Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Maison Blanche prolonge d'un an son décret mettant Huawei et ZTE sur liste noire
Gelant ainsi leurs relations commerciales avec des entreprises américaines

Le , par Stéphane le calme

373PARTAGES

4  0 
Mi-mai 2019, l'administration Trump a publié un décret qui plaçait Huawei sur une liste noire, une décision qui contraignait les entreprises américaines à ne plus faire affaire avec l'équipementier chinois, à moins de disposer d'une autorisation officielle. Suite à cette décision, Google a décidé de ne plus fournir de logiciels, de matériel informatique ou service technique à Huawei à l’exception des services disponibles en open source. L'éditeur d'Android a toutefois assuré que Google Play et les protections de sécurité de Google Play Protect continueront de fonctionner sur les appareils Huawei existants.

En plus d’être coupé du système d’exploitation le plus vendu au monde, Huawei a vu certains des principaux concepteurs et fournisseurs de puces au monde suspendre également leurs relations commerciales jusqu’à nouvel ordre.

La Maison-Blanche vient de prolonger un décret signé en mai 2019 et interdisant aux entreprises américaines d'utiliser des équipements de télécommunications fabriqués par des entreprises « présentant un risque pour la sécurité nationale », parmi lesquelles figurent Huawei ou encore ZTE.

S’exprimant sur la plateforme de la Maison-Blanche, Donald Trump a déclaré :

« Le 15 mai 2019, par décret exécutif 13873, j'ai déclaré une urgence nationale conformément à la loi sur les pouvoirs économiques internationaux d'urgence (50 USC 1701 et suiv.) Pour faire face à la menace inhabituelle et extraordinaire à la sécurité nationale, à la politique étrangère et à l'économie des États-Unis posés par l’acquisition et l’utilisation sans restriction de certaines transactions liées aux technologies et services de l’information et des communications.

« L'acquisition ou l'utilisation sans restriction aux États-Unis de technologies ou de services d'information et de communication conçus, développés, fabriqués ou fournis par des personnes détenues, contrôlées ou soumises à la juridiction ou à la direction d'adversaires étrangers augmente la capacité de ces adversaires étrangers à créer et exploiter des vulnérabilités dans les technologies ou services d'information et de communication, avec des effets potentiellement catastrophiques. Cette menace continue de représenter une menace inhabituelle et extraordinaire pour la sécurité nationale, la politique étrangère et l'économie des États-Unis. Pour cette raison, l'urgence nationale déclarée le 15 mai 2019 doit se poursuivre au-delà du 15 mai 2020. Par conséquent, conformément à l'article 202 (d) de la National Emergencies Act (50 USC 1622 (d)), j’ai décidé de prolonger pendant 1 an l'urgence nationale déclarée dans le décret 13873 concernant la sécurisation de la chaîne d'approvisionnement des technologies et services d'information et de communication ».


Le décret de la Maison-Blanche a obligé Huawei a prendre des décisions stratégiques. De sa place de second plus vendeur de smartphones dans le monde, le constructeur a encore plus la pression. En janvier, Huawei a signé un accord avec TomTom pour pouvoir utiliser les cartes, les informations sur le trafic et le logiciel de navigation de la société néerlandaise pour développer des applications pour ses smartphones. Le porte-parole de TomTom, Remco Meerstra, a déclaré que l'accord avait été conclu il y a quelque temps, mais n'avait pas été rendu public par la société.

Notons que TomTom a déjà fourni des données pour Apple Maps. En fait, Apple Maps a été lancé pour la première fois sur iOS 6. Avant, c'était sur Google Maps que l'entreprise s'appuyait pour proposer un service de cartographie sur iPhone. Mais la relation entre Apple et Google s'est vite dégradée, car Google ne proposait plus de caractéristiques essentielles à l'expérience de cartographie sur iPhone. À cette période, certains utilisateurs avaient noté que Google Maps sur l'iPhone n'avait même pas de directions étape par étape intégrées. Apple a commencé le processus de remplacement de Google Maps par Apple Maps et a dévoilé son travail lors de la keynote de la WWDC 2012. C'est à ce moment que TomTom est venu sur la scène pour proposer d'alimenter le service de cartographie Apple Maps.


Avec ses derniers flagship, les Huawei P40 et P40 Pro, l’entreprise a présenté des smartphones sans les services mobiles de Google, notamment YouTube, Maps et Play Store. Les téléphones de la série P40 sont basés sur le chipset Kirin 990 5G de Huawei avec 8 Go de RAM sur le P40 Pro+ et Pro, et 6 Go ou 8 Go sur le P40. Les options de stockage interne sont de 256 Go ou 512 Go sur le P40 Pro+, 128 Go, 256 Go ou 512 Go sur le P40 Pro, et 128 Go ou 256 Go sur le P40. Les trois modèles prennent en charge les cartes Nano Memory (NM) propriétaires de Huawei pour l'extension du stockage externe.

Mais malgré toutes les innovations présentées par le constructeur, le manque d’applications et de services Google rendra plus difficile la tâche de persuader les consommateurs d'acheter les téléphones hors du marché chinois. L’entreprise a tout de même lancé une vaste campagne de séduction des développeurs pour les encourager à proposer leurs applications sur sa vitrine de téléchargement.

Source : Maison-Blanche

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision ?
Les téléphones Android sans services et applications Google représentent-ils un handicap à l'extérieur de la Chine ? Dans quelle mesure ?
Seriez-vous prêt à en utiliser un ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/05/2020 à 13:33
Citation Envoyé par Eric80 Voir le message
...Au final, SMIC et la Chine sortiront gagnantes et renforcées...
C'est exactement ce que je pense. Trump est un accélérateur pour la technologie chinoise, pas un frein. Bien sur, ça va emmerder Huawei pendant quelque temps, mais ils en sortiront renforcés peu de temps après.

En fait, Trump fait juste preuve d'arrogance, et l'arrogance ne s'est jamais transformée en force.
5  0 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/06/2020 à 13:49
On n'est pas à une ingérence près …
7  2 
Avatar de lechapelierfou33
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 20/05/2020 à 18:21
Eh oui on peut rêver de la gentillesse de la Chine à notre égard mais le rêve va se transformer inévitablement en cauchemar. Deux nations puissantes(pas grande parce que ça demande d'autres qualités) et tous les petits qui s'amusent de leur querelle. Cela me rappelle les mineurs et leurs patrons qui gagnent à la fin? qui trompe l'autre? Ces querelles dont nous serons les victimes collatérales me font vomir. Les temps à venir vont être terribles pour les générations futures avec un dément, un mégalo, la justification de l'extrême droite pour solution. Du sang de la sueur et des larmes le cocktail préféré des dirigeants. Souriez vous êtes déconfinés...
4  0 
Avatar de Eric80
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/05/2020 à 11:40
empêcher les fournisseurs essentiels de puces, y compris TSMC basé à Taiwan, de vendre des puces à Huawei
TSMC est un fondeur, celui qui fabrique les puces. C est le plus avancé au monde avec leur finesse en 7nm et bientot 5nm, une tendance que Samsung et surtout Intel ont du mal à suivre (Intel a toujours des soucis avec leur 10nm)
Apple, AMD, nVidia, Qualcomm?: toutes leurs puces sont fabriquées là bas!
Et celles de Huawei aussi?

Faute de pouvoir faire ces puces chez TSMC à cause de la pression US, Huawei passera chez Samsung et SMIC.
Au final, SMIC et la Chine sortiront gagnantes et renforcées...

D un point de vue politique, Taiwan est vraiment un point critique puisque depuis toujours considéré par la Chine comme appartenant à la Chine.
3  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 21/05/2020 à 12:11
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Du coup il faut que la France se rapproche de la Chine ...
Il ne faut plus raisonner en terme de France, mais en terme d'Europe.

La France seule face à la Chine ne vaux pas tripette. De leurs côté, les USA font tout pour empêcher l'émergence d'une Europe politique, industrielle, financière, militaire etc... Idem pour la Chine et pour la Russie car une Europe unie leur fait peur.
3  0 
Avatar de pemmore
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 24/05/2020 à 22:12
dans les années 50/60 notre technologie n'avait rien à envier aux Américains, nous avons toujours étés excellents en électricité et électronique, bien supérieurs aux Allemands (vous avez déjà entendu parler de supers calculateurs bosch siemens ou autres inventions teutonnes; non! Faut dire qu'arts et métiers, supelec sciencepo n'ont pas d'équivalent de l'autre côté du Rhin, des lycées comme le mien orientés à 50% électronique (l'informatique étant un sous ensemble)
En quelques dizaines d'années suite à des choix politiques stupides tout à disparu peut être ils ont considéré cette technologie comme des jouets sans intérêt. On voit bien maintenant les mêmes ignares qui nous gouvernent avec le covid.
Il a éxisté néanmoins une fabrication de puces mondialement connues avec les cartes téléphoniques, cartes bleues etc, il aurait été intéressant d'avoir une industrie indépendante rien que de tenir encore le haut du pavé au lieu de voir vendre des lignes de fabrication, des fours neufs revendus pour le prix de la ferraille en Normandie, normalement avec le niveau de nos scientifiques, de nos ingénieurs, on aurait du pouvoir fournir les Chinois, et faire comme De Gaulle envoyer les Américains aux gémonies.
3  0 
Avatar de Gluups
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 17/05/2020 à 19:34
Ah mais là c'est vrai, que ça marche.
À présent la Chine se passe complètement des pièces et systèmes américains.
Ça ne pouvait pas se faire tout seul.
3  1 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/05/2020 à 15:03
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
...La stratégie est bonne à court terme...
C'est bien ça le problème de Trump : "La stratégie à court terme". La Chine c'est exactement l'inverse : "La stratégie à long terme".

Voila exactement pourquoi, avec de telles mesures, la Chine passera inéluctablement devant les USA. Ce n'est qu'une question de temps.
2  0 
Avatar de walfrat
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 17/06/2020 à 11:43
J'ai bien envie de dire que l'ingérence, pour son unique profit évidemment, c'est ce qui définit les USA depuis la fin de la WWII.

Oh et évidemment, l'ingérence c'est loin d'être limité qu'aux USA hein,
2  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/05/2020 à 17:01
C’est pas sur que Trump soit sérieux, peut être sa technique habituelle d’envoyer une torpille, puis de négocier après, c'est une technique moyenâgeuse, mais ça marche.
2  1