Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Notre promesse est de dire aux équipes web : « nous nous occupons de la partie cloud et DevOps ».
Entretien avec Frédéric Plais, cofondateur et PDG de la structure française Platform.sh

Le , par Stéphane le calme

212PARTAGES

4  0 
Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, les travailleurs sont invités à mener leurs activités professionnelles depuis leurs domiciles. Une situation qui entraîne un pic d’activité sur internet, mais qui pousse également les entreprises à rechercher des solutions, aussi bien en interne qu’auprès des fournisseurs de services, pour gérer au mieux leur travail.

C’est à cette occasion que Developpez.com a pu s’entretenir avec Frédéric Plais, cofondateur et PDG de la structure française Platform.sh, une plateforme cloud d’hébergement d’applications web. Elle permet aux équipes en charge de sites eCommerce, sites média, applications innovantes et à fort trafic de concentrer leurs efforts sur le développement et l’amélioration de leurs applications sans avoir à se soucier des problématiques d’infrastructure.

Developpez.com : Pouvez-vous nous présenter l'entreprise Platform.sh et sa solution cloud ? Sur quelles technologies est-elle construite ? Et quels services proposez-vous ?

Frédéric Plais : Nous sommes une entreprise française, mais également internationale. Aujourd’hui, nous avons plus de 180 collaborateurs répartis sur 5 continents et plus de 30 pays. Ces derniers ont la particularité de travailler essentiellement en 100 % remote.

Nous nous rendons compte lorsqu’on travaille avec des PME, ETI et grands groupes qu’ils sont confrontés à la gestion non pas d’un site web, mais de plusieurs centaines voire milliers. Ainsi, la problématique de la gestion de sites web devient de plus en plus importante et est croissante en fonction du nombre d’applications gérées.

Prenons comme exemple les entreprises multinationales. Elles disposent de centaines de marques et de milliers de sites web. La complexité pour des entités de ce type est de manager ces sites. Il faut pouvoir générer rapidement une application pour toutes les marques en essayant d’avoir comme des synergies, les maintenir, les faire évoluer, s’assurer de leurs performances. Le marché sur lequel nous nous focalisons est donc d’aider les entreprises qui ont beaucoup de sites web à mieux les gérer sachant qu’on se place vraiment du point de vue de l’infrastructure et pas du point de vue de l’applicatif.

Plus simplement, tous les outils permettant la création de sites web tels que les CMS doivent pouvoir être managés. Nous faisons donc en sorte que toute la partie DevOps soit complètement automatisée et simplifiée. Nous disposons aujourd’hui d’une offre deux-en-un : la partie production où nous hébergeons les sites web sur du multi cloud et la partie dite « forge » c’est-à-dire la plateforme sur laquelle vous allez construire votre application et la mettre à jour. Pour la forge, nous apportons un niveau d’autonomisation très fort. Notre promesse est de dire aux équipes web « vous vous occupez de l’expérience utilisateur, d’avoir les bonnes fonctionnalités, le bon design, la bonne UI et nous nous occupons de la partie cloud et DevOps ».

Developpez.com : Pourquoi les développeurs et entreprises devraient-ils opter pour votre plateforme ? Quels sont les langages, technologies et fonctionnalités supportés ? Et qu'est-ce qui vous différencie de la concurrence ?

Frédéric Plais : Les raisons d’utilisation de notre plateforme sont doubles : faire des économies et permettre aux développeurs d’être plus productifs.
Sur le premier point, nos clients et partenaires réalisent en moyenne entre 40% et 60% d’économies sur leur budget généralement alloué. Ces dernières sont réalisées sur deux postes : DevOps et hébergement.

Concernant la productivité, nous leur permettons de se concentrer sur leur “core business” en les délestant de certaines tâches. Dans une équipe web, nous retrouvons des personnes DevOps et des personnes en charge du développement applicatif. Ces deux entités réalisent des échanges permanents et chronophages. Nous avons donc automatisé l'axe DevOps. Désormais, vous n’avez plus besoin de faire des tickets pour demander des changements à l’équipe DevOps. Vous pouvez les faire directement sur l’interface ou sur le CLI par vous-même. Grâce à l’automatisation des tâches, on estime que la productivité des développeurs augmente d’environ 40%.

Côté langage nous sommes agnostiques. Notre atout concurrentiel est que nous sommes une plateforme tout-en-un.

Developpez.com : Qu’en est-il de l’adoption de votre plateforme ? Avez-vous quelques chiffres à partager avec nous ?

Frédéric Plais : Nous avons une très forte croissance. Elle est à plus de 70 % cette année. Nous sommes passés de 0 à 180 personnes en cinq ans. En moyenne nous avons 10 000 déploiements par jour. Il s’agit de changements de fonctionnalités que vous mettez sur votre site web. Notre plus forte croissance nous vient des grands comptes (les entreprises qui ont des dizaines, des centaines voire des milliers de sites web à manager) ; sur le SBF 120 (les 120 plus grosses entreprises françaises cotées en bourse) il y en a 40 avec lesquelles nous sommes en relation commerciale.


Frédéric Plais, cofondateur et PDG de Platform.sh

Developpez.com : Quels sont les secteurs qui font le plus appel à votre solution ? Pouvez-vous nous donner quelques exemples d'entreprises qui utilisent votre plateforme ? À quelles fins ?

Frédéric Plais : Il n’y a pas vraiment de secteur qui se dégage. Nous travaillons aussi bien pour des spécialistes de l’e-commerce que des médias, en passant par les éditeurs (ex. : Hachette ), les spécialistes du divertissement, ou encore des universités nord-américaines (notamment Stanford, l’université du Missouri, ou British Columbia). Nous sommes multisecteurs, mais le point commun entre nos clients est qu’ils managent tous beaucoup d’applications.
Au niveau international, notre premier marché est celui des US où nous avons notamment comme client Adobe.

Developpez.com : Quelle est votre analyse du marché du cloud français ? Quel est son potentiel ?

Frédéric Plais : Il a démarré plus tard que les autres ; l’adoption du cloud en France a été en retard par rapport à l’adoption dans d’autres pays comme les États-Unis et l’Angleterre. Ceci étant, la donne est en train de changer ; 2019 a marqué un profond changement. Nous avons remarqué que des grands comptes commençaient à aller vers le cloud, il n’était plus question de savoir s’il fallait y aller, mais comment il fallait y aller. Les mentalités ont beaucoup changé marquant fondamentalement l’accélération de l’adoption du cloud en France. Le potentiel est donc très important.

Developpez.com : Pensez-vous que votre plateforme connaît du succès sur le marché français ? Si oui, quels en sont les catalyseurs ? Sinon, quels sont les freins ?

Frédéric Plais : Nous avons beaucoup de succès sur le marché français. Les gens réalisent que c’est le bon moment.

Developpez.com : Qu'en est-il de la tarification de la plateforme ? Est-elle accessible à tous ?

Frédéric Plais : Notre prix varie par application : il y a des applications non-critiques et qui n’ont pas beaucoup de charges, relativement simples dans leur conception, et celles critiques, plus lourdes. Le prix d’entrée est de 50 dollars par mois incluant à la fois la production et trois environnements de développement. Il est donc accessible à tous.

Le prix pour nos grands comptes évolue sur deux indicateurs : le niveau de services dont ils ont besoin et le nombre d’applications.

Developpez.com : Quelles sont les prochaines étapes pour Platform.sh (produits, technologies, services, datacenters, etc.) ?

Frédéric Plais : Nous voulons servir au mieux les développeurs, leur apporter encore plus de valeur ajoutée. Pour cela, nous ne nous limitons pas en R&D pour améliorer leur expérience. Nous voulons également mieux servir nos grands comptes.

Ce que nous pouvons retenir

Platform.sh apporte de la flexibilité et la possibilité de configurer ou de supprimer une branche de développement instantanément. Il est également possible de rajouter ou d’isoler une partie du code devenue inutile et continuer à développer, en temps réel, sans jamais que le site ne soit indisponible. C’est la logique DevOps voulant que le développement et le déploiement se fassent en continu, en symbiose entre métiers et SI. Il est aussi possible de restaurer une précédente version instantanément en cas de problème.

Platform.sh est la solution conçue pour simplifier les développements d’applications, de sites web et vous accompagner dans vos démarches DevOps.
Étant agnostique, les développeurs peuvent s’en servir avec les logiciels les plus utilisés par la communauté comme Magento, Github, PHP, Symfony, etc. D’ailleurs, ils gagnent en productivité puisque Platform.sh libère les ressources de l’entreprise des tâches d’administration de la plateforme en leur permettant de se concentrer sur leur cœur de métier.

En savoir plus sur Platform.sh

Et vous ?

Avez-vous déjà entendu parler de Platform.sh ? Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de user056478426
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 02/04/2020 à 10:35
Avez-vous déjà entendu parler de Platform.sh ? Qu'en pensez-vous ?
40€/mois pour 0.8 GB de RAM et 1 CPU, le stockage additionnel à 1€/GB...

Mouais, je pense que je préfère continuer à faire le devops moi même. Pour une entreprise de petite taille c'est peut être intéressant, mais pour moi ce n'est pas "accessible à tous".

Bon sinon je viens d'essayer la version gratuite et première remarque: le script d'install de l'outil CLI est en PHP, donc je ne peux pas l'utiliser si je n'ai pas PHP...
1  0