Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Richard Stallman annonce qu'il est « toujours à la tête du projet GNU »
Car « le projet GNU et la Free Software Foundation ne sont pas les mêmes », dit-il

Le , par Bill Fassinou

129PARTAGES

10  0 
Richard Matthew Stallman s’est adressé hier à la communauté pour annoncer que, malgré sa démission de la présidence de la Free Software Foundation, il demeure toujours à la tête du projet GNU. Le message de Stallman intervient environ deux semaines après qu’il ait démissionné de son poste au CSAIL, le département de recherche en intelligence artificielle du Massachusetts Institute of Technology (MIT), et de son poste de président de la Free Software Foundation, l’organisation qui soutient le mouvement du logiciel libre et le projet GNU.

La démission de Richard Stallman de la FSF

Richard Matthew Stallman, 66 ans, est un programmeur et un militant du logiciel libre. Il a initié le mouvement du logiciel libre et en 1983, il a lancé le projet GNU et la licence publique générale GNU connue aussi sous le sigle GPL. Il a popularisé le terme anglais « copyleft ». Programmeur renommé de la communauté informatique américaine et internationale, il a développé de nombreux logiciels dont certains des plus connus sont l’éditeur de texte GNU Emacs, le compilateur C de GNU (GCC), le débogueur GNU (gdb), le moteur de production GNU Make, etc.

Il y a environ deux semaines, Richard Matthew Stallman, principale protagoniste du mouvement du logiciel libre et initiateur du projet GNU, a adressé un mail à la communauté informatique annonçant sa démission de son poste au CSAIL. La Free Software Foundation (FSF) a ensuite annoncé que Richard Stallman a également quitté le conseil d’administration de la fondation, notamment le poste de président qu’il occupait. Ces démissions font suite aux commentaires de Stallman sur les victimes du trafiquant d’enfants Jeffrey Epstein.

Stallman compte rester à la tête du projet GNU

Cependant, en dépit des liens étroits entre le projet GNU et la FSF, Stallman a annoncé hier que sa démission de la présidence de la FSF ne l’empêche pas de rester à la tête du projet GNU. Il a indiqué que le projet GNU et la FSF ne sont pas identiques. Par conséquent, il a l’intention de rester à sa tête. « Le 16 septembre, j'ai démissionné de mon poste de président de la FSF, mais le projet GNU et la FSF ne sont pas les mêmes. Je suis toujours à la tête du projet GNU (le Chef GNUisance), et j'ai l'intention de continuer ainsi », a écrit Stallman dans son courrier.


En effet, GNU est un système d'exploitation constitué de logiciel libre. L’acronyme récursif GNU signifie GNU’s Not Unix (« GNU n’est pas UNIX »). GNU est un système d'exploitation de type Unix. Cela signifie qu'il s'agit d'un ensemble de nombreux programmes : applications, bibliothèques, outils de développement, même des jeux. Le développement de GNU, entamé en janvier 1984, est connu sous le nom de projet GNU. Un grand nombre des programmes qui font partie du système GNU sont publiés sous les auspices du projet GNU.

Le projet GNU, c'est quoi ?

Le système d'exploitation GNU comprend des logiciels GNU ainsi que des logiciels libres publiés par des tiers. Le développement de GNU a rendu possible l'utilisation d'un ordinateur sans logiciel susceptible de bafouer votre liberté. Les systèmes d’exploitation Unix fonctionnent tous grâce à un programme appelé « noyau ». Dans son cas, le système d’exploitation GNU est utilisé avec le noyau Linux. Cette association forme le système d'exploitation GNU/Linux. GNU/Linux est utilisé par des millions de gens, même si beaucoup l'appellent « Linux » par erreur.

Autrement dit, dans le monde informatique, beaucoup de personnes utilisent une version modifiée du système GNU sans s'en apercevoir. À la suite d'une tournure particulière des événements, la version de GNU qui est largement utilisée aujourd'hui est souvent appelée « Linux » et beaucoup de ses utilisateurs ne savent pas qu'il s'agit essentiellement du système GNU, développé par le projet GNU. Il existe bien un Linux qu’ils utilisent, mais c'est juste une partie du système GNU.

Linux est le noyau, c'est-à-dire le programme du système qui alloue les ressources de la machine aux autres programmes qu'on exécute. Le noyau est une partie essentielle du système d'exploitation, mais seul, il est inutile. Linux est normalement utilisé en combinaison avec le système d'exploitation GNU : le système complet est essentiellement GNU auquel on a ajouté Linux, ou GNU/Linux. Toutes les distributions appelées « Linux » sont en réalité des distributions de GNU/Linux. Pour populariser le projet GNU et le logiciel libre, Stallman crée la FSF en 1985.

En 1985, Richard Stallman crée la Free Software Foundation (FSF), un organisme à but non lucratif qui permettra l’embauche de programmeurs et la mise sur pied d’une infrastructure légale pour la communauté du logiciel libre. Le logiciel libre est un logiciel que les utilisateurs sont libres d'exécuter, de copier, de distribuer, d'étudier, de modifier et d'améliorer. La même année, Stallman a publié le manifeste GNU dans lequel il fit connaître les motivations et les objectifs du projet et demande l’appui de la communauté informatique mondiale.

Y a-t-il une différence entre la Free Software Foundation et le projet GNU ?

La Fondation pour le logiciel libre (FSF – Free Software Foundation) est une organisation à but non lucratif dont la mission est de promouvoir au niveau mondial la liberté d'utiliser l'informatique. Elle défend les droits de tous les utilisateurs de logiciel et soutient le mouvement du logiciel libre. Ce mouvement milite pour que les utilisateurs de l'informatique gagnent la liberté garantie par le logiciel libre. Ce dernier donne aux utilisateurs le contrôle de leur informatique. Le logiciel non libre, au contraire, place les utilisateurs sous le pouvoir de son développeur.

La FSF aide aussi au financement du projet GNU depuis l'origine et son nom est associé au mouvement du logiciel libre. La fondation est à l'origine des quatre règles fondatrices du logiciel libre :

  • la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages ;
  • la liberté d'étudier le fonctionnement du programme, et de l'adapter à ses besoins. Pour ceci, l'accès au code source est une condition requise ;
  • la liberté de redistribuer des copies, donc d'aider son voisin ;
  • la liberté d'améliorer le programme et de publier des améliorations, pour en faire profiter toute la communauté. Pour ceci l'accès au code source est une condition requise.

La Free Software Foundation est une actrice majeure dans la communauté du logiciel libre. Elle compte à ce jour plusieurs milliers d'adhérents à travers le monde. Elle soutient par ailleurs plusieurs projets en dehors du projet GNU. Vu sous cet angle, Stallman a-t-il raison d’affirmer que la FSF et le projet GNU ne sont pas identiques ? Stallman entend-il dissocier le projet GNU de la FSF ? Son message n’est pas clair à ce sujet, mais toute sorte de rumeurs circulent déjà dans la communauté à propos de ce que son mail veut dire exactement.

Le site Web de la fondation renseigne qu’elle fournit l'infrastructure critique et le financement du projet GNU, base de la célèbre famille de systèmes d'exploitation libres GNU/Linux et clé de voûte de l'Internet. Stallman a affirmé qu’il était toujours à la tête du projet GNU et qu’il a bien sûr l’intention de continuer ainsi. Richard Stallman envoie-t-il un message à la Free Software Foundation ? Si oui, que répondra la FSF à ce propos ? Pour l’instant, il n’y a aucune déclaration de la part de la FSF, mais l’on estime que cela ne saurait tarder.

La Software Freedom Conservancy n'a pas apprécié les commentaires de Stallman sur l'affaire Marvin Minsky

Cela dit, rappelons que depuis le début du scandale Jeffrey Epstein, les commentaires apportés par Stallman n’ont pas été du goût de la FSF, ce qui est à l'origine de son départ du conseil d’administration de l’organisation. Stallman s’est prononcé sur le cas de Marvin Minsky, un ancien collaborateur du MIT dans le domaine de l’IA, accusé d’avoir agressé sexuellement une des victimes de Jeffrey Epstein. Selon Stallman, la victime d'Epstein se serait présentée à [Marvin Minsky] comme étant tout à fait consentante. Il a également remis en cause l’utilisation du mot viol dans ce cas précis.

La FSF a défendu à Stallman de parler au nom de l’organisation. « Considérés avec d'autres commentaires répréhensibles qu'il a publiés au fil des ans, ces incidents forment un modèle de comportement incompatible avec les objectifs du mouvement pour le logiciel libre. Nous appelons Stallman à se retirer des postes de direction de notre mouvement », a déclaré la Software Freedom Conservancy sur son site ce lundi. La Software Freedom Conservancy n'a pas apprécié que Richard Stallman se prononce sur des questions aussi sensibles.

« Nous rejetons toute association avec un individu dont les paroles et les actions sapent ces objectifs [la promotion du logiciel libre]. Nous attendons avec impatience de voir l'action de la FSF dans ce domaine et tenons à souligner que permettre à Stallman de continuer à occuper une position de leader serait un compromis inacceptable. Plus important encore, nous ne pouvons soutenir quiconque, directement ou indirectement, qui tolère la mise en danger de personnes vulnérables en rationalisant le comportement des prédateurs », a ajouté la l’association.

La Software Freedom Conservancy va-t-elle tolérer le fait que Stallman demeure à la tête du projet GNU ? La fondation ne s’est pas encore prononcée à ce sujet, mais Stallman a notifié dans son mail qu’il n’entendait pas se retirer de la tête du projet. D’autres personnes également ne souhaitent pas que Stallman continue à la tête du projet.

Source : Richard Stallman, GNU/Linux

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Stallman a-t-il raison de dire que la FSF et le projet GNU ne sont pas identiques ?
La Software Freedom Conservancy va-t-elle tolérer le fait que Stallman demeure à la tête du projet GNU ?

Voir aussi

Richard Stallman démissionne du CSAIL au MIT ainsi que de son poste de président de la Free Software Foundation, suite à ses commentaires sur l'affaire Jeffrey Epstein

« Richard Stallman ne parle pas et ne peut pas parler au nom du mouvement du logiciel libre », a déclaré la Software Freedom Conservancy qui désapprouve ses commentaires sur l'affaire Jeffrey Epstein

Richard Stallman était invité à prendre la parole au siège de Microsoft Research, l'initiateur du mouvement du logiciel libre partage son expérience

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sirthie
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/09/2019 à 22:41
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
il a été prouvé que des activistes prenait des gens en libye et les rammenait en Europe en maquillant cela en réfugié
Il a été prouvé que la pluspard des incendie en Amazonie ont été provoqué par des activistes écologiste
Extraordinary claims require extraordinary evidence. (Des affirmations extraordinaires nécessitent des preuves extraordinaires.)
Carl Sagan

Et bien sûr, tu vas t'empresser de nous citer tes sources...

... à moins que ton commentaire relève de l'ironie absolue...
8  2 
Avatar de darklinux
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/09/2019 à 6:08
Que cela est stupide !
5  1 
Avatar de noremorse
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 29/09/2019 à 10:20
Dommage, mais je soutiens Richard face à FSF et GNU
5  1 
Avatar de Zefling
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/09/2019 à 19:16
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
entierement d'accord.
il a été prouvé que des activistes prenait des gens en libye et les rammenait en Europe en maquillant cela en réfugié
Il a été prouvé que la pluspard des incendie en Amazonie ont été provoqué par des activistes écologiste

Je ne ne fais plus confiance aux ONG/Association depuis des lustres.
Tu ne ferras plus confiance à personne avec ce genre de raisonnement. Ce n'est pas pas qu'il y a quelques idiots dans un groupe que c'est un groupe d'idiots.
Puis c'est bien de balance ça comme ça, il faut te croire sur parole en plus, et en plus en faire une généralité.
5  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/10/2019 à 13:59
Citation Envoyé par CdRomain Voir le message
Par conséquent, RMS, avec la "dette de gratuité" que mentionne la communauté GNU, devrait rester, pour moi, "à la tête" de la communauté GNU.
Le problème c'est que son image est grillé, là c'est une question d'apparence, un frontman doit véhiculer une bonne image. Il faut une personne populaire à la tête d'une organisation.

Stallman a voulu défendre son pote Minsky et ça a tué son image. Maintenant Stallman doit se faire discret, il peut toujours bosser où il veut, mais en revanche il ne doit pas être visible. Il y a des gens qui ne veulent plus voir Stallman mis en avant.
Quand Jeffrey Epstein se piquait de science
Et selon des documents judiciaires publiés récemment, une femme a témoigné que lorsqu'elle était adolescente, on l'avait envoyé sur l'île privée d'Epstein où elle avait eu des relations sexuelles avec Marvin Minsky, un ponte de l'intelligence artificielle fondateur de Media Lab, décédé aujourd'hui.
4  0 
Avatar de Chezkele
Membre actif https://www.developpez.com
Le 29/09/2019 à 0:19
Richard Stallman annonce qu'il est « toujours à la tête du projet GNU » (...) Qu'en pensez-vous?
J'en pense que c'est tout ce qu'il y a de normal dans la mesure où c'est lui qui a initié le projet et que c'est l'oeuvre de sa vie. Qu'il ait dit des conneries sur d'autres sujets (qui n'en dit pas?) n'a rien à voir avec le projet GNU, et il n'y a pas mort d'homme. On pourrait peut-être envisager de lui lâcher la grappe.
3  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/09/2019 à 8:43
Citation Envoyé par Kasparrow Voir le message
Ce n'est pas exactement ce qu'il dit. C'est ce qui est vicieux avec la déformation qui a été faite avec le titre de Vice, on est passé de "L'hypothèse la plus probable est que la victime se soit présentée comme consentante" à "La victime était consentante".

Ca peut ressembler à du chipotage, mais le diable est dans le détail : dans un cas on à ce salaud de Stallman qui dit qu'il n'y pas de viol vu que la victime est consentante, et dans l'autre on à le penseur Stallman qui se demande si on peut parler de viol de la part de Minsky puisque du point de vue de celui-ci, la jeune fille s'est présentée à lui comme consentante (je ne remet absolument pas en doute l'épreuve à travers laquelle à du passer la victime par ailleurs, ce n'est juste pas la question qui est soulevée ici).

Je ne partage pas spécialement le point de vue Stallman sur ce sujet, je n'ai pas suffisamment connaissance de l'affaire Epstein, mais quand je vois la différence entre les phrases qui lui sont attribués dans les médias et sur les forums sur cette affaire, et l'échange de mail en question, il est difficile de ne pas prendre sa défense.
si une femme se présente chez toi après que vous ayez longuement conversé sur le net et que vous ayez convenu de vous rencontrer physiquement avec explicitement le désir d'une relation sexuelle, quelle se déshabille et se glisse dans ton lit, et que finalement pour une raison qui la regarde elle décide que non elle ne veux pas de relation sexuelle mais que tu l'y contraint, cela reste une relation sexuelle sous contrainte et donc un viol. Evidemment il faut qu'elle l'exprime son refus à un moment donné ou un autre, et ça peut mettre la rage...mais non c'est non.
3  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/09/2019 à 15:31
Citation Envoyé par Kasparrow Voir le message
On est tous d'accord la dessus. Le point soulevé par Stallman était qu'il était difficile pour un homme de 71 ans de contraindre physiquement une jeune fille de 17 ans.

Sur la forme, l'argument de Stallman en faveur de Minsky se tient, et je trouve injuste qu'on déforme ses propos de cette manière. J'aurais préféré qu'on l'attaque sur le fond : à titre personnel, qu'un homme de cet âge ne se doute pas qu'il y a cachalot sous gravillon lorsqu'une jeune fille de cet âge se propose pour une partie de jambe en l'air, j'ai du mal à le croire. Cependant je pense que cet argument pourrait être plus difficile à comprendre pour lui vu qu'il n'est pas basé sur des faits, juste sur un certain niveau d'intelligence social qui ne semble pas faire partie de ses principales qualités au vu des anecdotes qui ont pu être rapportées depuis son départ de la présidence de la FSF.
ah je vois, tu es du genre à penser qu'on coure plus vite avec la jupe relevée qu'avec un pantalon sur les genoux

on ne peut pas faire de nuance sur le viol, imposer un acte sexuel sous la contrainte est un viol, peu importe l'âge du violeur et même celui de la victime. A la rigueur il faudrait prétendre qu'elle se prostitue et reconnaître l'entremetteur comme étant un proxénète.
3  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/10/2019 à 21:26
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Certaines partenaires sexuelles de Tariq Ramadan, à l'époque elles étaient très satisfaites d'avoir des relations BDSM et des années plus tard elles ont changés d'avis.
Ça a du le faire pour Assange aussi.
Pour Ramadan, on ne sait rien, pour Assange - et d'après WikiPedia - le viol n'a pas été retenu mais il est poursuivi pour avoir retirer son préservatif, ce qui serait condamnable en droit suédois. On est loin du "viol rétroactif".
3  0 
Avatar de RemHD
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 11/10/2019 à 14:49
Je rejoins ce que Ryu2000 précise, la question n'est pas de savoir si il est apte "techniquement" à rester à la tête du projet GNU, mais de qui peut le remplacer ?

Il a grillé son image publique et a donné son opinion sur le sujet de manière personnelle, en prenant une position sur cette affaire Epstein dont je ne connais que le nom et non les détails.

Mais lorsqu'on a une telle position, on devient une figure publique, et par là j'entends qu'on représente tout GNU, et ces propos là, ben ça ne peut pas passer.

Maintenant ça va être un véritable bourbier pour garder sa contribution tout en redorant le blason de GNU, et ça les devs de GNU l'ont bien compris
3  0