Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'App Store a généré environ 519 milliards de dollars de chiffre d'affaires l'année dernière
Selon Apple

Le , par Bill Fassinou

256PARTAGES

6  0 
L’App Store d’Apple Inc. est l’un des rares magasins d’application qui génèrent des milliards de dollars de chiffres d’affaires par an. Une nouvelle étude vient encore de le prouver. La firme de Cupertino a rendu publics hier les résultats d’une nouvelle étude qui montre que son App Store a généré à lui seul 458 milliards de dollars de ventes au cours de l’année écoulée dans des catégories telles que le covoiturage et la publicité, la vente au détail de biens matériels, des choses pour lesquelles le fabricant d’iPhone ne touche aucune commission. Voici ci-après les grandes lignes de cette étude.

L’étude dont il est question a été réalisée par le cabinet de conseil économique Analysis Group, qui indique que l'App Store est responsable de 519 milliards de dollars de facturation et de ventes totales estimées de produits et services physiques et de biens numériques en 2019. Sur ce montant, Apple a annoncé que seuls 61 milliards de dollars constituent des articles numériques dont la société pourrait recevoir une commission de 30 % (ou 15 % dans le cas d'abonnements de longue durée). Cela inclut la catégorie la plus importante, les jeux pour mobiles.

Cela dit, il y a aussi les achats d'applications, certains abonnements et les ventes unitaires d'applications payantes. Par la suite, 413 milliards de dollars provenaient de biens et services physiques. Cela comprend des logiciels de covoiturage, des applications pour la livraison de nourriture et des applications pour magasins de détail mobiles des entreprises Best Buy et Target. En outre, 45 milliards de dollars provenaient de la publicité dans l'App Store. Dans l’étude, Apple a déclaré qu’il ne reçoit aucune commission sur ces diverses catégories d’articles.

Par ailleurs, l’étude précise aussi que ce chiffre n'est pas identique au total des facturations de l'App Store. Selon Analysis Group, le total inclut certains articles, comme les abonnements aux vidéos en streaming, qui eux, peuvent être achetés ailleurs, mais qui impliquent principalement la consommation de médias sur un appareil iOS, ainsi que certains services d'applications d'entreprise, qui sont généralement achetés par une grande entreprise et destinés à l'usage des employés. Ces chiffres témoignent de la valeur ajoutée que l’App Store apporte à Apple chaque année.

En 2018, l'App Store a généré presque deux fois plus de revenus que Google Play au 1er semestre 2018. Il a réalisé cet exploit avec moins de la moitié des téléchargements de son rival. En effet, les revenus générés par les applications et jeux mobiles de l'App Store et Google Play, dans le monde entier, ont atteint la somme de 34,4 milliards de dollars au premier semestre 2018, d'après les estimations de Sensor Tower. Par rapport au premier semestre 2017, cela représente une hausse de 27,8 %, ce qui traduit que le marché se porte très bien.


L’an dernier, les clients ont dépensé 1,22 milliard $ entre le réveillon de Noël et le réveillon du Nouvel An et plus de 322 millions $ au Nouvel An dans des achats sur l’App Store. Un record dont la société n’a pas manqué de s’en féliciter. Selon Phil Schiller, vice-président directeur du marketing mondial chez Apple, « L'App Store a connu une semaine record de congés, mais aussi une entrée journalière record le jour du Nouvel An. La semaine des congés a été notre plus grande semaine à ce jour avec plus de 1,22 milliard de dollars dépensés en applications et jeux, et le Jour de l'An a établi un nouveau record en un jour à plus de 322 $ millions de dollars ».

Toutefois, Apple ne réalise pas toutes ces performances sans qu’il n’y ait aucune plainte ou critique. En effet, Apple perçoit une commission de 15 à 30 % pour les biens et services numériques achetés sur l'App Store. Cette pratique a fait l'objet d'un examen antitrust aux États-Unis et en Europe. Certains de ces concurrents tels que Spotify Technology Ltd affirmant que cette pratique est nuisible à leur activité. Ainsi, afin d’éviter de payer les commissions d'Apple par exemple, Spotif se voit obliger de demander à ses clients de s'abonner sur son propre site web.

Cela permet d’ajouter plusieurs étapes supplémentaires par rapport au paiement dans l'App Store. Enfin, selon ce que rapporte le média Reuters, des représentants d'Apple ont déclaré au cours d’une conférence téléphonique avec les journalistes que la société a commandé l'étude pour mieux comprendre l'activité physique des biens et services dans son App Store. Apple cherche-t-il à revoir les conditions d’utilisations de sa plateforme ?

Sources : Apple, Résultats de l’étude (PDF)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

App Store : les clients ont dépensé 1,22 milliard $ entre le réveillon de Noël et le réveillon du Nouvel An et plus de 322 millions $ au Nouvel An

Année record pour l'App Store : Apple a versé 20 milliards $ aux développeurs en 2016, une hausse de 40 % par rapport à l'année 2015

L'App Store a généré presque deux fois plus de revenus que Google Play au 1er semestre 2018 avec moins de la moitié des téléchargements de son rival

Apple demanderait aux développeurs d'abandonner la vente d'applis à bas prix sur l'App Store et d'opter plutôt pour la vente par abonnement

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !