseil ou par Larry Ellison qui nous y autorise et précise que le produit final est sous GPL

Linus Torvalds : « Vos limitations matérielles ne devraient pas être un problème pour le reste d'entre nous », le père de Linux fustige les partisans de la limite de 80 caractères par ligne de code

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/07/2020 à 15:11
Si ça pouvait redorer un peu le blason de la maintenance, discipline tellement importante et si méprisée.....
4  0 
Avatar de Jiji66
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/07/2020 à 16:32
Pour être un bon mainteneur, il faut avoir été au préalable un bon programmeur. On ne peut pas s'inventer mainteneur du jour au lendemain.
4  0 
Avatar de hdang
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/07/2020 à 16:04
le problème de la maintenance c'est quand tu débutes c'est que ce n'est pas valorisant et motivant pour le "nouveau" et tu n'as pas la sensation d'apprendre comment bien développer car quand tu sors de l’école tu ne connais que les bases..

Enfin c'est mon point de vue et d'où ma perte de motivation sur certains postes
1  0 
Avatar de hdang
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/07/2020 à 17:02
le problème quand tu cherches un job c'est quasiment aucune compagnie te donne ta chance ou a des projets sur lesquels tu pourrais "te faire la main" après c'est peut être le domaine ou j'ai voulu aller (aéronautique et embarqué)
0  0 
Avatar de ElementaryJoe
Inactif https://www.developpez.com
Le 06/07/2020 à 20:41
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Si ça pouvait redorer un peu le blason de la maintenance, discipline tellement importante et si méprisée.....
Je trouve votre commentaire pertinent, ce à quoi je me permettrais de rajouter que cela en réalité est valable pour tous.
Exemple, pour un Chef de projet informatique: De nos jours, deviennent chef de projet des personnes qui sortent d'école sans avoir codé une ligne ou en ayant pour expérience du code ce qu'ils y ont vu durant leurs 5 années d'études.

Il est évident qu'on ne peut pas prendre la tête d'une chose, si l'on ne vient pas de cette chose que l'on a pas été reconnu pour nos qualités à occuper ce poste.
Malheureusement, quand ce système injustifié d'une responsabilité par rapport à une autre s'applique même au niveau de l'état, et quand même le président de la république est élu alors qu'il n'a pas en réalité été reconnu pour cela, par son expérience et par son travail ...
0  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/07/2020 à 9:32
Citation Envoyé par hdang Voir le message
le problème de la maintenance c'est quand tu débutes c'est que ce n'est pas valorisant et motivant pour le "nouveau" et tu n'as pas la sensation d'apprendre comment bien développer car quand tu sors de l’école tu ne connais que les bases..

Enfin c'est mon point de vue et d'où ma perte de motivation sur certains postes
C'est sur qu'on a pas l'excitation des la page blanche.

Citation Envoyé par Jiji66 Voir le message
Pour être un bon mainteneur, il faut avoir été au préalable un bon programmeur. On ne peut pas s'inventer mainteneur du jour au lendemain.
Je ne sais pas. Une bonne partie de ce que je sais, je l'ai appris en faisant de la maintenance (sur des jeux en BASIC sur mon CPC6128, puis plus tard sur les batchs COBOL des banques). Si on a l'humilité de respecter le travail des prédecesseurs, ils peuvent nous en apprendre pas mal (même si certains vont surtout nous apprendre comment obfusquer son code )

Citation Envoyé par ElementaryJoe Voir le message
Je trouve votre commentaire pertinent, ce à quoi je me permettrais de rajouter que cela en réalité est valable pour tous.
Exemple, pour un Chef de projet informatique: De nos jours, deviennent chef de projet des personnes qui sortent d'école sans avoir codé une ligne ou en ayant pour expérience du code ce qu'ils y ont vu durant leurs 5 années d'études.
Finement observé. J'ai connu quelques CdP sans connaissances informatiques qui assumaient leur ignorance, et pilotaient à l'aide de simples indicateurs, de manière relativement efficace...mais ce n'est pas la loi du genre. Un CdP, pas forcément bon programmeur, mais qui s'est frotté aux vraies difficultés du métier, a quand même l'avantage majeur de pouvoir comprendre et anticiper les soucis.

Citation Envoyé par ElementaryJoe Voir le message
Il est évident qu'on ne peut pas prendre la tête d'une chose, si l'on ne vient pas de cette chose que l'on a pas été reconnu pour nos qualités à occuper ce poste.
Malheureusement, quand ce système injustifié d'une responsabilité par rapport à une autre s'applique même au niveau de l'état, et quand même le président de la république est élu alors qu'il n'a pas en réalité été reconnu pour cela, par son expérience et par son travail ...
Quand on voit les lois pondues sur nos domaines d'expertise, on se dit que dans les autres domaines, ça doit être pareil. Et ça fait peur. Je ne me vois pas légiférer sur l'agriculture ou l'éducation, je n'y connais rien.
0  0