Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Education : les classes manquent de matériel informatique et de professeurs compétents
Dans ces matières, d'après une étude anglaise

Le , par Katleen Erna

5PARTAGES

0  0 
Enseignement : les classes manquent de matériel informatique et de professeurs compétents dans ces matières, d'après une étude anglaise
Mise à jour du 28.03.2010 par Katleen


Visiblement, il n'y a pas qu'en France que les conditions d'apprentissage de l'informatique ne satisfont pas les citoyens.

Une récente étude anglaise vient relancer le débat. Réalisée il y a quelques mois via la visite de 89 écoles primaires et de 89 collèges et lycées, elle indique que seul un quart des écoles primaires et que moins de la moitié des établissements du secondaire font une "bonne utilisation" des nouvelles technologies.

Il est également fait mention de "manque d'expertise" des enseignants qui génèrent des "expériences d'apprentissage limitées".

De plus, de nombreux établissements manquent d'équipement informatique nécessaire à tous les élèves. Ainsi, 28 établissements du secondaire n'avaient pas assez aux outils adéquats à leurs leçons. D'autres ne possédaient pas de ressources à jour.

Tout ceci motiverait certains étudiants à ne pas choisir l'option Design & Technology pour l'équivalent de notre Baccalauréat.

Pourtant, les jeunes de plus de en plus connectés et donc de plus en plus à l'aise avec les appareils récents et les technologies qui les accompagnent.

L'étude montre d'ailleurs que les enfants entrant à l'école primaire maîtrisent mieux les ordinateurs que ceux d'il y a trois ans. Et appelle à "de rapides améliorations", surtout dans les filières technologiques.

Et en France, où en somme nous ?

Source : L'étude de l'Ofsted

Pensez-vous que les manquements constatés au Royaume-Uni se retrouvent en France ?

Comment améliorer l'enseignement de l'informatique en France ? En Europe ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Paenitentia
Membre actif https://www.developpez.com
Le 31/03/2011 à 13:40
Franchement, je suis plus ou moins contre enseigner de l'informatique à haute dose à l'école. J'ai eu mon bac en 2006 (pour vous donner une idée des années dans lesquelles j'ai étudié), j'ai eu très peu de cours en informatique, tout comme les personnes de mon âge et on n'est pas pour autant des autistes du pc, vu que tous, nous savons nous en servir. Se limiter aux risques de divulgation d'informations privées est suffisant et j'ajouterais qu'il faudrait tout de même le généraliser pour les tentatives d'escroqueries hors internet, quelque chose de plus généraliste et pas forcément orienté nouvelles technologies en somme.

Je n'ai jamais eu un cours de cuisine de toute ma scolarité alors qu'il s'agit d'un point quand même assez important pour ma survie, je n'en suis pas mort de faim et je ne mange pas pour autant des plats à faire réchauffer au micro-ondes.

Ma génération a par contre énormément de problèmes en maîtrise de la langue, qui est la base de toute communication. Ça me semble de loin plus important.
9  0 
Avatar de Neko
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 28/03/2011 à 11:40
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
Il faut 3 ou 4 heures de cours par semaine du CP au BAC.
Le but c'est pas d'en faire des programmeurs mais juste qu'ils sachent se démerder seul. Commencer tôt pour éviter les mauvaises habitudes ( surtout au clavier) oui, mais 3 ou 4 heures par semaines pendant 12 ans c'est complètement inutile, faut arrêter...
7  1 
Avatar de bobby51
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/04/2011 à 10:04
Personne n'a encore parlé de la terminale STG GSI (Gestion des Systèmes d'Information) dont le programme est bien plus étoffé que ce qui est proposé ici.
Encore une option qui va décrédibiliser encore plus ceux qui viennent d'un parcours technologique ("ah ouai, STG GSI, le bas au rabais pour les personnes qui n'ont pas les capacités d'aller en S option info" )
Même s'il est vrai que beaucoup d'étudiant en études supérieur sortent de S, cela renforce encore plus la prédominance de cette section, et de faire passer les autres pour obsolètes. Déja qu'il est compliqué de faire comprendre à quelqu'un pourquoi on est en informatique et qu'on a pas fait S (qui, pour moi, n'est pas forcément la voie la plus légitime), cela va encore plus faire au croire au commun des mortels que l'informatique est une matière hyper scientifique, alors que nous savons tous ici que l'informatique ne peut pas se ramener à une simple science, et inclue bien d'autres choses. Déjà que la fac à bien entamé ce processus d'élitisme de la section info en blindant les étudiants de L1/L2 de physiques, biologie, math alors qu'ils sont en parcours informatique. Le discours "tu veux faire informatique? alors tu va en bouffer de la science pure" commence à être désagréable, et, je suis sur, pousse pas mal de jeunes passionnées par l'informatique à rejoindre d'autres sections en les dégoûtant à vie.
6  0 
Avatar de zaventem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 28/03/2011 à 14:35
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message

Elle concerne aussi les mômes. On leur dit bien de pas parler à n'importe qui dans la rue ou sur tchat. Faire attention à ne pas publier n'importe quoi parce qu'Internet est un lieu public.
C'est important tout ça. Il faut bien leur apprendre la responsabilité et la différence entre public et privé.
Quand on se sera débarassé de tous les rôles parentaux pour les donner à l'école, on fera quoi? Parce que c'est, c'est entièrement le rôle des parents.

Citation Envoyé par Marco46 Voir le message

1 ou 2 de TD ??? Non mais il faut des dizaines d'heures pour apprendre à quelqu'un à se servir d'un clavier correctement.
Oui mais savoir tapper à deic doigts en aveugle, c'est inutile pour 99% des gens. Que cela soit important d'être capable d'écrire à une vitesse potable, je suis d'accord mais quand je vois ce qui est écrit par beaucoup, je crois qu'avant tout, des cours d'orthographe seraient cent fois plus important.

Citation Envoyé par Jidefix Voir le message

C'est pour ça que pour moi l'intérêt de ce cours se limiterai à savoir aller sur internet, envoyer un mail, faire une recherche d'information...
Le reste c'est de la culture générale: savoir faire du recoupement d'information, remettre en question ce qu'on apprend, se méfier des autres (et en particulier des inconnus qui vous font des cadeaux)...
Tout à fait d'accord.
5  0 
Avatar de Anomaly
Responsable technique https://www.developpez.com
Le 15/04/2011 à 11:48
Moi j'avoue que quelque chose me choque (sans pour autant vraiment me surprendre) :

Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
mais plutôt de fournir aux élèves quelques notions fondamentales et de les sensibiliser aux problèmes sociétaux induits (respect de la vie privée, propriété des œuvres numériques)".
En gros, Hadopi et les majors d'abord. Et on verra après sans urgence pour la véritable formation informatique qui permettra à l'élève de devenir éventuellement informaticien et d'en faire son gagne pain.

A mon avis ces notions ne doivent pas faire partie d'une option Informatique, mais plutôt d'une forme d'éducation civique.

L'option Informatique devrait en fait donner un aperçu de ce qu'est le véritable travail quand on travaille dans l'informatique et qu'on va être amené à faire notamment du développement.

Je me rappelerais toujours ce que nous a dit mon premier professeur d'informatique la première année à l'université, alors qu'on commençait à étudier sur papier les bases de l'algorithmique et la logique : "Etudier l'informatique, ce n'est pas apprendre à bidouiller la base de registres de Windows. L'informatique, la vraie, c'est ça."

Moi, je n'étais pas étonné, faisant du développement en autodidacte depuis l'âge de 12 ans, mais beaucoup tombaient de haut.

D'où à mon avis une nécessaire initiation aux bases de la programmation doit être faite au lycée -avant- d'entrer dans les études supérieures, afin que les futurs étudiants sachent à quoi s'attendre.
5  0 
Avatar de Anomaly
Responsable technique https://www.developpez.com
Le 15/04/2011 à 13:17
Citation Envoyé par euskadi_21 Voir le message
Effectivement on peut y voir une tentative des majors de réduire le piratages a travers une "initiation" "sensibilisation" des jeunes au numérique.
Sauf que ça n'a aucun sens d'inclure ça dans une spécialité du Bac scientifique.

Sensibiliser les jeunes au piratage, tant que ça ne tourne pas au lavage de cerveau comme je le crains, je suis pour, mais ça doit concerner tout le monde, et bien avant la Terminale. De même pour tout ce qui touche à la vie privée (et qui est pour moi bien plus important avec la "mode" Facebook).

Je trouve donc ridicule d'inclure ça dans le fameux "programme" de la spécialité.
5  0 
Avatar de mrjay42
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 07/04/2011 à 17:31
Je sais que je fais exception, mais il se trouve que je travaille dans l'informatique et que j'ai un master en informatique MAIS je n'ai pas fait "S" ! (j'ai fait ES).

Que pensez-vous de réserver à la filière S l'enseignement de l'informatique ?
En ce qui me concerne, ça me fait assez mal au cœur, étant donné que j'aurais apprécié avoir des cours d'informatique au lycée même en étant en ES !
D'autant que je tiens à vous le signaler que quand on fait un DUT GEA (Gestion des Entreprises et Administrations), ce qui peut-être considéré comme l'une des suites logiques à l'obtention d'un BAC ES, on fait de l'informatique à un certain niveau :
Cours d'informatique : calcul binaire, algorithmie
Base de données : requêtage, états, modélisation merise (oui oui !!)
Programmation en VB (à mon époque sous Excel : structure conditionelle, typage, boucles, fonctions, etc,)

Bref, on confronte toute une population issue des BAC ES, STT etc à l'informatique et à la programmation dés BAC+1/+2.
Or, pour beaucoup c'est une source d'échec et de galère car très peu sont préparés.

Je précise par ailleurs, au cas où certains en douteraient, après un BAC ES on peut faire de l'informatique à un haut-niveau (bac+5 voire bac+8 si doctorat)
D'où ma question, d'enseigner l'informatique aussi à la filière ES.
4  0 
Avatar de Hephaistos007
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/04/2011 à 17:08
Citation Envoyé par f-leb Voir le message

N'étant pas informaticien de métier, je voulais justement avoir vos avis sur ce futur enseignement.
voir http://media.eduscol.education.fr/file/consultation/88/1/terminale_projet_prog_2011_ISN_S_170881.pdf
Mon avis : c'est du grand délire. Un document typique pondu par un technocrate, qui comme tous les autres document du même genre (Cf. les PPN en IUT par exemple), ne peuvent pas être respectés par les enseignants tellement ils sont denses. A fortiori quand les enseignants en question n'ont eux-même pas été formés à la science informatique (!!).

Imaginez donc groupe de lycéens, avec toute la maturité intellectuelle qui va avec (ironie), face à un professeur de Physique titulaire du CAPES de physique/chimie. Tout ce beau monde va plancher à hauteur de 2h/semaine sur, je cite :
- tri de tableau par dichotomie
- recherche d’un plus court chemin (Dijsktra)
- fonction/procédure et récursivité
- Langage HTML
- Jeux d'instructions de langage machine
- Analyse du trafic de trame sur un réseau
- Machine à états finis
- ...

Mais..mais... dites donc, ça ressemble fortement à des aspects que l'on traite dans le supérieur (de bac+1 à bac+3), à des étudiants spécifiquement inscrits en informatique.

C'est l’hécatombe assurée...
4  0 
Avatar de Flaburgan
Modérateur https://www.developpez.com
Le 15/04/2011 à 9:56
Citation Envoyé par euskadi_21 Voir le message
2 Heures par semaine pour apprendre des notions de programmation, d'algorithmie, juridiques, d'architectures ... Laissez moi rire.

Déjà rien que pour rapprendre à programmer dans un langage 2 heures par semaines ne suffisent pas. Il ne faut pas oublier toutes les notions annexes nécessaires pour avoir un programme qui fait autre chose qu'un hello world. Par exemple, la théorie des ensembles, les cours de logiques parmi les plus importants... Encore un truc fait pour satisfaire ces créateurs mais irréalisable dans la pratique.

Rappeler vous vos programmes de DUT ou autre, l'informatique est tellement vaste que le terme en sois ne signifie pas grand chose. Même après 5 ans d'études spécialisés à raison de 40 heures par semaines, beaucoup de sujet restent pas ou peu connus.
Sauf que le but n'est pas de former des informaticiens, des gens capables de produire des vraies applications, le but est de montrer comment elles sont globalement créer pour mieux pouvoir s'en servir.

Allez, le parallèle qu'on aime tant avec les voitures. On leur explique les fondements de la mécanique pour que s'ils ont une petite panne, ils puissent la réparer, plutôt que de ne rien comprendre de ce qu'il y a sous le capot. Mais il n'a jamais été question de leur apprendre à créer le moteur...
4  0 
Avatar de Flaburgan
Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/03/2011 à 12:00
Sous prétexte que les technologies actuellement vont évoluer, on ne doit pas les apprendre ? Et on apprend quoi alors, les futures qui ne sont pas encore inventées ?
La simplicité du mail fait qu'il est encore là pour quelques années à mon avis. De toute manière, il faut apprendre à utiliser ce qui existe puis faire évoluer nos connaissances en même temps que l'outil évolue. Il est stupide de ne pas découvrir quelque chose sous prétexte qu'il va un jour disparaître.
3  0