Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

25% des projets d'entreprise seraient en retard
D'après Sciforma, et dans la votre ?

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

3  1 
Malgré les différentes techniques mises en œuvre pour la définition des coûts, l’élaboration du planning et du cahier des charges, les entreprises auraient du mal à respecter les timings de leurs des projets.

Une récente étude de Sciforma, éditeur de PSNext (un logiciel de gestion de projet) et de solutions Web de gestion de portefeuilles projets, montre que 25 % des projets d’entreprises ne respectent pas leurs délais.

Le questionnaire a été soumis aux entreprises françaises. Il révèle que ces entreprises gèrent simultanément en moyenne 139 projets. Les entreprises réalisant un CA annuel de moins de 10 millions gèrent en moyenne 40 projets. Dans celles ayant un CA compris entre 10 à 100 millions d’euros, ce chiffre passe à 71. De 100 à 1 milliard, à 138 projets. Au-dessus de 1 milliard de CA, les entreprises annoncent mener plus de 330 projets en moyenne.

Le secteur public est un des secteurs d'activité les plus dynamiques avec une moyenne de 540 projets en cours par collectivité territoriale.

Mais les entreprises éprouveraient d’énormes difficultés à respecter les plannings qu’elles ont établi. En 2010, les projets courts (<3 mois) ne sont tenus que dans les 2/3 des cas. Les délais des projets de 3 à 6 mois sont maîtrisés dans 72% des cas. Quant aux projets de 6 à 12 mois, ils sont de plus en plus nombreux à dépasser largement les limites initialement fixées (20,63% en 2010 contre 12,12% en 2009).

Autre enseignement, les projets longs sont parfois raccourcis. En effet, 5,26% des projets prévus pour durer plus de 12 mois ont, en réalité, été menés à bien en moins d’un an.

« Les entreprises françaises sont majoritairement passées « en mode projet » et gèrent en moyenne près de 140 projets en parallèle. Cependant, malgré l’implication des Directions Générales, les entreprises ont beaucoup de mal à respecter leurs plannings prévisionnels. Les projets dérapent », commente Stéphane Louit, Directeur Général Adjoint, Sciforma France. « Ce baromètre met en évidence des tensions importantes dans les entreprises entre les exigences opérationnelles quotidiennes et le besoin de se projeter dans le futur, des tensions qui se sont exacerbées en 2010 par rapport à 2009 » .

Les retards seraient dûs, pour un tiers des entreprises interrogées, au manque de compétences nécessaires à la réalisation de leurs projets, de méthodologie dans la gestion de projet et de qualification sur les principes de planification. L'absence de culture de projet ainsi que le manque de formations ont également évoqués.

Des raisons qui, selon Sciforma, traduisent à la fois la prise de conscience de l’importance de la gestion de projets dans la bonne conduite de l’entreprise et des difficultés à mettre en œuvre de tels projets.

Et dans la votre ?

Source : Etude Sciforma

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ram-0000
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 09/03/2011 à 21:28
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Un planning prévisionnel n'est que ça, prévisionnel. Tenter une prévision au jour près, ce n'est pas de la bonne gestion de projet, c'est de la divination.
Un planning prévisionnel sert à prévoir à partir de quand on va annoncer du retard
4  0 
Avatar de Patriarch24
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/03/2011 à 9:33
Si on prends en compte :
- le coût
- la qualité
- le périmètre fonctionnel
- les délais
je pense qu'on est largement plus près des 90% que des 25%. En effet, boucler un projet en le bâclant, le rognant et masquant les problèmes, c'est non seulement faisable, mais malheureusement courant : alors oui, on "termine" dans les temps, mais à quel prix ?

A ce propos, ni les cycles en V ni les cascades (aucune méthode ne le permet d'ailleurs) ne permettent de gérer correctement tous ces paramètres en parallèles, sauf dans les rares cas où les besoins sont déjà connus exhaustivement, ainsi que les coûts. C'est un jeu de tiroirs dans lequel il faut fixer un ou plusieurs paramètres et faire varier les autres : il est concrètement impossible de maximiser toutes les valeurs (délais courts, coût minimal, qualité maximale, périmètre fonctionnel maximal), d'autant plus que le périmètre fonctionnel change au cours du projet. Les méthodes agiles permettent d'ajuster ces paramètres au cours du projet, afin d'atteindre une configuration proche (coûts réduits, délais respectés, périmètre fonctionnel maîtrisé, haute qualité). Et surtout, elles permettent de clore le développement d'un projet au plus tôt (réduction du coût) si on estime ne pas pouvoir respecter ces contraintes.
3  0 
Avatar de zaventem
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/03/2011 à 15:40
Il ne faut pas oublier que les entreprises ont également beaucoup de projets non liés à l'informatique; cela explique sans doute la différence de perception entre la majorité ici et l'analyse.
3  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 09/03/2011 à 14:38
Un planning prévisionnel n'est que ça, prévisionnel. Tenter une prévision au jour près, ce n'est pas de la bonne gestion de projet, c'est de la divination.

J'ajouterais que tant que la base de la planification, ça sera de faire un "retro-planning" à partir de la date à laquelle on aimerait que le projet soit bouclé, on s'expose à des dépassements. Personnellement, je n'ai jamais vu un projet planifié avec un "retro-planning" qui ait respecté les délais...
2  0 
Avatar de Faiche
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/03/2011 à 14:55
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Un planning prévisionnel n'est que ça, prévisionnel. Tenter une prévision au jour près, ce n'est pas de la bonne gestion de projet, c'est de la divination.

J'ajouterais que tant que la base de la planification, ça sera de faire un "retro-planning" à partir de la date à laquelle on aimerait que le projet soit bouclé, on s'expose à des dépassements. Personnellement, je n'ai jamais vu un projet planifié avec un "retro-planning" qui ait respecté les délais...
Ah, j'aurai pas mieux dit !
"Basé sur l'email que je vous ai envoyé, vous pensez finir dans combien de temps ?
- Je peux pas vous donner de chiffre avant de savoir TOUT ce qu'il y a à faire..
- Non, mais c'est juste pour moi, comme ça, pour me faire une idée"

Et là, c'est le drame : le chiffre est gravé dans le marbre, et peu importe le nombre de fois où le demandeur va changer d'avis, ajouter des fonctionnalités etc, cette date ne bougera jamais.
Donc oui, si on retire les menteurs, 25% des projets sont en retard.
2  0 
Avatar de Faiche
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/03/2011 à 16:02
En fait, pour qu'un projet waterfall fonctionne, il faut que les specs soient irréprochables : complètes, sans aucune ambiguité, et avec tous les cas couverts.

Je n'ai jamais vu le cas arriver.

Avec l'agile, ça ne fonctionne pas mieux, mais on s'en rend compte plus vite (quasi immédiatement en fait).

En fait, si on devait résumer : le waterfall ça marche sur le papier, si tout est parfait. L'agile prend en compte dans la méthode le fait que tout le monde se plante.
2  0 
Avatar de fregolo52
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/03/2011 à 11:17
Citation Envoyé par Heziva Voir le message
Connais tu un projet en V où :
- Les tests de recette ont été écrits avant de commencer à rédiger les spécifications
- Les tests de validation ont été écrits avant la conception architecturale
- Les tests d'intégration ont été écrits avant la conception détaillée
- Les tests unitaires ont été écrits avant le développement ?
(en effet !!!)

25% je trouve ça faible, surtout qu'il y a souvent des changements de specs en cours de réalisation.
Est ce que les 25% intègre ça : Un énorme (l'Etat français) dit à son fournisseur (énorme industriel français) : "C'est clair, vous livrez en temps et en heure. Mais vous livrez de la merde."
2  0 
Avatar de minuipile
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/03/2011 à 10:23
Le respect du planning n'est pas une qualité logicielle... Elle est limite une qualité management et je pèse mes mots.

Lorsque vous rendez un projet dans les temps :

On peut dire que soit le commercial est avec vous, pour la négociation du temps de projets ; soit vous avez imposé vous même la planification en espérant que vous soyez un bon chef de projet. Si c'est le cas dans 75% des projets... tant mieux... J'ai quand même un doute.

Après, c'est très facile de rendre un travail bâclé dans les temps. Mais si c'est pour renégocier la maintenance autant dire que c'est de l'arnaque. Ou typiquement c'est un marché truqué.
4  2 
Avatar de Heziva
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 09/03/2011 à 13:58
Ah. Et l'adresse (ça ne fait jamais de mal un peu de pub )

Passage aux methodes agiles

supprimez si ça n'a pas sa place ici.
2  1 
Avatar de Teocali
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/03/2011 à 14:31
25 % ? Seulement ? Oo j'aurais parié bien plus.

Bon, après, je pense qu'il faut prendre en compte que tu ne vas pas donner de chiffre exact quand on te demande combien de projets sont en retard chez toi. Je pense que ça fait passer le chiffre a 35-40 %, deja (estimation au pifometre).
et après, faut aussi prendre en compte que tous ces projets ne sont pas au même stade : plus ton projet avance, plus il a de chance d'être en retard.

En tout, je prie pour un jour être sur un projet qui ne soit pas en retard. En 8 ans de carriere, ça ne m'est arrivé qu'une seule fois...

Teocali
2  1