Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Covid-19 : le bracelet électronique est-il la solution appropriée pour endiguer la propagation du virus ? C'est en tout cas le choix du port d'Anvers en Europe
Qui suscite la controverse

Le , par Patrick Ruiz

288PARTAGES

7  0 
La réponse à la question posée d’entrée de jeu est que certains pays s’appuient sur cette approche. À titre d’illustration, le gouvernement de Corée du Sud a, il y a peu, décidé d’instaurer le port de bracelets électroniques. La mesure s’applique aux personnes atteintes par le virus et surprises en violation des mesures de distanciation sociale.

Le pays n’a pas opté pour le confinement total de sa population dans le cadre de la riposte contre le coronavirus. Il a plutôt choisi de placer les malades en quarantaine. L’approche repose sur une politique de dépistage massif pour assurer la détection des porteurs du virus. Une application mobile permet d’effectuer le suivi de ces personnes via une méthode dite de traçage de proximité. Sur 57 000 personnes mises en surveillance par le gouvernement sud-coréen, plus de 100 ont bravé l’interdiction de quitter leur domicile. La pose du bracelet (lié à l’application mobile) permet donc de s’assurer que la personne en quarantaine reste à proximité du mobile pour répondre présent lors de la ronde d’appels téléphoniques des autorités. Le gouvernement reçoit une notification en cas de tentative de destruction du bracelet par la personne en quarantaine. Le port d’Anvers en Belgique teste une méthode similaire…

En partenariat avec la société de technologie numérique Rombit, il lance des essais du bracelet électronique Romware Covid Radius. Le but : garantir la distanciation sociale et le suivi des contacts physiques. Le nouveau bracelet électronique émet un signal sonore lorsque des personnes se rapprochent trop près les unes des autres. À l’heure où les questions sur la vie privée se retrouvent au centre des discussions liées à la mise sur pied d’applications de traçage de proximité en Europe, la communication du port d’Anvers se veut rassurante : le respect de la vie privée reste garanti ; le dispositif n’envoie à l’employeur aucune information sur la localisation du porteur ou toute autre donnée sensible.


Le bracelet électronique permet aussi le suivi des contacts physiques. En cas de contamination d’un salarié, un conseiller en prévention ou une personne de confiance habilitée peut vérifier avec quels collègues cette personne est entrée en contact afin d’éviter la propagation du virus.


Selon une enquête menée par le gouvernement, 80 % des Coréens seraient favorables à l’utilisation de ces bracelets électroniques. En Europe, les positions sont très mitigées sur la question avec, semble-t-il, une forte majorité de tiers contre l’usage de telles méthodes. Sur le Vieux Continent, on trouve très peu de réactions d’internautes allant dans le sens d’approuver l’utilisation de bracelets. Néanmoins, des tiers de ce lot sont d’avis qu’il faudrait les imposer dans les zones où le confinement n’est pas respecté.


La plupart des réactions soulignent que devoir se faire poser un bracelet de pistage dans le cadre de la lutte contre le coronavirus a quelque chose de dégradant. On préfère largement avoir affaire à une application sur smartphone que de devoir en arriver là.



« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour plus de sécurité finit par perdre les deux », rappelle un des intervenants en ligne.

Source : Communiqué de presse, Yonhap

Et vous ?

Partagez-vous l’avis des internautes qui pensent que la pose de bracelet a quelque chose de dégradant pour les porteurs ?
Pourquoi l’utilisation de telles approches semble-t-elle trouver plus de résistance en Europe que dans les pays d’Asie ?
Seriez-vous pour qu’elles soient imposées dans les zones européennes où l’on ne respecte pas les mesures de confinement ?

Voir aussi :

StopCovid : quelle serait l'utilité de l'application de traçage qu'étudie le gouvernement français ? Quels obstacles techniques sont rencontrés ? Voici quelques éléments de réponses
StopCovid : la France travaille sur une application qui va tracer l'historique des contacts avec les malades, mais la piste de la géolocalisation est écartée
Les Français devront rester libres de ne pas installer l'application de tracking StopCovid, juge la CNIL qui ajoute que le fait de refuser l'application n'aurait aucune conséquence préjudiciable

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/04/2020 à 13:00
On marche sur la tête!

Pourquoi pas une solution encore plus efficace... Une chaîne en acier d'une longueur de 50 cm pour attacher le malade au radiateur de son salon???
6  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/04/2020 à 10:32
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
À titre d’illustration, le gouvernement de Corée du Sud à, il y a peu, décidé d’instaurer le port de bracelets électroniques. La mesure s’applique aux personnes atteintes par le virus et surprises en violation des mesures de distanciation sociale.
Ouais ben là ça a du sens, la personne a été diagnostiqué positive, on l'a assigné à domicile (comme un écolo lors d'une COP), donc il doit rester chez lui, si il viol le truc c'est pas trop méchant de lui mettre un bracelet.
La personne n'était pas là pour répondre présent lors de la ronde d’appels téléphoniques des autorités, donc ça ne va pas...

Quelque part imposer le port d'un bracelet c'est plus soft que ça :
Montauban. 7 mois de prison après 7 violations de confinement
Coulommiers : six mois de prison ferme pour sa huitième violation du confinement
Essonne : condamné à un an de prison ferme pour huit violations du confinement

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Selon une enquête menée par le gouvernement, 80 % des Coréens seraient favorables à l’utilisation de ces bracelets électroniques.
La Corée du Sud ce n'est pas le même monde, on ne peut pas comprendre, c'est une autre culture.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Le pays n’a pas opté pour le confinement total de sa population dans le cadre de la riposte contre le coronavirus. Il a plutôt choisi de placer les malades en quarantaine. L’approche repose sur une politique de dépistage massif pour assurer la détection des porteurs du virus.
En France ce n'est pas du tout ça, il n'y a ni masque ni test. Donc on ne peut pas faire un dépistage massif... Mais bon les gens rentrent un peu en contact avec le virus et se font une immunité. C'est pas du tout quelque chose d'insurmontable pour quelqu'un qui a un système immunitaire qui tient la route. Quand tu vas faire tes courses tu peux entrer en contact avec le virus, tout le monde ne porte pas de masque ultra efficace, ni de gants. Petit à petit elle se fait l'immunité collective (mais ça irait plus vite avec les écoles ouvertes ).

Ces histoires de bracelets qui bip ça me rappelle les colliers de Running Man, il est tellement bien ce film
Si vous cherchez de quoi vous occuper je vous conseil ce film !
2  0 
Avatar de pierre-y
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 19/04/2020 à 10:08
Pour dire comme c'est efficace les bracelets. Un type en France avec un bracelet a put faire 4 ou 5 braquages a mains armé avant qu'on s'en aperçoive... utile le bracelet.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/04/2020 à 20:38
Citation Envoyé par pkplomb46 Voir le message
Je ne vois pas
Pour la version sud coréenne c'est expliqué là :
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Le pays n’a pas opté pour le confinement total de sa population dans le cadre de la riposte contre le coronavirus. Il a plutôt choisi de placer les malades en quarantaine. L’approche repose sur une politique de dépistage massif pour assurer la détection des porteurs du virus. Une application mobile permet d’effectuer le suivi de ces personnes via une méthode dite de traçage de proximité. Sur 57 000 personnes mises en surveillance par le gouvernement sud-coréen, plus de 100 ont bravé l’interdiction de quitter leur domicile. La pose du bracelet (lié à l’application mobile) permet donc de s’assurer que la personne en quarantaine reste à proximité du mobile pour répondre présent lors de la ronde d’appels téléphoniques des autorités. Le gouvernement reçoit une notification en cas de tentative de destruction du bracelet par la personne en quarantaine. Le port d’Anvers en Belgique teste une méthode similaire…
Quand t'es porteur de la maladie tu n'as pas le droit de sortir de chez toi. Afin de vérifier que tu respectes les règles on te met un bracelet électronique.
Pour le port d’Anvers ça a un peu moins de sens par contre...
1  0 
Avatar de Laendrim
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 19/04/2020 à 14:55
Je suis totalement d'accord avec Anselme45 : On marche sur la tête!
0  0 
Avatar de Jiji66
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/04/2020 à 20:24
Je comprends pourquoi les Américains sont si attachés à leur constitution et en particulier aux Amendements :

Article 1 : Le Congrès ne fera aucune loi qui touche l'établissement ou interdise le libre exercice d'une religion, ni qui restreigne la liberté de la parole ou de la presse, ou le droit qu'a le peuple de s'assembler paisiblement et d'adresser des pétitions au gouvernement pour la réparation des torts dont il a à se plaindre.

Article 2 : Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d'un État libre, le droit qu'a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé.

Sources : https://www.constitutionfacts.com/co...ion_French.pdf

Avec ça ils ont la garantie de pouvoir dirent ce qu'ils pensent et de virer des éventuels clampins qui voudraient les diriger.

En France on a notre ministre de la santé (qui est médecin) qui déclare :
https://putsch.media/20200419/cultur...rendre-zinzin/

Sans avoir la possibilité de le virer ....
0  0 
Avatar de JackIsJack
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/04/2020 à 23:37
Ca ressemble à la peur des cameras de surveillance dans la rue avant que ça soit mis en place.
0  0 
Avatar de pkplomb46
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/04/2020 à 19:11
Je ne vois pas l'utilité d'un tel bracelet, ...
0  0