SAP dévoile Business Object 4.0
La nouvelle version de sa solution BI intègre la mobilité, les réseaux sociaux et le « in-memory »

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
SAP vient de dévoiler Business Object 4.0, la prochaine version de sa plate-forme de nouvelle génération de Business Intelligence et de Gestion d’Information d’Entreprise (EIM).



Après SAP ByDesign 2.6, sa suite ERP en mode SaaS (qui arrive avec un tout nouveau SDK), Business Object 4.0 est la deuxième très grosse annonce de cette année 2011 que Nicolas Sekkaki, Directeur général de SAP France, promettait « exceptionnelle pour les sorties produits ».

Cette nouvelle version suit les tendances du marché de la BI avec l'analyse en temps réel (ce qui n'est pas vraiment une surprise avec sa nouvelle technologie HANA) et l'arrivée en force de la mobilité (comme pour SAP ByDesign, accessible via les iPhones et les BlackBerry).



Business Object 4.0 sur tablettes et smartphones

Les tablettes ont ainsi tenu une place importante de la présentation de Business Object 4.0 avec des démonstrations sur l'iPad, bien sûr, mais aussi sur la Galaxy Tab de Samsung ou le PlayBook de RIM (BlackBerry). SAP explique que cette avancée dans la mobilité a été rendue possible grâce à l'acquisition de Sybase.

Pour Steve Lucas, Diracteur Général Business Analytics de SAP ce « mélange de in-memory (NDR : HANA donc) et de mobilité fait de Business Object une application tueuse (killer App) ».

Sous le capot, la plate-forme propose des avancées dans l'intégration et la consolidation des données (avec Data Services), une meilleure scalabilité et une amélioration du support de la virtualisation.

Avec ces nouvelles capacités d'analyses, la dimension « réseau social » fait également son entrée dans Business Object. La version 4.0 permet en effet d'intégrer et d'analyser « les pensées et les sentiments que les gens expriment dans les médias sociaux, les blogs et les e-mails », explique SAP.



Autrement dit, la solution gère aussi bien « les données transactionnelles que les contenus non structurés sur les tendances ou les sentiments exprimés sur les blogs, dans les courriels ou sur les flux des réseaux sociaux […] pour une compréhension plus holistique ».



Coté utilisateurs métiers, l'interface est présentée comme plus ergonomique (une autre tendance des solutions BI vers la simplicité d'utilisation) avec une meilleure intégration transversale de l'UI entre les différents modules.



Tout comme Microsoft, SAP souligne que ses solutions s'adaptent à tous les types de déploiements voulus par les décideurs informatiques puisqu'elles sont proposées sur site (« on-premise»), en mode hébergé (SaaS ou ByDemand), en mode hybride, ou « encapsulées ».

« Historiquement, les sociétés ont utilisé la BI en séparant les projets et en séparant également leurs initiatives EIM (Enterprise Information Management) car elles n'avaient pas la capacité de mettre ces données ensemble » ajoute Carl W. Olofson, vice-président R&D, applications et déploiement du cabinet IDC. « Les dernières solutions BI et EIM de SAP sont conçues pour aider à gérer de grandes quantités de données, à intégrer données structurées ou non structurées et même des informations provenant des réseaux sociaux ». A cela il faut ajouter « de nouvelles capacités pour comprendre les événements et gérer de l'information […] Tous ces éléments devraient constituer la base d'un environnement agile et réactif - qui favorise une culture du savoir, [pour] décider et agir avec confiance, et contribuer à une plus grande efficacité et une plus grande rentabilité ».



Dernier point abordé par SAP, la capacité d'intégrer ses rapports dans des outils collaboratifs comme StreamWork pour accélérer les prises de décisions.


Intégration de Business Object 4.0 dans SAP StreamWork

Les transitions des clients Business Objects vers la version 4 se feront sur la même base de licences que celle de la version précédente.

La sortie officielle de Business Object 4.0 est attendue pour mai.

Plus d'informations sur Business Object 4.0

Source : Conférence de Presse


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de gwinyam gwinyam - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 25/02/2011 à 12:46
Dans la partie Business Intelligence, jusqu'à maintenant, on pouvait exporter, pour les rapports, des excel, mail et PDF et pour les requêtes, des CSV en prime.
Je n'ai pas trouvé les changelogs de cette nouvelle version, du coup je pose la question ici : savez-vous si l'export de csv a été ajouté aux possibilités d'exports des rapports?

Sur la version que j'ai, quand on exporte un CSV à partir d'un rapport, il exporte en fait les données de la première requête constituant le rapport. Sans les filtres de rapport ni les autres requêtes si plusieurs servent à créer le rapport.
Avatar de yopiyop yopiyop - Membre régulier https://www.developpez.com
le 05/04/2011 à 16:37
savez vous si cette version supporte les export excel 2007 (nb de lignes > 65000) ?
Avatar de ledu_alexandre ledu_alexandre - Membre habitué https://www.developpez.com
le 17/10/2011 à 17:16
Pour le moment, elle genere bien les exports xlsx via le webiRichClient, mais corrompu pour la géneration via l web.. En cours avec les dev. ..
Offres d'emploi IT
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil