L'essor du Cloud freiné par l'organisation des entreprises
Et non par la défiance envers la technologie selon IDC et VMWare

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
L’adoption du Cloud serait freinée par l’organisation des entreprises

Et non par la défiance vis-à-vis de la technologie selon IDC et VMWare

Ce seraient les mentalités au sein des départements informatiques et non le manque de confiance dans la technologie qui freineraient l'adoption du Cloud Computing public, selon le livre blanc publié par IDC et sponsorisé par VMware.

L'étude IDC "Accélérer la réussite du cloud hybride et ajuster les mentalités" prévoit que les deux prochaines années marqueront un tournant dans l'adoption du Cloud Computing en Europe. Une entreprise sur trois voit aujourd'hui cette technologie comme une composante essentielle de sa stratégie informatique. Le cabinet IDC prévoit également que les dépenses dans les services de Cloud public dans la région EMEA atteindront 18,8 milliards de dollars en 2014.

Cependant, l'adoption du Cloud comme véritable modèle informatique alternatif ne sera possible que lorsque les barrières internes à l'entreprise seront tombées. La plupart des doutes technologiques concernant le Cloud privé ont aujourd’hui été dissipés. De moins en moins d'entreprises considèrent la sécurité, la performance et la disponibilité - éléments indispensables à l'adoption du Cloud public - comme des freins. Ce seraient désormais les problèmes internes qui seraient devenus les principaux obstacles.

Le livre blanc de IDC et VMWare met en lumière ces barrières internes, qui vont du frein psychologique concernant le fait que les données et les applications sont physiquement hébergées par un tiers au problème des frontières de plus en plus troubles entre le rôle du responsable des infrastructures et celui du responsable des applications à l'origine de conflits potentiels au sein du département informatique en passant par la pression à laquelle font face le DSI et son équipe pour fournir des services informatiques aussi efficaces et rentables que ceux de fournisseurs de services externes.

Le livre blanc met en avant les moyens de surmonter ces obstacles en donnant des conseils pratiques sur les étapes à suivre afin d'étendre la stratégie de virtualisation et de planifier la mise en place d'un environnement de cloud hybride comme par exemple :
  • porter un regard global sur l'infrastructure afin de prévoir les avantages et les éventuelles perturbations que provoqueront ces technologies sur l'ensemble de l'entreprise ;
  • agir au bon moment ;
  • planifier avec soin ;
  • maintenir impliqués les responsables de services et faire évoluer le rôle des équipes informatiques.


«L'approche de cloud computing comme nouvelle façon de fournir des services informatiques commençant à faire des émules en Europe, les DSI devront progressivement introduire un changement de mentalité au sein de leur département informatique pour refléter les changements sur le rôle et les compétences requises au sein de leur équipe », explique Chris Ingle, Vice-président associé Research and Consulting chez SIS Group (dépositaire d'IDC). « La bonne nouvelle est que certaines étapes sont très simples et pratiques à suivre pour les DSI souhaitant faire en sorte que leur transition vers le Cloud soit aussi agréable et efficace que possible. »

Source : Livre Blanc IDC (au format PDF)

Et vous ?

Quel sont les obstacles dans l’adoption du Cloud dans votre entreprise ?
Que pensez-vous de cette étude/Livre Blanc ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 22/02/2011 à 12:36
Il y a qu'une raison à cela.
La sécurité.
Avatar de Se7h22 Se7h22 - Membre actif https://www.developpez.com
le 22/02/2011 à 13:44
Citation Envoyé par berceker united  Voir le message
Il y a qu'une raison à cela.
La sécurité.

Oui, c'est une des craintes, alors que pourtant un bon chiffrement devrait amplement suffire à sécuriser et à rassurer les entreprises...
Avatar de Thorna Thorna - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 22/02/2011 à 18:05
Citation Envoyé par Se7h22  Voir le message
Oui, c'est une des craintes, alors que pourtant un bon chiffrement devrait amplement suffire à sécuriser et à rassurer les entreprises...

Mouif...
Premièrement, je ne serai jamais rassuré par un chiffrement que je ne maitrise pas. Il faut donc qu'il soit à mon choix et utilise mes outils. Sauf que pour cela, il faut que je sois un informaticien. Et pour que moi, entreprise, je croie tout ce que me dit mon informaticien, il faut que je change de comportement. Pas gagné...
Deuxièmement, chiffrées ou non, dès qu'elles quittent le réseau bien fermé de mon entreprise, mes données se promènent un peu partout dans le monde, il ne faut pas se leurrer. Ou du moins rien ne l’empêche. Et je refuse.
Bref, le cloud accepté par tous, ce n'est pas pour demain. Et surtout, moi entreprise, je me demande à quoi ça peut bien servir...
Avatar de camus3 camus3 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 22/02/2011 à 19:32
ils ont tellement de mal à vendre du cloud qu'ils accusent les DSI de "conservatisme" ou de "couardise" ...

Mais c'est le rôle des DSI d'être conservateur et de s'assurer que le système que va payer une boite est pérenne.

Le cloud n'a qu'a faire ses preuves et démontrer qu'il réduit vraiment les couts tout en restant aussi efficace que le "local". Et ça se vendra.

Trop de marketing pour un truc finalement pas si nouveau.
Offres d'emploi IT
Ingénieur jee (H/F)
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Sophia Antipolis
Développement NTIC (H/F)
Atos - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Dévellopeur php - PostgreSQL
DDT31 - Midi Pyrénées - Toulouse

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil