Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« Quitter Paris : qu'est-ce que j'y gagne ? » LAOU propose une série de webinaires pour parler des salaires
Carrières et aides à la mobilité. La session a été reportée au 30 avril à 17H

Le , par Stéphane le calme

516PARTAGES

15  0 
Mise à jour du 24/04/2020 : le webinaire prévu pour le 23 avril a été reporté au 30 avril

Laou rapporte que « Le livestorm, plateforme sur laquelle devait se dérouler le webinaire a rencontré quelques soucis techniques hier, nous empêchant de nous connecter à l'heure.
Par conséquent cette session du webinaire est reportée à jeudi prochain (jeudi 30 avril, 17 h) pour une grosse session d'une heure sur le thème des carrières ET d'aides à la mobilité ».
Vous êtes un professionnel de l’informatique et vous vous posez un certain nombre de questions sur les opportunités qui pourraient s’offrir à vous en termes de salaires ? Vous aurez l’opportunité d’en savoir plus à l’occasion d’un ensemble de webinaires organisés par LAOU dont le thème central est « quitter Paris : qu’est-ce que j’y gagne ? »

Trois axes de réflexion ont été décidés.

Le premier concerne les salaires. Durant le premier webinaire de la série qui a eu lieu le 16 avril, il a été question de comparer les salaires d’achat et le pouvoir d’achat dans chaque ville. Les hôtes ont aussi parlé des vrais salaires pratiqués par les entreprises selon les régions, mais aussi quelles entreprises paient le mieux.

Le second, qui aura lieu le jeudi 23 avril à 17H, va aborder les opportunités de carrière. Les hôtes vont parler du type d’emploi en province, les entreprises qui recrutent le plus dans l’IT, mais aussi des évolutions professionnelles en région.

Et enfin le troisième, qui aura lieu le 30 avril, va s’intéresser aux aides conjoint et mobilité. Les intervenants vont s’intéresser à trois points :
  • Trouver un emploi pour mon conjoint (ici les conjoints sont donc les bienvenues)
  • Déménager avec des aides financières : lesquelles ?
  • Trouver un logement à distance, des solutions existent-elles ?



De plus en plus de Franciliens envisagent de quitter la capitale, mais ils sont confrontés à de nombreuses questions comme la possibilité ou non de trouver un emploi adapté (pour leur conjoint également), la baisse du salaire, l’impact potentiel sur leur carrière, la peur de s’ennuyer en province et bien d’autres. Ces webinaires permettent d’avoir des avis un peu plus éclairés avant de prendre sa décision. S’ils sont destinés avant tout aux professionnels de l’informatique vivant en Île-de-France, ils pourront également profiter aux professionnels de l’informatique habitant ailleurs qui souhaitent explorer d’autres horizons.

Inscrivez-vous gratuitement pour participer à ces webinaires prévus pour durer une trentaine de minutes. Trois intervenants externes (Cd D qui est Talent Manager, Pauline Martin et Thomas Bugué) et deux membres de l’équipe (Karla Rousselet et Aurore Thibaud) vont en être les hôtes.

Inscrivez-vous gratuitement

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 22/04/2020 à 10:48
Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
aller travailler en "province" en France tient plus du phantamse qu'autre chose...
à part avoir la chance d'aller dans une agence régionale d'une grosse SSI genre Atos ou consorts le problème c'est qu'en province même dans des grandes métropoles comme Lyon c'est qu'il ya pléthores d'entreprises moyennes qui n'ont pas suffisamment de moyens fianciers pour payer les salariés.
En tant qu'Auvergnat je vais une fois de plus m'élever contre ces poncifs... Je travaille depuis 17 ans la même boite (à Clermont-Ferrand), on est 25 et on est bien payé par rapport à la moyenne et même on recrute...
Depuis le début du confinement pas de chômage partiel chez et on a les reins solides...
Il n'y a aucun turn over dans ma boite. De plus il y a autour de nous de nombreuses autres boites comme la mienne qui officient dans d'autres secteurs tech. et qui ont les reins solides et avec on travaille en partenariat et échange fréquemment

Citation Envoyé par Mat.M Voir le message

C'est ça ou rester en "province" et aller travailler soit aux champs soit à l'usine
De façon, il n'y a pas de sot métier... Seulement de sottes gens !

Citation Envoyé par Mat.M Voir le message

oui mais le problème en France c'est que l'emploi du tertiaire est concentré majoritairement sur Paris et alentours.
La totalité des entreprises du CAC40,la Finance bref les grosses entreprises pourvoyeuses de postes en informatique,tout est concentré sur PAris
Complètement FAUX : La région est est très riche en matière d'emploi dans le numérique, les régions autour de Toulouse, Lyon, Marseille, Grenoble, Bordeaux aussi...
Concernant le CAC40 c'est faux aussi, le siège de Michelin (qui est au CAC40) est à Clermont-Ferrand et son plus gros centre de recherche juste à coté...

Un bon développeur, n'aura aucun mal à trouver un boulot intéressant à Clermont avec un salaire correct... D'autant que la vie est bien moins cher qu'à Paris...
Et pour moins cher que le prix d'un deux pièces de 30m2 sans ascenseur ici on peux avoir une maison de 100m2 avec jardin et vivre au milieu de la verdure à moins de 30min de son travail...
6  0 
Avatar de calvaire
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/04/2020 à 14:28
habitant à la camapne, moi je me pose les mêmes questions pour paris, vu le prix du loyer es ce rentable, ne vais je pas m'ennuyer sans mon jardin et ma foret ?
mais surtout ne vais-je pas perdre la boule dans une cage à lapin de 9m^2 par rapport à ma maison de 100m^2 (surtout confiné)

je pense que c'est surtout une question d'habitude, seul un parisien de naissance peut aimer Paris (et les grosses villes).
Sinon je n'ai pas la prétention de prendre mon cas pour 1 généralité mais je connais personne dans mon entourage qui aimerais vivre à Paris et ceux qui y habitent veulent partir dans des villes plus modeste.

Les région Rhône Alpe (Lyon, Grenoble et Bourc en bresse) ou PACA, ou entre Belfort et Strasboug sont quand même assez riche et offre autant d'opportunité que Paris, évidement si on prend une région "pauvre" comme le centre de la France oui c'est compliqué de trouver un travail autre que agriculteur.

pour la blague:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Paris
7  2 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/04/2020 à 14:57
J'habite à la campagne (120km aller/retour pour aller au travail soit 45min à 1h matin et soir). Mais en informatique on est pas obligé de faire le trajet tous les jours le télétravail est possible (surtout en confinement )

Si les parisiens ne quittent pas Paris ce n'est pas a cause du salaire ou de la difficulté technico-financière. Le problème c'est que quand vous vous êtes installé quelque part c'est toujours difficile de quitter un endroit pour tout refaire ailleurs (Sauf pour les milouf, l'armé s'occupe de tous et ils vivent en vase clos). La qualité de vie est bien meilleure à la campagne qu'en ville sur la plupart des points (en tous cas ceux qui comptent à mes yeux), et si le salaire est moindre, les coûts le sont bien plus encore. Mais ce qui bloquent les parisiens même inconsciemment c'est l'idée que la province est arriéré. Ils se sont persuadé qu'il faut réussir sa vie et que pour se faire, il faut être "supérieur" même s'ils ne l'admettent pas toujours. Et l'idée de se retrouver en campagne loin de tout (peut-être moins en temps pour les besoins quotidiens) avec moins "d'amis" les inquiètent. Le problème c'est que quitter Paris, c'est changer de mode de vie et pour eux il serait plus facile de partir à Londres, Dublin, Madrid ou Rome que d'aller à Plélan-le-Grand ...
5  0 
Avatar de robertledoux
Membre actif https://www.developpez.com
Le 21/04/2020 à 15:46
Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
La totalité des entreprises du CAC40,la Finance bref les grosses entreprises pourvoyeuses de postes en informatique,tout est concentré sur PAris
Mouai... ce n'est pas forcement une vérité. Il y a beaucoup d'emploi en informatique dans le grand est avec des boites comme EUROFINS BIOSCIENCES, EID (Crédit Mutuelle), Khun, Parlement européen, ... et je ne parle même pas des sociétés de services, il y en a pléthore.
2  0 
Avatar de blbird
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 22/04/2020 à 13:53
Il y a pleins de villages tranquilles en France où on peut avoir une maison pour les tarifs de location de Paris, et un bon travail en informatique pas trop loin de là où on habite. La qualité de vie est sans commune mesure pour ceux qui aiment avoir de l'espace, de la tranquillité et la nature à côté (forêts, lacs, montagnes, mers, océan).

Et si vous êtes bons, vous pouvez même trouver un salaire au moins équivalent à celui d'un parisien, voir même meilleur. Le gain de qualité de vie devient alors juste stratosphérique.
2  0 
Avatar de Derek Corgan
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 22/04/2020 à 20:38
Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
aller travailler en "province" en France tient plus du phantamse qu'autre chose...
à part avoir la chance d'aller dans une agence régionale d'une grosse SSI genre Atos ou consorts le problème c'est qu'en province même dans des grandes métropoles comme Lyon c'est qu'il ya pléthores d'entreprises moyennes qui n'ont pas suffisamment de moyens fianciers pour payer les salariés.

C'est évident que si on aime les coins de nature faut pas aller s'installer sur Paris !
Déjà les loyers y sont excessifs, pour prendre le métro pour se déplacer il est souvent bondé..bref on peut faire tout une liste d'inconvénients majeurs.
Ensuite pour avoir un coin de forêt à côté de soi par chance il y a Saint-Germain-en-Laye,Ralmbouillet mais si vous avez un poste sur Paris ou périphérie le risque c'est de perdre son temps en transports.
C'est ça ou rester en "province" et aller travailler soit aux champs soit à l'usine
oui mais le problème en France c'est que l'emploi du tertiaire est concentré majoritairement sur Paris et alentours.
La totalité des entreprises du CAC40,la Finance bref les grosses entreprises pourvoyeuses de postes en informatique,tout est concentré sur PAris
Discours daté début des années 90. Les choses ont beaucoup évoluer depuis...

Dans mon (gros) patelin : des sociétés du CAC, des ministères et des services public y ont tout ou partie de leur SI. Les jeunes ingés locaux snobbent les SSII pour travailler dans les startup, les SSII doivent recruter ailleurs...

Certes les salaires ne sont pas aussi élevés mais le cout de la vie est moindre. Bref vu de chez nous Paris c'est l'enfer (il ne vient pas à l'idée d'un jeune ingé formé chez nous de bosser à Paris, s'il va ailleurs il va à l'étranger).

Je suis d'accord ce n'est pas valable pour tous les coins de province.
2  0 
Avatar de valaendra
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/04/2020 à 10:09
Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
C'est ça ou rester en "province" et aller travailler soit aux champs soit à l'usine
oui mais le problème en France c'est que l'emploi du tertiaire est concentré majoritairement sur Paris et alentours.
La totalité des entreprises du CAC40,la Finance bref les grosses entreprises pourvoyeuses de postes en informatique,tout est concentré sur PAris
Dans le numérique et l'informatique, il n'y a pas que la finance. Tous les secteurs ou presque recrutent techniciens, développeurs, ingénieurs...

Pour les pôles :
Toulouse avec Airbus et autres ESN
Strasbourg avec EID et toutes les boites qui bossent dans la finance
Les frontaliers avec le Luxembourg
Sophia Antipolis
L'eurométropole Lille-Courtrai-Tournai
+ Toutes les ESN qui se trouvent un peu partout en France
+ Certaines grosses boites qu'on peut parfois trouver en pleine campagne (ex: Faurecia et son site dans le doubs )
+ Toutes les boites qui recrutent pour des besoins internes et chez qui le salaire peut parfois être plus que correct

De plus, avec le télétravail... ça sera peut-être bientôt "banal" de bosser pour Agence webXD à Paris tout en vivant tranquillement à Saint-Hilaire-de-Bretmas. (Bien que concernant la relation ets/client, un minimum de présentiel sera toujours indispensable).

Si après, on compare coût de la vie / salaire / confort de vie ; pas sur que Paris offre le meilleur ratio.
2  0 
Avatar de calvaire
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/04/2020 à 19:46
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Je ne sais pas, mais les gars qui vivent à Paris disent que c'est bien d'emmener ses enfant à des expositions... Mais d'un autre côté si t'as des enfants c'est mieux de vivre dans un village et avoir de la place.

Pourtant moi dans la nature je leurs montrent pleins de trucs, les plantes comestible par exemple, les différentes couches de roche que l'on peut admirer dans de vraies grottes naturel (y'en a pleins chez moi qui font plusieurs km, il y'a meme une salle dans une grotte ou on peut nager dans un petit lagon souterrain).
Ce que les parisiens étudie dans des musées, nous on l'étudie en vrai sur le terrain.
Et les musée sinon y'en a dans toute les villes, pas besoin d'aller à paris pour ca, le dernier que j'ai fait c'étais dans une ville de 30000 habitants...

On peut habiter à la campagne et aller dans des musée, voir des spectacles ou comme je le fait régulièrement allez à l'opéra ou au théâtre.
2  0 
Avatar de foetus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/04/2020 à 23:27
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
T'es à proximité de beaucoup plus de choses.
Ouais lorsque je vois qu'il me faut 3 jours minimum pour récupérer mon colis en plein Paris (2 jours pendant lesquels le livreur passe avec l'avis de passage et 1 jour de mise en souffrance) alors qu'à la campagne, tu vois/ attends le facteur de ta fenêtre (et souvent tu le connais)
C'est sûr, si tu as 1 gardien ou 1 hotesse d’accueil c'est nettement plus rapide - et des livreurs comme dpd qui t'en veulent à mort lorsqu'ils ne peuvent pas se débarrasser du colis rapidement

Il y a aussi les déchets : à Paris, c'est le Moyen Âge - il faut 1 numéro de téléphone (disponible qu'en mairie), conteneurs en pleine rue, déchetterie à au moins 6 kilomètres (en métro ou à pied ). Dans 1 petit village, en 10 minutes en voiture tu fais l'aller-retour (<- quoique il y a des zones, et des fois la déchetterie le + proche n'est pas pour toi )

Par contre à Paris, tu as des supérettes/ boulangeries à tous les coins de rue - en cas de pénurie, cela peut-être un fait important.
2  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/04/2020 à 14:06
Citation Envoyé par Mat.M Voir le message

oui mais une entreprise qui n'émarge pas suffisamment surtout en high-tech ne peut pas investir notamment en recrutements ou alors il faut qu'elle fasse des levées de fond.
Une entreprise qui n'émarge pas suffisamment ne peut pas recruter suffisamment de collaborateurs pour mener à bien un projet info
J'ai fait des boites sur Lyon,Nantes les moyens étaient insuffisants.
C'est vrai que pour un projet info, il faut embaucher pléthore de collaborateurs... Qui passent leur temps à manager, faire des beaux tableaux de bord, des rapports, des réunions...
Chez nous on est plus dans l'action !

Cette année on a fait plus de 15% d'augmentation de CA et on consacre chaque année 7% du CA à l'innovation, en recherche et développement
Sur le dernier ça représente près de 300 K€ (pour une boite de 20 personnes), financés sur fonds propres
Et on a embauché 2 personnes, et on va en embaucher deux autres sur cet exercice (malgré la crise annoncée)
2  0