Developpez.com

Télécharger gratuitement le magazine des développeurs, le bimestriel des développeurs avec une sélection des meilleurs tutoriels

Un sondage sur une page Web ou un blog pourrait bientôt coûter 75.000€
Le Sénat adopte un projet de loi allant dans ce sens

Le , par Michel Rotta, Expert éminent
Le projet de loi sur les sondages adopté par le sénat

Le texte a été adopté hier en première lecture, malgré l'opposition du gouvernement.

D'un manière étonnante, ce texte proposé et voté par des sénateurs de la majorité pourrait bien ne jamais aller plus loin que ce premier votre vu l'opposition du gouvernement et le refus actuel de l'inscrire au programme de l'assemblée nationale.

Est-ce une bonne chose ? Allez-vous conserver vos petits sondages sur vos sites ?

Source : article sur le site RTL

Un projet de loi prévoit de rendre les sondages plus respectueux de la " sincérité du débat politique "

Ce projet déposé par les sénateurs
Portelli et Sueur doit être présentée à la commission mercredi 2 février, il sera discutée en séance publique le 14 février.

Entre autres choses ce texte prévoit en son article 14 de : "définir le sondage et protéger l'appellation sondage". Il compte interdire l'utilisation de l’appellation " sondage " à toutes ces mini sondage que nous disposons au grès de nos sites web ou dans les messages de forum divers et variés (tiens, ici aussi). Toutes infractions se verrait soumise à une amende de 75.000€.

Source : article sur le site de rue89 : " Sondages : grâce au Sénat, la fin des questions à la noix ? ".


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de grafikm_fr grafikm_fr - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 18/02/2011 à 14:21
Citation Envoyé par psychadelic  Voir le message
Je suis pas certain que cela puisse me consoler : imaginer que notre système de Lois ressemble à ça...

Ça dépend, en général ton texte de loi contient sa version courante. Par contre si tu va sur Légifrance, tu trouveras avant chaque article la liste des lois et décrets qui sont venus le modifier. C'est comme un système de gestion de code source finalement
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 18/02/2011 à 18:37
Le musellement continue. L'idée qu'on est en train de faire passer, c'est qu'il faut un agrément des autorités pour pouvoir faire des sondages. Et ça, c'est très dangereux !
Avatar de Michel Rotta Michel Rotta - Expert éminent https://www.developpez.com
le 19/02/2011 à 15:08
De ce que j'ai pu relever ici et là dans des interviews verbales.

Le projet semble être placé par le gouvernement sur une voie de garage. A noter qu'il a été adopté par une large majorité de sénateurs (majorité et opposition confondue dans le même vote positif).

La "privatisation" du mot sondage est une des parties les plus controversée et qui aurait le moins de chance de passer (ouf, pas de modification a faire sur tous nos forum, entre autre).

Les sondeurs (instituts officiels) répondent déjà à presque 80% des demandes prévues dans le texte et son plutôt pour le texte.

Cherchez l'erreur.
Avatar de OWickerman OWickerman - Membre averti https://www.developpez.com
le 20/02/2011 à 17:22
Citation Envoyé par cortex024  Voir le message
tu n'as sans doute jamais eu de cours de stats/proba pour dire une chose pareille.
c'est vachement contradictoire ta phrase

En même temps, le sondage est, par nature, de l'induction. Quand on sait ce qui arrive à la dinde de Bertrand Russel, on sait ce qu'il en est du principe du sondage.

EDIT
Après lecture des projets, il semble que seule l'appellation "sondage politique" soit concernée.

EDIT BIS
Ah, bah non, ils veulent copyrighter (1er groupe, intransitif) le terme sondage. Quid des sondages de terrain, du genre de ceux nécessaires avant d'ériger un bâtiment ?
Avatar de Hellwing Hellwing - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 21/02/2011 à 12:57
Citation Envoyé par OWickerman  Voir le message
En même temps, le sondage est, par nature, de l'induction. Quand on sait ce qui arrive à la dinde de Bertrand Russel, on sait ce qu'il en est du principe du sondage.

EDIT
Après lecture des projets, il semble que seule l'appellation "sondage politique" soit concernée.

EDIT BIS
Ah, bah non, ils veulent copyrighter (1er groupe, intransitif) le terme sondage. Quid des sondages de terrain, du genre de ceux nécessaires avant d'ériger un bâtiment ?

Ah ben j'ai bien compris l'article alors. Il suffira d'utiliser un néologisme comme il a été dit dans un post précédent. Et on le mettra sous licence GPL tant qu'à faire, puisqu'il s'agit de copyright.
Avatar de Madmac Madmac - Membre actif https://www.developpez.com
le 22/02/2011 à 6:38
Vos politiciens sont vraiment cons comme des balais!

Je suis sûr que les fournisseurs de service internet basés aux Québec se feront un plaisir de vous aider à contourner cette loi et à vous aidez à combattre ces atteintes à la liberté d'expression.
Avatar de Michel Rotta Michel Rotta - Expert éminent https://www.developpez.com
le 22/02/2011 à 9:13
A noter que ce qui serait interdit, si cette loi passait en l'état, ce qui semble plus que compromis, ce n'est pas le fait de faire des petites questions appelées aujourd'hui sondage, mais de les appeler "sondage".

Mais me faire héberger au canada serait un vrai plaisir
Avatar de nazoreen nazoreen - Membre actif https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 1:05
Eh ils sont payés pour sortir ce genre de chose !!!

Franchement il y a mieux à faire...

En ce moment au gouvernement, c'est à celui qui sortira la loi la plus stupide !

On devrait déduire de leurs salaires chaque fois qu'ils nous pondent des âneries...
Avatar de Michel Rotta Michel Rotta - Expert éminent https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 10:26
En quoi est-ce que encadrer les sondages pour :
  • qu'il soit scientifiquement (autant que possible du moins, la science ici me semble avoir bon dos) établis,
  • qu'ils soient le plus près possible d'une certaines réalités,
  • que leurs questions n'impliquent pas des réponses en particulier (genre : "pensez-vous qu'il faut enfermer les violeurs, les pédophiles et les magrébins" qui va retourner un 85% de oui et risquer de se retrouver avec un "85% considèrent qu'il faut enfermer les magrébins"...),
  • que l'on connaisse le nom du donneur d'ordre (c'est, à priori, ce qui pose le plus de problème au gouvernement),...


En quoi, du diable, ces propositions pourraient entrer dans : "...c'est à celui qui sortira la loi la plus stupide " ?
Avatar de Yanos Yanos - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 15:36
Et les sondages géologiques comment les appellerait-on?
En effet on prend une carotte de sol à quelques endroits stratégiques et on suppose que l'on peut extrapoler la cartographie globale du sol.

Je pense que lorsque l'on donne un sondage IPSOS, il a plus de valeur que le sondage "mégères.com". Ce qui ne les empèches pas de se planter. Je suis surtout en train de me dire que c'est parce qu'ils en ont marre d'entendre que la gauche va gagner les présidentielles 16 mois avant le vote. D'ailleurs mois aussi ça me gonfle (surtout pour la redondance d'information).

Enfin, histoire d'être un peu mesquin, si les petits sondages sur les sites sont interdits, autant interdire les petits votes locaux et puis ensuite les petits droits inutiles.

Concluons comme beaucoup ici, une personne normalement constituée/éduquée sait faire la part des choses sur la qualité d'un sondage en fonction de son origine. Dommage pour les autres qui prennent tout pour argent comptant.
Avatar de Michel Rotta Michel Rotta - Expert éminent https://www.developpez.com
le 23/02/2011 à 15:54
Les petits sondages sur megere.com (le nom de domaine existe !) ok.

Mais quid d'une radio importante qui annonce au journal du soir les résultats du sondage du jour qui n'est qu'une question sur la page de garde de leur site où il est possible de voter plusieurs fois, où seul les personnes ayant internet peuvent répondre et seul les personnes intéressée vont aller explorer le site pour répondre ? Quel peut être la représentativité. Ok, en général ils précisent que c'est le sondage internet. Je suis sensible à ces différences importantes d’appréciation, parce que formé et cultivé. Je suis sur que tous ceux qui, ici, lisent ce sujet le (sensibles aux différences d'avec un sondage) sont aussi. Mais qu'en est-il de la ménagère de 55 ans ? Il y a de fortes chances que cela soit interprété comme le résultat d'un sondage fait par le plus grande radio de France.

Donc, même si le texte proposé me choque sur certain points, je suis d'accord qu'il y a un problème de confusion entre sondage et sondage et que l'on s'en trouve à donner inconsciemment, de la crédibilité à des choses qui en on moins (ce qui ne veut pas dire que les autres en aient beaucoup !).
Offres d'emploi IT
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil