Les PME plébiscitent le Cloud selon IBM
Un point de vue modéré en Europe par Forrester

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Les entreprises planifieraient d'augmenter leurs budgets IT et de s'orienter beaucoup plus largement vers le Cloud Computing. Ce sont en tout cas les prévisions d'IBM pour les 12 prochains mois, après avoir mené une étude auprès de 2112 dirigeants de PME.

L'adoption des technologies et/ou de projets en mode Cloud seront donc un facteur stratégique majeur de 2011 pour les PME. L'étude d'IBM affirme même que les 2/3 des PME planifient ou déploient actuellement un projet de Cloud pour améliorer la gestion de leur environnement IT.

Cette orientation vers le Cloud se justifie, toujours d'après Big Blue, par le besoin des PME de mieux cerner leurs client. 90% des sociétés interrogées s'intéressent au Cloud Computing pour faire tourner (ou accéder à) des solutions complexes d'analyse décisionnelle, et pour prendre ainsi de meilleures décisions stratégiques.

Cependant, la situation décrite par IBM n'est peut-être pas aussi tranchée. Son avis est en effet largement modéré par l'institut Forrester.

Forrester confirme que les infrastructures en mode Cloud, ou IaaS (pour Infractructure-as-a-Service) prennent bien leur envol. Mais il ne s'agit pas de la totalité du Cloud et le mouvement est surtout visible aux États-Unis. En ce qui concerne l'Europe, l'adoption du Cloud serait freinée par des lois plus restrictives et des « réalités socio-économiques » différentes (comprendre, une volonté de ne pas laisser ses données à un tiers, même de confiance).

Le rapport de Forester révèle ainsi que seuls 2% des entreprises européennes ont installé des solutions IaaS au cours de l'année 2009. Une situation qui n'a a priori que peu de chance de changer radicalement dans les 12 mois à venir

Deux études récentes, et assez opposées donc, sur l'adoption du Cloud par les PME.

2011 dira qui des deux a raison.

Source : Résumé de l'étude d'IBM ,Présentation du rapport de Forester

Et vous ?

Que pensez-vous de l'existence de freins spécifiques en Europe à l'adoption du Cloud ?

D'après vous, à laquelle de ces deux études 2011 donnera-t-il raison ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de camus3 camus3 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 03/02/2011 à 15:52
Les entreprises planifieraient d'augmenter leurs budgets IT et de s'orienter beaucoup plus largement vers le Cloud Computing. Ce sont en tout cas les prévisions d'IBM pour les 12 prochains mois, après avoir mené une étude auprès de 2112 dirigeants de PME.

Je pensais que le cloud était la solution miracle pour réduire les couts ? m'aurait on menti ?
Avatar de coscient coscient - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 04/02/2011 à 9:51
IBM prêche pour sa paroisse ...
Avatar de camus3 camus3 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 04/02/2011 à 11:45
personnellement je ne crois pas au cloud totalement décentralisé , mais plutôt à des cloud privés ( pour l'offre SaaS ), donc basé sur des solutions opensource.
Avatar de acpodae acpodae - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 04/02/2011 à 12:28
Pour moi, le SaaS est une révolution.

En ce qui concerne la sécurité des données, il faut savoir que les éditeurs de solutions SaaS comme Google ou MS ont développé des solutions innovantes et des processus internes régulièrement audités pour garantir une pleine sécurité des données.
Tout est mis en oeuvre pour assurer le plus haut niveau de protection et de confidentialité des données. On parle de sommes incroyables !
Je crois personnellement au modèle SaaS qui va totalement bouleverser les méthodes de travail dans le bon sens du terme (réduction de coûts, booster la productivité, un grand pas vers le collaboratif ...)

j'ai l'impression d'en faire un peu l'apologie, mais c'est juste que ce modèle me paraît être la meilleure chose de ces derniers temps.

En interne on fonctionne chez nous sous Google Apps pour notre messagerie, rien à redire! Pour ceux qui hésitent à basculer en mode saas pour leur messagerie, il faut savoir que c'est 25 Go d’espace, le partage d'agenda, de documents et pleins d'autres fonctionnalités, le tout en mode SaaS.
On a jamais eu de soucis avec le revendeur Google par lequel on est passé, de mémoire... Podae ( http://www.podae.com ), qui en plus du déploiement nous a formé au produit, et assure l'assistance...

Espère avoir pu aider.
+++
Avatar de camus3 camus3 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 04/02/2011 à 12:42
il y a une différence entre utilisé google docs et gmail , et coder ses applications dans un environnement google.

Si je code en C++ ou Java sur mon pc , j'ai une certaine maitrise de mon environnement.

Par contre , développer une application sur une plateforme distance , et pas juste un web service , comment je fait si je veux migrer mon application ? il ne s'agit pas juste de migrer d'un serveur à un autre , puisque 2 plateformes cloud de développement n'auront pas la même architecture.

Bref , pour moi la solution est la suivante , une offre cloud décentralisée ( open source ou non ) déployée sur un serveur dont le client a le contrôle.

Google docs n'a rien d'extra ordinaire et des solutions instable sur n'importe quel serveur linux commencent à voir le jour , tel que EyeOs.

L'enjeu est de payer pour un produit et de ne pas être dépendant d'un seul fournisseur.

Comment faites vous pour récupérer vos données si votre entreprise décide de transférer tout les docs , agendas , mails , etc ... sur une autre plateforme cloud ( skydrive ou office cloud par exemple ) ?
Avatar de jmnicolas jmnicolas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 07/02/2011 à 9:55
Citation Envoyé par acpodae  Voir le message
En ce qui concerne la sécurité des données, il faut savoir que les éditeurs de solutions SaaS comme Google ou MS ont développé des solutions innovantes et des processus internes régulièrement audités pour garantir une pleine sécurité des données.
Tout est mis en oeuvre pour assurer le plus haut niveau de protection et de confidentialité des données. On parle de sommes incroyables !

Oui c'est sûr que les Google docs de madame Michu à propos de sa recette secrète de foie gras à l'huile d'olive sont sans doute bien gardés.

Mais irais tu confier des secrets industriels, même bénins, à une organisation américaine qui de par la loi est obligée de laisser accès à ses données à la NSA ? NSA bien connue pour renseigner les entreprises US à propos de leurs concurrentes (on fait pareil en France, mais nous on a pas de cloud ).

De plus les acteurs du cloud ne se privent sans doute pas pour piller eux mêmes dans ces données afin de les revendre à des sociétés de marketing ...

Les données, le savoir faire, c'est quand même la richesse d'une entreprise. Confier ça à un acteur étranger qui peut du jour au lendemain te couper de ta source parce que ton pays vient d'être classé dans la dernière liste noire à la mode (cf l'actualité), ça me parait hautement dangereux.

Pour moi les seules données que tu peux laisser dans le cloud, sont celles qui n'ont pas de valeur, et si elles n'ont pas de valeur, pourquoi les garder alors ? Autant dire que ça restreint tout de suite le champ d'application.
Offres d'emploi IT
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil