Les débits annoncés par les FAI dans leurs publicités sont-ils mensongers ?
Faut-il afficher des vitesses plus proches de la réalité ?

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Les débits annoncés par les FAI dans leurs publicités sont-ils mensongers ? Faut-il modifier ces "jusqu'à" pour afficher des vitesses plus proches de la réalité ?

C'est une pratique courante. Dans leurs publicités, les FAI affichent ostensiblement un débit pour vanter leurs offres. Mais, lorsque vous y regardez de plus près, vous apercevez les petits caractères "jusqu'à". Ceci vous indique que le la vitesse annoncée n'est en fait qu'un maximum théorique, et pas ce que vous aurez dans votre salon.

Une différence qu'une majorité de consommateurs ne saisit pas.

Outre manche, une procédure est actuellement en cours pour tenter de bannir ce type d'accroche des publicités liées aux offres haut débit. Le CAP (Committee of Advertising Practice) est en train de réaliser une consultation sur les vitesses annoncées dans les publicités des fournisseurs d'accès à Internet, pour l'ASA (Advertising Standards Authority).

Le panel interrogé estime que le "jusqu'à telle vitesse" n'est "plus crédible" et qu'il devrait être remplacé par un exemple de vitesse plus proche de la réalité, pour que cette "description plus claire" aide les consommateurs à comprendre quel débit ils vont vraiment pouvoir utiliser.

Évidemment, les FAI locaux ne sont pas ravis par cette demande, et avancent l'argument que ceux ayant le plus large rayon d'action seront pénalisés, car leur fourniture de services à débit réduit dans certaines régions fera baisser leur moyenne générale.

Le débat s'annonce chevronné, et est loin d'être fini. Une même action sera-t-elle lancée en France ?

Et vous, pensez-vous que les débits annoncés par les FAI soient de la publicité mensongère ?

Préféreriez-vous l'affichage d'un débit unique et général, représentatif du débit moyen disponible ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Paul TOTH Paul TOTH - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 28/02/2011 à 18:36
HAHA !!!

voici ce que donne "jusque 20Mb" à la Réunion
Avatar de Floréal Floréal - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 28/02/2011 à 18:48
Ce n'est pas mensonger, c'est juste incomplet. Par contre Il faudrait qu'ils arrêtent de parler de Mb/s pour parler en MO/s (qui est l'unité utilisée par la plupart es navigateurs et autres utilitaires de téléchargement) cela permettra de facilité la comparaison sans avoir à faire l'effort de convertir mentalement (quand on connait la formule) pour comparer.
Enfin les valeurs qui seraient intéressantes seraient le débit le plus faible, le plus élevé, le débit moyen, le débit médian par rapport à la zone dans laquelle on se trouve, mais là, ce n'est plus de la publicité mais une étude comparative.
Avatar de Hyome Hyome - Membre du Club https://www.developpez.com
le 28/02/2011 à 18:55
De même que les opérateurs indiquent la plupart du temps le débit que l'on aurait si l'on ne transférait que des données. Or tous les paquets qui passent par le réseau comportent plus de 10% de données de protocole qui ne sont donc pas prise en compte dans leurs calculs.
Avatar de minuipile minuipile - Membre du Club https://www.developpez.com
le 28/02/2011 à 18:57
Mensonger,

Car pour profiter du débit annoncé, je ne dois pas choisir comme chez certains voyagistes où on peut trouver des prix bas des périodes de départs particulières mais néanmoins accessibles. Même si le services est pourri et qu'il y a quantités de services facturables en plus... En somme, il me reste quand mm une possibilités pour profiter de ces prix chez ces voyagistes.

Mais dans le cas d'un FAI, comment pourrait je bénéficier d'un meilleur débit ? En me rapprochant du DSLAM ????

Ce qui veut donc dire que pour profiter jusqu'au débit maximal, il faudrait non pas choisir mon FAI mais mon lieu d'habitation... Ce qui me paraît un peu fort de café.
Avatar de Nanocom Nanocom - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 28/02/2011 à 20:15
Le problème c'est que le débit est variable en fonction de là où on habite. Alors le "jusqu'à xx Mbits/s" n'est pas pour moi de l'arnaque, de toute façon la plupart des opérateurs offrent le débit maximum que puisse supporter la ligne du client.

Edit : ça rejoint ce que dit Minuipile
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur https://www.developpez.com
le 28/02/2011 à 20:27
Mensonger, oui et non.

Mensonger car ils en font un argument commercial avec le terme "jusqu'à" parfois à peine visible.
Pas mensonger, car c'est la réalité. Ils offrent un débit jusqu'à xxMBits/s

Donner un débit moyen est de la pure arnaque, car un débit moyen ne veut rien dire dans ces cas-là.

Par contre, il faudra obliger les FAI à écrire dans une taille strictement identique des mentions comme par exemple "Jusqu'à xxMBits/s selon les caractéristiques de la ligne téléphonique" et non pas le xxMBits/s en gros et le reste en tout petit.
Et il faudrait aussi les obliger à donner les débits IP et non pas les débit ATM qui gonflent artificiellement les chiffres.
C'est un peu comme l'histoire des puissances des amplis et enceintes, aucune des valeurs données par les fabricants n'a de réalité technique.
Avatar de GCSX_ GCSX_ - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 28/02/2011 à 21:02
Pour moi, c'est mensonger.

Pourquoi? Trouvez-moi une seule personne en France qui ne soit pas lié à un fournisseur (employé, actionnaire, etc, ou un de leurs proches) qui dispose vraiment du débit annoncé dans la pub et je retirerai ce que je dis ici.

Moi-même par exemple, je me sens roulé par l'opérateur auquel j'ai souscrit pour mon logement sur Lyon.
Au début tout allait bien. Sur les 18 Mb annoncés j'était en moyenne antre 12 et 14. Jusqu'aux vacances de Toussain. Quelle fut ma surprise en rentrant que mon débit était descendu à 4 Mb et que je ne pouvait donc même plus recevoir la TV.

Il a fallu que j'apelle et que je râle pour que le débit remonte péniblement à 6 Mb afin de récupérer la TV SD. Mais je n'en suis pas resté là. J'ai continué à apellé afin de récupérer un débit que je qualifie de descent pour une offre 18 Mb, c'est à dire au moins 10 Mb.

Après près d'un mois de harcellement au SAV et 2 déplacements de techniciens, ils ont réussi à remonter le débit pour qu'il oscille entre 8 et 11. Je m'en suis contenté.

Mais, évidemment si c'était resté comme ça ça aurai été trop beau. Il se trouve que mon voisin à décidé de prendre le même abonnement chez le même fournisseur. Et pour couvrir la demande, ce fameux fournisseur à tout simplement décidé de répartir le débit entre moi et mon voisin. Autrement dit, je me retrouve à nouveau à 6 Mb (ce qui est bien loin des capacités réelles de la ligne qui soit dit en passant ne mesure que 2,6 km et qui est estimé par FT à 15 Mb et dont j'ai pu constaté le fonctionnement parfait vers les 14...), et le fournisseur utilise 1 connexion pour 2 personnes. Autrement dit, il économise la moitié de ses frais en nous escroquant, mon voisin et moi.

Donc pour en revenir au sujet, et même quand j'était tout seul sur ma liaison, je n'ai jamais atteint le débit maximal indiqué dans les pub, et si ils partagent tous le débit comme le fait l'opérateur dont j'ai parlé plutôt que de mettre à jour leur infrastructure, je pense que nous allons être de plus en plus nombreux dans ce cas.

Pour ce qui est des opérateurs qui craignent pour leur moyenne, si elle est basse c'est qu'il y'a une raison : s'il ne vendaient pas plus d'accès que leur infrastructure peut en supporter, ils n'auraient pas ce problème, et si leurs offres n'étaient pas si prétentieuses, ils n'auraient pas à se justifier.

De plus, les forcer à afficher leurs capacités réelles relancerai la conccurence beaucoup plus éfficacement que la hausse de la TVA.
Avatar de Arnard Arnard - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 28/02/2011 à 22:06
Ils ne s'engageront jamais sur une certaine valeur, à cause des soucis techniques que l'on connait (affaiblissement de la ligne...).

Un élément qui me revient et me donne envie de gueule, c'est que quand ils marqu(ai)ent jusqu'à 20Mb/s, ils parlaient en paquet ATM, surtout quand la norme de discussion sur le net est l'ip (tcp ou udp...).

On ne met pas des choux en entrée pour récupérer des petits pois à al sortie

C'est comme vendre un pc en disant que le proc fait 2.3 milliards de calcul à la seconde en virgule flottante, le client il av te regarder en coin, genre mazette je pige rien mais ça fait beaucoup...

Ce qui serait bien, c'est avant d'ouvrir la ligne, le fai fasse une analyse, et dise à quoi l'utilisateur doit s'attendre comme débit. Si le mec est pas content, il va voir ailleurs, s'il signe et qu'il n'y a pas les résultats pour lesquels il a signé, assoc de consommateurs où ce qu'il veut...

J'empêche pas les fai de faire leur pub, mais simplement de se montrer clair au cas par cas..

Si j'en crois l'article, il s'agit dans les pubs de mettre une vitesse plus concrète, mais ça varie énormément, et on ne va pas adapter chaque pub à chaque panneau d'affichage...
Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent https://www.developpez.com
le 28/02/2011 à 22:17
Bah, tout ça c'est bizness et compagnie, comm' d'hab'...
C'est comme sur les cartouches magnétiques de sauvegarde, style LT03 avec un gros 800 Gb sur l'emballage et en tout petit, des fois c'est derrière, " assuming 2:1 compression ".
Après, va expliquer au client final que si ses données ne sont pas facilement compressibles, il ne mettra pas plus que 400 Gb sur sa cartouche,
Avatar de Thorna Thorna - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 01/03/2011 à 7:31
L'avantage des débits "jusqu'à" ou "max", c'est que, normalement, ils disent bien ce qu'ils veulent dire. Bien sûr, on espère être plus près du haut que du bas mais ça dépend quand même pas mal de la ligne, de la distance, de la charge globale du dslam, etc.
Et pour couvrir la demande, ce fameux fournisseur à tout simplement décidé de répartir le débit entre moi et mon voisin.

Oui, bien sûr : il ne faut pas quand même croire que la ligne et le débit dont on dispose sont exclusifs. C'était déjà le cas avec le téléphone, lorsqu'un autocom de 65000 personne ne pouvait jamais dépasser 2500 à 3000 communications simultanées, ce qui neposait en général des problèmes que parfois le 1er janvier entre 0h et 1h du matin. Pour l'internet, c'est la même chose : le dslam concentre un paquet de clients et a lui-même un débit maxi qui n'est pas du tout le produit du nombre de clients par leurs débits maxi à chacun ! C'est même plutôt plus près du 10ème ou moins encore.
Mais, dans l'ensemble, c'est largement suffisant : dans la plupart des cas, le débit que l'on constate "à la maison" n'est pas celui de sa propre ligne, mais celui du serveur où on télécharge (que ce soit une page web, un jeu ou un film ou n'importe quel octet qui arrive chez nous). Un truc qui annonce par exemple "700 Mo à charger : avec un débit de 20Mo, il vous faudrait tant de temps" ok, mais le si serveur à l'autre bout il envoie à 100ko...
Offres d'emploi IT
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil