Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Existerait-il une corrélation entre le niveau de maturité des pratiques DevOps
Et la satisfaction au travail des développeurs ? Oui, selon l'enquête DevSecOps Community

Le , par Stéphane le calme

462PARTAGES

8  0 
Le DevOps est un mouvement en ingénierie informatique et une pratique technique apparue il y a une dizaine d’années. Il vise à unifier le développement logiciel (dev) et de l'administration des infrastructures informatiques (ops), notamment l'administration système. On lui attribue plusieurs avantages compétitifs et plusieurs plateformes de gestion de code source proposent un cycle de vie partiel ou complet basé sur la méthodologie DevOps.

Le mouvement DevOps se caractérise principalement par la promotion de l'automation et du suivi (monitoring) de toutes les étapes de la création d'un logiciel, depuis le développement, l'intégration, les tests, la livraison jusqu'au déploiement, l'exploitation et la maintenance des infrastructures. Les principes DevOps soutiennent des cycles de développement plus courts, une augmentation de la fréquence des déploiements et des livraisons continues, pour une meilleure atteinte des objectifs économiques de l'entreprise.

Selon un sondage, il existerait une corrélation entre le niveau de maturité des pratiques DevOps et la satisfaction au travail des développeurs, les développeurs travaillant dans des entreprises avec des pratiques DevOps matures étant 1,5 fois plus susceptibles d'apprécier leur travail.

Le septième sondage annuel de la communauté DevSecOps auprès de Sonatype montre également que ceux qui ont des pratiques DevOps matures sont 1,6 fois plus susceptibles de recommander leur employeur à des demandeurs d’emploi, ce qui serait plutôt intéressant dans le contexte (l'industrie continue de faire face à une grave pénurie de compétences).


D'autres informations clés de l'étude comprennent le fait que la vitesse de développement s'accélère rapidement, avec 55 % des répondants déployant du code en production au moins une fois par semaine, contre 47 % des répondants en 2019.

Alors que le rythme du changement s'accélère, 47 % des développeurs continuent d'admettre que, bien que la sécurité soit importante, ils n'ont pas eu le temps d'y consacrer - une constatation cohérente avec la même enquête en 2018 (48 %) et 2019 (48 %). Sans temps supplémentaire à consacrer à la sécurité, les équipes investissent dans des outils de sécurité automatisés, où la gouvernance open source (44 %), les pare-feu d'applications Web (59 %) et la détection d'intrusions (42 %) arrivent en tête de liste. Les plus grandes différences dans les priorités d'investissement entre les programmes matures et immatures sont observées dans la sécurité des conteneurs, les pratiques matures investissant 2,2 fois plus que les pratiques immatures ; ceci est suivi de près par des investissements dans l'analyse dynamique et l'analyse de la composition logicielle, avec respectivement 2,1 et 1,9 fois plus.


Quand leur a été posée la question de savoir qui cause le plus de frictions dans leur équipe, 44 % des développeurs mécontents ont pointé du doigt le management (contre 14 % des développeurs épanouis), 22 % ont pointé l’exécutif (contre 8 % des développeurs épanouis). Mais les tendances étaient inversées lorsque les développeurs, les opérations, la sécurité l’analyse qualité / test et la production ont été désignés ; pour ces éléments, ce sont les développeurs épanouis qui se sont le plus plaints.


Qui cause le plus de frictions dans votre équipe (en bleu les développeurs épanouis, en orange les développeurs mécontents)

En général, les développeurs épanouis étaient 5,6 fois plus susceptibles de dire qu'ils n'avaient connu « aucune friction » en travaillant avec divers rôles fonctionnels dans l'organisation par rapport à leurs homologues.


L’univers pour cette enquête a été constitué de 5045 personnes issues des États-Unis, du Royaume-Uni, d’Inde, du Canada, de l’Australie, d’Espagne, des Pays-Bas, de l’Allemagne, de Singapour et d’Israël. 23 % du panel ont un rôle qui s’apparente au DevOps, 19 % sont développeurs, 14 % architectes, 7 % IT Manager, 3 % font partie de l’équipe qualité, 4 % IT Operations.


68% des entreprises du panel disposent de plus de 25 développeurs. Les organisations sont diverses : 39 % sont dans l’industrie technologique, 15 % dans les services bancaires et financiers, 5 % dans les télécommunications, 3 % dans les médias et le divertissement, 7 % proposent des services de consultation.


« Les transformations DevSecOps se révèlent essentielles - non seulement pour améliorer la productivité et la sécurité des applications - mais aussi pour assurer le bonheur des développeurs », explique Derek Weeks, vice-président de Sonatype. « Alors que les entreprises renforcent leurs capacités de développement de logiciels, l'amélioration des pratiques d'hygiène des applications et de la sécurité de l'information est considérée comme un différenciateur compétitif pour leurs produits et leurs employés. »

DJ Schleen, DevSecOps Advocate chez Sonatype a noté :

« En tant que plus longue et plus vaste enquête en cours sur les pratiques DevSecOps dans l'industrie, notre enquête 2020 a eu 5 045 répondants de plus de 70 pays différents.

« Une fois de plus, nous avons examiné les différences entre les pratiques DevOps matures et immatures, mais avons ajouté une nouvelle tournure pour explorer comment ces niveaux de maturité ont eu un impact sur le plaisir des développeurs. Ce sont les organisations dotées de pratiques matures qui ont le plus profité des taux plus élevés de satisfaction professionnelle, de fidélité des employés et de productivité des développeurs.

« Nous avons également découvert que les développeurs plus heureux travaillent dans des organisations avec des outils de sécurité plus automatisés et une meilleure formation, tout en démontrant une plus grande adhésion aux politiques de sécurité. Les développeurs les plus heureux ont intégré plus de pratiques de sécurité dans leurs applications et les pipelines qui les construisent.

« Notre enquête communautaire a également examiné où les investissements DevSecOps étaient effectués et dans quelle mesure cela a influencé l'intérêt des développeurs pour la sécurité. Nous avons également élargi notre liste d'outils pour obtenir une impulsion sur ce que les développeurs intègrent et automatisent pour le développement de leurs produits.

« Enfin, nos recherches approfondissent la sensibilisation des développeurs aux violations liées aux pratiques de développement logiciel. Alors que davantage d'investissements ont été réalisés dans DevSecOps, les confirmations de violations restent trop élevées.

« Nous espérons que vous apprécierez le DevSecOps Community Survey, utilisez les résultats pour réfléchir à vos propres pratiques et entamer de nouvelles conversations sur vos prochaines priorités pour 2020 ».

Source : rapport

Et vous ?

Que pensez-vous de ce rapport ? Biaisé (résultat penchant du côté du demandeur) ou objectif ?
Existe-t-il, selon-vous, une quelconque corrélation entre le niveau de maturité des pratiques DevOps et la satisfaction au travail des développeurs ?
Que pensez-vous de cette idée de séparer les développeurs en « développeurs épanouis » et « développeurs mécontents » tout au long du rapport ?
Quels sont les éléments qui pourraient contribuer à vous rendre heureux au travail en tant que professionnels de l'informatique ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/04/2020 à 11:12
Existe-il, selon-vous, une quelconque corrélation entre le niveau de maturité des pratiques DevOps et la satisfaction au travail des développeurs ?
Faut quand même avouer que c'est plus sympa de pouvoir faire un déploiement ou une release complète juste avec un commit ou l'appui d'un bouton. C'est un peu reducteur , mais en général c'est des pratiques qui sont là pour nous faciliter la vie , de fait si tous les truc chiants sont fait automatiquement , on est plus heureux
1  0 
Avatar de youtpout978
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/04/2020 à 11:26
Ca me rappel pour un client on avait notre propre repo git mais pour les déploiements il fallait passer par un PC avec vpn fournis par le client, sur lequel il fallait commiter sur son repo git et ensuite générer l'app à déployer, chaque déploiement mettait pratiquement 3h, et au bout d'un moment il fallait pratiquement déployer tous les jours .
Je me rappel de la procédure on copiait le projet sur une cle usb avec un petit executable qui le cleanait, ensuite on écrasait le projet dans le répertoire git local, on vérifait que git prennait bien en compte les modifs ...

Là je suis sur des projets azure, je commite sur la branche master, automatiquement le projet est générer dans le pipeline, plus qu'à créer une release et le projet est automatiquement déployer sur l'environnement de test, ensuite en deux cliques je déploie en val et en prod.
1  0 
Avatar de user056478426
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 08/04/2020 à 12:33
Faut quand même avouer que c'est plus sympa de pouvoir faire un déploiement ou une release complète juste avec un commit ou l'appui d'un bouton
Je crois que tu confonds DevOps et GitOps. DevOps ça concerne l'infrastructure, GitOps c'est l'automatisation de l'infrastructure via Git. On peut ne pas avoir de DevOps et faire du GitOps, ou au contraire faire du DevOps (IaaC, k8s, ...) sans déploiement continue.
0  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/04/2020 à 13:40
Citation Envoyé par user056478426 Voir le message
Je crois que tu confonds DevOps et GitOps. DevOps ça concerne l'infrastructure, GitOps c'est l'automatisation de l'infrastructure via Git. On peut ne pas avoir de DevOps et faire du GitOps, ou au contraire faire du DevOps (IaaC, k8s, ...) sans déploiement continue.
On peut se palucher sur les dénominations ou les outils à la mode du moment mais la finalité est la même : passer d'un code source à un système fonctionnel facilement.
Et comme devops est un "mouvement" bien malin celui qui saura dire ce qui en fait réellement partie ou non
0  0 
Avatar de MaximeCh
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/04/2020 à 18:08
Oui, selon l'OPEP.
0  0