Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Comment la peur des rayonnements électromagnétiques a causé la débâcle de la 5G en Suisse ?
Des études sont en cours pour étudier les risques liés à cette technologie

Le , par Bill Fassinou

74PARTAGES

13  0 
Plusieurs pays en Europe, comme la Suisse et la Belgique, et dans le monde ont déjà commencé à déployer la 5G, et certains sont à des stades avancés du déploiement. Mais les communautés anti-5G continuent de faire entendre leurs voix. Ils estiment que la technologie 5G n’a pas été suffisamment testée pour évaluer son impact sur la physiologie humaine. D’autres détracteurs de la 5G avancent également que la technologie sera une arme dévastatrice pour les personnes qui souffrent d’hypersensibilité électromagnétique, une maladie peu connue dans le monde.

La mise au point de la technologie a été finalisée depuis fin 2017 par la 3GPP (3rd Generation Partnership Project), le collectif d’organismes de standardisation dans les télécoms. Les sociétés de télécommunication ont très vite couru pour solliciter l’aval des autorités étatiques pour lancer le déploiement des antennes 5G, mais elles vont rencontrer les détracteurs de la nouvelle technologie sur leur chemin. Ces derniers ont expliqué que les effets secondaires de la 5G seront très dangereux pour l’homme, qui sera exposé aux maux comme le cancer et les maladies mentales.

La 5G promet une vitesse très élevée pour répondre aux besoins des utilisateurs en matière de connectivité

Ce qu’il faut savoir, c’est que la technologie sans fil 5G fonctionnera à une fréquence plus élevée que celles des réseaux existants, mais sa portée sera plus limitée. Il sera donc nécessaire d’utiliser un plus grand nombre de stations de base pour couvrir la même zone qu’un mât 3G ou 4G. Il ne s’agit pas d’une technologie sans fil spécifique en soi, mais plutôt d’un ensemble de normes et de technologies qui interagissent pour répondre aux besoins des utilisateurs en matière de connectivité. Et ce n’est pas tout, la 5G promet plus que cela.

Il faut également noter que la technologie 5G pourra permettre aux utilisateurs d’appareils connectés de bénéficier d’un réseau plus réactif et omniprésent en procurant une meilleure bande passante et des latences plus faibles. Elle promet des vitesses de connexion accrues comparées à la 4G et devrait prendre en charge les contextes multipériphériques de faible puissance requis pour l’essor de l’Internet des objets. De plus, comme les spécifications de couche physique de la 5G SA et de son prédécesseur sont identiques, la transition d’une spécification à l’autre devrait être facilitée.


En tout, la 5G est la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile, faisant suite à la 4G. La technologie 5G est considérée par certains comme une « technologie clé » qui pourrait permettre, à l'horizon fin 2019 à début 2020, des débits de télécommunication mobile de plusieurs gigabits de données par seconde, soit jusqu'à mille fois plus rapides que les réseaux mobiles en 2010 et jusqu'à 100 fois plus rapides que la 4G. Tels sont les avantages cités pour la nouvelle technologie. Cependant, certaines personnes voient le côté obscur de la 5G.

Des groupes anti-5G se sont formés partout dans le monde pour protester contre la technologie

Dès que les premiers déploiements des antennes 5G ont débuté en 2018, des groupes de protestation anti-5G se sont formés pour demander aux autorités d’arrêter la mise en place de la technologie 5G qui, à leurs yeux, est trop dangereuse pour l’homme. Les manifestations contre la 5G se sont multipliées très rapidement et ont fait en sorte que les répercussions de la 5G deviennent un sujet qui inquiète. Mort des oiseaux, risque élevé de cancer et perturbation des prévisions météo sont une partie des théories avancées par les détracteurs de la 5G.

Les principaux arguments avancés par les détracteurs de la 5G manquent de preuves à ce jour pour être pris au sérieux, mais dans le même temps, les développeurs de la technologie 5G n’ont pas non plus apporté de preuves du contraire de ce qu'annoncent les groupes anti-5G. Des informations indiquent que des études sont en cours pour vérifier si la technologie possède des effets nuisibles à la santé de l’homme ainsi que des impacts négatifs pour notre environnement. L’on attend toujours que les résultats de ces diverses études soient rendus publics.

Cela dit, les nombreuses théories élaborées par les groupes anti-5G continuent de susciter, à de nombreux endroits dans le monde, la peur chez beaucoup d’internautes et téléspectateurs. En Belgique, cette peur aurait également gagné le rang de certaines autorités dans le pays. Ainsi, à Bruxelles, le projet pilote qui est censé aboutir à la mise en place effective de la technologie 5G aurait été interrompu en raison des effets de radiation jugés trop dangereux pour la population. À l’origine de cet arrêt, le taux de rayonnement des antennes 5G est jusque là inconnu.

En effet, selon des informations rapportées par The Brussels Times en avril, à l’heure actuelle, il serait impossible pour la majorité des opérateurs de télécommunication d’estimer le rayonnement des antennes requises pour le fonctionnement de la 5G. La 5G aurait-elle des effets plus néfastes sur la santé de l’homme que les précédents réseaux de téléphonie mobile ? Il faut noter qu’à l’heure actuelle, la question nourrit diverses théories et connaît deux clans, les défenseurs et les détracteurs de la 5G. En Suisse, ce mois, les manifestations contre la 5G ont monté d’un niveau.

Les manifestants suisses sont contre le déploiement de la 5G, car pour eux, elle présente des risques sans précédent pour la santé et l’environnement

La Suisse a été parmi les premiers pays à commencer à déployer la 5G, mais les craintes pour la santé suscitées par le rayonnement des antennes équipées de la technologie mobile 5G ont déclenché une révolte nationale. Des manifestations contre la technologie devraient envahir les rues de Berne plus tard ce mois-ci, mais un certain nombre de cantons ont déjà subi des pressions pour mettre aux arrêts les constructions d’antennes compatibles avec la 5G qui sont prévues. L’inquiétude des Suisses est semblable à celle soulevée à Bruxelles.

Pourtant, le pays est à un stade très avancé dans le déploiement de la 5G. En février, la Suisse a fait un grand pas en avant en attribuant des fréquences 5G à trois grands opérateurs, Swisscom, Sunrise et Salt. Forts de leur succès, les opérateurs ont couru de force pour annoncer à la télévision et sur les panneaux publicitaires que la technologie de pointe sera disponible cette année dans une grande partie du pays, environ 90 %. Ce pourcentage comprend les villes, les campagnes et les endroits reculés comme les régions montagneuses et les pistes de ski.

Dès le mois de juillet, l’AFP a rapporté que les opérateurs avaient réussi à installer 334 stations d'antenne opérationnelles pour la 5G dans tout le pays. Toutefois, arriver à ce résultat n’a pas été facile. Plusieurs cantons, dont Genève, ont dû résister à la pression des pétitionnaires qui réclament l'arrêt de la construction de l'infrastructure 5G. Bien qu'aucune nouvelle antenne ne soit construite dans certaines régions du pays, les opérateurs convertissent les antennes 4G existantes pour qu’elles soient adaptées à l’utilisation de la technologie 5G.

Les manifestants suisses brandissent les mêmes arguments qui ont été, pour la plupart, déjà cités ailleurs dans le monde pour protester contre la 5G. Ils ont averti que la 5G présentait des risques sans précédent pour la santé et l’environnement par rapport aux générations précédentes de technologie mobile, et exhortent les autorités à imposer un moratoire complet sur le déploiement. Pour certains des manifestants, la 5G sera dangereuse et dévastatrice pour les personnes atteintes d’hypersensibilité électromagnétique, une maladie très peu connue dans le monde.

La maladie n'est pas reconnue dans la plupart des pays comme un trouble médical, mais les personnes qui en souffrent insistent sur le fait que l'exposition aux téléphones portables, aux routeurs Wi-Fi, aux téléviseurs et autres gadgets leur cause quelques soucis de santé, allant d'un léger inconfort à une invalidité qui ruine leur vie. La Fédération suisse des médecins appelle aussi à la prudence. Elle a affirmé que « tant qu’il n’existe aucune preuve scientifique que l’augmentation des limites de radiation n'aura pas d’impact sur la santé de l’homme, il faut s’abstenir de les augmenter ».

« Nous avons la majorité des citoyens de notre côté », a déclaré Coco Tache-Berther, de l'organisation Fequencia, à l'AFP, soulignant que le déploiement rapide de la 5G en Suisse était « extrêmement choquant ». Olivier Pahud, qui manifeste régulièrement contre la 5G devant les Nations unies à Genève, a déclaré que la technologie aura des impacts sur la santé, l'environnement et la capacité de réflexion des personnes. C’est lui qui a avancé la théorie selon laquelle la 5G sera dévastatrice pour les personnes atteintes d’hypersensibilité électromagnétique, car il en souffre lui aussi.

Selon l’AFP, à Genève, c'est Daniel Buchs, médecin et parlementaire régional du Parti chrétien-démocrate centriste, qui mène la bataille. « Nous attendons une étude sérieuse et indépendante qui montre si, oui ou non, la 5G a un effet nocif pour la population », a-t-il déclaré à l'AFP. Il a insisté sur le fait qu’une telle étude pourrait aider à éviter un scandale sanitaire semblable à celui que le monde a connu avec l'amiante, dont on a longtemps dit qu'il était sans danger, mais qui est aujourd'hui connu pour tuer au moins 107 000 personnes dans le monde chaque année.

Pour rappel, en physique, l’amiante est un terme désignant certains minéraux à texture fibreuse utilisés dans l’industrie. Ces minéraux sont des silicates magnésiens ou calciques qui ont des propriétés réfractaires. De plus, il existe diverses catégories d’amiante correspondant à plusieurs espèces minérales. L’AFP a rapporté que diverses études sont déjà en cours, dont une est dirigée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'OMS a déclaré à l'AFP qu'elle a commencé à effectuer une évaluation des risques sanitaires liés à l'exposition aux champs de radiofréquences.

Des études sont en cours pour mesurer l'impact de la 5G sur l'homme et l'environnement

En Suisse, le gouvernement a été obligé de désigner l'année dernière un groupe d'experts pour étudier les risques liés à l'introduction de la 5G, et leurs conclusions devraient être publiées d'ici la fin de l'année. À en croire l’AFP, cette étude devait initialement être publiée au cours du premier semestre de l'année. Ce retard a suscité l'indignation des opposants à la 5G, qui soupçonnent que la pression des opérateurs a pu jouer un rôle. De son côté, le gouvernement suisse a indiqué que ce retard était lié à « l'ampleur de la tâche ».

En attendant, le déploiement de la technologie 5G est très contesté par les groupes anti-5G qui prévoient d’autres manifestations dans la semaine. Ils organiseront une grande manifestation le 21 septembre devant les bâtiments du gouvernement à Berne et s'emploient également à soumettre la question au vote populaire. Cela signifie que la question de poursuivre ou non le déploiement de la 5G dans le pays pourrait être tranchée lors d’un référendum. Certains pensent cependant que la mise en place d’une technologie ne peut être arrêtée à cause d’une pseudoscience.

Source : AFP

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Êtes-vous pour ou contre le déploiement de la 5G ? Pourquoi ?
La 5G aurait-elle des effets plus néfastes sur la santé de l’homme que les précédents réseaux de téléphonie mobile ?

Voir aussi

La 3GPP jette les bases de la vraie 5G en finalisant la 5G SA, la version 15 de la norme. Pas de véritables appareils compatibles 5G avant 2020 ?

Bruxelles aurait arrêté pour le moment le développement de la 5G à cause des effets de radiation jugés trop dangereux pour la population

Oiseaux morts, cancer, perturbation des prévisions météo. La 5G est-elle devenue la cible à la mode pour les nouvelles théories du complot ?

Verizon déploie la 5G sur 13 stades NFL, mais la couverture réseau ne permet de diffuser le signal qu'à « certaines parties » des zones de places assises

La Russie aurait lancé une campagne de sabotage de la 5G pour freiner son déploiement à l'étranger, afin de gagner du terrain

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/09/2019 à 10:19
Voici comment la 5G se déploiera en Suisse
6. Que permettra la 5G?

D’abord, des débits sensiblement plus importants. La 4G actuelle de Swisscom offre un débit de 1 Gbit/s, la 5G permettra de multiplier cette valeur au moins par dix. L’accès à internet sera nettement plus rapide. Le temps de réaction va passer, selon l’opérateur, de 25-35 millisecondes aujourd’hui à quelques millisecondes. Cela permettra par exemple de faire communiquer entre elles des voitures autonomes ou des drones. Dans le domaine industriel, les machines pourront toutes être reliées à internet, en utilisant mieux un réseau aux capacités élargies. Il y aura aussi des clouds décentralisés, les nouveaux réseaux mobiles étant si puissants qu’ils pourront être reliés par les airs et plus forcément par fibre optique. On peut aussi imaginer que des particuliers renonceront à un accès à internet fixe pour se contenter de la 5G.


En tant que grand défenseur des câbles, je n'aime pas du tout l'idée de remplacer l'accès à internet fixe pour se contenter du 5G tout pourri.
Pendant les tempêtes de neige ça fonctionnera un peu moins bien et selon la charge ça va fluctuer.

J'ai entendu à la radio ce matin que certains canton Suisse vont faire arrêter le déploiement de la fibre optique et se concentrer sur la 5G. (enfin c'était pas exactement ça, mais c'est un peu l'idée)
Ils promettent que les gens pourront regarder la TV en 8k grâce à la 5G.
On peut largement le faire avec la fibre optique...

Perso si j'ai le choix entre un câble et une connexion sans fil je prend le câble.
4  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/09/2019 à 14:43
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Êtes-vous pour ou contre le déploiement de la 5G ? Pourquoi ?
Personnellement ça ne m’intéresse pas du tout, je préférerais voir la fibre optique arriver dans un maximum de villages Français
La 5G nécessite beaucoup d'antennes, la 4G est plus simple à mettre en place.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
La 5G aurait-elle des effets plus néfastes sur la santé de l’homme que les précédents réseaux de téléphonie mobile ?
Il faut au moins 30 ans de recul pour commencer a remarquer des problèmes.
Là on en sait rien... On se prend déjà énormément d'ondes, et de toute façon la 5G ce ne sera qu'au centre ville.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/09/2019 à 11:56
Je ne parlais pas de smartphone, je parlais de TV à la maison.
Une fois installé les câbles sont utilisés pendant plus longtemps et les transfert de données utilisent moins d'énergie.
En 2008 il y avait déjà beaucoup de français connectés par ADSL aujourd'hui il y en a toujours. Combien de temps ont duré la 3G et la 4G ? Là il va falloir installer la blinde d'antennes 5G et peut-être que dans 7 ans ce sera la 6G...
La fibre optique sera encore utilisé dans 20 ans.
Dans mon village de 700 habitants il y a la fibre optique, donc on est bien.
En France on va continuer d'installer la fibre optique, sur le long terme c'est plus écologique que le sans fil.

QU'EST CE QUE LE PLAN FRANCE TRÈS HAUT DÉBIT ?
51,2% DU TERRITOIRE A ACCÈS À L'INTERNET TRÈS HAUT DÉBIT au 31 mars 2017.
L'objectif intermédiaire du Plan France Très Haut Débit était d'atteindre une couverture de 50% du territoire en très haut débit d'ici fin 2017. Cet objectif a été atteint avec un an d'avance fin 2016.
(...)
2013-2022 : 10 ANS POUR ÉQUIPER 100% DU TERRITOIRE EN TRÈS HAUT DÉBIT
Lancé en février 2013, le Plan France Très Haut débit vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022, c'est-à-dire proposer un accès à Internet performant à l'ensemble des logements, des entreprises et des administrations.
Il existe des antennes 4G relié à la fibre optique, c'est utile partout la fibre optique.
3  0 
Avatar de epongebob
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 19/09/2019 à 14:41
Je pose ça ici juste au cas ou...

- https://www.who.int/peh-emf/publicat...acts/fs296/fr/
- https://solidarites-sante.gouv.fr/IM...e_no29-2-2.pdf
2  0 
Avatar de phil995511
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 19/09/2019 à 16:04
Je vous laisse prendre connaissance de la prise de position de "Pro Natura", qui est une très sérieuse fondation suisse qui s'engage pour la préservation de l’environnement et qui est reconnue d’utilité publique par la Confédération Helvétique :

https://www.radiolac.ch/podcasts/env...052019-065132/

https://www.pronatura.ch/fr

Il y a d'un côté des extrémistes adulant le dieu $ qui ne pensent qu'à s'en mettre plein les poches et de l'autre des gens sensés et responsables qui veulent préserver l'environnement pour le transmettre dans les meilleures conditions possibles aux générations futures...
3  3 
Avatar de matthius
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/09/2019 à 17:21
En France, le réseau Luc Montagnier de nature privée indique depuis longtemps qu'il s'agit d'enlever les ondes de nature humaine ou animale, permettant toujours de garder beaucoup de débit avec la 5G.

Le livre "l'histoire secrète du patronat, de 1945 à nos jours" parle au dernier chapitre d'un dysfonctionnement public du au don des ondes dangereuses non voulues par l'armée, que je dirait 1G, au secteur privé. Notre Wifi est différent des autres Wi-Fi. Il est clair que la voix ne coute que très peu dorénavant en énergie.

Il est clair que l'on peut enlever les ondes du corps voire des plantes avec la 5G, encore faut-il en etre sur.

Les ondes sont devenues utilisables par Pierre Curie. Elles ont été utilisées pendant la première guerre pour que les canons français visent mieux, selon une conférence des Champs Libres.
1  2 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/09/2019 à 11:49
Oui, le câble il n'y a rien de plus pratique sur un smartphone.
Et lancer régulièrement de gros travaux pour installer de nouveaux câbles, il n'y a rien de plus écolo.
Et c'est super pratique pour les gens en rase campagne qui sont toujours en ADSL (quand ils ont du bol).

Tu devrais vraiment prendre le temps de réfléchir avant de t'exprimer
1  4 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/09/2019 à 17:18
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il faut au moins 30 ans de recul pour commencer a remarquer des problèmes.
Là on en sait rien... On se prend déjà énormément d'ondes, et de toute façon la 5G ce ne sera qu'au centre ville.
On le sait, il n'y a pas besoin qu'une technologie utilise une certaine onde pour que l'on puisse étudier celle-ci...

Oui on se prend énormément d'ondes, l'univers entier en émet, si c'était si néfaste on serait mal barrés.

Les effets des ondes sont par ailleurs bien connus, leur propagation est un phénomène physique quantifiable et leurs effets sur la matière sont calculables.

Bref, encore des débats et des débats pour des conneries, en attendant les gens continuent de fumer, boire et rouler comme des tarés. L'espèce humaine est d'un ridicule...
4  8