Google accuse Bing de copier ses résultats de recherche
Suite aux résultats de tests qu'il a effectué

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Microsoft se défend des accusations de Google et dit "apprendre de ses consommateurs", Google persiste et dis n'avoir "jamais rien vu de pareil"
Mise à jour du 02.02.2011 par Katleen

Il y a quelques heures, de hauts responsables des moteurs de recherche en ligne étaient réunis lors d'une table ronde.

D'un côté, Matt Cutts (Google) et de l'autre, Harry Shum (Bing). Le sujet des accusations de Mountain View portées hier envers Microsoft (lire news précédente) a évidement été abordé, et pas vraiment dans le calme.

Il faut savoir que dans la nuit (heure française), Redmond avait publié un démenti assurant que jamais les résultats de son concurrents n'avaient été copiés.

Matt Cutts s'est défendu à ce propos, en affirmant que cela est faux et que son entreprise "possède des captures d'écran qui prouvent le contraire".

Mais, "les ingénieurs de Google nous ont aidé a découvrir une nouvelle forme de spam, et j'aurais préféré qu'ils nous en parlent directement avant d'aller alerter la presse", rétorque Harry Shum. Puis de se défendre en arguant que les résultats de Google ne prouvent aucune copie, mais que la firme "apprends de ses consommateurs", avant de s'agacer "Toutes ces données appartiennent-elles à Google ?".

Une attaque qui n'est évidemment pas restée sans réponse, Cutts se défendant que ses tests n'étaient que la partie visible de l'iceberg, et que "les résultats de Google Search sont apparus dans beaucoup de requêtes différentes, pas seulement les synthétiques" (NDLR : celles de l'étude).

Très fortement irrité, l'homme conclura qu'en dix ans de recherche, il n'avait "jamais rien vu de pareil".

Face à lui, Shum, ulcéré, a publié une déclaration sur Internet, réfutant complètement les accusations de son concurrent : "Clairement, nous apprenons tout de nos consommateurs. Cette histoire démontre une cascade d'espionnage exécutée pour générer des "hors-cadre" extrêmes dans le ranking des requêtes "tail". Une tactique créative de la part d'un compétiteur, que nous prenons comme un compliment. Mais cela ne représente pas la manière dont nous avons utilisé les données "opt-in" de nos consommateurs comme l'une de nos sources nous permettant d'améliorer l'expérience utilisateur".

Source : Table ronde lors de la conférence BigThink ; blog de Bing

Google accuse Bing de copier ses résultats de recherche, suite aux résultats de tests qu'il a effectué

Google vient de porter de graves accusations concernant son rival Bing.

Mountain View a en effet effectué dans le plus grand secret divers tests. Ainsi, cent termes qui ne génèrent habituellement aucune réponse sur le web ont été "truqués" par Google, qui a crée de faux résultats à leur sujet, qui n'auraient donc logiquement jamais du apparaître. Puis, la firme a attendu... Et, au bout de seulement quinze jours, ils sont apparus sur Bing.

Ce qui a conduit Google a déclarer, furieux, que le moteur de recherche de Microsoft copie ses propres résultats, ajoutant même que "Microsoft ne le nie pas".

Le leader de la recherche en ligne avait eu la puce à l'oreille lorsqu'il a constaté que Bing affichait des résultats pour des mots mal-orthographiés, sans même rectifier la manière dont étaient écrits ces derniers. De là est née une théorie : ce concurrent regarderait les résultats de Google et les afficherait lorsque lui même n'en a pas à proposer.

La firme se vante toujours haut et fort de "croire fermement en l'innovation, et en la qualité de ses recherches", et dit être prête à entrer en concurrence avec des "algorithmes nouveaux et intelligents", mais pas sur des "résultats recyclés".

Cependant, sur les 100 fausses réponses testées, seules neuf ont été copiées par Bing. De quoi ouvrir la porte à de nombreuses conclusions.

Microsoft n'a pas encore répondu à ce sujet.

Source : Search Engine Land

Pensez-vous que Bing vole tous les résultats de Google, ou seulement une partie ?

Les informations collectées par Internet Explorer, à propos de la navigation de ses utilisateurs, ont-elles pu jouer un rôle dans cette affaire ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de adivinenza adivinenza - Membre régulier https://www.developpez.com
le 01/02/2011 à 21:17
Au moins Bing pourra se venter d'etre un moteur de recherche "2 en 1"
Avatar de ctxnop ctxnop - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 01/02/2011 à 22:32
Si cela s'avère vrai, c'est franchement la honte pour Microsoft.
Ça ne m'étonnerai guerre (pas que de la part de Microsoft avec Google en victime).
Cependant, vis à vis du temps que mettent les résultats a apparaitre sur Bing et le faible taux de recopie, je me dis qu'il s'agit peut être d'un simple effet de bord.
Je veux dire, les moteurs ont des robots qui passent leurs temps a parcourir le web pour calculer un pagerank basé notamment sur le nombre de références.
Par dessus il y a des services tels que Google Trend qui vont lister les tendances des recherches.
En conséquence, chercher un mot signifie créer une référence qu'un robot détectera peut être et du coup finira par augmenter le pagerank.
Du coup, Google créer un résultat pour une recherche qui n'en a pas, mais ce faisant il crée des références associant le mot et les résultats, ces références sont détectées par le robot de Bing qui fini par afficher les mêmes résultats puisque ce sont les seules références qu'il a découvert.

Enfin, je suis pas du tout expert en la matière, je dis peut être complètement n'importe quoi. Ou peut-être est-ce une combinaison des deux.
Avatar de onjanirina onjanirina - Membre habitué https://www.developpez.com
le 01/02/2011 à 23:19
Bing n'a pas (et n'avait jamais eu) une vocation à concurrencer directement Google sur la recherche, il s'agit essentiellement pour Microsoft d'avoir "son" moteur de recherche pour ne pas trop perdre de terrain. Google peut être 100 fois plus pertinent que Bing, celui-ci s'en fout. Il a le temps et les moyens de s'améliorer et de profiter de l'expérience utilisateur.

Les cuil et autres essais de Google-killers sont certainement mieux que Bing mais ils avaient manqué de quoi tenir la distance (c'est une bataille de longue haleine que de concurrencer Google).

Cet évènement nous ramène aux conclusions stratégiques suivantes : on ne concurrence pas Google sur la recherche (information), ni Facebook sur le social (communication), il s'agit de trouver -ou de définir- un autre champ de bataille, intégrant surement ces précédents domaines : la Connaissance peut-être ?
Avatar de dvdbly dvdbly - Membre averti https://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 5:22
Bon, eh bien Bing est un meta moteur... voilà !
Avatar de cbleas cbleas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 8:17
Bonjour,
Pour ceux qui accepte tout ce que dit Google, Microsoft,Apple ... Vous savez qu'il ne vous est pas interdit de faire des test plutôt que d'accepter ce que dit Google. Je viens de tester Pour un mot dont j'ai besoin résultat presque pareil mais Presque. C'est à dire l'ordre n'est pas tout à fait le meme et il manque certains sites.
Donc conclusion autre que Google. Bing se rapproche peut etre des résultats de Google parce qu'il devient meilleurs.
Maintenant Faites le test et donnez vos conclusions. Je ne sais pas si Google dit vrai mais Google peux aussi utiliser la désinformation pour un concurrent qui devient meilleurs.
Et au vus des réponses au dessus il me semble que cela marche toujours lorsqu'on parle du méchant micro"$"oft
Bonne journée
Avatar de ctxnop ctxnop - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 8:49
Comment tu fais pour faire un teste, qui plus est en 5 minutes, qui implique de modifier manuellement les résultats de Google puis attendre environs 2 semaines pour qu'il y ai (ou non) recopie des résultats par Bing ?
Avatar de ProgVal ProgVal - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 8:56
Citation Envoyé par onjanirina  Voir le message
Cet évènement nous ramène aux conclusions stratégiques suivantes : on ne concurrence pas Google sur la recherche (information), ni Facebook sur le social (communication), il s'agit de trouver -ou de définir- un autre champ de bataille, intégrant surement ces précédents domaines : la Connaissance peut-être ?

Tu oublies Wikipédia ? ^^
Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur https://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 9:05
Google précise que Bing copie pour les recherches où il n'a pas de résultats, donc pour tester, il faut commencer par réussir à se placer dans ce cas...
Avatar de FailMan FailMan - Membre expert https://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 9:16
Dans 2 semaines on aura une news : Google poursuit Microsoft en justice pour violation du brevet n°98903QUCJ-US portant sur les fautes d'orthographe saisies dans le moteur de recherche ...
Avatar de cbleas cbleas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 02/02/2011 à 9:36
Google précise que Bing copie pour les recherches où il n'a pas de résultats, donc pour tester, il faut commencer par réussir à se placer dans ce cas...

La question est de savoir si microsoft copie lorsqu'il y a des résultats. c'est cela qui m'interesse. Dans un algorithme j'aimerais savoir si Bing fait sa recherche normalement
Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
 if RéponseBing pas de réponse then 
RéponseBing =RéponseGoogle 
end if 
 
 
ou bien  
 
RéponseBing=RéponseGoogle
C'est pas du tout la même chose car dans un cas cela ne se produit que si on piège les résultats de Google et alors il suffit d'enlever les dernières lignes de code un peu comme google et le java

et dans l'autre il y a arnaque de Microsoft et dans ce cas c'est grave et Bing sera obligé de refaire l'ensemble de son moteur de recherche.
Offres d'emploi IT
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil