Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Immuni, l'application italienne de suivi des contacts, est développée en open source
Sous la version 3 de la licence GNU Affero General Public

Le , par Bill Fassinou

297PARTAGES

4  0 
Alors que la pandémie du coronavirus fait rage dans le monde, de plus en plus de gouvernements commencent à faire appel à la technologie pour freiner la propagation du virus. En ce qui concerne l'Italie, la solution porte le nom de « Immuni ». Il s’agit d’une application censée tracer tous les contacts d’un individu déclaré positif au covid-19. L’objectif est de prévenir les personnes qui ont été en contact avec un malade testé positif afin de pouvoir se faire tester soi-même, et si besoin d’être pris en charge très tôt, ou bien de se confiner.

Immuni est la solution de notification d'exposition du gouvernement italien, réalisée par le commissaire spécial pour l'urgence COVID-19 (présidence du Conseil des ministres), en collaboration avec le ministère de la Santé et le ministère de l'Innovation technologique et de la Numérisation. L'application utilise uniquement des infrastructures publiques situées à l'intérieur des frontières nationales. Elle est exclusivement gérée par la société publique Sogei SpA. Le code source a été développé pour la présidence du Conseil des ministres par Bending Spoons SpA, et est publié sous la version 3 de la licence GNU Affero General Public.

Immuni est une application pour smartphone iOS et Android. Son objectif, comme toutes ces autres applications similaires, est d'aider à lutter contre le COVID-19 en informant les utilisateurs qui sont entrés en contact avec un malade, même lorsqu'ils sont asymptomatiques. Ces utilisateurs peuvent ensuite s'isoler pour éviter d'infecter les autres et consulter un médecin. Sur la page GitHub de l'application, il est écrit que la conception et le développement d'Immuni sont basés sur six principes principaux : utilité, accessibilité, précision, confidentialité, évolutivité et transparence.


Elle dispose d'un système de notification d'exposition qui exploite la technologie Bluetooth à basse énergie. Lorsque deux utilisateurs se rapprochent suffisamment longtemps, leurs appareils enregistrent leur identifiant de proximité mobile dans la mémoire locale. Les identifiants de proximité roulants sont générés à partir de clés d'exposition temporaires et changent plusieurs fois par heure. Les clés d'exposition temporaires sont générées de manière aléatoire et changent une fois par jour.

Lorsqu'un utilisateur est testé positif au covid-19, il a la possibilité de télécharger sur un serveur ses récentes clés d'exposition temporaire. Cette opération ne peut se faire qu'avec la validation d'un opérateur de santé. L'application télécharge périodiquement les nouvelles clés d'exposition temporaire et les utilise pour dériver les identifiants de proximité des utilisateurs infectés pour le passé récent. Il compare ensuite les identifiants avec ceux stockés dans la mémoire de l'appareil et informe l'utilisateur si une exposition à risque s'est produite.

Il semblerait que le système n'utilise aucune donnée de géolocalisation, y compris des données GPS. Ainsi, l'application ne peut pas dire où le contact avec un utilisateur potentiellement contagieux a eu lieu, ni l'identité des personnes impliquées. Pour implémenter sa fonctionnalité de suivi des contacts, Immuni utilise l'outil commun de traçage du COVID-19 pour iOS et Android développé par Google et Apple. Outre les clés d'exposition temporaires, l'application Immuni envoie également au serveur des données d'analyse. Celles-ci comprennent des informations épidémiologiques et opérationnelles et sont envoyées dans le but d'aider le Service national de santé à fournir une assistance efficace aux utilisateurs.

« Immuni est développé tout en accordant une grande attention à la confidentialité des utilisateurs et un certain nombre de mesures ont été prises pour le protéger. Par exemple, l'application ne collecte aucune donnée personnelle susceptible de révéler l'identité de l'utilisateur, comme son nom, son âge, son adresse, son adresse e-mail ou son numéro de téléphone », peut-on lire sur le site GitHub de l'application.

Source : Immuni

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

StopCovid : l'INRIA dévoile ROBERT, un protocole mis au point pour la construction d'applications mobiles de suivi de contacts, en réponse à celui d'Apple et Google

L'Australie lance COVIDSafe, son application de suivi de contacts, pour lutter contre le covid-19, elle priorise la protection de la vie privée, selon le gouvernement

La Commission de l'UE veut des applis mobiles de suivi de la propagation du Covid-19 respectueuses de la vie privée, installables sur la base du volontariat et publie donc un guide de mise sur pied

Apple et Google lancent un outil commun de traçage du COVID-19 pour iOS et Android, il se traduira d'abord par une API, puis un outil intégré nativement aux deux systèmes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/06/2020 à 8:43
Voila une application respectueuse de la vie privée (de par son protocole comme sa transparence), Open-Source sous licence libre comme il se doit. Une application développé qui peut-être utilisés et améliorée, testée par tous les pays du monde sans barrière de brevets...

Tous le contraire de StopCovid...

J'en rêve.
0  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/06/2020 à 10:18
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
Voila une application respectueuse de la vie privée (de par son protocole comme sa transparence), Open-Source sous licence libre comme il se doit. Une application développé qui peut-être utilisés et améliorée, testée par tous les pays du monde sans barrière de brevets...

Tous le contraire de StopCovid...

J'en rêve.
Heu... le code de stopcovid est en open source, il me semble. Pas que je l'encense ou quoi, hein. Mais bon, quand on lit certains, l'herbe est toujours plus verte ailleurs...
0  0