Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

DigitalOcean a procédé à des licenciements de son personnel la semaine dernière
Cela serait dû à deux changements de PDG au cours des 18 derniers mois selon un cofondateur de l'entreprise

Le , par Bill Fassinou

75PARTAGES

3  0 
DigitalOcean, une plateforme de cloud computing permettant aux développeurs de créer, déployer, gérer et de faire évoluer des applications sur le cloud, a procédé à des licenciements au cours de la semaine dernière. Selon des analystes, ces mises à pied laissent entrevoir une démarche préparant l’entreprise à la vente et d’autres estiment que cela suggère que la société s’est retrouvée dans un besoin de financement urgent. Mais, dans le week-end, un cofondateur de DigitalOcean a déclaré que rien de tout ça n’est vrai, et que la raison derrière ces licenciements réside dans les orientations professionnelles après le passage de deux PDG en seulement un an et demi.

L’été dernier, l’entreprise a nommé un nouveau PDG et un nouveau directeur financier. Les nouvelles ambitions du nouveau PDG de DigitalOcean, Yancey Spruill, semblent tourner autour d’un recentrage de l'entreprise. « Mon aspiration est que nous continuions à vous fournir ce que vous aimez faire maintenant, mais aussi à améliorer nos offres d'une façon qui soit significative, stratégique et plus utile pour vous dans le temps », a déclaré Spruill dans un communiqué en juillet 2019 après son élection à la tête du groupe.


De nombreuses rumeurs à propos de l’entreprise ont commencé à circuler la semaine passée lorsque certains des employés touchés par les mises à pied ont saisi Twitter pour se plaindre de leur statut actuel de chômeur. D'autres personnes ont aussi posté des tweets pour proposer leur aide aux licenciés en quête d’un nouveau job. Selon les certaines sources, les réductions se situent entre 30 et 50 personnes. Les premières critiques ont allégué que l’entreprise se trouve à présent dans un besoin de financement et qu’il faut économiser sur tous les points susceptibles d'apporter un peu d’argent.

Pour ces dernières, il est très difficile de rester en concurrence avec certains des plus grands cadors de la technologie comme Google (avec Google Cloud Platform), Amazon (avec Amazon Web Service - AWS) et Microsoft (avec Azure). Cela pourrait aussi signifier que DigitalOcean est soit en train de réduire ses dépenses, soit de mieux conserver ses liquidités en cherchant la meilleure façon de concurrencer ces acteurs plus gros et plus riches, ou peut-être de commencer à envisager d'autres opportunités.


Toujours sur ce point, un cofondateur de l’entreprise est intervenu sur le site communautaire Hacker News dans le week-end pour donner des clarifications sur les raisons qui ont conduit à ces licenciements. « Nous ne sommes pas à court d'argent, et nous n'avons pas non plus un besoin immédiat de réunir des capitaux, et les mises à pied ne sont pas liées à une quelconque réduction des coûts », a-t-il déclaré, tout en réfutant l’idée de la vente de la société.

« Nous ne préparons pas l'entreprise à la vente. Aussi malheureuses que soient les mises à pied, elles sont en fait dues à deux changements de PDG au cours des 18 derniers mois et à des changements de direction qui ont créé des orientations concurrentes dans l'entreprise, dont Yancey, notre nouveau PDG, s'occupe maintenant », a-t-il ajouté. Après les mises à pied de la semaine passée, la société a finalement adressé une déclaration aux médias expliquant qu’elle entrait dans une phase de restructuration pour aligner ses équipes sur sa stratégie de croissance.

« Dans le cadre de cette restructuration, certains postes ont fâcheusement été supprimés. DigitalOcean continue d'être une entreprise à forte croissance avec 275 millions de dollars [revenus annuels récurrents] et plus de 500 000 clients dans le monde. Grâce à cette nouvelle structure organisationnelle, nous sommes en mesure d'accélérer une croissance rentable en continuant à servir les développeurs et les entrepreneurs du monde entier », a-t-elle écrit.

Source : tweet

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

DigitalOcean kubernetes, un nouveau service de conteneur ouvert au public et développé par DigitalOcean

Enquête de DigitalOcean : plus d'un développeur sur deux contribue à l'open source, mais leurs entreprises ne soutiennent pas autant la communauté

Les développeurs s'expriment sur le cloud, une étude réalisée par DigitalOcean donne les tendances

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !