Oracle sort une nouvelle version majeure de WebCenter Suite 11g
Et s'attaque à Microsoft Sharepoint, Beehive sera maintenu

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
Oracle vient d'annoncer, ce mardi, la sortie d'une nouvelle version de « WebCenter Suite 11g ».

Cette version majeure de WebCenter 11g fusionne les fonctionnalités de plusieurs technologies d'Oracle, notamment celles de la suite de collaboration « Beehive » qui a succédé, à partir de 2008, à la Oracle Collaboration Suite.

Oracle WebCenter Suite 11g intègre une plateforme de gestion de contenus et des composants pour construire des portails, des sites web, des mashups et des applications composites.

WebCenter 11g intègre de nouvelles capacités de réseautage social tout en améliorant les fonctionnalités de collaboration vocale, de conférence en ligne et de messagerie instantanée.

Pour les développeurs, cette nouvelle version complète le support de Content Management Interoperability Standard (CMIS), qui fournit un catalogue très étendu de composants réutilisables.

En somme, une offre avec un très large panel de produits, mais qui devra se mesurer à Microsoft SharePoint, largement installé dans le milieu des entreprises.

Une situation qui n'effraye pas Oracle qui veut vendre WebCenter Suite 11g en tant que « plateforme complète et moderne pour l'entreprise 2.0 ». Une solution à ses yeux plus robuste que « les installations SharePoint purement ad hoc » qui ne servent, dans la plupart des cas, que de serveurs de fichiers (toujours d'après Oracle).

« Ce dont nous parlons ici c'est de savoir comment vous collaborez autour des processus clés de l'entreprise » affirme Andy MacMillan vice-président de la gestion des produits à Oracle.

Oracle continuera tout de même à commercialiser la suite Beehive en produit à part entière, déjouant ainsi les pronostics qui prédisaient sa mise à la retraite en raison d'un succès mitigé.

Source : le site de WebCenter

Et vous ?

Avez-vous déjà utilisé Oracle WebCenter Suite 11g ? Qu'en pensez-vous ?

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de moustic98 moustic98 - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 26/01/2011 à 11:36
J'ai déjà utiliser Oracle Webcenter, en installant la plate forme Oracle Fusion Middleware11g, ce qui reste très intéressant c'st que ce produit est totalement composé de client léger, et met à disposition un référentiel commun pour toutes la plate forme collaboratif (la GED UCM).

Par ailleurs, j'ai aussi pas mal utilisé sharepoint, et il reste largement limiter par rapport à webcenter ou beehive puisqu'il reste avant tous un outil de collaboration et non une GED, or la plus part des société de prestât le présente comme étant un outil de GED collaboratif, mais d'après Microsoft c'est le cas depuis la version 2010

sinon pour comparer les deux solutions, j'opte pour WebCenter pour ça portabilité (c'est que du java) contrairement à Sharepoint qui ne tourne que sur des serveur Windows avec IIS
Avatar de jika2001 jika2001 - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 26/01/2011 à 21:50
Bonjour,
Le message de Moustique89 m'a laissé sur ma faim , alors je me suis senti obligé d'apporter un complément et des rectificatifs, histoire d'enrichir un peu le débat.

Les deux produits ont effectivement de grandes similarités et on voit très clairement que la liste des features de WebCenter a été écrite pour concurrencer et répondre à SharePoint. Que se soit les fonctions collaboratives de base, les fonctions d'Enterprise Social Networking, les possibilités d'extensibilité, on peut trouver des fonctions équivalentes dans les deux environnements. il faut donc se pencher un peu plus en profondeur pour effectuer une comparaison.

SharePoint (dans sa version 2010, car il faut bien entendu comparer les dernières versions de chacun des produits) se compose aussi uniquement de "client léger", et qui plus est, la compatibilité avec les principaux navigateurs du marché (IE 7+, FF, Chrome, voire Safari) est plutôt bonne. Bien sûr, il y a parfois possibilité de recourir à des ActiveX, mais il n'est nullement obligatoire, et dans un contexte d'entreprise, l'utilisation d'IE n'est nullement une contrainte (et que dire dans ce cas de Siebel, un autre produit Oracle, qui ne tourne que sur IE ?).

Les points forts de SharePoint:
- Son intégration avec les outils Office (2003, 2007, 2010) est la plus aboutie, ce qui est bien le minimum qu'on peut attendre de Microsoft :accès offline, collaboration sur des documents, etc., synchro d'informations telles que forums, contacts, calendriers, tâches, et j'en passe.
- Les api client (web services, REST et javascript) permettent une intégration légère avec d'autres applications.
- L'authentification des utilisateurs dans un contexte avec des Active Directory multiples est très aisée.
- L'utilisation des Office Web Apps permet un rendu online (sans client Office installé en local), voire même l'édition online des documents, ainsi que l'édition en mode multi-utilisateurs, le rendu et le calcul Excel online, etc.
- La puissance des possiblilités de personnalisation relativement avancées sans devoir écrire une seule ligne de code (workflows, sharepoint Designer, infopath, etc.). Cela laisse les utilisateurs métier relativement autonomes pour réaliser eux-mêmes des personnalisations sans que le départment IT doive toujours s'en mêler. Les développements sous WebCenter passent tous par JDevelopper ce qui engendre des coûts indéniables.
- Les fonctions collaboratives toutes regroupées sur la même plate-forme avec une interface de gestion unifiée et tirant le plus grand bénéfices d'outils complémentaires tels que livemeeting, communicator, etc. démontrent une grande longueur d'avance dans ce domaine.
- Un réseau de partenaires, de compétences et de produits tiers compatibles incomparables.
- Une interface utilisateur à laquelle les utilisateurs finaux peuvent s'identifier, car similaire à ce qu'ils trouvent dans les outils MS Office bien connus.

Les points forts de WebCenter
A mon sens, l'argument de la portablilité offerte par Java ne tient pas longtemps la route, car pour une bonne utilisation, il faut utiliser le serveur applicatif d'Oracle (weblogic), ainsi que la database maison... Monter un stack WebCenter complet et l'administrer requiert des compétences au moins aussi pointues que celles requises pour monter et administrer une ferme SharePoint complète. WebCenter est donc bel et bien un produit propriétaire, même s'il repose sur Java.

Par contre, la force de WebCenter s'exprime dès lors que vous avez un écosystème d'applications Oracle (ebusiness suite, siebel CRM, Universal Content Management, BPM, Business Intelligence), car WebCenter peut (ou plutôt pourra prochainement) permettre d'accéder facilement à ces différentes applications, et de développer des portlets permettant de visualiser certaines informations sans devoir entrer dans les applications métier. Mais MS fait de même dans SharePoint avec ses propres applications (Navision & Co). Si vous avez des applications java développées en technologie ADF, alors l'intégration dans le portail WebCenter sera grandement facilitée.
Pour conclure brièvement
En clair, si vous n'avez pas du tout d'Oracle chez vous, vous aurez peu de bénéfices à tirer de WebCenter. Si en revanche Oracle fait partie de votre stratégie, WebCenter va s'avérer incontournable et de plus en plus les nouvelles version des applications Oracle ne seront rendues accessibles aux utilisateurs que via le portail WebCenter. Dans le cas probable d'une entreprise possédant à la fois un fort acquis Oracle mais aussi Microsoft, il y a fort à parier que les deux systèmes seront amenés à cohabiter, MS privilégiant le côté collaboratif et intranet, Oracle privilégiant l'accès aux applications métier. Il existe déjà d'ailleurs des passerelles permettant à l'un d'afficher ou d'accéder aux données de l'autre.
Avatar de lm21231 lm21231 - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 05/07/2011 à 13:29
Bonjour,

Heureux d'avoir trouvé ce post, je me permets de prendre part à la discussion.
L'entreprise dans laquelle je bosse souhaite acquérir une solution de portail d'entreprise.
Les deux solutions qui nous intéressent sont justement Oracle webCenter et Sharepoint.

J'aimerai beaucoup avoir un retour d'expérience sur ces solutions. Pour ma part, voici, a priori, ce qui dégagent de chacune de ces solutions, avantage, onconvénients ou questions (n'hésitez pas à me dire si je me trompe) :

MICROSOFT SHAREPOINT
+ Facilité de paramétrage, d'application de charte graphique
+ Facilité d'administration
+ Solution répandue dans les PME
? Intégration d'applications
- Ecosystème logiciel poussant à acquérir toute la panoplie de solutions Microsoft

ORACLE WEBCENTER
+ Paramétrabilité de l'outil
+ Intégration d'applications tierces
? Complexité d'architecture et de prise en main
- Peu utilisée encore dans les PME

J'attends vos retours,
Merci
Offres d'emploi IT
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil