Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Gartner prévoit une forte croissance de la Business Intelligence
Sur 2011, et un changement en profondeur des solutions

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

1  0 
Le cabinet d'études Gartner prévoit une croissance de 9,7 % du marché de la Business Intelligence (BI) sur 2011. Une croissance qui devrait ensuite se poursuivre jusqu'en 2014, sur une rythme légèrement inférieur.

La BI devrait donc être un des secteurs du marché du logiciel qui progresse le plus rapidement, en dépit du ralentissement économique. « Les organisations continuent leurs projets de BI », explique Ian Bertram, vice- président de Gartner, et ce pour une raison simple, « elles espèrent qu'ils leur permettront de réduire leurs coûts, d'améliorer leur productivité et leur agilité ».

Mais cette forte demande prévue s'accompagne d'un changement fondamental. Le critère principal pour le choix d'une solution est à présent sa simplicité d'utilisation. « Les outils BI doivent être simples, mobiles et « fun » […], les utilisateurs métiers exigent la même expérience qu'avec leurs outils personnels », souligne l'étude. Ces outils devront donc être plus intuitifs et interactifs.

Autre évolution très intéressante, l'arrivée en force des iPads et des iPhones dans l'entreprise (marques citées par Gartner), obligerait les décideurs IT et les éditeurs à se poser la question des solutions nomades.

Deuxième point mis en avant par Gartner, les technologies devraient évoluer, notamment avec le « in memory » (qui consiste à mettre les données en cache pour accélérer la vitesse des applications), permettant ainsi l'analyse d'une masse de données plus importante et plus complexe.

Troisième point abrodé par cette étude, dans les années - voire les mois à venir - la BI va devoir passer du stade de solutions fournissant des données à celui de plateforme décisionnelle à part entière.

Des tendances que l'on voit déjà à l'œuvre dans les solutions d'entreprise de SAP (avec HANA) ou dans celles de Microsoft, qui fait évoluer toute sa gamme d'applications professionnelles (notamment son CRM ou son ERP) vers une plus grande simplicité d'utilisation pour l'utilisateur final. L'avènement de « l'empowerment de l'utilisateur », pour reprendre la formule de Sophie Jacquet de Microsoft France lors des Techdays.

Source

Et vous ?

Quelles sont les nouvelles attentes que vous exprimez ou que vous constatez de la part des utilisateurs autour des solutions BI ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !