Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook admet qu'il continue de suivre l'emplacement des utilisateurs même lorsqu'ils désactivent l'accès à leur localisation
Le réseau social explique pourquoi

Le , par Stéphane le calme

253PARTAGES

9  0 
Facebook a expliqué à deux sénateurs pourquoi il suit les emplacements des utilisateurs même lorsqu'ils ont désactivé l'accès à leur localisation. Les législateurs estiment désormais que Facebook devrait donner aux utilisateurs plus de contrôle sur leurs données.

Facebook répondait à une enquête du sénateur Josh Hawley (R-Mo.) et du sénateur Chris Coons (D-Del.) qui ont demandé à Facebook le mois dernier de « respecter » les décisions des utilisateurs de garder leurs emplacements privés. Dans une lettre datée du 12 décembre, mais qui n'a été rendue publique que mardi, Facebook a expliqué comment il est capable d'estimer les emplacements des utilisateurs, emplacements dont il se sert pour effectuer des publicités ciblées, même lorsqu'ils ont choisi de refuser le suivi de localisation via le système d'exploitation de leur smartphone.

Facebook a déclaré que même lorsque le suivi de localisation est désactivé, il peut déduire les emplacements généraux des utilisateurs en se servant d'indices de contexte tels que les emplacements qu'ils marquent sur les photos ainsi que les adresses IP de leurs appareils. Bien que ces données ne soient pas aussi précises que si Facebook les collectait avec le suivi de localisation activé, la société a déclaré qu'elle utilisait les informations à plusieurs fins, notamment pour alerter les utilisateurs lorsque leurs comptes ont été consultés dans un endroit inhabituel et limiter la propagation de fausses informations.

Facebook a reconnu faire également de la publicité ciblée en fonction des informations de localisation limitées qu'il reçoit lorsque les utilisateurs désactivent ou limitent le suivi. Facebook n'autorise pas les utilisateurs à désactiver les publicités géolocalisées, bien qu'il permette aux utilisateurs d'empêcher Facebook de collecter leur emplacement précis, a noté la société.

« Par nécessité, pratiquement toutes les publicités sur Facebook sont ciblées en fonction de l'emplacement, bien que le plus souvent, les publicités ciblent des personnes d'une ville particulière ou d'une région plus grande », a indiqué Facebook. « Sinon, les habitants de Washington, D.C., recevraient des annonces pour des services ou des événements à Londres, et vice versa ».

« Chez Facebook, notre mission est de permettre aux uns et aux autres de construire des communautés et rapprocher encore un peu plus le monde. Les informations liées à la localisation nous donnent la possibilité de faciliter ces connexions. Par exemple, les utilisateurs peuvent décider de partager leur emplacement sur Facebook lorsqu'ils sont à un endroit précis. Ils peuvent décider de mettre sur leurs photos une balise indiquant le lieu afin de chercher des choses dans les environs. Ils peuvent vouloir dire où ils sont à leurs amis ou informer leurs proches pendant des urgences en se servant de notre fonctionnalité Contrôle de Sécurité. Les informations liées à la localisation nous aident à montrer les choses pertinentes aux lieux où se trouvent les utilisateurs et à améliorer les publicités

« Les informations de localisation nous aident également à protéger les utilisateurs ainsi que notre plateforme à l'instar de la reconnaissance de comptes piratés. Par exemple, si quelqu'un se connecte souvent depuis Londres et que quelqu'un essaye de se connecter depuis Sydney, nos systèmes reconnaitront qu'il s'agit là d'un comportement inhabituel et enverront à la personne une alerte pour confirmer que la tentative de connexion vient effectivement d'elle. Notre capacité à utiliser les informations de localisation pour détecter les activités suspectes est également importante dans nos efforts pour assurer l'intégrité sur la plateforme Facebook, par exemple en stoppant la propagation d'infox ».

Hawley a tweeté la lettre, disant qu'elle montrait que Facebook « l'admet. Désactivez les "services de localisation" et ils suivront TOUJOURS votre position pour gagner de l'argent (en vous envoyant des annonces). Il n'y a pas de possibilité de retrait. Aucun contrôle sur vos informations personnelles. Voilà ce que fait la Big Tech. Et c’est pourquoi le Congrès doit agir ».


« J'apprécie les tentatives de Facebook pour informer les utilisateurs de leurs choix de confidentialité. Cependant, je suis préoccupé par le fait que ces efforts sont insuffisants et même trompeurs compte tenu de la façon dont Facebook traite réellement les données des utilisateurs », a déclaré Coons dans un communiqué. « Dans sa réponse à notre lettre, Facebook a confirmé qu'il n'y avait aucun moyen pour les utilisateurs d'empêcher Facebook d'utiliser leur position et de leur diffuser des annonces basées sur ces informations, même lorsque l'accès à la position a été désactivé. Facebook prétend que les utilisateurs contrôlent leur propre vie privée, mais en réalité, les utilisateurs n'ont même pas la possibilité d'empêcher Facebook de collecter et de monétiser leurs informations de localisation. Le peuple américain mérite de savoir comment les entreprises de technologie utilisent leurs données, et je continuerai de chercher des solutions pour protéger les informations sensibles des Américains ».

Source : lettre de Facebook

Et vous ?

Disposez-vous d'un compte Facebook ?
Avez-vous donné des autorisations d'accès à la localisation à l'application Facebook sur votre téléphone ?
Que pensez-vous des raisons évoquées par Facebook pour se servir des données de localisation ?
Sont-elles suffisantes pour justifier le fait que Facebook tente de vous localiser même si vous avez explicitement désactivé cette fonctionnalité de votre téléphone ? Dans quelle mesure ?
Un utilisateur devrait-il être capable de se passer de cette fonctionnalité s'il le souhaite même si cela perturbe son expérience (par exemple offres d'emploi publiées pour les Parisiens qui ne vont pas s'afficher bien qu'il réside à Paris, impossibilité d'utiliser le service Contrôle de sécurité après un tremblement meurtrier à Jakarta pour dire qu'il est en sécurité, etc.) ? Pour quelles raisons ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 19/12/2019 à 8:51
J'apprécie les tentatives de Facebook pour informer les utilisateurs de leurs choix de confidentialité.
C'est mal formulé, en fait on apprend que les utilisateurs n'ont aucun choix.
Cela me conforte dans mon idée de ne pas utiliser ce réseau social.
9  0 
Avatar de emilie77
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/12/2019 à 9:02
Si on veut desactiver l'enregistrement de l'emplacement on doit pouvoir le faire de facon globale. C'est une mensonge!
1  0 
Avatar de user056478426
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 20/12/2019 à 22:41
Alala... demain je pourrais lire "Facebook admet stocker les mot de passe en clair" que ça ne me surprendrait même pas
0  0 
Avatar de Mister Nono
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/12/2019 à 9:40
Je n'utilise pas ce réseau...
0  1