Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Huawei n'est pas prêt de s'essouffler sur le marché du smartphone : l'entreprise enregistre une croissance de 66% à domicile
En dépit de la mise en liste noire de l'administration Trump

Le , par Stéphane le calme

67PARTAGES

10  0 
Dans sa bataille contre Washington et la mise en liste noire de l’administration Trump, Huawei a consolidé sa place à domicile dans le marché du smartphone. Les performances de Huawei en matière de déploiement de smartphones au troisième trimestre ont été extraordinaires. Selon l’analyste de marché Canalys, « il s’agit du sixième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres de Huawei sur un marché chinois morose » . La société a enregistré une croissance annuelle de 66 %, atteignant une impressionnante part de marché de 42 % pour les smartphones.

Tous les rivaux de Huawei sont maintenant loin derrière, mais c’est l’impact sur les ventes d’iPhone d’Apple qui fera les gros titres juste avant ses propres résultats. Apple cherche désespérément à conserver une part de marché raisonnable en Chine, mais cette dernière baisse de 28 % par rapport au même trimestre de l'année précédente la ramène à son plus bas niveau trimestriel depuis cinq ans.

Pour Huawei, une combinaison de prix attractifs, d’innovations techniques et un zeste de patriotisme ont transformé une forte position nationale en position dominante. Et comme il s’agit du plus grand marché de smartphones au monde, cette domination a un poids considérable. Le marché global de la Chine a légèrement reculé d'une année sur l'autre, en baisse de 3 %. Mais sur les 97,8 millions d’appareils livrés au cours du trimestre, la marque Huawei a constitué 41,5 millions.


« Huawei a ouvert un énorme fossé entre lui-même et d'autres fournisseurs. Elle a 25 % de part de plus que Vivo, la deuxième place de ce trimestre », a commenté Nicole Peng, Vice-Présidente chez Canalys. « Sa position dominante donne à Huawei beaucoup de pouvoir pour négocier avec la chaîne d'approvisionnement et augmenter sa part de portefeuilles au sein de ses partenaires de distribution. Huawei est en position de force pour consolider sa domination au milieu du déploiement de la 5G, compte tenu de ses relations étroites avec les opérateurs dans le déploiement du réseau 5G et le contrôle sur les composants clés tels que les chipsets 5G compatibles réseau local par rapport à ses pairs locaux. Cela met une pression importante sur Oppo, Vivo et Xiaomi qui ont beaucoup de mal à faire une percée ».

Vivo a surpassé Oppo pour prendre la seconde position tandis que Xiaomi a suivi en quatrième.

« Les livraisons de Vivo, Xiaomi et Oppo sont en chute libre, malgré le fait que de nouveaux produits sont constamment mis sur le marché », a ajouté Louis Liu, analyste chez Canalys basé à Shangai. « Les petits fournisseurs espèrent tirer partie de la 5G pour augmenter rapidement leur part de marché étant donné que les grands opérateurs chinois ont fortement poussé un pré-enregistrement à la 5G avec de nombreuses remises et une allocation de données 5G gratuites, ce qui a permis à plus de 10 millions d'abonnés de marquer leur intérêt à passer à la 5G » .

Apple a maintenu sa position de numéro cinq grâce à la poussée immédiate de l'iPhone 11 lancé en septembre, qui a représenté près de 40 % de ses livraisons au troisième trimestre.

« Apple est plus préparé que les années précédentes à faire face à de forts vents qui ne soufflent pas en sa faveur », a comment Liu. « Ses modèles iPhone 11 se sont concentrés sur l'amélioration de l'appareil photo, choix qui s'est avéré judicieux pour les utilisateurs chinois. Plus important encore, un prix de lancement plus bas de l'iPhone 11 et une structure de marge de ses canaux de distribution plus flexible pour la distribution locale de ses appareils ont été un stimulus pour les ventes  ».


Alors que Huawei s'envole, Apple reste coincé sous Vivo, Oppo et Xiaomi. Et avec seulement 5,1 % de part de marché, il risque maintenant de tomber dans la zone des «autres» tant redoutée. Les trois marques nationales également dirigées ont toutes connu des baisses matérielles similaires - Vivo en baisse de 23 %, Oppo en baisse de 20%, Xiaomi en baisse de 33 % - et entrent maintenant dans un territoire repensé avec leur incapacité à arrêter la domination de Huawei.

Canalys a offert un peu d’espoir pour les aspirations chinoises d’Apple en commentant l’optimisation de l’iPhone 11. L’équipe de recherche prévient toutefois qu’Apple « fait face à un défi imminent, les vendeurs et les opérateurs chinois générant des campagnes de marketing et des promotions intensives autour de la 5G au cours des deux prochains trimestres ». Le quatrième trimestre sera un tournant décisif qui va donner un aperçu de la durabilité des ventes d’iPhone 11 par rapport à la concurrence des nouveaux appareils de Huawei.

Huawei est sur le point de connaître une percée des ventes de smartphones cette année. Elle a franchi le cap des 200 millions de livraisons d’appareils deux mois plus tôt que l’année dernière et prévoit atteindre quelque 270 millions d’unités livrées d’ici la fin de l’année. Cela permettrait à l'équipementier de se rapprocher davantage des résultats de Samsung de l’année dernière, tout en se concentrant sur la réduction de son retard sur la première place mondiale.

La plupart des analystes s’attendent toujours à ce que Huawei continue de battre ses propres records alors que ses tout derniers appareils atteignent les marchés internationaux sans technologie de base américaine (comprenez Android de Google). Mais personne ne s’attendait au niveau de performance locale que Huawei a réussi. Huawei prévoit que cette croissance se poursuive à mesure que les ventes de Mate 30 et de Mate X s’imposent.

Huawei reste donc bien armé pour continuer son combat contre Washington.

Source : Canalys

Et vous ?

Quelle marque de smartphone utilisez-vous ?
Avez-vous été déçu des derniers modèles proposés ou ont-ils suscité votre intérêt ?
Quels sont les éléments qui vous intéressent le plus lorsque vous voulez faire un choix de smartphone ?
Qu'est-ce qui, selon vous, pourrait expliquer l'engouement autour des smartphones Huawei ? Un excellent rapport qualité-prix ? Un marketing intensif ? Un patriotisme poussé face aux décisions américaines ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !