Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le chiffre d'affaires 2019 d'Huawei a atteint les 109 milliards d'euros malgré la mise en liste noire US
Toutefois l'entreprise s'attend à une année 2020 encore plus difficile

Le , par Stéphane le calme

463PARTAGES

7  0 
Huawei Technologies a déclaré mardi que son chiffre d'affaires en année pleine bondirait probablement de 18 % en 2019 à 850 milliards de yuans (108,71 milliards d'euros), en deçà de ses prévisions précédentes, étant donné que l'entreprise a été mise sur liste noire par le ministère américain du Commerce, ce qui a freiné sa croissance et perturbé sa capacité à s'approvisionner en pièces clés. D'ailleurs, le groupe technologique chinois reconnaît que la croissance l'année prochaine pourrait même encore être réduite.

Les États-Unis ont ajouté Huawei à la liste noire des échanges du Département du commerce cette année et ont imposé de nouvelles restrictions à sa capacité de vendre et d'entretenir des relations commerciales avec des entreprises américaines. Le gouvernement américain a également exhorté ses alliés à ne pas utiliser les produits Huawei pour construire la prochaine génération de leur infrastructure de réseau de télécommunications, alléguant que la société chinoise constitue une menace pour la sécurité nationale.

En octobre, le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a déclaré lors d'une conférence à New Delhi qu'il espérait que l'Inde, le deuxième plus grand marché mondial des télécommunications, « ne se soumettait pas par inadvertance à des risques de sécurité fâcheux » en utilisant un équipement 5G de Huawei.

Mais tous les alliés américains n'ont pas tenu compte de ses conseils. Lundi, Huawei a remporté une victoire majeure en Inde, qui a approuvé la demande de Huawei de participer aux essais de son spectre 5G. « Nous remercions le gouvernement indien pour sa confiance continue en Huawei », a déclaré Jay Chen, PDG de la société en Inde dans un communiqué. « Nous croyons fermement que seuls les innovations technologiques et les réseaux de haute qualité seront la clé pour rajeunir l'industrie indienne des télécommunications », a-t-il ajouté.

Eric Xu, Rotating Chairman de Huawei, a écrit dans un message du Nouvel An aux employés que Huawei, le deuxième plus grand fabricant de smartphones au monde, avait vendu 240 millions de smartphones cette année, contre 206 millions l'an dernier : « ces chiffres sont inférieurs à nos prévisions initiales, mais les affaires restent solides et nous restons forts face à l'adversité », a-t-il déclaré. Huawei a principalement vendu des smartphones lancés avant la mise en liste noire.


Le plus récent smartphone Mate 30 a été mis en vente pour la première fois en septembre, mais il ne peut pas accéder à une version sous licence du système d'exploitation Android de Google en raison des restrictions commerciales. Même si les États-Unis ont commencé d’émettre des licences commerciales pour que certaines entreprises américaines (comme Microsoft, par exemple) reprennent leurs affaires avec Huawei, le blocage d’Android semble être le plus gros frein à la croissance. Car, tant que Huawei n’aura pas contourné ce problème pour offrir une expérience identique à celle proposée précédemment, vendre des mobiles en occident sera certainement très compliqué.

La série des Mate 30, derniers fleurons de la marque, se serait écoulée à plus de 12 millions d'exemplaires depuis son lancement en septembre dernier. Des chiffres impressionnants pour un smartphone dépourvu des services Google, mais qu'il faut relativiser. En effet, le poids de Huawei en Chine est à mettre en relation avec l'augmentation de ses ventes. Au troisième trimestre 2019, Huawei détenait plus de 42 % de part de marché dans l'empire du Milieu. Ainsi, le succès des ventes de l'entreprise serait sans doute moins important sans ce marché chinois disproportionné, et qui n'a d'ailleurs cure des services Google.

Xu a reconnu que Huawei est confronté à une campagne « stratégique et à long terme » contre ses activités par le gouvernement américain. Si la campagne persiste longtemps, cela créerait un environnement encore plus « difficile » pour l'entreprise de 32 ans, selon lui.

La société n'a pas communiqué ses statistiques du quatrième trimestre, mais selon les calculs de Reuters sur la base de ses déclarations précédentes, les revenus de ce trimestre ont atteint les 239,2 milliards de yuans (30,62 milliards d'euros), en hausse de 3,9 % par rapport à l'année précédente et plus lent que l'augmentation de 27 % qu'il a signalée au troisième trimestre. En clair, la croissance de Huawei sur 2019 est légèrement en dessous de la progression observée en 2018 de 19,5 %. Selon Reuters, une majorité du chiffre d’affaires réalisé par Huawei en 2019 se concentre sur le premier semestre, quand l’embargo n’avait pas encore été décidé.

« L'environnement extérieur devient plus compliqué que jamais et les pressions à la baisse sur l'économie mondiale se sont intensifiées », a-t-il déclaré. « À long terme, le gouvernement américain continuera de supprimer le développement de technologies de pointe - un environnement difficile dans lequel Huawei devra survivre et prospérer ». La survie sera la première priorité de l'entreprise en 2020, a-t-il assuré.

Xu a déclaré dans sa lettre que Huawei ferait tout en 2020 pour construire son écosystème Huawei Mobile Services, qui comprend des services tels que le stockage sur le cloud et une galerie d'applications, le décrivant comme « le fondement de notre capacité à vendre des appareils intelligents sur les marchés hors de Chine ». Huawei développe également son propre système d'exploitation mobile appelé Harmony, bien que les analystes soient sceptiques quant au fait que le système soit une alternative viable.

La réputation de Huawei a été entamée au début du mois après que les détails du licenciement et de la détention injustifiée d'un ancien employé soient devenus viraux. Dans sa lettre, Xu a déclaré qu'ils continueraient à supprimer les managers médiocres et les employés complaisants, car Huawei devait débarrasser l'entreprise de la complaisance, et qu'ils supprimeraient les managers figurants dans les 10 % inférieurs de performance chaque année.

Source : Reuters

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de lionelbou
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 02/01/2020 à 14:32
LE P30 dispose des services google et les aura toujours (Il vient d'avoir la MAJ android 10). Ce sont les téléphones suivants qui sont concernés
1  0 
Avatar de ormond94470
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 01/01/2020 à 11:51
Pour les aider je veux bien acheter le P30 pro à 200€ même sans service Google
0  0