Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mozilla a décidé de procéder au licenciement d'environ 70 personnes
Et évoque la lenteur du déploiement des nouveaux produits générateurs de revenus

Le , par Stéphane le calme

34PARTAGES

9  0 
Dans une note interne, la présidente de Mozilla et PDG par intérim, Mitchell Baker, a évoqué spécifiquement la lenteur du déploiement des nouveaux produits générateurs de revenus de l'organisation comme raison pour laquelle elle devait prendre cette mesure. Le nombre global pourrait cependant être encore plus élevé, car Mozilla étudie toujours comment cette décision affectera les travailleurs au Royaume-Uni et en France. En 2018, Mozilla Corporation (par opposition à la Fondation Mozilla beaucoup plus petite) a déclaré qu'elle comptait environ 1000 employés dans le monde.

Dans un billet intitulé Se préparer pour le futur de Mozilla, Mitchell Baker a déclaré :

« Mozilla doit faire deux choses à cette époque : continuer à exceller dans notre travail actuel, tout en innovant dans les domaines les plus susceptibles d'avoir un impact sur l'état d'Internet et la vie sur Internet. De l'architecture des réseaux de sécurité et de confidentialité à l'économie de la surveillance, à l'intelligence artificielle, aux systèmes d'identité, au contrôle de nos données, à la découverte et à la désinformation décentralisées du Web et du contenu - Mozilla a un rôle essentiel à jouer pour aider à créer des solutions de produits qui répondent aux défis dans ces espaces. .

« Créer les nouveaux produits dont nous avons besoin pour changer l'avenir nous oblige à faire les choses différemment, y compris en allouant des ressources à cette fin. Nous faisons un investissement important pour financer l'innovation. Pour ce faire de manière responsable, nous avons également dû faire des choix difficiles qui ont conduit à l'élimination des rôles chez Mozilla, que nous avons annoncés en interne aujourd'hui.

« Mozilla a une vision solide sur la génération de revenus futurs de notre cœur de métier. À certains égards, cela rend cette action plus difficile, et nous sommes profondément affligés par les effets sur nos collègues. Cependant, pour investir de manière responsable dans l'innovation afin d'améliorer Internet, nous pouvons et devons travailler dans les limites de nos finances de base.

« Nous faisons ces choix difficiles, car la vie en ligne doit être meilleure qu'elle ne l'est aujourd'hui. Nous devons améliorer l’impact de la technologie d’aujourd’hui. Nous devons veiller à ce que la technologie de demain soit construite de manière à respecter les personnes et leur vie privée, et à leur donner une réelle indépendance et un contrôle significatif. Mozilla existe pour relever ces défis ».

Dans la fameuse note de service qu'elle évoque, elle rappelle à ses collègues « vous vous souvenez peut-être que nous nous attendions à générer des revenus en 2019 et 2020 grâce aux nouveaux produits d'abonnement ainsi qu'à des revenus plus élevés provenant de sources extérieures à la recherche. Cela ne s'est pas produit ». Et de poursuivre en disant « notre plan 2019 a sous-estimé le temps qu'il faudrait pour développer et livrer de nouveaux produits générateurs de revenus. Étant donné cela, ainsi que tout ce que nous avons appris en 2019 sur le rythme de l'innovation, nous avons décidé d'adopter une approche plus conservatrice pour projeter nos revenus pour 2020. Nous avons également convenu d'un principe de vivre selon nos moyens, de ne pas dépenser plus que ce que nous gagnons pour un avenir prévisible  ».


Un employé de Mozilla qui s'exprime sur le départ de ses collègues

Baker a souligné que les employés licenciés allaient recevoir de « généreuses compensations » en plus d'une aide pour retrouver du travail. Elle a noté également que l'équipe de direction a envisagé de fermer le fonds d'innovation Mozilla, mais a décidé qu'elle en avait besoin pour continuer à développer de nouveaux produits. Au total, Mozilla consacre 43 millions de dollars au développement de nouveaux produits.

« En regardant vers l'avenir, nous savons que nous devons prendre des mesures audacieuses pour évoluer et assurer la force et la longévité de notre mission », a noté Baker. « Mozilla a une forte vision sur la génération de revenus futurs, mais nous adoptons une approche plus conservatrice de nos finances. Cela nous permettra de pivoter selon les besoins pour répondre aux menaces du marché pour la santé d'Internet, et de défendre la vie privée des utilisateurs ».

Au cours des derniers mois, Mozilla a commencé à tester un certain nombre de nouveaux produits, dont la plupart seront basés sur un abonnement une fois lancés. La fonctionnalité de marque comprend ici son réseau privé Firefox et un service VPN au niveau de l'appareil qui n'est pas encore lancé, mais coûtera environ 4,99 $ par mois. Tout cela fait partie des plans de l'organisation pour devenir moins dépendant des revenus des partenariats de recherche et pour créer plus de canaux de revenus. En 2018, dernière année pour laquelle Mozilla a publié ses états financiers, environ 91 % de ses revenus de redevances provenaient de contrats de recherche.

Mozilla a développé une variété de produits, y compris un logiciel de transfert de fichiers et un gestionnaire de mots de passe. Mais aucun n'a gagné une popularité significative ou généré beaucoup de revenus pour Mozilla.

Mozilla a eu du mal à s'adapter alors que l'Internet se déplaçait de plus en plus vers une utilisation mobile et était de plus en plus dominé par une poignée de grandes entreprises. À l'ère du desktop, des millions de personnes téléchargeaient et utilisaient Firefox. À l'ère du mobile, en revanche, nombreux son les utilisateurs qui s'en tiennent aux valeurs par défaut fournies par Apple ou Google, respectivement. Les règles de l'App Store d'Apple empêchent effectivement Mozilla de proposer un navigateur Firefox à part entière sur iOS. Firefox sur iOS est basé sur le moteur de rendu WebKit d'Apple, ce qui rend la tâche difficile à Mozilla de se distinguer sur la plateforme.

Au début des années 2010, Mozilla a tenté de contrer cette menace stratégique en développant son propre système d'exploitation mobile appelé Firefox OS entièrement basé sur les technologies Web. Mais la plateforme n'a pas généré un engouement significatif chez les fabricants de smartphones et Mozilla l'a finalement abandonnée en 2017.


Note de Mitchell Baker aux employés

« Salut à tous,

« J'ai des nouvelles difficiles à partager. Avec le soutien de l'ensemble du comité directeur et de notre conseil d'administration, nous avons pris une décision extrêmement difficile : au cours de la journée, nous prévoyons d'éliminer environ 70 rôles dans l'ensemble du MoCo. Ce nombre peut être légèrement plus élevé, car nous sommes toujours en cours de consultation au Royaume-Uni et en France, comme la loi l'exige, sur les rôles exacts qui pourraient y être supprimés. Nous le faisons avec le plus grand respect pour chaque personne touchée et nous mettrons tout en œuvre pour prendre soin d'eux en offrant de généreuses compensations et un soutien pour les aider à trouver un autre emploi. La plupart ne nous rejoindront pas à Berlin. J'enverrai une autre note lorsque nous aurons pu parler aux personnes concernées dans la mesure du possible, afin que vous sachiez quand les notifications / sensibilisation seront terminées.

« Cette nouvelle est probablement un choc et je suis désolé que nous n'ayons pas pu être plus transparents avec vous en cours de route. Cela n'a jamais été mon souhait. La réduction de nos effectifs a été quelque chose que le Comité directeur a considéré dans le cadre de notre exercice de planification et de budgétisation 2020 uniquement après avoir exploré toutes les autres voies. La décision finale a été prise juste avant les vacances avec le travail de finalisation de l'ensemble exact des rôles affectés qui se poursuivra début janvier (il existe des exceptions au Royaume-Uni et en France où nous nous consultons sur les décisions). J'ai pris la décision de ne pas communiquer dessus jusqu'à ce que nous ayons une liste quasi finale des rôles et des individus concernés.

« Même si je m'attends à ce qu'il soit difficile à digérer en ce moment, je voudrais partager plus sur ce qui a conduit à cette décision. Vous pourrez peut-être y revenir plus tard, si c'est plus facile.

« Vous vous souvenez peut-être que nous nous attendions à générer des revenus en 2019 et 2020 grâce aux nouveaux produits d'abonnement ainsi qu'à des revenus plus élevés provenant de sources extérieures à la recherche. Cela ne s'est pas produit. Notre plan 2019 a sous-estimé le temps qu'il faudrait pour développer et livrer de nouveaux produits générateurs de revenus. Étant donné cela, en plus de tout ce que nous avons appris en 2019 sur le rythme de l'innovation, nous avons décidé d'adopter une approche plus conservatrice pour projeter nos revenus pour 2020. Nous avons également convenu d'un principe de vivre selon nos moyens, de ne pas dépenser plus que ce que nous gagnons pour un avenir prévisible.

« Cette approche est certes prudente, mais difficile en pratique. Dans notre cas, cela a nécessité des décisions difficiles avec des résultats douloureux. Les augmentations de salaire annuelles régulières, les primes et autres coûts qui augmentent d'année en année ainsi que le besoin continu de maintenir un fonds d'innovation substantiel distinct, nous ont obligés à rechercher des économies considérables dans Mozilla dans le cadre de notre planification 2020 et processus de budgétisation. Ce processus nous a finalement amenés à prendre la décision de réduire nos effectifs.

« À ce stade, vous pourriez vous demander si nous avons envisagé de renoncer au fonds d'innovation distinct, en continuant comme nous l'avons fait en 2019. La réponse est oui, mais nous avons finalement décidé que nous ne pouvions pas, de bonne foi, l'adopter. L'avenir de Mozilla dépend de notre excellence dans notre travail actuel et du développement de nouvelles offres pour étendre notre impact. Et créer les nouveaux produits dont nous avons besoin pour changer l'avenir nous oblige à faire les choses différemment, y compris l'allocation de fonds, 43 millions de dollars pour être spécifique, à cette fin. Nous discuterons de nos plans pour rendre l'innovation robuste et réussie en augmentant les détails au fur et à mesure plutôt que d'essayer de le faire ici.

« En regardant vers l'avenir, nous savons que nous devons prendre des mesures audacieuses pour évoluer et assurer la force et la longévité de notre mission. Mozilla a une forte vision sur la génération de revenus futurs, mais nous adoptons une approche plus conservatrice de nos finances. Cela nous permettra de pivoter au besoin pour répondre aux menaces du marché sur la santé d'Internet et de défendre la confidentialité des utilisateurs.

« Je demande que nous fassions tous ce que nous pouvons pour nous soutenir mutuellement pendant cette période difficile.

« Mitchell ».

Source : Mozilla, employé de Mozilla

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision ?

Voir aussi :

Le problème de compatibilité entre les navigateurs constitue un véritable frein pour les développeurs Web, selon un rapport de Mozilla Developer Network (MDN)
Mozilla assure que ses utilisateurs du monde entier vont bénéficier du droit de supprimer leurs données de ses serveurs, conformément à la California Consumer Privacy Act
Mozilla choisit Riot/Matrix, hébergé par Modular.IM, pour remplacer son canal IRC qui d'après l'éditeur de Firefox créait des obstacles inutiles à la participation au projet Mozilla
Mozilla va exiger que les développeurs d'extensions se servent de l'authentification à deux facteurs sur leurs comptes en 2020, pour empêcher les attaques sur la chaîne d'approvisionnement

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Fagus
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/01/2020 à 0:42
Citation Envoyé par Aizen64 Voir le message

- Thunderbird est, et ce n’est que mon avis, une bouze niveau IHM avec une fonctionnalité de recherche qui en plus d’être moche et mal pensée, reste totalement imprécise,

- le click&drop pour ajouter des pièces jointes ça marche pas.
rhoo, tout de suite.
* clic doit sur la boîte de réception et on obtient une fenêtre de recherche avancée avec des opérateurs conditionnels très précis
* le glisser déposer des pièces jointes marche sur mes ≠ pc depuis 15 ans au moins. Il faut déposer sur le bandeau du haut là où on a le destinataire etc.

L'autocomplétion des destinataires me semble assez standard et il y a des listes de diffusions incluses...
1  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/01/2020 à 8:03
Citation Envoyé par Aizen64 Voir le message

- Thunderbird est, et ce n’est que mon avis, une bouze niveau IHM avec une fonctionnalité de recherche qui en plus d’être moche et mal pensée, reste totalement imprécise,
Forcément quand on jette xul à la poubelle, le seul truc technique intéressant de son portefeuille.
1  0 
Avatar de Aizen64
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/01/2020 à 21:01
Quel est l’état des finances de Mozilla et à part Firefox et toute la partie standardisation du web et MDN, quels sont les projets phares de la fondation ?

Oui Firefox est un bon navigateur et c’est celui que j’utilise par défaut sur presque toutes mes machines mais il faut bien reconnaître que ce navigateur est :
- lent au démarrage même sans plug-in, c’est flagrant sur mon Raspberry pi 4 où Chromium est significativement plus réactif. Alors oui sur un CPU x86/x64 avec SSD c’est imperceptible. Sur de l’ARM lent comme le Pi ça se sent de suite,
- Thunderbird est, et ce n’est que mon avis, une bouze niveau IHM avec une fonctionnalité de recherche qui en plus d’être moche et mal pensée, reste totalement imprécise,
- l’autocomplétition des mails et l’ajout de n destinataire est pas pratique
- le click&drop pour ajouter des pièces jointes ça marche pas.

On est en 2020 et leur client mail ressemble à un truc qui n’a pas changé depuis 1999.
0  0 
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/01/2020 à 15:09
Citation Envoyé par Aizen64 Voir le message

Oui Firefox est un bon navigateur et c’est celui que j’utilise par défaut sur presque toutes mes machines mais il faut bien reconnaître que ce navigateur est :
- lent au démarrage même sans plug-in, c’est flagrant sur mon Raspberry pi 4 où Chromium est significativement plus réactif. Alors oui sur un CPU x86/x64 avec SSD c’est imperceptible. Sur de l’ARM lent comme le Pi ça se sent de suite,
Il faut voir les perf des microsd.

Firefox est énergivore à crever.
Suffit de comparer Firefox et Safari sur un Mac.
0  0