Bientôt 200 milliards de chiffre d'affaires pour Apple ?
Forrester souligne également la fragilité de l'entreprise très liée à Steve Jobs

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Apple pourrait atteindre les 200 milliards de dollars de chiffre d'affaires, dépasser celui d'IBM l'année prochaine, et supplanter HP l'année suivante.

C'est en substance les prédictions de George Colony, fondateur et PDG de Forrester Research, qui s'est exprimé dans une interview au site économique Bloomberg.

Le boom du marché des applications pour les périphériques mobiles d'Apple devrait en effet permettre à l'entreprise de conserver une croissance de ses ventes de plus de 50 % sur les deux années à venir.

De l'avis de George Colony, avec le succès des iPhones et des iPads, Apple aurait réussi à créer un cycle dans lequel les consommateurs achètent des applications sur l'App Store puis rachètent des périphériques Apple pour pouvoir continuer à utiliser et à acheter des applications sur l'App Store.

Mais la pérennité de cet écosystème, aussi prospère soit-il, ne serait pas assurée. George Colony n'hésite pas à souligner la fragilité et la dépendance de la firme envers son patron emblématique.

Après l'éventuel départ de Steve Jobs (actuellement à son troisième congé maladie pour combattre une forme rare de cancer), la gamme de produits qu'il laisserait ne durerait que trois à quatre années selon l'analyste..

Il rappelle par ailleurs qu'Apple, par sa position de leader, a l'obligation économique d'introduire de nouveaux produits sur le marché tous les deux ans.
Or, sans Steve Jobs en tant que PDG, George Colony pense qu'il sera beaucoup plus difficile pour Apple de maintenir un tel rythme.

Steve Jobs serait en somme indispensable à un Apple prospère et innovant.

Source : Interview du PDG de Forrester

Et vous ?

Que pensez-vous des prédictions du PDG de Forrester Research ?
Un Apple sans Steve Jobs est-il possible ? Et comment le voyez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Neko Neko - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/03/2011 à 14:35
Apple sans Jobs est possible, mais un Apple différent. Pour le moment il semble que ce soit lui qui prenne les décisions "extrêmes" (pas de flash,tout passe pas iTune,etc.). Je pense qu'après jobs, Apple sera plus light, plus ouvert ( sans être libre ).
De plus, quand les actionnaires reprendront la main, et qu'ils comprendront que le gros du marcher n'est pas dans le haut, mais dans le milieu de gamme; il y aura sans doutes une baisse de prix conséquente.
Avatar de David_g David_g - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 29/03/2011 à 14:35
Pas de souci c'était juste un peu perturbant au premier abord.
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/03/2011 à 15:52
Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
Apple pourrait atteindre les 200 milliards de dollars de chiffre d'affaires, dépasser celui d'IBM l'année prochaine

Je me souviens des premiers PC, qui au seul motif du logo d’IBM, se sont mis à régner sans partage sur le marché de la micro informatique
; et en laminant au passage pas mal de boite pourtant prometteuses ; Apple fut quasiment la seule à y survivre.

Que demain le CA d’Apple puisse dépasser celui d’IBM, c'est, à défaut d’une belle revanche, c'est tout de même emblématique
; mais visaient-ils vraiment l’éternité ?

Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
Il rappelle par ailleurs qu'Apple, par sa position de leader, a l'obligation économique d'introduire de nouveaux produits sur le marché tous les deux ans.
Or, sans Steve Jobs en tant que PDG, George Colony pense qu'il sera beaucoup plus difficile pour Apple de maintenir un tel rythme.

N'importe quoi !

Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
De l'avis de George Colony, avec le succès des iPhones et des iPads, Apple aurait réussi à créer un cycle dans lequel les consommateurs achètent des applications sur l'App Store puis rachètent des périphériques Apple pour pouvoir continuer à utiliser et à acheter des applications sur l'App Store.

IBM a aussi, en son temps, joué à ce petit jeu du marché captif : seuls ses périphériques, ses terminaux, et même "son" COBOL,… étaient incontournables (au sens des tarifs) et rendaient les clients captifs d’IBM.

Aujourd’hui IBM existe toujours, et joue toujours (mais de marinière moindre) à ce petit jeu de la compatibilité matérielle.

---
Cette analyse semble à la mode ; attention, je ne dis pas qu’elle soit fausse, je pense juste qu’elle est facile et qu’il n’y a pas besoin d’un expert pour la formuler.

En tout cas pour qu’un expert sous-entende qu’Apple ne saurait vivre autrement qu’en étant un Leader incontournable ; c’est plutôt risible.

Je l’invite à revoir la vidéo de la première présentation de l’IPad, ou au moins juste le début, quand Steve Jobs énonce les différentes innovations qu’Apple à introduit sur le marché : il dit clairement que cet « enchainement » est quelque chose d’exceptionnel, il dit même qu’il se sent « chanceux » d’en être le témoin privilégié ; mais il ne dit à aucun moment que c’est la vocation d’Apple que d’apporter des innovations de manière continuelle.

S’imagine-t-il vraiment que les cadres d’Apple n’en aient pas conscience et attendent tranquillement la prochaine "idée révolutionnaire" à introduire sur le marché, pour garder la boite à flot ??

.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 29/03/2011 à 16:00
Chez Apple il doit y avoir plus de commerciaux que d'informaticiens.

Mais bon quand Steve Jobs n'est pas là la boite se porte mal.
Il était partit (à été viré ?) à une époque et pendant ces années là, Apple, c'était beaucoup plus underground.

Personnalement j'aime mieux Apple quand on en entend jamais parler.
Apple me gave depuis quelques années.
Avatar de David_g David_g - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 29/03/2011 à 16:33
Citation:
N'importe quoi !

Son analyse se tient pour le moment au vu du passé d' Apple justement.
Pour ma part je pense que leur avenir dépendra vraiment du choix du successeur et de l'évolution du management et surtout de la réaction des actionnaires à ce moment là.

Hors pour le moment c'est le flou complet imposé par le conseil.
Ce qui a terme risque surtout de mettre en porte à faux certains des hauts managers.
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/03/2011 à 17:32
Toutes les boites, au moins lors de leur création, sont arrivées avec une solution innovante
/ à un degré plus ou moins important /d’ordre financier ou purement matériel/
puis elles se sont installées sur leur marché.

Certaines, tel Apple on apporté une série d’innovations, comme Sony par exemple, mais les « analystes financiers » ne se sont jamais dits que ce devait être une ligne de conduite pour ces entreprises.

Moulinex, avait pas mal innové avec ces différents robots ménagers; mais si cette boite à fleuté avec le dépot de bilan avant d'être "sauvée" par brandt, c’est plus du à une mauvaise gestion qu’a un manque d’imagination de son service R&D.

Et point de vue gestion, Apple dispose d’un des ERP les plus performants qui soient : Google à grand peine à faire tourner correctement son Androïd-Market, et quant au Microsoft App-Store, j’ai l’impression qu’il n’existe que sur le papier.

Et point de vue gestion, on peut dire que la pompe à fric d’Apple fonctionne à merveille, et je ne vois pas en quoi le moindre communiqué des « hautes instances d’Apple » pourrait y changer quoi que ce soit; sauf à se faire décortiquer dans tous les sens par des Banquiers hypocondriaques.
Avatar de David_g David_g - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 30/03/2011 à 9:22
mais si cette boite à fleuté avec le dépot de bilan avant d'être "sauvée" par brandt

Heu Moulinex avait fusionné avec Brandt et les deux ont déposé le bilan l'année d'après donc "sauvée" reste un terme plutôt pas représentatif de ce cas.

Ceci étant tu prends un bon exemple qui illustre ce que je dis plus haut,cela dépendra du plan de succession qui n'est pas communiqué et semble pas si serein que cela.

Et oui au vu de la stratégie depuis quelques années d'Apple, ils ont cette pression des sorties régulières au fur et au mesure que leurs produits phares baissent en ventes (forte pression des actionnaires).

Apple dispose d’un des ERP les plus performants qui soient

ERP ??
Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur https://www.developpez.com
le 30/03/2011 à 10:59
Avatar de abriotde abriotde - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 30/03/2011 à 16:16
Avec ou sans Steve Jobs je pense qu'a l'horizon de 2-3 années Apple est destiné à s'ouvrir (libérer et aller vers le milieu de gamme) sans celà il ne pourra innover car il n'a pas l'ouverture d'esprit d'un Google. La prochaine révolution qui pourrait relancer Apple sera sans doute du côté du robot... Mais pas demain... Il y aura un creux dans la vague. Remarquez d'ailleurs que l'iPad est sortie un peu tôt le marché est à peine prêt. Mais Apple se devait de relancer la machine.
L'iPad est loin de faire de tout le monde des envieux. On préfère encore son mini PC ou son smartphone à l'achat d'une tablette...
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 30/03/2011 à 17:27
Citation Envoyé par David_g  Voir le message
ERP ??

A ton avis, comment s'appelle la technologie derrière iTunes, App Store, qui fonctionne aussi bien pour les iPhones, les iTabs et sous Mac OS.

Celui d'Apple fonctionne sur la planète entière, et c'est une sacré machinerie qui tourne depuis 2001, sans quasiment aucun incident; elle est sacrément bien huilée !

ERP : (en Français PGI) http://fr.wikipedia.org/wiki/Progici...estion_intégré
Avatar de David_g David_g - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 06/04/2011 à 11:21
Je sais ce qu'est un ERP c'est juste que je voyais pas trop le rapport avec le schmilblick (je le vois toujours pas d'ailleurs en fait) enfin le rapport avec iphone, App store and co.

Enfin bref on s'en fiche au final.
Offres d'emploi IT
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)
Responsable protection des données H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil