IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Point sur les grandes tendances du téléchargement de logiciels sur le marché français
Avec Julien Palier, Directeur du contenu de Softonic

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

2  2 
Point sur les grandes tendances du téléchargement de logiciels sur le marché français avec Julien Palier, Directeur du contenu de Softonic France

Hier, nous avons pu rencontrer Julien Palier, Directeur du contenu de Softonic France, entreprise spécialisée dans le téléchargement de logiciels pour les plateformes Apple, Microsoft et Linux. L'occasion de prendre la température du marché des applications et des programmes en France, tout particulièrement à l'heure où la guerre des navigateurs fait rage.



Katleen Erna : Bonjour Julien, pouvez-vous commencer par vous présenter à nos lecteurs ? Qui êtes-vous, quelles sont vos missions ?
Julien Palier : Bonjour, et merci pour cette interview ! Je m’appelle Julien Palier et je suis l’actuel directeur du contenu de Softonic France. Journaliste de formation, je suis expatrié depuis 4 ans à Barcelone, où je suis arrivé pour lancer la version française de Softonic. La mission de notre équipe (5 journalistes, expatriés eux aussi!) est d’aider nos utilisateurs à trouver les meilleurs logiciels et à mieux en profiter au quotidien.

K.E. : Pouvez-vous nous parler un peu de Softonic ? Combien de programme proposez-vous actuellement par le biais de votre site ?
J. P. :
Softonic est né en juillet 1997. C’était à l’origine un projet d’étude de Tomás Diago, le fondateur de l’entreprise. Softonic France a 4 ans. Notre réseau propose près de 130 000 logiciels à nos utilisateurs. L’équipe française en a testé près de 10 000, tous proposés avec un test, des captures d’écran, sur de nombreuses plateformes : Windows, Mac, iOS, Android, etc.
Trouver et tester des nouveautés est une mission quotidienne et nous prenons un soin particulier à proposer des tests de qualité, intelligibles par tous.

K.E. : Quelle évolution avez-vous remarqué à propos des programmes informatiques ? De même, quelle évolution avez-vous remarqué à propos des applications mobiles ?
J. P. :
Les logiciels ont évolué avec les mœurs et les habitudes des utilisateurs. Il y a 15 ans l’informatique n’était pas aussi diffuse qu’aujourd’hui. Les interfaces étaient denses et s’adressaient à des spécialistes. Internet n’était pas encore développé. Aujourd’hui les logiciels profitent de la puissance de calcul des ordinateurs, de normes et de technologies bien définies et partagées par l’ensemble de l’industrie. Les interfaces sont plus intuitives, les logiciels plus dynamiques et fiables.
Les applications mobiles marquent une nouvelle évolution des logiciels. Chaque application est souvent «monotâche» là où un logiciel est souvent polyvalent (voir l’évolution d’un programme comme Nero…).
Dans les 12 derniers mois, je trouve que les applications se font plus connectées. Difficile de trouver une application qui n’ait pas aujourd’hui une partie de son usage en ligne, en réseau.

K.E. : Actuellement, vos visiteurs téléchargent-ils plus de programmes desktop ou de programmes mobiles ?
J. P. :
Il faut différencier la tendance du marché et le comportement des utilisateurs sur le site. La demande pour les programmes mobiles connaît une croissance exponentielle, car le taux d’équipement est fort et la consommation facile, à des prix réduits comparés aux vieux PC.
L’usage du PC est différent, moins dans la consommation immédiate de programmes. Du coup le volume de programmes par ordinateur est plus faible.
Sur le site, Windows reste le grand gagnant, et de beaucoup. C’est surtout dû à la nature différente du téléchargement. Sur mobile l’utilisateur passe directement via les AppStores, alors que sur PC, l’utilisateur est plus enclin à chercher une aide en ligne.

K.E. : Quelle tendance se dessine entre les téléchargements de ces deux types de logiciels ? L'un semble-t-il éclipser l'autre ?
J. P. :
L’un ne remplacera pas l’autre, mais le marché évolue vers une plus grande répartition (pour ne pas dire fragmentation) entre les plateformes. Il faut surtout se demander si le PC va survivre ou être remplacé par d’autres supports de consommation numérique : les tablettes, etc.
Les téléchargements sur PC vont donc baisser à mesure que le PC perd des parts de marché au profit d’autres supports. L’iPad va t’il remplacer le Mac ? Personnellement je pense qu’ils sont complémentaires. Mais certains usages vont passer de l’un à l’autre, rendant certains logiciels obsolètes sur certaines plateformes, ou les faisant évoluer vers une version universelle, compatible et accessible sur tous les terminaux, comme les webapps.

K.E. : Quelles sont aujourd'hui les grandes tendances du téléchargement de logiciels sur le marché français ?
J. P. :
Grande question ! En général, les jeux, les utilitaires (photos, vidéos), la sécurité et les réseaux sociaux sont les grandes catégories populaires, quelle que soit la plateforme.
La guerre des navigateurs a généré énormément de téléchargements.
Sur les ordinateurs, Windows reste une « valeur sûre» mais le Mac gagne du terrain. Sur mobile, le boom est impressionnant, avec l’iPhone devant ses concurrents grâce à une moyenne d’applications par utilisateur supérieure à ses concurrents, et un taux d’équipement très important (50% des smartphones en France sont des iPhone!).
Je crois que l’arrivée des Smartphone a permis à beaucoup d’utilisateurs de mieux découvrir le monde des logiciel sur l’ordinateur de la maison quand ce ne sont pas les marques qui occupent l’espace médiatique. Google faisant de la publicité dans les gares de France et dans les grands quotidiens, c’est surprenant mais ça montre bien l’évolution des mentalités…
Au final, c’est une consommation bien supérieure à ce que nous vivions 4 ans auparavant!

K.E. : Du côté des applications mobiles, quelle plateforme semble la plus populaire ?
J.P. :
Sur le marché mobile, l’iPhone a tendance à tout écraser grâce à une présence massive et une consommation d’apps bien supérieure par utilisateur aux autres plateformes. Samsung réalise une étonnante percée mais la gamme de ses applications est bien moins développée. Depuis 6 mois, Android affiche une très forte croissance.
Bref, la concurrence est rude mais Apple est encore devant.

K.E. : Il y a peu, Internet Explorer 9 est sorti, de même que Firefox 4, relançant ainsi la "guerre des navigateurs". Pouvez-vous nous dire, chez vous, que browser a été le plus téléchargé ? (IE, Chrome, Firefox, Safari, Opera,...)
J.P. :
J’en parlais dans les questions précédentes. Je vous laisse regarder nos chiffres cumulés sur Softonic.fr pour faire la comparaison. Internet Explorer a longtemps été devant, du simple fait de sa notoriété. Chrome réalise une percée incroyable. Le bouche à oreille a été impressionnant et la campagne de publicité massive (online et offline) a réellement un impact.
La dernière version de Firefox connaît un succès mérité. Je pense que certains utilisateurs attendaient vraiment une version plus aboutie du navigateur OpenSource et son arrivée a donc répondu à une forte attente.
Opera est un peu le mal aimé, et c’est bien dommage car c’est un navigateur de qualité. Il souffre d’un déficit d’image et de la forte concurrence de trois géants aux moyens de communication bien supérieurs (Microsoft, Apple et Google) et d’un navigateur libre à la communauté bien active en ligne.

K.E. : Softonic est présent dans plusieurs pays dans le monde, constatez-vous des différences dans la façon de consommer les programmes entre les différents pays du globe ?
J.P. :
Oui et c’est très surprenant ! Windows Live Messenger n’est par exemple pas la star des messageries dans tous les pays. Nos amis polonais lui préfère un programme local appelé Gadu-Gadu, alors que les chinois utilisent QQ.
Les anglo-saxons sont plus connectés et grands consommateurs d’applications en ligne. Notre site allemand n’offre aucun logiciel de rip de DVD, car c’est interdit par la loi. En Espagne, les logiciels de P2P comme Ares sont ultra populaires, merci à une loi plus permissive sur la copie privée. En France, Limewire et consors sont en perte de vitesse, remplacés par les logiciels de gestion de téléchargement sur MegaUpload et ce genre de services, Hadopi oblige.
Nous faisons très attention à ce genre de détails et c’est la raison de la localisation de chaque site avec sa propre équipe de rédacteurs natifs, pour coller au plus près de la réalité de chaque culture et des habitudes de téléchargement de nos utilisateurs.

K.E. : Softonic a récemment lancé un nouveau service qui scanne les programmes avant leur téléchargement pour garantir qu'ils ne sont pas infectés par des virus. Pouvez-vous nous en parler ?
J.P. :
Notre “Security Seal” est un service unique au monde. Chaque logiciel est scanné par plus de 30 antivirus pour garantir un téléchargement 100% sans virus.
Nous voulions proposer plus que le simple téléchargement depuis nos serveurs.
Nous avons donc réfléchit à la meilleure façon de faciliter la vie de nos utilisateurs. En analysant nos échanges avec les internautes, via notre support technique, les commentaires sur le site et les centaines de courriers que nous recevons tous les jours, une préoccupation était récurrente : la sécurité.
Pendant près de 6 mois nous avons travaillé sur ce projet, recherchant le meilleur partenaire, définissant le design du site et l’intégration du service, et travaillant avec nos équipes techniques pour développer l’infrastructure réseau nécessaire.
La grande chance de Softonic France est de faire partie d’un réseau de 10 sites. Nous profitons des économies d’échelle, des innovations réalisées pour certains marchés. Avec plus de 70 millions de visiteurs uniques par mois, nous pouvons nous permettre plus de choses qu’une petite structure.
Softonic génère plus de 3,5 millions de téléchargements tous les jours. Grâce à Security Seal, nous pouvons garantir chacun d’entre eux.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Guardian
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 30/03/2011 à 14:12
J.P. : Notre “Security Seal” est un service unique au monde. Chaque logiciel est scanné par plus de 30 antivirus pour garantir un téléchargement 100% sans virus.
C'est beau l'optimisme
6  1 
Avatar de NDZOUANI
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 29/08/2012 à 21:05
Très déçu par SOFTONIC car les téléchargements correspondent rarement à ce que l'ont souhaite obtenir, sans parler des Toolbars et autre Malwares.
Pour ma part, et j'en suis désolé, je l'ai exclus de mes recherches web, au même titre que uTorrents en attendant une meilleure qualité des téléchargement.

Amicalement
0  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/08/2012 à 7:15
c'est amusant de baser l'analyse des téléchargements sur cette société.

J'ai IE FF et Chrome depuis fort longtemps sur mon PC et ils se sont toujours mis à jour tout seul.

Windows est devant les autres OS pour le téléchargement ? ça ne me surprend pas beaucoup, c'est le seul OS à ne pas proposer le téléchargement d'applications en standard
0  0