Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft publie les résultats financiers du premier trimestre de son année fiscale 2020
Et fait mieux que prévu grâce au Cloud

Le , par Stéphane le calme

52PARTAGES

10  0 
Microsoft a publié ses résultats financiers du premier trimestre de son année fiscale 2020, rapportant un chiffre d'affaires de 33,1 milliards de dollars et un bénéfice net de 10,7 milliards de dollars (32,33 % de rentabilité). Les revenus ont augmenté de 14 % et le revenu net a augmenté de 21 %. Une fois de plus, ce sont les revenus tirés du cloud et d'Office de Microsoft qui ont permis à la société d’obtenir des bénéfices solides, alors que les revenus sur sa gamme Surface et son segment de jeu ont diminué.

Le chiffre d’affaires de la Surface de Microsoft a bien progressé à la même période l’an dernier, grâce à l’introduction de la Surface à faible coût Surface Go. Au cours de ce trimestre, Microsoft n’a actualisé ni publié aucun produit Surface, ce qui a entraîné une chute de 4 % de son chiffre d’affaires. Microsoft attribue le manquement au « timing des transitions du cycle de vie du produit ».

Microsoft vient de dévoiler et de lancer les derniers modèles de Surface Pro 7 et Surface Laptop 3, dotés de la prise en charge USB-C. L'éditeur de logiciels va publier également le Surface Pro X le mois prochain et ses nouveaux écouteurs de Surface plus tard cette année. Le prochain trimestre devrait donc être une période intéressante pour les revenus générés par la Surface.

Du côté des jeux, les revenus ont également diminué de 7 %. Il s'agit là du chiffre d’affaires global de son segment jeu et Microsoft a récemment modifié la manière de rendre compte des revenus de la Xbox. L'entreprise sépare désormais les croissances liées au contenu Xbox des services Xbox, ces derniers étant restés « relativement stables » par rapport à la même période de l’année dernière. Un résultat surprenant compte tenu de l’intérêt porté par la société aux abonnements tels que Xbox Live et Xbox Game Pass. Il faudra donc attendre le prochain trimestre pour observer une croissance qui va prouver que ces paris sur les abonnements en valent la peine.


Les produits d’exploitation liés à la productivité et aux processus opérationnels se sont élevés à 11,1 milliards de dollars et ont augmenté de 13 % (+ 15 % à taux de change constant), avec les faits marquants suivants :
  • Le chiffre d'affaires des produits Office Commercial et des services cloud a augmenté de 13 % (+ 15 % à taux de change constant), sous l'effet de la croissance de 25 % du chiffre d'affaires des produits commerciaux Office 365 (+ 28 % à taux de change constant).
  • Le chiffre d'affaires de produits grand public et de services cloud d'Office a augmenté de 5 % (+ 6 % à taux de change constant), grâce à une croissance continue du nombre d'abonnés Office 365 grand public qui compte désormais 35,6 millions d'abonnés
  • Le chiffre d'affaires de LinkedIn a augmenté de 25 % (hausse de 26 % en monnaie constante)
  • Le chiffre d'affaires des produits et services cloud Dynamics a augmenté de 14 % (+ 16 % à taux de change constant), grâce à une croissance du chiffre d'affaires Dynamics 365 de 41 % (+ 44 % à taux de change constant).

Nous nous rapprochons maintenant de la fin de la prise en charge de Windows 7 prévue pour le 14 janvier et Microsoft enregistre une forte croissance des licences Windows. Les revenus de Windows OEM Pro ont augmenté de 19 %. L'arrêt du support de Windows 7 en est une des causes majeures, et une nouvelle focalisation sur les mises à niveau de Windows 10. Le chiffre d’affaires non OEM de Windows a diminué de 7 % et Microsoft attribue ce résultat à la pression continue exercée par les concurrents proposant des offres à faible coût aux consommateurs.

Les accords Microsoft 365 (une combinaison d’Office et de Windows) semblent également reprendre. Le chiffre d'affaires des produits commerciaux et des services cloud de Windows a bondi de 26 %, alors que les entreprises cherchent à moderniser leurs contrats de licence et leurs services. Lors d’une conversation téléphonique avec les investisseurs, la directrice financière de Microsoft, Amy Hood, a révélé que la société s'attendait à ce que « la croissance du chiffre d’affaires des équipementiers (OEM) soit supérieure à celle du marché des ordinateurs » dans les résultats financiers du deuxième trimestre 2020 de Microsoft.

Office est la véritable vedette dans les résultats du premier trimestre de Microsoft. Les revenus commerciaux d'Office 365 ont augmenté de 13 % par rapport à l'année précédente et Microsoft compte désormais 200 millions d'abonnés commerciaux à Office 365. Cela représente un bond de près de 30 % par rapport aux 155 millions annoncés l’année dernière, et montre que Microsoft capture réellement les entreprises à mesure qu’elles passent au cloud.

Le chiffre d'affaires Cloud s'est établi à 10,8 milliards de dollars et a augmenté de 27 % (+ 29 % à taux de change constant), avec les faits marquants suivants :
  • Le chiffre d'affaires des produits pour serveurs et services cloud a augmenté de 30 % (+ 33 % à taux de change constant), grâce à une croissance des revenus Azure de 59 % (+ 63 % à taux de change constant)
  • Le chiffre d'affaires des services d'entreprise a augmenté de 7 % (+ 8 % à taux de change constant)

Le chiffre d’affaires de More Personal Computing s’élève à 11,1 milliards de dollars et augmente de 4% (+ 5% à taux de change constant), avec les faits marquants suivants :
  • Le chiffre d'affaires OEM de Windows a augmenté de 9 % (+ 9 % à taux de change constant)
  • Le chiffre d'affaires des produits et services cloud Windows Commercial a augmenté de 26 % (+ 29 % à taux de change constant).
  • Les revenus publicitaires des recherches, hors coûts d’acquisition du trafic, ont augmenté de 11 % (+ 13 % à taux de change constant).
  • Le chiffre d’affaires contenu et services Xbox est relativement stable (hausse de 1% à taux de change constant)
  • Le chiffre d'affaires Surface a diminué de 4% (baisse de 2% à taux de change constant).

35,6 millions de personnes souscrivent maintenant à Office 365, contre 32,5 millions l’an dernier. Les revenus ont également augmenté de 5%, mais il est clair que la majeure partie de la croissance de Microsoft Office provient naturellement du secteur commercial.

Le cloud est le prochain grand événement du premier trimestre de Microsoft. Les produits pour serveurs et les services de cloud computing ont augmenté de 30 % d’une année à l’autre, avec un chiffre d’affaires Azure en hausse de 59 %. Microsoft continue de se battre contre des concurrents comme Amazon, Salesforce, Google et d’autres pour que les entreprises adoptent les services cloud, et noue des partenariats avec des acteurs majeurs.

Au cours de la dernière année, Microsoft a noué des partenariats dans le cloud avec Sony, Samsung, Kroger et Albertsons. Les partenariats font suite à un important contrat de cinq ans avec Walmart visant à fournir des services de cloud computing, annoncé l'année dernière.

Alors que le chiffre d’affaires du secteur Surface et jeux est en net recul ce trimestre, le chiffre d’affaires global de Microsoft entre ses différentes activités reste identique. Le chiffre d’affaires de productivité et de processus d’affaires s’élève à 11,1 milliards de dollars, ce qui inclut les services commerciaux et grand public, Office et Dynamics. Le nuage intelligent s’élève à 10,8 milliards de dollars, ce qui inclut les produits de serveur, les services de nuage et les services d’entreprise. Les revenus du segment informatique plus personnelle de Microsoft se sont élevés à 11,1 milliards de dollars, ce qui inclut Windows, le système de recherche, la Xbox et Surface.

Source : Microsoft

Voir aussi :

Des chercheurs découvrent une porte dérobée dénommée skip-2.0 ciblant le SGBD Microsoft SQL-Server et permettant aux cybercriminels de persister dans le serveur de la victime
Microsoft s'associe à des fabricants de puces, notamment AMD, pour créer des firmwares inviolables et accroitre la sécurité des plateformes Windows 10 dans le cadre de son initiative Secured-core PC
Microsoft ajoute l'historique de connexion dans Azure AD pour détecter les activités inhabituelles, afin de lutter contre les attaques basées sur des mots de passe
Microsoft lance en open source OAM, pour simplifier le développement et l'exploitation d'applications sur Kubernetes, et Dapr, pour faciliter la création de microservices d'applications
Personne, ni même Microsoft, ne peut prendre le contrôle à lui tout seul du projet Linux, a déclaré Linus Torvalds

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 16:37
Ils s'en sortent quand même très bien, quand on pense à toutes les batailles qu'ils ont perdu : Linux sur les serveur, Windows phone, Android, et même le Cloud contre AWS (mais ils sont bon 2eme ), Cortana versus Alexa, ...

Par contre vouloir transformer Windows en Sac à pub inutilisable c'est moche, plus ils vont faire ça plus ça fera la part belle à Chromebook...
1  1