L'AppStore dans le collimateur des autorités américaines ?
Steve Jobs répond par ailleurs à une question sur les applications SaaS

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Mise à jour du 23/02/2011 par Idelways

La Commission Fédérale américaine du Commerce (FTC) serait sur le point de lancer une enquête sur la gestion des paiements à partir des applications de l'App Store d'Apple.

Cette initiative surgit après la publication par le Washington Post d'un rapport traitant les cas de parents forcés de payer des factures prohibitives générées par les achats de leurs enfants à partir des applications de l'iPhone, iPad et iPod.

Selon les plaignants, leurs enfants auraient été poussés à faire des achats (avec de la monnaie réelle) à partir de jeux sans vraiment comprendre ce qu'ils font.

L'enquête serait aussi motivée par le lancement depuis une semaine du service d'abonnement aux contenus et les conditions très polémiques régissant ce service, comme la commission de 30 % et l'exigence que l'abonnement soit au prix le moins cher proposé par l'éditeur du contenu.

Ce service d'abonnement crée aussi une vive controverse à propos du rejet de l'application SaaS du service « Readability » qui devait permettre aux utilisateurs d'iOS (moyennant un abonnement mensuel de 5 $) d'accéder à des versions épurées des pages web, facilitant ainsi la lecture du contenu.

Si le rejet de cette application peut être attribué à son modèle de publication et de paiement, le rejet d'autres applications comme TinyGrab laisse croire que c'est le modèle SaaS dans son ensemble que Apple ne veut plus sur sa boutique.

En cas de confirmation de cette hypothèse, des applications populaires comme DropBox, Salesforce ou LinkedIn seront-elles mises à la porte de l'App Store ?

Pour répondre à cette question, un « fan-boy » aurait adressé un mail pour exprimer ces inquiétudes au patron d'Apple.

La réponse de Steve Jobs, telle que rapportée par MacRumours, est très courte « Nous avons créé le service des abonnements pour les applications de publication, pas pour les applications SaaS. »

Une réponse qui n'éclaire pas beaucoup la situation. Et dont l'authenticité de n'a pas pu être confirmée pour l'heure.

Quant à Apple, la société ne s'est pas encore prononcée officiellement sur le sujet du SaaS.

Source : The Washington Post : 1, 2, Mac Rumours, Readability, TinyGrab

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Aiekick Aiekick - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 13:00
en espérant que la plateforme Apple (iphone ) se vide des ses application au profit d'Android.

y'en a marre de la stratégie Apple.
Avatar de Perplexe Perplexe - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 13:28
Citation Envoyé par grafikm_fr Voir le message
Ben si tu infliges une amende à Apple (Microsoft-style) ça va forcement plomber ses résultats et son image. Et plomber une entreprise américaine (en temps de crise de surcroît) au profit de gens bizarres qui mangent du hareng (Nokia), du chien (LG) ou des grenouilles (Alcatel), pourquoi faire?

Microsoft c'est un peu différent parce que finalement à part Linux (qui n'est pas une entreprise en tant que telle) il n'y a rien d'autre sur son segment des OS pour PC.

Je crois que c'est au parlement européen qu'ils ont acheté des Ipads pour chaque membre non?
Tout ça est un peu approximatif..

1. Le risque encouru par Apple relève essentiellement de l'annulation de certaines clauses de leurs contrats de distribution.

2. Je ne crois pas que Microsoft aie vraiment vu son image dégradée de manière significative lorsqu'ils ont été condamnés. Il suffit de constater sur ce forum le nombre de jeunes développeurs persuadés que Microsoft adopte des pratiques commerciales moins agressives qu'Apple (au delà de toute considération techniques ou qualitative).

3. Non seulement il existe d'autres alternatives à Microsoft que Linux en matière d'informatique client ET serveurs, dont Apple bien évidemment, avec des parts de marché en forte croissance dans un certain nombre de pays, mais en plus, plusieurs tentatives de création d'alternatives ont été tuées dans l'oeuf à cause de la position dominante de Microsoft.

4. Le parlement européen n'a pas acheté d'ipad, mais conçu l'idée (et peut-être défini le cadre) d'achat de tablettes tactiles répondant à un certain nombre de besoins identifiés. Il se trouve qu'en mars 2010, il n'y avait pas grand chose de vraiment utilisable sur le marché en dehors de l'ipad, qui n'était d'ailleurs qu'annoncé.

Voir ici

Et ici, page 4, alinéa c

C'est plus difficile d'écrire des choses justes, et parfois moins agréable ou satisfaisant, mais quel intérêt y a t'il à discuter sinon ?
Avatar de grafikm_fr grafikm_fr - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 13:39
Citation Envoyé par Idelways Voir le message
Selon les plaignants, leurs enfants auraient été poussés à faire des achats (avec de la monnaie réelle) à partir de jeux sans vraiment comprendre ce qu'ils font.
Quelqu'un a-t-il des détails sur le "mécanisme d'incitation" en question? Parce que c'est tout de même pas pour rien qu'on interdit une pub pour "inciter directement les enfants à acheter"...
Avatar de grafikm_fr grafikm_fr - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 13:52
Citation Envoyé par Perplexe Voir le message
Tout ça est un peu approximatif..
Mmmh?

Citation Envoyé par Perplexe Voir le message

1. Le risque encouru par Apple relève essentiellement de l'annulation de certaines clauses de leurs contrats de distribution.
Pour un abus de position dominante? Tu plaisantes? Ça peut aller bien plus loin que ça, en commençant déjà par une amende (Intel ou MS) pour finir aussi bien au niveau des exigences techniques (obligation d'ouverture vers des Appstores alternatifs) que sociales (découpage de la société en plusieurs parties). Les exemples ne manquent pas tout le long du 20e siècle.

Citation Envoyé par Perplexe Voir le message

2. Je ne crois pas que Microsoft aie vraiment vu son image dégradée de manière significative lorsqu'ils ont été condamnés.
Citation Envoyé par Perplexe Voir le message

Il suffit de constater sur ce forum le nombre de jeunes développeurs persuadés que Microsoft adopte des pratiques commerciales moins agressives qu'Apple (au delà de toute considération techniques ou qualitative).
Et tu penses que c'est pas le cas? Alors ça ne te posera pas de problèmes pour démontrer proprement ce point de vue?

Citation Envoyé par Perplexe Voir le message

3. Non seulement il existe d'autres alternatives à Microsoft que Linux en matière d'informatique client ET serveurs, dont Apple bien évidemment
Quelqu'un a dit le contraire?
D'ailleurs bon, comparer une solution purement logicielle (MS ou Linux/BSD) à un binôme (matériel + OS) c'est pas très propre comme méthodo...

Citation Envoyé par Perplexe Voir le message

plusieurs tentatives de création d'alternatives ont été tuées dans l'oeuf à cause de la position dominante de Microsoft.
Lesquelles? Et pourquoi à ton avis?

Citation Envoyé par Perplexe Voir le message

4. Le parlement européen n'a pas acheté d'ipad,
On en avait parlé juste après le post que tu cites dans le fil mais bon...

Citation Envoyé par Perplexe Voir le message

C'est plus difficile d'écrire des choses justes, et parfois moins agréable ou satisfaisant, mais quel intérêt y a t'il à discuter sinon ?

Avatar de Michel Rotta Michel Rotta - Expert éminent https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 16:27
"...plusieurs tentatives de création d'alternatives ont été tuées dans l'oeuf à cause de la position dominante de Microsoft"
"Lesquelles? Et pourquoi à ton avis?"

Je ne suis pas souvent d'accord avec Perplexe qui confond souvent réflexion et découpe à l'emporte pièce surtout si la pièce provient d'un Apple

Mais pour le coup il a raison. Prenons :
  • CP/M tué dans l'oeuf après avoir été en grande partie copié dans le DOS1 et 1.2 (ok, les vieux se souviendrons )
  • NEXT qui était un superbe système d'exploitation basé sur linux et très ouvert avec une interface graphique qui aujourd'hui encore pourrait en redire. Tué dans l’œuf. A tel point que, où je me plante dans le nom, où même wikidédia l'a oublié.
  • Lindows qui devait être la distribution destinée a tuer $krosoft et qui l'a crié un peu trop fort, écrasé d'un coup de pied procédural.
  • ...

Ce ne sont que quelques exemples. $krosoft à toujours tout fait pour faire disparaitre les OS concourants. Les attaques contre le libre et Linux on de quoi remplir un livre (un gros livre) soit sur des sois disant brevets, soit en tentant de rendre obligatoire un protocole sécurisé de messageries "made in $krosoft" et dont la licence était incompatible avec la licence GNU... Les attaques ne sont pas toujours frontal.

Elle ne sont pas trop forte contre Apple (quoique, $krosoft joué longtemps à "fait toi peur" avec sa suite bureautique, du moins jusqu'à l'arrivée de suites viables et gratuites où c'est lui qui s'est fait peur !) parce qu'ils (Apple) ont pris la précaution de verrouiller OS et matériel pour justement ne pas être frontallement opposé à $krosoft. Si non, j'ai bien peur qu'Apple n'existerait plus.

Après, le marché est très verrouillés par $krosoft sur le grand publique et donc le poste de travail en général (autant avoir au travail le même OS qu'à la maison se dit monsieur Dupond, chef d'entreprise). Le verrou essentiel étant le directX qui est devenu le standard de développement des applications de jeu et qui donc remet en cause tout portage vers des OS concurrents. Et le nombre de personnes qui peuvent se permettre de ce passer de laisser leur gosses (ou eux même) jouer sur l'ordinateur de la maison reste très minime. C'est la raison principale de la présence de Windows en OS 1 sur ma machine privée par exemple. Si ce verrou saute. S'il devient simple pour un éditeur de compiler une application de jeu sous Windows et sous Linux alors oui, $krosoft aura un grave soucis.

Pour l'instant, ils écrasent ce qu'ils peuvent. Laisse croire à une concurrence avec Apple et Linux. Et le peuple est heureux.
Avatar de Hellwing Hellwing - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 16:40
Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message
...$krosoft...
Pardonne mon ignorance, mais que veut dire "Dollar krosoft"? Je n'ai jamais vu ce terme.
Avatar de stardeath stardeath - Membre expert https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 16:47
next, c'est pas le truc qui est à l'origine de mac os? donc non, pas tué dans l'oeuf, il a survécu malheureusement.

lindows, je suis sur que si je sors un os ou autre équipement informatique appelé mapple je vais me prendre un procès au cul, l'herbe n'est surement pas plus verte à coté.

l'image de microsoft, vous voulez dire tous les messages comme quoi microsoft n'a fait, ne fait et ne fera que des mauvais produits ... s'il vous plait ici TOUS les os ont leurs adhérents et opposants.

après que dire de directx, peut être qu'en étant dicté et contrôlé par une seule entité, il a évité la débâcle qu'à connus opengl, et le verrou n'est certainement pas microsoft, mais bien les "soutiens" d'opengl qui a se bouffer le nez ont bien failli le couler.

je ne parlerai même pas du secteur du libre, bien plus sectaire que le monde du proprio mais bon ...
Avatar de FailMan FailMan - Membre expert https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 16:55
Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message

[*]NEXT qui était un superbe système d'exploitation basé sur linux et très ouvert avec une interface graphique qui aujourd'hui encore pourrait en redire. Tué dans l’œuf. A tel point que, où je me plante dans le nom, où même wikidédia l'a oublié.
NeXT est le nom d'une entreprise qui avait été fondée par Steve Jobs quand il est parti d'Apple. NeXT fabriquait des machines il me semble, et l'OS équipant ces machines était appelé NeXTSTEP.

NeXTSTEP était basé sur Unix mais n'a jamais été ouvert. Il est devenu -si je ne me trompe pas- une partie du noyau de Mac OS X.
Avatar de grafikm_fr grafikm_fr - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 17:08
Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message
Prenons
"Prenons, mes frères, prenons..."

Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message

[*]CP/M tué dans l'oeuf après avoir été en grande partie copié dans le DOS1 et 1.2 (ok, les vieux se souviendrons )
Euhhh... Ce qu'il faut voir, c'est que à l'époque, Microsoft n'était pas exactement le géant de l'informatique, mais une petite entreprise start-up. Et Digital Research a été fondé exactement au même moment. Donc on a deux entreprises d'un poids peu ou prou similaire (une fondée en 1974 et l'autre en 75).

Et si MS-DOS a été retenu au dépens de CP/M, c'est que Kindall a refusé de signer la NDA d'IBM. Et quand on est une petite start-up négociant avec un énoooooorme fournisseur, c'est le genre de connerie qui est fatale. Donc on peut blâmer (éventuellement) IBM pour l'histoire, mais c'est tout.

Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message

[*]NEXT qui était un superbe système d'exploitation basé sur linux et très ouvert avec une interface graphique qui aujourd'hui encore pourrait en redire. Tué dans l’œuf. A tel point que, où je me plante dans le nom, où même wikidédia l'a oublié.
Non, Wikipedia ne l'a pas oublié, c'est juste qu'il faut l'écrire NeXT.
("AtTeNtIoN aUx MaJuScUleS" (c) mon premier livre sur Unix, précisement à propos de NeXTSTEP )

NeXT c'est un autre cas. Déjà, il a été fondé par un certain barbu en col roulé nommé Steve Jobs (si-si). Et la boite a été rachetée par... Apple et le code de NeXTSTEP a servi de base (je ne saurais pas dire dans quelle proportion) à Mac OS X. Donc l'OS n'est pas mort il a juste été racheté. Et encore une fois, pourquoi spécifiquement MS? Il était aussi en concurrence avec Apple par exemple (ou HP), donc c'est un OS qui avait beaucoup d'ennemis de base.

Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message

[*]Lindows qui devait être la distribution destinée a tuer $krosoft et qui l'a crié un peu trop fort, écrasé d'un coup de pied procédural.
Tatatatata... Non, pas comme ça.
MS a accusé Lindows de trademark infringement en 2002 (Lindows resemble quand même un peu à Windows ) et s'est fait jeter par la cour. Après un appel qui a trainé, MS a acheté la trademark Lindows (et pour ~ 20M$ s'il vous plaît) et Lindows a changé de nom.

Sachant que en 2007, ils ont signé une convention d'interopérabilité. Faire ça alors que tu t'apprêtes à tuer la boite... bof

Lindows a juste souffert, à mon avis, de la fragmentation générale des distributions Linux. Et c'est à mon avis l'une des raisons pour laquelle ce dernier a du mal a décoller chez les particuliers.

Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message
$krosoft à toujours tout fait pour faire disparaitre les OS concourants.
Ben c'est un peu le principe de toute boite: tu veux bouffer tes concurrents. C'est pour ca qu'il y a une législation anti-trust.

Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message

Si non, j'ai bien peur qu'Apple n'existerait plus.
Microsoft a juste investi quelques centaines de millions pour renflouer Apple quand ils étaient dans la mouise. Et en achetant volontairement des actions sans droit de vote qui plus est (donc en s'ôtant tout pouvoir décisionnel). Pourquoi? Ben parce que MS Office marche aussi sur Mac

Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message

(autant avoir au travail le même OS qu'à la maison se dit monsieur Dupond, chef d'entreprise).
Euh je suis désolé, mais c'est même plus de la simplification, mais de la caricature.

Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message

Le verrou essentiel étant le directX qui est devenu le standard de développement des applications de jeu et qui donc remet en cause tout portage vers des OS concurrents.
Et c'est la faute à qui que OpenGL a pas su évoluer? C'était un standard jusqu'à assez récemment, et ensuite il a complétement lâché prise.

Citation Envoyé par Michel Rotta Voir le message
S'il devient simple pour un éditeur de compiler une application de jeu sous Windows et sous Linux alors oui, $krosoft aura un grave soucis.
Ca changera absolument rien. Quand comprendras-tu enfin que le souci principal de Linux, c'est pas Microsoft, mais une extrême division des distributions et l'absence de tout support financier.

Si les développeurs de Linux acceptaient de s'affranchir de leur modèle dit "du Bazar" (dixit Roberto Di Cosmo) et passer en mode "cathédrale", et s'ils arrivaient à mettre au point une distribution vraiment standardisée, la puissance de frappe de Linux s'en trouverait considérablement augmentée. Au lieu de cela, on assiste à une inflation du nombre des distributions (et ne parlons pas des *BSD à coté). Donc plein de petites boites, qui sont incapable de faire pression sur les fabricants, de conclure des contrats avantageux et d'avoir un BFR suffisant pour gérer le scaling de leur activité. Et ils ont beau avoir un super produit, tant qu'ils passeront leur temps à pinailler sur leurs distribs respectives, jamais ils n'arriveront à accumuler une puissance de frappe suffisante.
Avatar de Michel Rotta Michel Rotta - Expert éminent https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 17:11
C'est step qui me manquait.

NeXTstep ! merci (la mémoire et l'age...).

Reste qu'il est arrivé après le Mac (Mac OS en 1984 issu de Lisa, que ceux qui ont développé sur Lisa lèvent la main). NeXT en 1989 (merci wikipedia).

A l'origine l'OS était vendu sur une (superbe) machine. Mais il était conçu et prévu pour pouvoir équiper la futures génération de PC annoncée. Ce qui a motivé l'entreprise de destruction de $krosoft.

La société et le produit ont été rachetés par Apple et sont en partie à l'origine de Mac Os X.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil