Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Quels mythes sur le métier de développeur se révèlent être vrais ?

Le , par Idelways

0PARTAGES

9  0 
Dans une démarche peu habituelle, Mordechai Ben-Arin, professeur au département d'enseignement des sciences à l'institut Weizmann en Israël, s'est attaqué à ce qu'il qualifie de « non-mythes » sur le métier de développeur.

Ce sont, d'après lui, les mythes que les enseignants réfutent généralement pour encourager les étudiants à suivre des études de génie logiciel... alors qu'ils ne sont pas forcément faux.

Dans un document de 7 pages, Mordechai Ben-Arin (alias Moti) s'attache ainsi à démontrer la véracité de plusieurs lieu commun.

Comme le fait que « le développement est ennuyeux ». D'après lui, le métier de développeur peut l'être. Comme beaucoup d'autres métiers d'ailleurs. Même le chirurgien spécialiste s'ennuierait à force de refaire les mêmes gestes des milliers de fois. Moti dénonce au passage l'influence de la télévision sur la perception des étudiants qui s'attendent à ce que tout soit excitant et réglé en un rien de temps.

Le deuxième non-mythe est « qu'il faut passer toutes ses journées devant l'écran de l'ordinateur ». C'est vrai, et c'est un point commun avec de plus en plus d'autres métiers (comme agent de voyage, traders, etc.).

Autre lieu commun, incontestable pour lui, pour être développeur « il faut travailler durant de longues journées ». Là encore, notre professeur s'interroge pour savoir s'il existe de nos jours des métiers qui ne l'exigent pas.

Plus provocateur, « développer est un métier asocial ». Mordechai Ben-Arin affirme (à l'attention des étudiants qui disent préférer aider les autres directement, plutôt que de leur développer des outils) que personne ne communique avec ses clients. Les développeurs peuvent certes parler à leurs clients comme le font les médecins, mais cette discussion reste superficielle et asymétrique dans les deux métiers.

Enfin, l'affirmation « le développement nécessite un raisonnement logique » serait tellement vraie qu'il conseille fortement à ceux qui n'ont pas cette faculté d'embrasser une autre carrière que celle de développeur.

Tous les non-mythes de Moti (pdf)

Et vous ?

Quels sont les soi-disant mythes qui se sont révélés vrais durant votre carrière de développeur ?

Et êtes-vous d'accord avec les non-mythes de « Moti » ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/02/2011 à 18:33
Les développeurs sont rarement des développeuses !
38  0 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 07/02/2011 à 18:00
Quels sont les soi-disant mythes qui se sont révélés vrais durant votre carrière de développeur ?
Les développeurs sont souvent des psychopathes métalleux jeuderolistes.
20  5 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 07/02/2011 à 23:24
Citation Envoyé par ctxnop Voir le message
HAnnn, bah voila qui explique mon choix de carrière... A moins que ce ne soit mon choix de carrière qui a amené ces traits ?
Y en a quand meme qui ont voté négativement pour nos deux messages. Un autre non-mythe semble être que les développeurs n'ont pas le sens de l'humour.
15  2 
Avatar de NameX
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/02/2011 à 17:43
Enfin, l'affirmation « le développement nécessite un raisonnement logique » serait tellement vraie qu'il conseille fortement à ceux qui n'ont pas cette faculté d'embrasser une autre carrière que celle de développeur.
C'est pour ça qu'il y a la filière réseau !!!
13  3 
Avatar de ctxnop
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/02/2011 à 22:52
Citation Envoyé par pseudocode Voir le message
Les développeurs sont souvent des psychopathes métalleux jeuderolistes.
HAnnn, bah voila qui explique mon choix de carrière... A moins que ce ne soit mon choix de carrière qui a amené ces traits ?
10  1 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 07/02/2011 à 23:26
Le milieu de travail est hyper asocial
En même temps si tu veux voir du monde toute la journée faut faire commercial pas développeur

Plus sérieusement j'ai jamais eu ce sentiment d'ours devant son écran qui ne parle à personne. Alors effectivement quand ya un coup de pression on se met dans sa bulle , on entend et ne voit personne et on code , mais le reste du temps c'est quand même vachement plus agréable d'aller voir un collègue plutot que de googler au moindre problème.
11  2 
Avatar de Teocali
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/02/2011 à 20:06
Pour ma part, je pense que le coté "asocial" du developeur dépend grandement de la personne, mais également de l'ambiance qui regne au sein de la société. Concernant ce dernier point, je pense qu'être developpeur dans une société faisant de l'informatique, mais dont ce n'est pas le metier premier, aide énormément. Je n'ai que deux experiences dans ce genre de société : une société d'electronique a la base, et une société fabriquant des satellites. A chaque fois, j'ai été surpris de la différence avec les sociétés "pure info". L'ambiance est beaucoup plus "sociale". Pas forcément "meilleure", ou autre adjectif qualitatif, mais plus orientée vers le dialogue et le partage d'experience (avec un gros plus pour la société de satellite : entendre un veteran de la société décrire la salle de controle au Pays Bas lors de l'explosion d'Ariane 501 valait son pesant de cacahouete).

Concernant les société info "pure", il semblerait également qu'on s'oriente vers plus de sociabilité avec la montée en puissance des méthodes agiles. je dis bien "semblerait" car je n'ai pas encore eu d'experience prolongée de ces méthodes.

Teocali
10  2 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 10/02/2011 à 9:14
Citation Envoyé par TropMDR Voir le message
Euh, j'ai une question con: Qu'est ce que ce sujet fait dans la partie "Débats - Le Best Of" ? On a quand même le droit à déjà trois pages de réponses avec une entropie nulle. Il y a zéro débat puisque chacun se contente de dire "en fait ça dépend, parce que moi j'ai vu ça" (en même temps, on voit mal quoi répondre d'autre, puisque euh... ça dépend). Aucun contenu technique, aucun argument, donc rien à répondre, donc chacun répète la même chose que l'autre, en variant entre "je pense que ça dépend" et "non mais ça dépend je crois". Même un troll emacs/vim aurait plus de contenu !
Non-myth #72 : Les développeurs aiment râler et troller
9  1 
Avatar de ctxnop
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/02/2011 à 9:07
Citation Envoyé par pseudocode Voir le message
Y en a quand meme qui ont voté négativement pour nos deux messages. Un autre non-mythe semble être que les développeurs n'ont pas le sens de l'humour.
Je dirai que ça c'est plutôt une constante chez l'humain. Des gens qui n'ont pas d'humour il en existe très beaucoup dans toutes les disciplines, rien de spécifique aux développeur. En tout cas, avec mes collègues développeurs on rigole bien (ce qui aurait tendance a montrer qu'on est pas si asocial que cela).
8  2 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/02/2011 à 10:42
Et je vais encore faire une réponse d'ingénieur : ça dépend(réponse basée sur mon expérience, donc forcément subjective).

Si certains sont de toutes évidence la plupart du temps vrais(journée devant le PC, c'est la définition même du métier)(les gens doivent être logique,ben oui, sinon ils font du boulot de m***e), d'autres le sont parfois - et parfois pas du tout.

==>Les gens font de très longues journées. Bof. Moi je fais mes heures, en général. J'en ai vu faire du rab systématique, c'était loin d'être les plus productifs - à une exception près.

==>les gens sont asociaux. J'ai vu de tout. Un éditeur de logiciel ou les gens se retrouvaient tous les soirs pour se bourrer la gueule. Des équipes chacun pour soi. Des équipes ou quand un incident arrive, tout le monde se jette dessus, et on échange des infos. etc.....
6  1