Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Ministère des Affaires Étrangères allemand stoppe sa migration vers Linux
Et revient à Windows XP, en attendant Windows 7

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

5  0 
Le Ministère des Affaires Étrangères allemand a annoncé dans une lettre ouverte qu'il abandonnait la migration de son parc informatique vers Linux.

L'institution avait commencé la migration de ses serveurs en 2001 et celle de ses postes en 2005. Un mouvement accompagné par la promotion de logiciels open source comme le navigateur Firefox, la suite bureautique OpenOffice ou le gestionnaire de messagerir Thunderbird.

En 2007, le ministère avait publié un rapport d'évaluation qui montrait que les coûts par poste de travail étaient moins élevés que dans les autres ministères.

Il avait également à deux reprises demandé une évaluation de sa stratégie IT par le cabinet de conseil McKinsey. Les deux rapports avaient conclu que les systèmes Linux et les logiciels libres constituaient une solution parfaitement viable sur des ordinateurs de bureau.

Cependant le ministère estime aujourd'hui que les coûts financiers de la migration et de la formation du personnel sont plus importants que prévus et que, de ce fait, la migration de ses postes vers Linux depuis Windows XP devait être stoppée.

Interrogé sur la question, le gouvernement a expliqué que des problèmes techniques sont survenus à plusieurs reprises (incompatibilité, support de certains pilotes …) et que de nombreux utilisateurs se sont déclarés insatisfaits et ont beaucoup critiqué ces « nouveaux » outils.

Le ministère devrait donc entamer dans les mois à venir une autre migration. Vers Windows 7.

Source

Et vous ?

Que pensez-vous de ce choix et des explications du gouvernement allemand ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neko
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/02/2011 à 14:41
Citation Envoyé par Haseo86 Voir le message
Je vais moi aussi enfoncer des portes ouvertes, mais je suppose quand même fortement que ce changement de cap fait avant tout suite à une vague de critiques virulentes et sans fondements d'utilisateurs tout simplement incapables de s'adapter et de perdre leurs petites habitudes.

Bref, ça sent le Pebkac à la chaîne, et comme dis plus haut, ça peut aussi se comprendre si l'accompagnement des utilisateurs n'a pas été suffisant.
Les critiques sont rarement sans fondement. Disons plutôt qu'elles ont des fondements qui ne te touchent pas. C'est tout à fait normal que des gens râlent si un changement leur fait perdre du temps; Devoir suivre des formations, "étudier" le nouveau système, demander en cas de soucis, c'est de la perte de temps. L'informatique a été fait justement dans le but contraire: en gagner.
Les gens ne s'intéressent pas à l'informatique, ils s'en foutent et ne veulent pas savoir. Au même titre que ça t'intéressera surement pas de connaitre les 1001 façons de couper un tronc en planches, ni de passer 2 mois en formation pour la nouvelle tronçonneuse que t'as acheté. C'est un outil, faut que ça fasse le boulot rapidement.
23  2 
Avatar de matafan
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 23/02/2011 à 15:54
On a beau dire, OpenOffice a quand même des limitation assez frustrantes pour une utilisation en entreprise. Dans ma boite on est passé de MS Office à OpenOffice, et je peux vous dire que personne n'est satisfait du changement. Moi-même, qui tourne pourtant sous Linux, je préfère largement utiliser Office en remote desktop qu'OpenOffice en local.
8  0 
Avatar de loukoum82
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 23/02/2011 à 15:11
Citation Envoyé par hivenz
Maintenant, je suis curieux de connaître les drivers manquants. xD
Pas compliqué à trouver : Imprimantes et scanner par exemple... Car Linux est loin d'en faire le tour (C'est mon principal soucis en tant qu'utilisateur Linux. Ca et les drivers WIFI...)
7  0 
Avatar de Guilp
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/02/2011 à 23:14
A lire la plupart d'entre vous, celui qui ne veut pas changer ses habitudes, c'est un imbécile...

Tiens, au hasard : vous utilisez tous un clavier azerty/qwerty. Cette disposition a été pensée pour faciliter la mécanique des machines à écrire. Depuis, des nouvelles dispositions des touches clavier ont été mises en place (Dvorak et ses variantes) pour optimiser la saisie au clavier.

Êtes-vous tous des gros imbéciles parce que vous ne voulez pas faire l'effort de vous mettre au Dvorak? Posez-vous la question...

Une des règles de base de l'ergonomie (des outils de travail, en l'occurrence), c'est de faire en sorte de s'adapter aux habitudes des utilisateurs, tout en améliorant l'outil et donc le rendement de travail et/ou la production. C'est pour ça qu'on garde Ctrl-c pour le copier coller, quelque soit le programme. C'est pour cela que la couleur rouge voudra toujours dire "stop" et la couleur verte voudra dire "go", même si on prouve un jour que la couleur bleue a plein de qualités.

Si Linux demande des formations rebutantes pour les utilisateurs, et qu'ils ont du mal à s'adapter, ce ne sont pas les utilisateurs qui sont imbéciles. C'est Linux, en tant qu'outil, qui n'est pas assez adapté à l'utilisation demandée. Ce n'est même pas un jugement, je n'ai rien contre Linux, c'est juste une conséquence : si le personnel n'arrive pas à s'adapter, c'est que l'ergonomie de l'outil est mal pensée, compte tenu des habitudes de travail du personnel.

Après, ce qui me choque, c'est que lorsqu'un logiciel payant n'a pas le succès escompté car son ergonomie est mal pensée, c'est tout à fait normal. Mais si c'est un logiciel du monde du libre souffre de son ergonomie, c'est juste que les gens sont idiots!
10  3 
Avatar de Inarius
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 24/02/2011 à 9:03
Citation Envoyé par wokerm Voir le message
je suis tout a fait d'accord avec toi, les gens ne sont pas stipude si , linux n'arrive pas a s'imposer depuis plus de 20 ans c'est qu'il est mal conçu et nul
Oui Linux est tellement nul qu'il est présent dans 93,8% des 500 plus gros supercalculateur du moment

C'est vrai que les gens qui réalisent ces supercalculateurs ne sont que des fan boy de Linus Torvald qui ne conaissent rien à l'informatique... forcément...

Sinon pour en revenir au sujet, je pense quand même que les personnes doivent aussi apprendre à s'adapter aux outils. Sachant que sur le long terme, la migration vers du logiciel libre aurait permis de faire faire des économies.
8  1 
Avatar de triaguae
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/02/2011 à 14:40
C'est clair que si cela a été imposé sans explication du pourquoi comment, ça ne peut pas fonctionner
Le responsable informatique de ma boite à tenter ça aussi (remplacement de microsoft office par ooo), sans explication, sans formation, tu prends ce qu'on te donne et tu te dém......... résultat = refus en bloc de tout le monde et retour à Microsoft office

Il y a un vieil adage qui dit "Travail bien préparé, travail à moitié fait...."
7  1 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/02/2011 à 14:57
Citation Envoyé par erroneus Voir le message
si les gens ne sont pas formés, ce n'est pas parce que tu as un outil payant qu'il est plus adapté à ses besoins ou à ses compétences.

si t'as appris à conduire sur une clio et qu'on te file une golf, je veux bien que t'aie besoin d'un petit temps d'adaptation. mais à un moment, t'as ton permis ou tu ne l'as pas. le problème n'est plus la voiture, mais toi et la formation que tu (n')as (pas) reçue.

dans le cas d'une administration, je préfère que mes impôts servent à payer des formations sous Ubuntu/OOo et récupérer des documents en format ouvert que je pourrais lire sans soucis que des licences Win/Office pour des formulaires mal fichues qui m'obligeront à payer de mon côté un couple de licence pour pouvoir les lire et trainer un dualboot ou un virtualbox ...
Pour infos, les specifications des formats de fichiers office sont ouvert depuis des années.
http://msdn.microsoft.com/en-us/library/cc313118%28office.12%29.aspx
Bon, à moi de troller maintenant, y'a pas de raison!
Le probleme de linux, c'est pas qu'il soit meilleur ou moins bon que windows (d'ailleurs, répondre à cela serait stupide, ça ne voudrait rien dire) mais que par exemple :
- 95% de la populace s'en tape que ce soit libre ou proprio (savent pas ce que cela veut dire de toute façon), c'est une géguerre entre informaticiens. Windows est cher ? 100 euros, soit 2 ou 3 mois de forfait mobile, c'est pas la mort et un OS comme windows est plus utile que 100 sms crétins et insipides envoyés par mois (je sais pas pourquoi dès que c'est un logiciel, les gens ne veulent pas payer alors qu'ils dépensent des fortunes dans des choses futiles ou éphémères).
- La multiplication (et donc la jungle) des distrib, du nombre de gestionnaire de fenetre, de bureau etc...donne une impression de truc un peu fouillis, et ces 95% de gens n'ont pas envie de ça.
- enfin le plus gros probleme de linux c'est que...ben...tout le monde ou presque s'en fout en fait
6  0 
Avatar de frp31
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/02/2011 à 15:31
Toute migration d'un existant vers linux incluant les postes de travail des utilisateurs finaux est un échec de base par principe, à cause des besoins de formation 'sacrifiés pour des raisons économiques', et à cause des utilisateurs finaux eux-même trop "windowsien". Bref ils n'avaient aucune chance de satisfaire aux exigences utilisateurs.

Toute migration des serveurs seul se passe bien comme par hazard....

Seule situation où les utilisateurs finaux sont satisfait de parc tout-unix (ou linux d'ailleurs) c'est les boites où il n'y a que ça, des petites structures souvent (<100personnes).

Je ne parle ici bien sur que de mes propres ressentis d'expérience et de rien d'autre.
5  0 
Avatar de xarkam
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 23/02/2011 à 19:30
Citation Envoyé par bugsan Voir le message
Pourtant, en dehors du travail salarié, on choisit tous nos outils. Voiture, habitation, bricolage, PC, souris de compet' pour jouer, etc... Et si un état nous imposait tout ça, ca s'appellerait du totalitarisme.
Un chirurgien choisit quel outil il va prendre. Dans tous les corps de métier, dans le bâtiment, dans l'artisanat, on choisit ses outils ...
En développement informatique, tout dépend le rapport de production avec le client. Si tu es en régie, on t'imposeras plus ou moins des outils. Si tu as les mains libres, que tu es à ton compte, tu choisiras tes outils pour développer, ton PC, etc... et tu en seras très content.

Bon, je dis ça juste pour faire réfléchir.

Tu dis qu'il y a des cas particuliers. Je pense que c'est ce cas avec des utilisateurs (i.e. "gestionnaires" qui est justement un cas particulier ...
Juste une différence, une entreprise n'est pas une démocratique.
Tu va pas commencer à demander l'avis de tous pour savoir si ca leur convient.
quant t'a 3k d'employés, je te dit pas le bordel.
Non tu rationalise et ensuite tu adapte aux cas particuliers.

Donc, oui une entreprise c'est du totalitarisme. T'a un patron que décide quoi utiliser et si pas, il a du personnel pour l'aider à décider.

Tu prend en exemple les corps de métiers. Alors oui chaque corps à ses application propre, mais en dehors de ca je ne trouve pas que c'est à chaque utilisateur de décider qu'il va utiliser firefox ou chrome, ms office ou libreoffice au bien encore outlook ou thunderbird.

Non, l'utilisateur, il reçoit les outils généraux ainsi que propre à son corps de métiers mais ce n'est pas lui qui décide.

Après oui ce n'est qu'une question de mains libre et de limite, mais quant t'a iun minimum de machines à gérer, t'a qu'une solution, généraliser un max pour la maintenance.
5  0 
Avatar de lutshow
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 23/02/2011 à 19:55
Plusieurs points ressortent - selon moi - de ces discussions :

1/ Une migration vers des solutions libres ne se fait pas sans heurts. Il y a en effet un investissement à faire, afin d’accompagner les utilisateurs dans l'adoption des nouveaux outils. Cela peut coûter cher, mais peut aussi rapporter à long terme. A chacun de placer le curseur où il l'entend.
Utiliser ces solutions libres dans les écoles pourrait être un élément qui réduirait de tels coûts.

2/ Des solutions propriétaires présentent parfois des avantages par rapport aux libres. Si, et seulement si, ces avantages sont réellement un plus, il ne faut pas être fermé, et faire un choix pragmatique. Aux responsables des solutions libres concurrentes de se mettre à niveau si elles le souhaitent.

3/ L'outil informatique est aujourd'hui un élément transverse. Un menuisier qui choisit son rabot ou sa scie circulaire se doit de faire un choix éclairé, de la même manière qu'un développeur choisit son environnement de travail.
En revanche, un administratif considère sa machine de la même manière que son ancêtre considérait son cahier Clairefontaine 90g/m² : il s'en sert, mais ce ne sont pas ses compétences métiers qui éclairent son choix.

Tous ces éléments combinés amènent à des décisions difficiles. Chacun fait son choix, dans la mesure de ses possibilités, et de sa motivation.
6  1