Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Russie compte interdire l'émission et la vente de cryptomonnaies
« il existe de gros risques de légaliser les opérations avec les cryptomonnaies », selon un responsable de la banque centrale russe

Le , par Bill Fassinou

224PARTAGES

3  0 
À cause du coronavirus, le marché des cryptomonnaies, notamment le bitcoin, a chuté. Les mineurs ont activement quitté le réseau. Ils se préparaient pour la réduction de moitié du bitcoin. Les mineurs de bitcoins, en particulier ceux de la Chine, subissent de plein fouet la chute des prix du bitcoin. Selon les données du pool de minage Bitcoin F2Pool, la majorité des pools de minage ont enregistré de fortes baisses du taux de hachage sur leurs plateformes. Rappelons que le taux de hachage est la quantité de puissance de calcul que les mineurs de bitcoins dépensent pour essayer d'extraire de nouveaux bitcoins.

Crypto exchange, le pool minier de Huobi, a connu la plus forte baisse du taux de hachage, avec une perte de 26 % au cours de la semaine dernière. 1THash n'est pas loin derrière, avec une baisse de 20 %. Les plus grands pools miniers ont enregistré de plus faibles baisses du taux de hachage. F2Pool a connu une baisse de 12 %, Poolin, 18 % et Btc.com, 10 %. Selon le média Decrypt, on observe en général dans le monde du Bitcoin une baisse du taux de hachage de 136 millions TH/s (tera-hachage par seconde) à 103 TH/s.

Or, plus tôt ce mois, beaucoup ont applaudi la décision de l'Inde d'autoriser les banques du pays à échanger des cryptomonnaies, quelque chose qui devrait faire grimper le prix du bitcoin, bien que le marché se soit effondré au milieu de la panique provoquée par les coronavirus. Maintenant, alors que les acheteurs potentiels de bitcoins envisagent de revenir sur le marché, un haut responsable russe annonce que son projet de loi sur les actifs numériques comprendrait une interdiction d'émettre et de vendre des cryptomonnaies.


Alexey Guznov, responsable juridique de la banque centrale russe

« Nous pensons qu'il existe de gros risques de légaliser les opérations avec les cryptomonnaies, du point de vue de la stabilité financière, de la prévention du blanchiment d'argent et de la protection des consommateurs », a déclaré Alexey Guznov, responsable juridique de la banque centrale russe. Le projet de loi sur les actifs financiers numériques a été adopté en première lecture il y a près de deux ans.

Depuis lors, le texte a été finalisé et a subi d'importantes modifications. Alexei Guznov s'est entretenu avec Interfax dans une interview avec Interfax, une agence de presse russe, sur le type de consensus auquel les autorités russes sont parvenues concernant les cryptomonnaies en Russie, les nouveaux termes et exigences qui sont apparus dans le projet de loi, ainsi que d'autres projets de loi importants pour la Banque centrale.

« Nous sommes opposés au fait qu'il existe des institutions qui organisent la libération de la cryptomonnaie et facilitent sa circulation », a déclaré Guznov, ajoutant que le projet de loi à venir « formule directement une interdiction sur la question, ainsi que sur l'organisation de la circulation de la cryptomonnaie, et engage sa responsabilité en cas de violation de cette interdiction ».

L'interdiction prochaine du commerce de bitcoins et de cryptomonnaies en Russie a été considérée comme presque inévitable par certains experts de la réglementation des cryptomonnaies. C'est le cas de Alex Kuptsikevich, analyste financier principal chez FxPro qui déclare que « les représentants de la banque centrale russe ont exprimé à plusieurs reprises leur point de vue : le rouble, comme le dit la loi, est le seul moyen de paiement légal en Russie ».

Toutefois, Guznov reconnaît que la Russie ne serait pas en mesure d'interdire complètement le bitcoin et les autres cryptomonnaies. « Personne ne va interdire la possession de cryptomonnaies », a déclaré Guznov, ajoutant que les gens ne seront pas punis pour possession de cryptomonnaies « s'ils ont conclu leur accord dans une juridiction qui ne l'interdit pas ». Selon Forbes, un magazine économique américain, ce projet de loi, qui vise à clarifier plus largement les règles sur les actifs numériques et pourrait être adopté dès ce printemps, est considéré comme faisant partie de la stratégie de la Russie pour développer son économie des services numériques.

Source : Interfax

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

La baisse du prix du bitcoin oblige les mineurs à quitter le réseau, une bonne nouvelle pour l'écologie et le climat ?

Le bitcoin est le meilleur investissement de ces dix dernières années, selon un rapport de Bank of America

La majorité du marché de bitcoin est une tromperie, 95 % du volume des échanges de cette monnaie étant truqué, selon une nouvelle étude

Réchauffement climatique : le Bitcoin pourrait nous conduire au chaos dans 20 ans en augmentant la température globale au-delà de la limite critique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !