Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Commission Européenne victime d'une «sérieuse» cyber-attaque
Qui ne serait pas liée au sommet des chefs d'État à venir

Le , par Hinault Romaric

22PARTAGES

0  0 
A la veille du sommet des chefs d'État sur le conflit libyen et sur les stratégies économiques, l'Union Européenne (UE) admet avoir été victime d'une cyber-attaque d'importance selon les déclarations d'un porte-parole de l'institution auprès de la BBC.

L'attaque, dont très peu de détails ont été fournis sur sa nature et ses conséquences, touche les infrastructures de la Commission Européenne, est qualifiée de «sérieuse».

« Nous sommes souvent frappés par des cybers-attaques, mais celle-ci est plus sérieuse » a déclaré un porte-parole de la Commission à la BBC.

Face à la situation, l'Union Européenne a suspendu l'accès à la messagerie, et les mots de passe du personnel de ont été réinitialisé « Tout le personnel a été averti ce matin que l'accès aux e-mails depuis l'extérieur n'était plus possible et que plusieurs pages étaient inaccessibles sur des sites internet de la Commission » déclare le porte-parole.

Cette attaque fait fortement penser à celle qui a récemment touché le Ministère de l'Economie et des Finances français pendant plusieurs semaines. 150 ordinateurs sur les 170 000 qui composent son parc informatique avaient été touchés. Le but de l'opération était visiblement de dérober des informations sur le sommet du G20.

Cependant, d'après la Commission, l'attaque ne serait pas liée au sommet des chefs d'Etat. Elle viserait uniquement à paralyser une partie des infrastructures de l'organisation, pas à dérober des informations.

Si la Commission le dit.

Source : BBC

Et vous ?

Que pensez de cette attaque

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !