Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

JP Morgan annonce le retrait de termes comme blacklist, master et slave de sa base de code et de sa documentation
Pour lutter contre le racisme au sein de l'entreprise

Le , par Patrick Ruiz

341PARTAGES

6  0 
Faut-il opérer le retrait de termes comme blacklist, whitelist, master, slave ou encore kill (longtemps utilisés au sein de bases de code et de documentations) au motif de ce qu’ils véhiculent des stéréotypes raciaux ? C’est l’un des débats qui divisent le plus la communauté des développeurs informatique à date. Avec les développements en lien avec la mort de Georges Floyd, il a pris plus d’ampleur. Désormais, le passage à des termes considérés comme plus inclusifs se généralise pour lutter contre le racisme dans le monde de l’informatique.

JP Morgan a fait usage de termes comme blacklist, master et slave au sein de nomes et procédures de contrôle de la banque en matière de technologie, ainsi que dans les bases de code qui régissent le fonctionnement de certains de ses processus. C’est une pratique à laquelle la banque s’apprête à mettre un terme, d’après ce que rapporte Reuters. C’est un projet dont tout ce qu’on sait pour le moment est qu’il pourrait prendre des mois et des millions de dollars compte tenu de ce qui peut être le volume de la base de code pour une organisation de cette dimension.


Chez Twitter, même son de cloche. Dans une publication parue il y a peu, la division d’ingénierie du réseau social indique qu’elle opte désormais pour un langage inclusif en tant que condition essentielle à l’existence d’un environnement de travail lui-même inclusif.


Le changement chez Twitter part de Regynald Augustin, un programmeur noir, qui s’est dit heurté par les contenus d’une discussion par courriels entre pairs, laquelle contenait des mots avec des connotations racistes. Ce sont les poussées de ce dernier qui ont menées à la liste de remplacement suivante : whitelist (liste blanche) devient allowlist (liste d’autorisation) ; blacklist (liste noire) devient denylist (liste de refus) ; master/slave (mâitre/esclave) devient leader/follower ou primary/replica ou primary/standby, etc. Les modifications ne s’attaquent pas qu’aux termes qui véhiculent des stéréotypes raciaux. De façon plus générale, elles touchent à tout ce qui entre dans le giron des termes dits offensants. Ainsi, des termes comme "kill" (tuer) ou encore "violation" (qui peut rappeler le viol) vont de plus en plus se retrouver ciblés par les porteurs de projets informatiques désireux de s’aligner à cette mouvance.

Le mois dernier, le PDG de GitHub a déclaré que son entreprise aussi travaille sur le remplacement du terme "master" sur son service par un terme neutre comme "principal" pour éviter toute référence inutile à l'esclavage. L'entreprise venait ainsi allonger la liste de projets open source qui ont exprimé leur soutien à la suppression de termes qui pourraient être offensants pour les développeurs de la communauté noire. La bibliothèque PHPUnit et l'utilitaire de téléchargement de fichiers Curl ont déclaré leur intention de remplacer "liste noire / liste blanche" par des alternatives neutres.

Au niveau de l'IETF (Internet Engineering Task Force), le consortium international qui discute et édite les standards de l'informatique, une série de suggestions est en cours d’examen : "blocklist" (liste de refus) et "allowlist" (liste d'autorisation) ou encore "primaire-secondaire", pour la combinaison "master-slave". Seulement, le fait est que les expressions ne trouvent pas de remplaçantes qui fassent consensus.

Et vous ?

Procéder au changement de termes techniques peut-il mettre un terme à des siècles d’injustice raciale ?
Êtes-vous en accord avec le justificatif selon lequel les termes proposés en remplacement sont plus explicites ?
Quelles sont vos propositions (celles susceptibles de mettre tout le monde d’accord) ?

Voir aussi :

Python va supprimer les termes "master/slave" de sa documentation et sa base de code pour des raisons de diversité et leur connotation à l'esclavage

L'équipe du langage Go retire les termes "whitelist", "blacklist", "master" et "slave" de sa documentation et de sa base de code parce qu'ils véhiculent des stéréotypes raciaux

Amazon annonce que la police ne pourra pas utiliser sa technologie de reconnaissance faciale pendant un an, suite aux manifestations liées à la mort de George Floyd

Après Apple, Google supprime à son tour l'application Gab de son Play Store, pour avoir violé sa politique relative aux discours haineux

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 10:14
Un nouveau jour se lève ...et les conneries continuent....
23  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 9:42
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
« La traite des esclaves africains était un système brutal de misère humaine déployé à l'échelle mondiale. Les décisions relatives au choix des mots dans un projet de logiciel moderne ne sauraient effacer ce malheureux héritage, mais peuvent aller dans le sens de maximiser la disponibilité et l'efficacité de la communauté mondiale des développeurs pour participer au processus de développement du noyau Linux », avait déclaré Dan Williams lors de la sortie de la proposition.
  1. Tous les esclaves n'étaient pas africains
  2. Tous les marchands d'esclaves n'étaient pas blanc
  3. Tous les propriétaires d'esclaves n'étaient pas blanc

Il y a des africains qui vendaient des blancs, il n'y a rien de raciste dans les termes "maître" et "esclave".

Là par exemple il y a le mot "slave" et il n'y a pas de problème :


Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
L’année 2020 est-elle celle de la prise de conscience mondiale sur les relations raciales ?
Des entreprises essaient de se donner bonne conscience, mais ça n'aura jamais un impact positif sur des noirs.
Vous croyez que dans les quartiers pauvres aux USA, il y a des noirs qui sont en train de se dire "GitHub va remplacer le terme master, maintenant les choses iront mieux pour nous" ?
Si des noirs veulent en apprendre plus sur l'esclavage aux USA ils doivent s'intéresser au travail de Louis Farrakhan.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Jusqu’ici, on note comme un passage en force des idées des développeurs qui estiment qu’il faut considérer des associations comme black (noir) = bad (mauvais) et white (blanc) = good (bon)
Je ne suis pas d'accord, par exemple dans ce contexte le terme "bad" est positif :


Enfin bref, ils peuvent supprimer les mots : maitres, esclaves, liste blanche, liste noire, etc, ça n'aura jamais d'effet positif.
Le problème ce n'est pas la couleur c'est la pauvreté.
20  0 
Avatar de Math71
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 03/07/2020 à 11:41
Ce monde est a gerber !

Il existe des informatiques noirs ? Des informatiques violeurs ?

Vive les réseaux sociaux où toutes les bonnes causes sont dénaturées et politisées.

Nous devons combattre le racisme, certes, mais de la a modifier des termes techniques qui n'ont aucun rapport avec ça, c'est d'une stupidité sans nom.

Tuer un processus est violent ??? Un programme informatique est un être vivant maintenant ?

Je crois que je vais aller m'isoler sur une île déserte, je serais tranquille avec ces conneries
19  0 
Avatar de goldbergg
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/07/2020 à 9:45
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
L’année 2020 pourrait bien entrer dans l’histoire comme celle où il y a eu une prise de conscience mondiale sur les relations raciales.
2020 va surtout renter dans l'histoire comme l'année des débiles qui sont incapables de juger un mot vis a vis de son contexte...
Il faut être sacrément abruti pour penser que "slave" ou "black" dans un code source ou documentation technique a un quelconque lien avec les noire ou les esclave en générale.
A un moment il faut arrêter de faire une fixette la dessus, parce que là pour le coup sa en devient limite raciste ce genre de raisonnement.

Mois je vois surtout un début de la censure de la bien-pensance et ça pour le coup c'est assez grave... Pour quand les pilules façon Equilibrium ?

Laquelle des directions vous semble la plus pertinente dans ce débat ? Celle des associations black (noir) = bad (mauvais) et white (blanc) = good (bon) ou celle de l’origine des termes utilisés ?
Mois ce qui me semble pertinent c'est d'aller dans les ghetto, là ou il y a vraiment des problème raciale et social et de poser la question aux principaux intéressé au lieux de faire des jugement par nous même qui ne somme même pas concerné :
Que pense t'il de cette hypocrisie de la bien-pensance ?
En quoi sa va changer leurs vie ?

Idem pour les racistes :
Sa vous fait quoi de savoir qu'on utilisera plus blacklist dans le noyau linux ? sa vous donne envie de plus être raciste ?

Procéder au changement de termes techniques peut-il mettre un terme à des siècles d’injustice raciale ?
Bien sur que non, il s'agit de terme technique, pas des discours du KKK.
Il n'y a aucun rapport, là sa va juste faire chi#r les mauvaise personne a devoir changer des terme un peux partout...
Ca n'aura absolument aucun impact sur les principaux intéressé, c'est juste un coup d’épée dans l'eau.
18  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 10:25
Les 3 ahuris qui arrivaient à faire le lien entre un nom de branche et quelconque problème raciale sont désormais soulagés et les remercie

La traite des esclaves africains était un système brutal de misère humaine déployé à l'échelle mondiale.
Les migrants qui sont vendus (notamment en Libye) sont bien content de savoir qu'en fait l'esclavagisme est terminé depuis longtemps ...

Heuresement que ce renommage va mettre fin à tous ces agissements
18  0 
Avatar de skaarj
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/07/2020 à 12:40
Noirs vs blancs
Masqués vs non masqués
Pro confinement vs contre le confinement
Pro vaccin vs contre le vaccin

Diviser pour mieux régner, ils l'ont bien compris et nous on tombe dans leur piège...
16  1 
Avatar de redcurve
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 10:27
Ils sont tarés
15  0 
Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 07/07/2020 à 9:50
Pas eux aussi...

Cette pensée totalitaire est vraiment en train de s'étendre et de s'approprier un nombre non-négligeable d'industries.
C'est affolant.
14  0 
Avatar de mattdef
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/07/2020 à 14:12
On marche sur la tête !

Les termes "liste blanche" et "liste noire" ont tout à fait leur sens, en référence à l'absence ou la totalité du spectre lumineux.
Ce sont les termes "personne blanche" et "personne noire" qui n'ont aucun sens !
Mais plutôt que de bannir ces appellations honteuses et inappropriées, non, il faudrait changer ce qui est correct et logique

Et ne parlons même pas de "maître" et "esclave" tellement c'est absurde !

Ai-je le droit de mettre ma liste noire en maître et ma liste blanche en esclave ? ... Je ne voudrais pas heurter la sensibilité du KKK !
14  0 
Avatar de Jesus63
Membre averti https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 10:39
"Couvrez ce mot que je ne saurais lire."

  • Github, le Tartuffe 2020
14  0