Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google, Microsoft et Cisco facilitent aux utilisateurs l'accès à leurs applications de visioconférence pour travailler de chez eux
à cause du coronavirus

Le , par Bill Fassinou

429PARTAGES

4  0 
Le coronavirus continue de faire de plus de plus en plus de victimes, pas seulement en Chine, mais aussi dans le monde entier. Pour l’heure, les entreprises, surtout celles de la Tech, semblent avoir trouvé comme seule solution le télétravail. Cisco avec Webex, Microsoft avec Microsoft Teams et Google avec Hangouts Meet, ont annoncé dans la semaine qu’ils allaient déployer gratuitement certaines fonctionnalités avancées de leurs outils de travail à distance pour une période donnée. L’idée est de prévenir les infections au coronavirus en invitant les employés à travailler à la maison.

Selon un rapport de Cisco cette semaine, le nombre d’utilisateurs de son logiciel de visioconférence et de web-conférence à la demande Webex a augmenté de façon exponentielle depuis quelques semaines en raison de l’épidémie du coronavirus. La plupart des travailleurs qui résident dans les régions les plus durement touchées ne voient plus le télétravail comme un avantage, mais plutôt comme un impératif. Les statistiques annoncées par Cisco sur Webex sont impressionnantes. Les inscriptions gratuites dans les pays touchés sont 7 fois plus nombreuses qu'avant l'épidémie.

Selon les chiffres de Cisco, le trafic sur la dorsale de Webex, qui relie les utilisateurs de Webex vivant en Chine à leurs lieux de travail dans le monde, a été multiplié par 22 depuis le début de l'épidémie. Au cours de la même période, Cisco annonce aussi avoir vu 4 à 5 fois plus d'utilisateurs au Japon, en Corée du Sud et à Singapour. Pour finir, il estime que le temps moyen passé sur les réunions vidéo Webex a doublé parmi les utilisateurs de ces pays. En raison des cas d’infection qui se multiplient, Cisco a mis en place un plan pour faciliter l’accès à son application.


En effet, le plan consiste à prévenir les employés de rester chez eux et d'utiliser l’application Webex pour le travail. « Nous étendons dès à présent les capacités de notre offre Webex gratuite dans tous les pays où elle est disponible, et pas seulement dans ceux concernés par COVID-19 », a déclaré la société. Les utilisateurs pourront profiter d’un accès illimité au logiciel (sans restriction de temps) avec la prise en charge d’une centaine de participants au maximum. Cisco offre également un accès à distance en plus des capacités VoIP existantes.

Pour les entreprises non-clientes de Webex, Cisco a annoncé qu’il va offrir des licences gratuites de 90 jours. Pour les entreprises déjà clientes, il renforce le support technique. En outre, Google et Microsoft ont eux aussi emboîté les pas à Cisco. Google a annoncé ce matin qu'il mettrait en place un accès gratuit aux fonctionnalités “avancées” de Hangouts Meet pour tous les clients de G Suite et G Suite for Education dans le monde entier jusqu'au 1er juillet. Selon Google, l’objectif est d’aider les entreprises, ainsi que les écoles touchées par l’épidémie.

« Nous voulons aider les entreprises et les écoles touchées par COVID-19 à rester connectées. À partir de cette semaine, nous allons mettre en place un accès gratuit à nos fonctionnalités avancées de visioconférence Hangouts Meet jusqu'au 1er juillet 2020 pour tous les clients de G Suite dans le monde », a fait savoir Sundar Pichai, PDG de Google, sur son compte Twitter. Cela signifie que les organisations peuvent organiser des réunions avec jusqu'à 250 participants, des flux en direct avec jusqu'à 100 000 spectateurs dans un seul domaine, et enregistrer et sauvegarder les réunions sur Google Drive.

Avant l’épidémie, Google avait l’habitude de facturer 13 dollars de plus par utilisateur et par mois pour ces fonctionnalités, en plus de l'accès à la G Suite dans le cadre de son volet “entreprise”. Cela représente un total de 25 dollars par utilisateur et par mois. De son côté, Microsoft offre un essai gratuit de six mois dans le monde entier pour Microsoft Teams Premium. L’offre était à l’origine prévue pour permettre aux hôpitaux, aux écoles et aux entreprises en Chine de se lancer rapidement avec Microsoft Teams, mais il est maintenant disponible dans le monde entier.

Toutefois, selon Business Insider, lorsque vous tenterez de vous y inscrire, vous serez invité à travailler avec un partenaire Microsoft ou un membre de l'équipe de vente de Microsoft pour le mettre en place. À côté, Microsoft a également annoncé qu'il lancera le 10 mars prochain une mise à jour de la version gratuite de Teams qui lèvera les restrictions sur le nombre d'utilisateurs pouvant faire partie d'une équipe et permettra aux utilisateurs de programmer des appels vidéo et des conférences. Tout ceci semble confirmer les conclusions d’un rapport de Bloomberg.

Selon ce rapport, le coronavirus est en voie de développer la plus grande expérience de télétravail dans le monde. La quarantaine soulevée par le coronavirus est telle qu’en Chine continentale, les travailleurs ont dû abandonner les bureaux et les usines, les entreprises et certaines banques dans les régions à haut risque ont dû fermer les portes. Cela a un coût qui ne cesse de grimper chaque jour, ce qui affecte grandement l’économie dans la sous-région. La plupart des entreprises s'étaient alors mises à analyser la possibilité de basculer vers le télétravail.

Sources : Cisco, Google

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

En Chine, le coronavirus force la plus grande expérience de travail à domicile au monde, le télétravail semble être la seule solution dont disposent les entreprises

L'épidémie de coronavirus va arrêter "presque toute" la production de l'iPhone si la Chine prolonge la fermeture de l'usine de Foxconn, selon un rapport

Le coronavirus ralentit la production d'écrans LCD, et les prix des TV et moniteurs devraient monter en conséquence, cinq usines de fabrication à Wuhan étant actuellement touchées, selon un rapport

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de john94
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 07/03/2020 à 17:18
dans une entreprise, comme pour toute modification importante de l’organisation du travail, pour les mesures de prévention et de protection du personnel en cas d’ épidémie, la concertation et la participation de tous les acteurs sont indispensables, en faisant appel non seulement aux DRH, aux médecins et aux infirmiers des services de santé au travail mais aussi aux membres du CSE : https://www.officielce.com/dossier/f...-cas-depidemie
0  0 
Avatar de LouiseAssemblee
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 18/03/2020 à 8:32
Bonjour,

Je viens de lire votre article et je souhaite réagir à celui-ci par rapport aux différents acteurs disponibles aujourd’hui sur le marché.

Suite aux événements récents et à la propagation du virus, beaucoup d’entreprises décident de protéger leurs salariés en proposant le télétravail comme nouvelle façon de travailler.
Pour se faire, beaucoup de TPE/PME auront besoin d’un outil afin de découvrir et de mettre en place ce nouveau mode de fonctionnement et de gestion.

Étant un acteur Français engagé dans cette lutte contre le virus, nous souhaitons donc soutenir toutes les entreprises mais surtout les startups, indépendants, TPM/PME dans cette nouvelle façon de travailler.
Avec la mise en place du confinement, les changements de modèle*s’accélèrent et nous souhaitons être présent pour les accompagner.

Pour faciliter cette transition et la mise en place du télétravail, nous décidons d’offrir l’accès à notre logiciel pour toutes les entreprises durant cette période de crise sans précédent.

Assemblée vous permet de démarrer en quelques secondes une visio-conférence sécurisée avec vos collaborateurs partout dans le monde sans installer de logiciel (jusqu’à 16 participants).
Pas de délai, une connexion rapide et sécurisée, et surtout aucun logiciel à installer pour communiquer. Pas de connexion internet disponible ?*Avec le service d’audioconférence Assemblée, rejoignez la réunion en ligne et restez au cœur des échanges via un simple numéro de téléphone.

Plus d’infos : https://assemblee.io/
0  0