Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un universitaire de Harvard dévoile une application de rencontre basée sur la correspondance génétique
Qui permettrait d'apparier les utilisateurs en fonction de leur ADN

Le , par Bill Fassinou

133PARTAGES

6  0 
George Church, un universitaire de Harvard, a récemment dévoilé une application de rencontre s’appuyant sur la correspondance génétique. Selon le scientifique, son application permettrait d'apparier les utilisateurs en fonction de leur ADN afin d'essayer d'éliminer les maladies génétiques. Dans une émission de 60 minutes du 9 décembre, George Church a confirmé que l'application éliminerait les partenaires potentiels qui sont considérés comme ayant le « mauvais » ADN, assurant aussi que l’application n’a rien avoir avec l’eugénisme.

George Church est un généticien et un scientifique à l’université d'Harvard. Dans une interview accordée au Daily Beast samedi, il a rejeté les allégations selon lesquelles l'application créerait une distinction entre les humains acceptables et inacceptables. Selon les explications sur le projet de Church, l'application, qui n'a pas encore été développée, empêcherait en théorie deux personnes de se réunir en couple si elles présentaient des mutations génétiques similaires qui pourraient entraîner des maladies héréditaires rares comme la maladie de Tay-Sachs.

Comparée à l'eugénisme, Church estime que son application n’a rien avoir avec ce concept, mais selon les critiques, il est difficile de penser la chose autrement lorsqu’on se réfère au sens du mot eugénisme. En effet, « l’eugénisme est une vieille théorie qui cherche à opérer une sélection sur les collectivités humaines à partir des lois de la génétique ». Cependant, Church a déclaré que son idée offre un choix aux utilisateurs, alors que l'eugénisme est “coercitif”. « Plutôt que de restreindre les options des gens pour leur santé et leur famille, on les élargit », a-t-il déclaré.

George Church


« [...] En d'autres termes, nous sommes fermement opposés à l'eugénisme, qui consiste à remplacer le choix personnel par le jugement du gouvernement ou de la communauté, l'intimidation et la coercition. En matière d'accès équitable à la génétique, le jumelage peut être une option importante par rapport à des méthodes moins abordables comme la thérapie génique et la FIV-PGD », a-t-il ajouté. Toutefois, il semblerait que Church n’a pas su convaincre avec ses explications et ses critiques vont jusqu’à rappeler ses relations avec le dénommé Jeffrey Epstein.

En effet, Jeffrey Epstein est un gestionnaire d'argent américain qui a été inculpé pour trafic sexuel et s'est suicidé en prison en août dernier. Il a entretenu des liens avec plusieurs hauts dirigeants de diverses universités du pays. Par exemple, Richard Stallman, programmeur et un militant du logiciel libre, initiateur du mouvement du logiciel libre et du projet GNU et de la licence publique générale GNU connue aussi sous le sigle GPL en 1983, a été contraint de démissionner de son poste au MIT et à la Free Software Foundation après s’être exprimé sur Epstein.

Selon le Daily Beast, Epstein était non seulement un pédophile, mais il était aussi obsédé par la science et fantasmait sur la diffusion de son ADN en inséminant 20 femmes à la fois dans son ranch. Church l’aurait également côtoyé de son vivant. Church s’est toutefois défendu en disant que son projet n’a rien à voir avec les idées "folles" d'Epstein. « Le fait qu'il y ait des gens qui ont des idées complètement idiotes sur la génétique ne signifie pas que je suis l'un d'entre eux », a déclaré l’universitaire au Daily Beast dans une interview téléphonique.

« Le fait qu'ils aient traîné avec moi brièvement ne signifie pas que j'ai adhéré à leurs bêtises, tout comme les généticiens d'aujourd'hui n'adhèrent pas à l'eugénisme des années 20 », a-t-il poursuivi. Lorsqu'on lui a demandé si son application encouragerait davantage de stigmatisation à l'encontre des personnes handicapées et des malades chroniques, des transgenres ou de certaines races, Church a déclaré que l'application ne limiterait que les relations qui entraînent des maladies avec des décès très prématurés, souvent avec des douleurs et beaucoup de frais médicaux.Church a mis en ligne une FAQ sur son site Web personnel pour répondre à d’autres préoccupations sur l’application qu’il a proposée. Vous pouvez le consulter pour avoir de plus amples informations.

Source : Harvard

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

La police chinoise utilise une caméra basée sur l'IA et des analyses raciales pour suivre les Ouïghours et les distinguer de la majorité Han

Richard Stallman démissionne du CSAIL au MIT ainsi que de son poste de président de la Free Software Foundation à la suite à ses commentaires sur l'affaire Jeffrey Epstein

« Richard Stallman ne parle pas et ne peut pas parler au nom du mouvement du logiciel libre », a déclaré la Software Freedom Conservancy qui désapprouve ses commentaires sur l'affaire Jeffrey Epstein

Richard Stallman finit par démissionner de son poste de responsable du projet GNU le 28 septembre avant de supprimer son annonce juste le lendemain

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de nl.smart
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 21/12/2019 à 23:47
Salut !

Bienvenue à Gattaca, nous y voilà.
2  0 
Avatar de calvaire
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/12/2019 à 17:14
cool on vas enfin pouvoir crée une race supérieure et légalement en plus.
J’espère juste par contre que se sera pas comme avec les animaux de race qui creve à la moindre petite grippe (rien ne vaut un bâtard avec pleins de croisement pour etre résistant)
2  1 
Avatar de pboulanger
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/12/2019 à 16:09
L'eugénisme en marche? Ce type d'application me semble dangereux tant sur le plan éthique que pour la survie de l'espèce...
Commencer à apparier les gens en fonction de critère génétique c'est le commencement d'isoler ou de concentrer des caractéristiques ce qui peut induire des maladies à termes : voir les maladies des bergers allemands, par exemple....
0  0 
Avatar de tanaka59
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/12/2019 à 0:07
Ah ba il manquait plus qu'une mercantilisation de la chose ... En Iceland ce type d'application ... gouvernementale ou géré par l'équivalent de la " sécu " locale propose déjà aux gens de comparer leur dégrées de parentés : https://www.pourlascience.fr/sd/arch...ment-10161.php

Il y a tellement peu d'habitant que le risque de consanguinité est énorme !

Voila qu'un mec propose la même chose à valeur marchande
0  0 
Avatar de JackIsJack
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/12/2019 à 7:53
Si l'appli permet d'éviter un risque très grave ayant 10% de chance de se produire, alors ce sera adopté.
Mais ce n'est surement pas une proba. aussi forte...
0  0