Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La détermination d'Apple pour la diversité de dongles serait en train de polluer la planète, dénoncent des utilisateurs
Suite au rapport d'Apple en faveur de la diversité de chargeurs

Le , par Olivier Famien

2.2KPARTAGES

22  0 
Depuis des années, l’Union européenne (UE) souhaite en finir avec la disparité de connecteurs de câbles de chargeurs fournis par les différents fournisseurs de téléphones portables. En 2009, l’UE s’est penchée sur la question et après plusieurs concertations, quatorze fabricants, dont Apple, Samsung, Huawei et Nokia, ont signé de leur propre chef un protocole d’accord en vertu duquel ils acceptaient d’harmoniser les chargeurs des smartphones destinés à être commercialisés deux ans plus tard.

En 2011, le chargeur micro-USB a été adopté par l’UE comme chargeur de référence pour les terminaux mobiles. La plupart des entreprises ont suivi ce standard, ce qui a permis de réduire le nombre de chargeurs de plus de 30 à seulement quelques-uns. Mais Apple a utilisé une faille dans le protocole d’entente pour se frayer un chemin, et a présenté son câble Lightning en 2012 tout en fournissant également un (autre) adaptateur.

Voyant le manque de volonté manifeste de certains fabricants d’appareils, l’UE est revenue à la charge et a adopté en 2013 une résolution visant à introduire un chargeur universel. Derrière ce désir d’imposer un seul format de connecteur de charge pour les téléphones portables, l’UE explique qu’elle veut réduire les coûts des appareils mobiles ainsi que les déchets électroniques produits par la diversité de chargeurs. Selon les estimations, plus d’un milliard de chargeurs seraient sans utilité dans les tiroirs des citoyens européens.

De même, vu qu’il est exigé que les chargeurs soient interopérables avec les téléphones portables de différentes marques, cela permettra aux utilisateurs de ne plus avoir à transporter plusieurs chargeurs s’ils possèdent des appareils de différentes marques. En 2014, le parlement européen a apporté un amendement afin d’étendre la compatibilité du chargeur universel à tout « ;équipement radioélectrique ;», ce qui inclut les GPS/Galileo, les ouvre-portes sans fil de voitures et les tablettes.

Toutefois, malgré toutes les résolutions prises par l’UE, nous en sommes toujours là. Plusieurs fabricants d’appareils continuent de proposer leurs appareils avec des chargeurs propriétaires ou différents du standard commun souhaité. Mais d’énormes progrès ont quand même été réalisés. L’on est passé de plus de 30 types de chargeurs avant 2009 à 3 types de chargeurs (le micro-USB, l’USB Type-C et le Lightning) qui dominent présentement le marché.


Estimant que cela n’est pas encore suffisant, la Commission de l’UE a récemment conclu qu’il faut passer à la réglementation pour obliger tous les fournisseurs d’appareils y compris Apple à adopter un port de charge commun pour tous les smartphones. En outre, les députés veulent des mesures contraignantes pour que les chargeurs s’adaptent également à tous les appareils portables autres que les téléphones portables, ce qui facilitera la vie aux utilisateurs.

Mais Apple ne serait pas favorable à ce port de charge commun et a mandaté une enquête auprès des utilisateurs européens d’appareils électroniques. Après analyse des informations, Apple a publié son rapport nommé « ;Uni dans la diversité ;» avec les résultats suivants :

  • Le fait d’avoir trois types de connecteurs d’extrémité plutôt qu’un seul n’est pas un problème en réalité. 51 % des ménages ont déjà un type de connecteur unique sur tous leurs appareils mobiles, donc un mandat de connecteur unique de l’UE ne les affecterait pas ;;
  • presque tous les chargeurs sont dotés de connecteurs USB, ce qui permet une large interopérabilité pour utiliser des câbles détachables pour charger les téléphones, tablettes, ordinateurs portables, smartwatches et autres appareils électroniques portables avec le même chargeur ;;
  • Près de 90 % de tous les ménages de l’UE chargent plusieurs appareils en même temps au moins quelques fois par semaine. L’intuition est que les consommateurs utilisent aujourd’hui plusieurs chargeurs principalement parce qu’ils apprécient la commodité de charger plusieurs appareils à la fois (par exemple le soir) ou d’avoir plusieurs chargeurs/câbles disponibles à différents endroits, non pas parce qu’ils ont des appareils avec différents types de connecteurs ;;
  • Seulement 0,4 % des consommateurs de l’UE rencontrent régulièrement des problèmes importants en raison de l’incapacité de recharger leur téléphone à cause de l’incompatibilité d’un câble de charge disponible avec leur propre téléphone ;;
  • à moins de forcer les consommateurs à renoncer à la commodité et à changer leur mode de vie en rationnant l’accès aux câbles de charge, une politique de « ;chargeur commun ;» exigeant un seul type de connecteur ne peut pas réduire la quantité de câbles que les consommateurs utilisent ;;
  • sur tous les ménages, seulement 20 % ont déclaré qu’ils étaient susceptibles ou très susceptibles de réduire le nombre de câbles de charge dont ils disposent ;;
  • Le choix basé sur le marché du type de connecteurs d’extrémité d’appareils a trouvé un équilibre prudent qui a permis et favorisé l’innovation et les améliorations dans les appareils, chargeurs, câbles et connecteurs d’extrémité d’appareil — le tout au profit des consommateurs. L’adoption d’un port de charge commun va freiner l’innovation dont le préjudice futur est estimé à 1,5 milliard d’euros.


Mais le gros problème ici est que l’innovation dont parle Apple est discutable, relève un intervenant. En effet, sur certains appareils haut de gamme de la marque à la pomme (MacBook et iPad Pro 2018), l’on a des uniquement connectiques USB-C au lieu du port Lightning. Pour connecter par exemple un ordinateur portable Mac à un moniteur, il va falloir acheter un adaptateur facturé à un prix très élevé (c’est Apple quand même) et qui est incompatible avec des écouteurs que vous pourriez utiliser avec vos iPhone récents.

Et pour connecter des écouteurs dotés d’un connecteur jack 3,5 mm avec les iPhone récents, il va falloir également acheter un adaptateur. Pour une entreprise qui se dit innovante, l’on devrait plutôt aller dans le sens de la réduction des dongles que d’en rajouter à la sortie de chaque nouvel appareil, note un utilisateur des appareils Apple. Pour certains utilisateurs, Apple ne fait que barricader ses appareils avec plus de technologies propriétaires tout en fournissant des dongles pour faire croire à l’ouverture. Pour les appareils récents, il faut acheter des adaptateurs si l’on veut avoir telle ou telle autre fonctionnalité. En plus de ruiner l’utilisateur, ces dongles ne font qu’accroître le nombre de déchets électroniques, souligne un autre utilisateur.

Source : Rapports t d'Apple (PDF), The Guardian

Et vous ?

Selon vous, est-ce une bonne idée que d’avoir un seul format de chargeur pour recharger les appareils portables ;?

Comme Apple, ne pensez-vous pas qu’un seul format de connecteur de charge pourrait nuire à l’innovation ;?

Voir aussi

Le parlement européen valide l’adoption d’un chargeur universel pour les appareils radioélectriques, Apple devra se conformer à la règle

Chargeur universel pour les mobiles : la Commission européenne à bout de patience estimant insatisfaisants les progrès réalisés après près de 10 ans

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/01/2020 à 9:59
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
En 2011, le chargeur micro-USB a été adopté par l’UE comme chargeur de référence pour les terminaux mobiles. La plupart des entreprises ont suivi ce standard, ce qui a permis de réduire le nombre de chargeurs de plus de 30 à seulement quelques-uns. Mais Apple a utilisé une faille dans le protocole d’entente pour se frayer un chemin, et a présenté son câble Lightning en 2012 tout en fournissant également un (autre) adaptateur.
(...)
Et pour connecter des écouteurs dotés d’un connecteur jack 3,5 mm avec les iPhone récents, il va falloir également acheter un adaptateur. Pour une entreprise qui se dit innovante, l’on devrait plutôt aller dans le sens de la réduction des dongles que d’en rajouter à la sortie de chaque nouvel appareil, note un utilisateur des appareils Apple. Pour certains utilisateurs, Apple ne fait que barricader ses appareils avec plus de technologies propriétaires tout en fournissant des dongles pour faire croire à l’ouverture. Pour les appareils récents, il faut acheter des adaptateurs si l’on veut avoir telle ou telle autre fonctionnalité. En plus de ruiner l’utilisateur, ces dongles ne font qu’accroître le nombre de déchets électroniques, souligne un autre utilisateur.
C'est très bien de diminuer le nombre de chargeurs, mais d'un autre côté ça ne représente pas grand chose par rapport à la pollution produite par la fabrication d'un smartphone, mais c'est vrai que c'est plus pratique de pouvoir utiliser le même chargeur pour tous les modèles. Quand chaque marque avait plusieurs modèles de chargeur c'était le bordel.
C'est un peu de la poudre aux yeux quelque part "On va sauver la planète en diminuant le nombre de chargeurs !" alors qu'il y a des gens qui changent de smartphone chaque année. Il faut voir aussi l'UE pousse à fond la 5G en espérant que ça relance la consommation.
C'est mieux que rien, au moins ils font quelque chose pour diminuer le nombre de chargeurs.

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Pour connecter par exemple un ordinateur portable Mac à un moniteur, il va falloir acheter un adaptateur facturé à un prix très élevé (c’est Apple quand même) et qui est incompatible avec des écouteurs que vous pourriez utiliser avec vos iPhone récents.
Il y a des gens qui ne vont pas aimer le texte entre parenthèses ^^
Dans le protocole les journalistes doivent faire un effort pour donner l'impression d'être neutre, là on a l'impression que l'auteur trouve les produits Apple très cher. (quoi que c'est objectivement vrai, mais il y a avait peut-être moyen de le présenter autrement)
1  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/01/2020 à 9:16
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est très bien de diminuer le nombre de chargeurs, mais d'un autre côté ça ne représente pas grand chose par rapport à la pollution produite par la fabrication d'un smartphone, mais c'est vrai que c'est plus pratique de pouvoir utiliser le même chargeur pour tous les modèles. Quand chaque marque avait plusieurs modèles de chargeur c'était le bordel.
C'est un peu de la poudre aux yeux quelque part "On va sauver la planète en diminuant le nombre de chargeurs !" alors qu'il y a des gens qui changent de smartphone chaque année. Il faut voir aussi l'UE pousse à fond la 5G en espérant que ça relance la consommation.
C'est mieux que rien, au moins ils font quelque chose pour diminuer le nombre de chargeurs.
C'est vrai mais il faut bien commencer par quelque chose. Commencer par standardiser les chargeurs, qui sont quand même très présents (probablement par dizaine) dans chaque foyer serait un bon début. Et même la on voit déjà des entreprises comme Apple rechigner, sous des prétextes totalement hypocrites (car on sait très bien que c'est juste pour le fric qu'ils gueulent, pas pour l'innovation).

Tu ne vas pas standardiser tout le secteur si tu n'arrives pas à standardiser de bête chargeurs.

Parce que niveau pollution les smartphones c'est pas mal, mais faut voir aussi l’électroménager! Qu'on jette généralement pour une petite pièce à la con défectueuse irremplaçable car l'objet a été conçu pour ne pas être réparé. C'est peut être plus simple à recycler (et encore, je me demande vraiment si on se prend la tête a faire ça correctement vu les coûts que ça représenterait), mais c'est des quantités de matière astronomiques comparé à de bête téléphones.

Bref y a du travail, et avec ce lobbying intensif de la part des constructeurs pour se faire toujours plus de blé à moindre coût, l'environnement n'est pas près d'être "sauvé".
1  0 
Avatar de clorr
Membre actif https://www.developpez.com
Le 27/01/2020 à 14:05
Même si je soutiens plutôt le fait d'aller vers un chargeur unique, je suis d'accord avec l'argument d'Apple sur le fait qu'aujourd'hui, les chargeurs ont un port USB et seul le cable change. Si on veut combattre les déchets électroniques, il faut déjà limiter les chargeurs inutiles. Typiquement, je viens d'acheter un nouveau téléphone (l'ancien avait 6 ans) et il est fourni avec un chargeur qui m'est complètement inutile vu que j'ai déjà tout ce qu'il faut. Donc voilà un chargeur qui ne servira jamais...
1  0 
Avatar de scottynou
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 27/01/2020 à 16:08
Citation Envoyé par clorr Voir le message
Même si je soutiens plutôt le fait d'aller vers un chargeur unique, je suis d'accord avec l'argument d'Apple sur le fait qu'aujourd'hui, les chargeurs ont un port USB et seul le cable change. Si on veut combattre les déchets électroniques, il faut déjà limiter les chargeurs inutiles. Typiquement, je viens d'acheter un nouveau téléphone (l'ancien avait 6 ans) et il est fourni avec un chargeur qui m'est complètement inutile vu que j'ai déjà tout ce qu'il faut. Donc voilà un chargeur qui ne servira jamais...
Ils ne sont pas forcément de même puissance, tu ne profiteras peut-être pas de la même durée de rechargement qu'avec le chargeur fournis. La connectique reste la même mais les chargeurs évoluent...
1  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/01/2020 à 16:07
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
La durée de vie de l’électroménager est plus élevé, dans les smartphones il y a plus de terre rare. (polluant à extraire)
Il y a des robots de cuisine qui semblent fragile, mais on peut remplacer les ustensiles cassés.
Ouais bof, on entends souvent que les smartphones sont bourrés de terres rares, mais en fait c'est plus un soucis sur le cumul global qu'autre chose.
Les terres rares c'est 0.1% d'un smartphone:

Source (page 14)

L'électronique en général est composée de terres rares. Et vu que (malheureusement) la majorité de électroménager moderne est électronique...
T'as de plus en plus d'aspirateurs portables ou automatiques qui utilisent des batteries par exemple, beaucoup plus conséquentes que celles d'un téléphone.

Après je disais l'électroménager car ça me semble quelque chose de plus essentiel dans un foyer qu'avoir 25 smartphones par personne.
Mais c'est le même soucis avec toute l'électronique d'un foyer.
Quand a la réparabilité je pense que tu n'as jamais ouvert une machine a laver pour dire ça. L’électroménager c'est pas juste le batteur a œufs hein. J'en ai ouvert un paquet et je peux te dire que la grande majorité n'est même pas pensé pour être démontable. Alors réparable...

Niveau électronique de la vie de tous les jours, un exemple que j'ai en tête c'est les écrans plats / télévisions.
Une cause très fréquente de panne est la mort prématurée d'un ou quelques condensateurs électrolytiques. On se retrouve à jeter un objet de plusieurs kg, dont une grosse part d'électronique (et avec beaucoup plus de terres rares que dans un smartphone) et de composants totalement fonctionnels.
Et ce n'est pas un mythe, j'ai réparé moi même 3 écrans plats en moins d'un an, qui avaient une durée de vie toute relative (un 8 ans, un 3 ans et un 2 ans).
De bêtes composant à quelques euros et un peu de temps à suffit a les sauver, je trouve ça dingue.

Surtout que souvent, ces condensateurs sont placés à des endroits ou ils vont avoir tendance à chauffer (par ex proche d'un radiateur), alors qu'ils sont eux même bas de gamme (donc pas du tout prévus pour ce genre de conditions).
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/01/2020 à 16:33
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Les terres rares c'est 0.1% d'un smartphone:
Peut-être, mais en tout cas il y en a plein de différents :


Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Une cause très fréquente de panne est la mort prématurée d'un ou quelques condensateurs électrolytiques. On se retrouve à jeter un objet de plusieurs kg, dont une grosse part d'électronique
C'est marrant, YouTube m'a proposé une vidéo en rapport avec ça :

Rien de neuf, les appareils sont conçu pour ne pas être réparable, les pièces sont collés ou soudés. Les appareils sont trop miniaturisé (pour rendre service à quelqu'un j'ai du ajouter de la RAM et remplacer un disque dur dans un IEEEPC, il fallait aller jusqu'à démonter le clavier... depuis je suis traumatisé par les petits appareils (j'ai abîmé la nappe du clavier et 2 touches n'ont plus jamais fonctionné), j'ai jamais eu de problème pour changer des composants dans un PC de bureau )
C'est souvent moins cher de racheter un appareil neuf que de le faire réparer.
J'ai un pote qui arrive à changer les écrans des smartphones, perso je n'ai pas envie d'essayer.

Les entreprises technologique qui parlent d'écologie sont hypocrites, elles font du greenwashing en achetant des kWh d'énergie renouvelable, mais elles conçoivent leurs produits pour qu'ils ne soient pas réparable...
Avant Apple empêchait les gens de réparer :
Les iPhone 7 et 7 Plus intègrent des verrous logiciels qui empêchent la réparation du bouton HOME mettant ainsi à mal les réparateurs indépendants
Un nouveau logiciel propriétaire d'Apple empêche la réparation des iMac Pro et MacBook Pro 2018 par des ateliers indépendants
Apple ferait-elle de la surenchère lorsqu'il faut réparer l'un de ses dispositifs ?
Apple a activé un verrouillage logiciel des batteries de l'iPhone pour décourager les réparations par des tiers, Selon un rapport
La réparation des nouveaux iPhone peut vous coûter jusqu'à 599 $
Peut-être que l'UE va faire des lois pour forcer toutes les entreprises à produire des appareils réparable, mais je n'y crois pas trop...

Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
(un 8 ans, un 3 ans et un 2 ans)
Je n'ai jamais eu d'écran qui sont mort aussi vite. J’espère que ça va continuer comme ça ^^
1  0 
Avatar de redcurve
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 31/01/2020 à 21:17
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Oui, et comme tu peux le voir la majorité ne sont même pas recyclable. La raison est très simple, ces éléments sont tellement "dilués" que leur extraction devient quasiment impossible. C'est pour ça qu'il faut considérer la majorité des terres rares utilisées pour la conception de la majorité des équipements électroniques comme définitivement perdus.
Et ça, au delà des soucis écologiques, c'est surtout un gros problème sur le long terme, car il va y avoir inexorablement un épuisement des terres rares (et les prix vont exploser bien avant).
Et on est loin de pouvoir aller les chercher ailleurs (genre bezos qui veut aller miner des asteroides ).

Cela se fera forcement un jour (en tout cas s'il n'y a pas de changement de paradigme au niveau ressources/climat), la question c'est plus quand, et est ce qu'il ne sera pas déjà trop tard?

Ça c'est la loterie, obligé d'ouvrir l'appareil pour pouvoir estimer grossièrement sa durée de vie en fonction de la qualité de son design hardware.
Tout les constructeurs ne font pas dans l’obsolescence "volontaire" (heureusement).
Ce qui serait pas mal pour commencer ce serait une espèce de système de certification qui indique la qualité du hardware, mais surtout qui soit public.
Un indice de réparabilité serait aussi le bienvenu sur l'emballage du produit.

Dans l'absolu il faudrait aller vers un système de standardisation (forcé) non opaque, voir dans l'idéal se tourner vers du hardware opensource conçu pour la modularité et la réparabilité.

Mais quand on fait le parallèle avec la nourriture et que l'on voit le lobbying intensif pour contrer le nutriscore, qui est quand même une mesure assez basique, il va vraiment falloir une révolution côté consommateurs pour espérer voir ce genre de choses un jour.
Heureusement que des associations comme UFC que choisir existent, pour faire un peu avancer les choses a ce niveau.
vers du hardware opensource conçu pour la modularité et la réparabilité.
En gros ça va encore plus être le BORDEL
1  0 
Avatar de Steinvikel
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 01/02/2020 à 17:36
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Les explications des législateurs
(...)
Dans la proposition de résolution commune, ils notent :

« souligne que la technologie de chargement sans fil peut apporter d’autres avantages, tels que la réduction des déchets électroniques; signale que de nombreux téléphones mobiles sont déjà rechargeables sans fil et qu’il convient d’éviter la fragmentation dans ce domaine; demande donc à la Commission de prendre des mesures pour assurer au mieux l’interopérabilité des différents chargeurs sans fil avec les différents appareils radioélectriques mobiles;
(...)
Selon le Parlement, il existe désormais « un besoin urgent d'une action réglementaire de l'UE pour réduire les déchets électroniques, donner aux consommateurs les moyens de faire des choix durables et leur permettre de participer pleinement à un marché intérieur efficace et qui fonctionne bien ».

Les accords volontaires entre certaines entreprises technologiques ont considérablement réduit le nombre de types de chargeurs en circulation, mais une norme commune est difficile à atteindre, note la résolution. En tant que tels, les consommateurs sont confrontés à différents types de chargeurs sur le marché et sont parfois obligés d'acheter de nouveaux chargeurs avec chaque nouvel appareil. Les chargeurs sans fil pourraient être une solution, mais les législateurs exhortent la Commission à tenir compte de la fragmentation et à veiller à ce que les normes adoptées fonctionnent sur plusieurs appareils.

En son cœur, la résolution est conçue pour réduire les déchets électroniques. En 2016, l'Europe a généré 12,3 millions de tonnes de déchets électroniques, soit une moyenne de 16,6 kilogrammes par habitant. Un chargeur commun soulagerait une partie de ce fardeau, estiment les législateurs.
Que pensez-vous des arguments des législateurs qui pensent que cela permettrait de moins polluer ?
Ce qu'il faut savoir avec le transfert d'énergie sans fil, c'est qu'il y a une perte de rendement sur le transport égale au carré de la distance (si mes souvenirs sont bon). A 5mm cela représente quelques pourcent, puis ça augmente drastiquement à l'échelle du centimètre. Peu importe la mise en oeuvre, le rendement énergétique d'une alimentation sans fil est inférieur à la même mais câblé. Au vu du nombre d'apareils concerné, et de l'énergie totale concernée, il serait judicieux de comparer les gains d'une solution sans fil en terme de déchets, et celui du surcout engendré, en terme de pollution (75% de l'électricité est à base de charbon, exception en France).

Et j'ai du mal à comprendre en quoi changer pour une nouvelle norme de chargeur commune sur les nouveaux appareils arrivant sur le marché, génèrerait un surplus de déchet --> depuis 20 ans les nouveaux appareils arrivant sont livré avec un nouveaux chargeur, donc ça n'augmenterait en rien ce gâchait, ça ne fait que le "prolonger".

Êtes-vous pour ou contre le passage à un chargeur commun ? Pourquoi ?
Oui, mais il faudrait avant tout interdire la "vente forcé" des chargeurs avec les appareils, et les interdire en pack pour commencer, puisque c'est le principal facteur de "déchets superflus", et qu'il est question d'un manque de volonté.

Que pensez-vous des arguments d'Apple avancés pour justifier le fait qu'il est important de ne pas procéder à une telle normalisation ?
Accorder tout le monde sur la même norme n'implique pas l'abandon des brevet de la norme, ça implique que les autres sont perdant, car non utilisé sur ces catégories d’appareils ...et Apple et son "ouverture" ne sera clairement pas le grand gagnant
L'argument de l’innovation est bien amené, mais si la norme pousse à l'usage de brevets payant, l'innovation sera toujours là, et une nouvelle norme sera poussé par un consortium formé par tous ceux qui n'ont pas leur part du gâteau (un peu comme AV1 pour les codec vidéo).

Disposez-vous d'un iPhone ? Cela vous arrangerait-il de passer à un chargeur USB-C ?
Non, la plupart des chargeurs (iPhone compris il me semble), utilise un transformateur 230/5V en USB. Le hic sur la fragmentation, c'est que les chargeurs sont harmonisé, pas les câbles qui les relie à l’appareil, ni la connectique. On se retrouve alors avec des câble USB Type-A, vers µUSB, USB-C, et également des formats propriétaires comme le Lightning d'Apple.
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 26/01/2020 à 11:32
Pour connecter par exemple un ordinateur portable Mac à un moniteur, il va falloir acheter un adaptateur facturé à un prix très élevé
Ou utiliser un écran qui a un connecteur USB-C.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/01/2020 à 9:54
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Parce que niveau pollution les smartphones c'est pas mal, mais faut voir aussi l’électroménager! Qu'on jette généralement pour une petite pièce à la con défectueuse irremplaçable car l'objet a été conçu pour ne pas être réparé.
Ce n'est pas propre à l’électroménager, aujourd'hui quasiment tout est conçu pour tomber en panne rapidement et ne pas être réparable.
Le plus choquant ce sont les imprimantes, elles gaspillent de l'encre hors de prix, elles n'acceptent pas les cartouches générique, certaines on un compteur qui fini par les bloquer (il existe des logiciels pour remettre le compteur à zéro et la faire fonctionner à nouveau).
Officiellement c'est une histoire de gouttelette d'encre et de tampon d'encre résiduelle : Epson répond aux critiques d'obsolescence programmée.

Aujourd'hui on ne peut plus enlever la batterie d'un smartphone. Les smartphones ne sont pas aussi solide que les 3310, ils sont ultra fin mais plutôt large, sans protection ils ne peuvent pas tomber des centaines de fois sans s’abîmer.
Bref l’obsolescence programmée est partout. Les gens remplacent leur smartphones moins souvent alors les gouvernements poussent la 5G à fond, en espérant que les consommateurs se ruent pour acheter des smartphones compatible 5G.

Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
c'est des quantités de matière astronomiques comparé à de bête téléphones.
La durée de vie de l’électroménager est plus élevé, dans les smartphones il y a plus de terre rare. (polluant à extraire)
Il y a des robots de cuisine qui semblent fragile, mais on peut remplacer les ustensiles cassés.

D'un autre côté il y a les lave linge et les lave vaisselles qui sont plus beaucoup fragile qu'avant...
Obsolescence programmée : la durée de vie des lave-linge baisse
Sèche-linge : Whirlpool alerte sur des risques d'incendie (marques Indesit, Ariston, Hotpoint)

Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
c'est des quantités de matière astronomiques comparé à de bête téléphones.
Ouais enfin bon il y a moins de produit toxique dans une cafetière que dans une tablette.

Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Bref y a du travail, et avec ce lobbying intensif de la part des constructeurs pour se faire toujours plus de blé à moindre coût, l'environnement n'est pas près d'être "sauvé".
Ben déjà là on va voir si l'UE vote pour forcer Apple à utiliser le standard ou si les députés de l'UE vont se faire corrompre par le lobbying d'Apple et voter contre.
À Bruxelles il y a une très forte concentration de lobbyistes.
0  0