Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le soutien aux droits à la vie privée l'emporte sur la peur de la pandémie du covid-19,
Selon un sondage

Le , par Bill Fassinou

428PARTAGES

7  0 
Sondage : renonceriez-vous à vos droits sur votre vie privée pour lutter contre le Covid-19 ?
L’heure est au déploiement des applications de suivi de contacts afin de faciliter le déconfinement de la population. Plusieurs pays tels que le Singapour, l’Autriche et la Pologne ont déjà lancé une application de suivi de contacts pour accompagner de façon efficace le déconfinement de leur population. La France se prépare aussi à faire pareil avec son projet StopCovid. Pendant ce temps, l’Australie a lancé dimanche son application de suivi de contacts. « L’application vous permet de vous protéger, de protéger votre famille et vos amis et de sauver la vie d'autres Australiens. Plus les Australiens se connecteront à l'application COVIDSafe, plus vite nous pourrons trouver le virus », a expliqué l’État.

Des populations entières font l'objet d'une surveillance intense tandis que les données médicales des personnes infectées sont partagées entre les entreprises, les gouvernements et les agences internationales. L'effet à long terme de ces mesures anti-pandémie sur la vie privée pourrait être dévastateur. Aux États-Unis, CyberNews a mené une enquête auprès des Américains pour voir ce qu'ils pensent du fait de renoncer à leur vie privée lors de la réponse du gouvernement à la pandémie de covid-19. En somme, les Américains craignent que de telles mesures n'entraînent une surveillance gouvernementale accrue à long terme, même après la crise sanitaire.


L'enquête a eu lieu ce mois auprès d'un échantillon représentatif aléatoire de 1255 adultes basés aux États-Unis. En ce qui concerne les perspectives globales de la vie privée aux États-Unis, une écrasante majorité (~ 89 %) des Américains soutiennent ou soutiennent fortement les droits à la vie privée. Bien qu'un fort soutien à la vie privée ne soit pas particulièrement exceptionnel parmi les publics occidentaux, un tel enthousiasme persiste-t-il même face à la menace d'une pandémie mondiale ?

Environ 52 % des Américains pensent qu'il est plus important de conserver leur vie privée que de la remettre aux autorités afin de lutter contre la propagation de la pandémie. Cependant, lorsqu'il leur a été demandé s'ils approuveraient l'utilisation de pratiques de surveillance controversées par les autorités pour lutter contre la propagation de la pandémie, ils hésitaient encore plus à renoncer à leur vie privée. Près des deux tiers (~ 65 %) désapprouveraient que leur gouvernement recueille leurs données ou utilise la reconnaissance faciale pour les suivre.


Seulement 30 % des Américains sont favorables à l'utilisation d'une application de suivi de contacts mis au point par le gouvernement américain. Les Américains ont des opinions divergentes sur la question de savoir si une application de suivi utilisée pour aider à stopper la propagation du COVID-19 devait être exploitée par le secteur public ou privé. Dans l'ensemble, les résultats indiquent un fort soutien à la vie privée parmi la population aux États-Unis. Deux tiers des Américains craignent que les mesures de suivi utilisées pour contenir la propagation du virus ne conduisent à une surveillance gouvernementale accrue.


De plus, la grande majorité des répondants au sondage (~ 79 %) étaient quelque peu inquiets ou très inquiets que les mesures de suivi intrusives adoptées par le gouvernement se poursuivent longtemps après la fin de la pandémie de COVID-19. Même si les États-Unis n'ont pas encore introduit de nouvelles mesures de surveillance draconiennes pour lutter contre la propagation du COVID-19, les résultats de cette enquête indiquent que les Américains sont loin d'être complaisants en ce qui concerne leur vie privée.

Il existe une certaine différence d'opinions quant à savoir qui devrait gérer les éventuelles mesures de suivi et comment. Cependant, il est clair qu'en cas d'introduction éventuelle d'applications de surveillance d'urgence, les Américains s'attendent à ce que leurs droits à la vie privée soient respectés, bien que certaines craintes concernant la mise en œuvre à long terme de telles mesures persistent.

Source : CyberNews

Et vous ?

Êtes-vous prêt à renoncer à votre vie privée afin de lutter contre la propagation du covid-19 ?
Qu'est-ce qui serait plus important pour vous ? Votre vie privée ou la lutte contre la pandémie ?
Serez-vous favorable à une application de suivi de contacts développée par une entreprise privée ou l'État ?

Voir aussi

L'Australie lance COVIDSafe, son application de suivi de contacts, pour lutter contre le covid-19, elle priorise la protection de la vie privée, selon le gouvernement

Le Contrôleur européen de la protection des données appelle à la mise en oeuvre d'une application mobile paneuropéenne pour suivre le COVID-19. L'initiative devrait lancer sa plateforme cette semaine

Covid-19 : faut-il pister les téléphones pour cibler les lieux de rassemblements ? Le PM canadien n'écarte pas l'idée d'aller vers un « totalitarisme sanitaire », d'après les défenseurs des libertés

StopCovid : la France travaille sur une application qui va tracer l'historique des contacts avec les malades, mais la piste de la géolocalisation est écartée

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de dvassart
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 28/04/2020 à 15:02
Intéressant, sans forcément être surprenant.
Je serais curieux de voir un sondage similaire ici en France et/ou en Europe histoire de voir si les mentalités sont les mêmes ou pas.
Même si les révélations d'Edward Snowden (et d'autres) ont touché le monde entier, les citoyens US ont eu plus que leur part de scandales vis à vis du respect de leur vie privée et de la surveillance de masse, et depuis, ils commencent à connaître la chanson encore mieux que nous. Or, combien d'attentats et de fusillades mortel(le)s n'ont pu être déjoués par les mesures mises en place après le 11 septembre (Patriot Act, etc) ? Encore trop. Et à un moment donné, ils commencent à comprendre que tout ça c'est du vent. D'où les résultats du sondage.
3  0 
Avatar de PomFritz
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 28/04/2020 à 17:48
Attends... c'est les mêmes qui ont des comptes partout? Qui installent n'importe quel jeux/logiciel pourvu qu'on en parle à la télé ou qu'il est joli? Qui acceptent de se faire siphonner leurs données par le plus offrant? Etc...
2  0 
Avatar de Angelsafrania
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 28/04/2020 à 14:58
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

Êtes-vous prêts à renoncer à votre vie privée afin de lutter contre la propagation du covid-19 ?
Je ne pense pas que le choix se limite à vie privé ou lutte contre le virus. Le monde n'est jamais noir ou blanc. On peut luté contre le virus en respectant en très grande partie la vie privée.
Le "contact tracing' est un moyen important dans la lutte contre une maladie à propagation exponentielle, mais donnée sa vie privée entière pour la lute contre le virus n'est pas nécessaire.
Il faut renoncé à une petite partie de la vie privée pour une lutte efficace, mais cette partie est surement beaucoup moins importante que la perte de vie privée que les gens approuve lors de l'utilisation d'outils de Google, d'Apple ou de Facebook.
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

Qu'est-ce qui serait plus important pour vous ? Votre vie privée ou la lutte contre la pandémie ?
La lute contre la pandémie très importante, la vie privée aussi.
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

Serez-vous favorables à une application de suivi de contacts développée par une entreprise privée ou l'État ?
Il faut être pragmatique. La meilleure solution qui concilie, vie privée et efficacité ne sera peut être disponible que trop tard, est ce que les développement de Google et Apple sont utile ? Est-ce qu'une solution étatique (qui se limite juste a son petit cul pays) est utile ?
C'est comme pour les vaccins ou les médicaments, il faut tester pour voir si l'objectif final est atteint grâce aux solutions déployé. Ensuite prendre la plus efficace, et celle qui fait le moins de tord à la vie privée.

Note pour l'avenir : Développer un logiciel de "contact tracing" la plus efficace possible, libre et respectant le maximum la vie privée.
2  2 
Avatar de Fagus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 30/04/2020 à 14:09
Variante :
Acceptez-vous de renoncer à votre vie privée pour :
- utiliser un quelconque service "gratuit" des GAFAM (ou payant comme un assistant numérique ou un téléphone)
- juste naviguer sur internet ? (sans un navigateur durci, amnésique, sandboxé, routé sur des VPN variables)

Je vois déjà la réponse :
- NON (95%)
- oui dans la pratique constatée 99,5%
0  0