Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Netflix représente 15 % du trafic mondial en downstream selon un rapport
Qui note aussi que la vidéo représente près de 58% du trafic mondial en downstream

Le , par Stéphane le calme

67PARTAGES

15  0 
Un trafic internet plus chiffré

Sandvine, une société d’équipement de réseau basée à Fremont (Californie), a rendu disponible son Global Internet Phenomena Report qui s'intéresse aux différentes tendances sur l'internet mondial. Tout d'abord, elle note que le trafic internet est de plus en plus chiffré.

« S'il existe un thème commun à ce phénomène Internet mondial, c'est que le trafic sur Internet est plus chiffré que jamais. Une estimation prudente des données montre que plus de 50 % du trafic sur Internet est chiffré. Certaines applications ne sont pas toujours chiffrées et Sandvine ne les a pas comptabilisées dans ce nombre de 50 %. Même avec un point de vue conservateur, le trafic TLS a augmenté (montrant un passage à un protocole plus sécurisé que SSL).

« Pour les consommateurs, c’est formidable: leur trafic bénéficie d’une plus grande protection de leur vie privée que jamais. Cela ne les protège pas contre les piratages ou les violations de données, mais garantit au moins que leur trafic ne peut pas être "lu" par quiconque ayant accès au trafic réseau, en particulier avec l'utilisation croissante de la connectivité WiFi publique.

« Pour les opérateurs de réseau, cette tendance crée un énorme défi. Les opérateurs de réseaux - fixes, mobiles, WiFi et même par satellite - doivent comprendre la composition du trafic (et non le contenu) pour pouvoir créer un réseau capable de répondre aux attentes du consommateur en matière de qualité. Avec un pourcentage de trafic chiffré chaque jour plus élevé, les opérateurs ont du mal à se faire une idée globale de leurs réseaux ».


Les vidéos consomment le plus gros du trafic internet

Il n’est pas surprenant que le streaming vidéo soit le type d’application le plus utilisé sur Internet.

Streaming vidéo : le streaming vidéo comprend non seulement des services de diffusion vidéo over-the-top tels que Netflix, YouTube et Amazon Prime, mais également les services de streaming des opérateurs ainsi que le streaming direct du grand public. De nombreux opérateurs proposent du contenu en streaming dont ils détiennent les droits (DirectTV, Comcast, etc.) ainsi que la quasi-totalité des réseaux qui diffusent leur contenu de façon ou d'autre. Le partage vidéo sur les réseaux sociaux et la connectivité vidéo directe (comme FaceTime) sont également inclus.

Sont désignés comme over the top, les services audiovisuels en accès direct sur Internet (chaînes de télévision ou radios diffusées en streaming, services de télévision de rattrapage, offres de vidéo à la demande ou de musique, sites de partage de vidéos). Accessibles par un navigateur web, ces services empruntent les capacités du réseau du fournisseur de l’accès à Internet utilisé, sans toutefois être intégrés à la plateforme de services audiovisuels qu’il gère lui-même. Les services de diffusion de contenus audiovisuels over the top sont délivrés directement par Internet sur n’importe quel terminal connecté. Transmis « par-dessus » (over) les réseaux dédiés à la TVIP des fournisseurs d’accès et des câblo-opérateurs, les services over the top (en accès direct) échappent par conséquent à la maîtrise technique de ces opérateurs gestionnaires de réseaux et s’affranchissent de tout lien commercial avec ces derniers.

La vidéo constitue plus de la moitié du trafic internet (57,69 % en download).

Web: le trafic Web est le conteneur de tout le trafic Web que Sandvine n'attribue pas à une application individuelle. Cela inclut la navigation sur le Web, les téléchargements HTTP, les applications mobiles qui sont simplement des interfaces Web ou les applications qui n'ont pas encore été classifiées par Sandvine et qui utilisent HTTP comme protocole de transport. Cependant, avec plus de 5300 signatures constituant les données de ce rapport, ce « seau » est plutôt petit.

Le Web vient en seconde position avec 17,01 % du trafic mondial en download.

Jeux: le trafic de jeux comprend les téléchargements des principaux réseaux de jeu (PlayStation Network, Xbox Live, Steam, Nintendo, etc.) ainsi que le trafic de jeux spécifiques. Le trafic réel « de jeux » sur le réseau lorsque les téléchargements sont inclus est probablement plus élevé en raison des téléchargements sur le marché.

Les jeux viennent en troisième position avec 7,78% du trafic mondial en download.


Réseaux sociaux : Les réseaux sociaux les plus importants au monde (43 pour cette édition) ont été suivis de manière unique dans ce rapport. Les réseaux sociaux viennent en quatrième position avec 5,10 % du trafic mondial en download.

Vitrines de téléchargement : parmi lesquels iTunes, Google Play et Windows Store, ainsi que des mises à jour pour les principaux types d'appareils. Elles ont capté 4,61 % du trafic en download, et se sont octroyé la cinquième place.

Partage de fichiers : BitTorrent est le protocole dominant de partage de fichiers sur Internet et reste une source importante de trafic Internet. Le partage de fichiers a généré 2,84% du trafic internet mondial en download, ce qui l'a lacé en sixième position.

Stockage : l'utilisation du stockage sur le cloud devient un service omniprésent pour les consommateurs. Dropbox, iCloud, Google Drive, SharePoint et bien d'autres sont devenus une partie intégrante de l'expérience mobile. Le stockage figure en neuvième position grâce à ses 1,41 % de trafic internet en download qu'il a généré.


Netflix est le roi

Les 9 principales applications qui ont capté le plus gros du trafic internet mondial figurent soit dans la catégorie Web, soit dans la catégorie vidéo, indiquant clairement où les consommateurs utilisent leurs quotas de données sur des réseaux, voire nécessairement leur temps.

Netflix : Aucune présentation n'est nécessaire pour Netflix. La grande enseigne de diffusion en continu est disponible dans tous les pays excepté quatre, et figure dans le top 10 de toutes les régions de ce rapport. Le volume considérable de Netflix sur les réseaux fixes le propulse au rang de premier site de vidéo au monde.

HTTP Media Stream : catégorie « protocole » plutôt qu'une application spécifique qui collecte des flux vidéo en continu non classés séparément par Sandvine. Cette catégorie croît rapidement avec le lancement de nouveaux services vidéo.

YouTube : YouTube est toujours l’application de streaming vidéo dominante consommée sur les mobiles. Netflix prend les devants en raison du volume impressionnant sur les réseaux fixes aussi bien que sur les vidéos haute résolution qui sont devenues la norme. YouTube bénéficie de sa position de service de streaming vidéo la plus souvent « intégrée » sur d'autres sites, y compris Facebook.

Amazon Prime : le service Prime d’Amazon a été un énorme succès sur le marché et Prime Video a étendu son empreinte non seulement aux États-Unis, mais dans 200 pays dans le monde, ce qui contribue à accroître sa part du trafic mondial.


Répartition en EMEA

Le trafic vidéo est énorme dans la zone EMEA, tout comme dans le reste du monde, mais avec un ordre différent de celui des autres, et les jeux de hasard contribuent pour une part importante du trafic au volume de trafic global en upstream.

YouTube règne dans la zone EMEA, marché très mobile. Netflix, le streaming HTTP et Amazon figurent dans le top 10, avec toutefois des pourcentages inférieurs à ceux qu'ils ont aux USA en raison d'une plus grande diversité de contenu. Twitch, appartenant à Amazon, apparaît en septième position dans la liste en tant que source vidéo. Le plus gros contenu de Twitch est en réalité le jeu, catégorie qui fait deux autres apparitions dans le top 10 de la zone EMEA : le téléchargement PlayStation et le téléchargement Steam. Twitch est une plateforme populaire permettant aux joueurs de diffuser leurs jeux en direct, ainsi qu'à la plateforme la plus utilisée par les sociétés de jeux pour diffuser leurs tournois sponsorisés.

Steam apparaît pour la première fois dans Phenomena en EMEA et peut être comparé directement au trafic Xbox en Amérique et à la PlayStation qui se situe en haut de la liste, sauf que Steam est axé sur les jeux sur PC. La taille des jeux pour ordinateur peut également atteindre 100 Go. Par conséquent, les téléchargements de copies numériques de jeux, qui constituent le mécanisme de distribution préféré des ordinateurs, continueront de croître à mesure que les jeux deviennent plus immersifs et plus riches.


Répartition du trafic en fonction des secteurs

Streaming vidéo

La vidéo représentant 56 % du trafic total sur Internet, les opérateurs ont clairement besoin de visibilité sur les fournisseurs qui dominent leur réseau. Tous les services de streaming vidéo ne sont pas égaux. La bande passante d’un film Netflix est différente de celle d’une vidéo YouTube et ils ont besoin d’un comportement différent de celui du réseau pour bénéficier d’une qualité optimale en cas de congestion. Netflix et YouTube figurent systématiquement dans le top 5 de la bande passante en downstream dans chaque région (et généralement chaque pays) dans laquelle ils sont actifs.


Jeux

La plus grande statistique qui ressort est celle de League of Legends : 51,53 % représentent plus de la moitié des connexions de jeu dans le monde. Fortnite cependant, remporte la couronne dans les Amériques et Player Unknown BattleGrounds (PUBG) prend la tête dans la zone APAC.

Les autres jeux figurant dans le classement sont Overwatch (figure parmi les 3 premiers dans les trois régions et est 3e mondial), Destiny, Minecraft et Clash of Clans. En dehors du top 5 des régions, vous trouverez des jeux moins connus comme Rocket League et Grand Theft Auto V en Amérique, Counterstrike: Source et Counterstrike: Go en Europe, et War Robots et Pokemon Go en APAC.


Réseaux sociaux

Sans surprise, Facebook et Instagram occupent la tête du peloton, captant à eux seuls 80% du trafic des réseaux sociaux. Rappelons que Instagram appartient à Facebook. Snapchat arrive en troisième position avec 7,54 % du trafic.


Source : Sandvine

Et vous ?

Disposez-vous d'un compte sur des services de streaming vidéo ? Lesquels ?
Qu'est-ce qui peut, selon vous, expliquer la raison pour laquelle Netflix est autant populaire ?
Êtes-vous surpris de savoir que le service représente 15 % du trafic mondial en downstream ?
Disposez-vous d'un compte sur des réseaux sociaux ? Lesquels ?
Êtes-vous surpris de voir Facebook et Instagram capter autant de trafic (80 % du trafic des réseaux sociaux) ?
Que pensez-vous du pourcentage de trafic en downstream vidéo ?

Voir aussi :

Tesla lance la plus grande mise à jour connue à ce jour de son logiciel Autopilot, la version 10.0 inclut Spotify, Netflix, YouTube et plus encore
Netflix : Python est derrière chaque film que vous regardez, voici comment l'entreprise utilise le langage de programmation pour ses services
Spinnaker, la plateforme de diffusion continue multicloud et open source développée par Netflix, est offert à la Continuous Delivery Foundation
Amazon, Apple, Netflix, YouTube et d'autres géants d'Internet font face à des plaintes en Europe pour violation structurelle du RGPD

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !