Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Interview avec le créateur du projet open-source Jappix
Un lycéen "convaincu des logiciels libres"

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

6  1 
Interview avec le créateur du projet open-source Jappix, un lycéen "convaincu des logiciels libres"



J'ai eu la chance de pouvoir m'entretenir la semaine dernière avec Valérian, alias Vanaryon, jeune créateur du projet open-source Jappix. Découvrez tous les détails de son travail dans cet échange passionnant. Le jeune homme est étonnant par sa grande maîtrise du développement, et des autres domaines touchant à sa plate-forme XMPP. Pourtant, il avait entamé cette réalisation il y a un peu plus d'un an en étant novice sur de nombreux langages de programmation.

Comme quoi, la motivation est un sacré moteur !

Katleen Erna : Vanaryon, vous êtes le créateur et le développeur principal du projet Jappix, et seulement en Terminale S, donc très jeune ! Pouvez-vous nous parler un peu de votre parcours technologique ?
Vanaryon : L'informatique m'intéresse depuis 2004, date à laquelle j'avais récupéré une vieille machine pour mes "expériences". C'est en 2008 que j'ai créé mon premier site Web, puis vint ensuite mon weblog, qui me permirent d'acquérir les bases.

Ensuite, j'ai mené quelques mini-projets personnels, tels que KOLoad, myHome ou encore Poku, qui m'apportèrent une envie de m'investir dans quelque-chose de bien plus important et ambitieux.

J'ai alors commencé le projet Jappix avec de faibles connaissances des langages du Web il y a plus d'un an, à l'âge de 16 ans. J'ai rencontré de grandes difficultés les premiers mois, mais finalement j'ai réussi à acquérir les connaissances nécessaires en JavaScript et PHP, qui me manquaient.

Actuellement, je suis à l'aise avec tout ce qui touche au monde du Web, aussi bien dans la partie programmation, serveur que design.

K. E. : Souhaitez-vous plus tard faire de l'informatique votre métier ?
V :
Cela peut paraître étrange, mais non ! À vrai dire, je préférerait que cela reste une passion, pour de multiples raisons que je n'aborderai pas ici.

Cependant, si le projet Jappix venait à rencontrer un succès suffisant pour que je le maintienne en tant que professionnel et non amateur, pourquoi pas ?

K. E. : Vous vous dites "convaincu des logiciels libres" qu'est-ce qui vous attire dans cette branche particulière de l'informatique ?
V :
Ce qui m'attire, c'est tout d'abord le sentiment d'utilité à un écosystème riche, que tout individu ressent lorsqu'il prend part à ce mouvement.

Deuxièmement, c'est la notion de création de biens communs, non marchands, qui sont bénéfiques à tous et garantissent les libertés de chacun.

Troisièmement, c'est croire en la force d'une économie alternative pour le logiciel, non pas basé sur un système de licences mais plutôt de dons, génératrice de gains de temps et d'argent pour tous, ces deux choses économisées pouvant servir à d'autres causes, voire même à l'amélioration du logiciel libre en question.

Il y a maintes autres raisons pour lesquelles je crois en le logiciel libre, dont un enjeu pour les pays en voie de développement, pouvant dès alors s'équiper en logiciels de qualité qu'ils n'auraient jamais pu se payer s'ils devaient acheter des licences (à noter que logiciel libre ne veut pas forcement dire gratuit, mais c'est majoritairement le cas).

K. E. : Qu'est-ce que Jappix ? Il semble que votre projet soit un client XMPP, pouvez-vous nous en dire plus techniquement à son sujet ? Comment fonctionne-t-il ? Et qu'est-ce que l'open-source apporte à son concept ?
V :
Jappix est une plate-forme sociale libre, sous forme d'application web, utilisant le protocole XMPP.

Il utilise la technologie BOSH pour se connecter au réseau XMPP, et permet aussi bien la messagerie instantanée, proposée par tout client XMPP complet, que des fonctionnalités sociales comme le canal (microblog en temps réel, et bientôt albums photo et gestion de la vie privée).

Les communications sont réalisées par un ensemble de connexions HTTP et gérées par la bibliothèque JSJaC.

Nous avons aussi lancé Jappix Mini, un mini-chat pouvant être intégré à tout site Web pour rejoindre un salon de discussion. C'est un réel succès depuis son lancement il y a 3 semaines, de nombreux sites l'utilisent et nous avons des retours très positifs !

K.E. : Quels technologies et langages sont utilisés pour son développement ?
V :
Comme dit plus haut, Jappix repose entièrement sur XMPP, et est programmé en HTML 5, CSS 3, JavaScript (partie client) et PHP (partie serveur).

Nous utilisons les derniers standards du Web (audio et vidéo native, requêtes inter-domaines avec CORS, etc...). C'est d'ailleurs pour cela que Jappix n'est pas compatible avec Internet Explorer, bien que nous prévoyons de faire quelque-chose pour la prochaine version, afin de le corriger !

K.E. : Combien de développeurs travaillent sur Jappix ?
V :
À l'heure actuelle, le principal développeur c'est moi, mais nous avons eu des contributions d'une dizaine de personnes au niveau du code (patchs notamment).

K.E. : La dernière version mise en ligne était la 0.3 (Prism), le 22 décembre 2010. Quelles modifications apportait-elle ?
V :
Jappix Prism apporte une refonte totale du code JavaScript pour plus de lisibilité et de performances, ainsi que quelques nouvelles fonctionnalités, dont :

- un installateur
- un panneau d'administration
- un assistant de bienvenue
- un historique des discussions
- les commandes serveur
- un lecteur de musique plus social
- Jappix Mini

Bien sûr, je ne cite pas le grand nombre d'améliorations ici et là, la liste serait longue.

K. E. : D'ailleurs, où en est le développement du projet ?
V :
Nous avançons pour la 0.4, Lupo (loup en Espéranto), lentement mais sûrement. Pour le moment, je peaufine l'interface et corrige les bugs majeurs.

Bientôt, je commencerai à intégrer les nouvelles fonctionnalités de cette version, donc la gestion de la vie privée, les albums et la compatibilité IE.

K. E. : Savez-vous déjà à quoi ressemblera son Interface Utilisateur ?
V :
L'interface utilisateur ne devrait pas changer beaucoup, si ce n'est quelques améliorations mineures.

K.E. : Jappix sera-t-il décentralisé ? Chiffré ? Modulable ?
V :
Jappix est actuellement décentralisé et chiffré (chiffré pour sa plate-forme officielle, https://www.jappix.com/).

En effet, XMPP fait qu'il est basé sur un réseau distribué, neutre et chiffré pour les connexions serveur et client. Une sécurité maximale est garantie en tout point.

Pour la modularité, ce n'est au programme que pour des versions futures, car nous avons d'autres priorités à l'heure actuelle.

K.E. : En quoi est-il différent de Diaspora ?
V :
Tout d'abord, c'est une application Web, qui propose une approche totalement différente que celle de Diaspora, basée sur des pages Web. Jappix est plus lourd à charger, certes, mais une fois lancé, tout est instantané.

Diaspora utilise du HTTP, si je me souviens bien, pour communiquer entre serveurs, tandis que Jappix utilise du XMPP. Ceci a l'avantage de construire sur de solides bases et une communauté existante, active et grandissante.

De plus, nous n'avons pas tout à fait les mêmes objectifs finaux, Diaspora tendant plus vers du grand public, tandis que nous visons aussi bien le grand public que le milieu professionnel.

K. E. : Jusqu'où voulez-vous aller avec ce projet ? Sera-t-il utilisable par les professionnels ?
V
: Pour le moment nous n'avons pas de choses précises définies pour l'avenir, elles s'établiront au fil du temps. Nous voulons déjà que Jappix soit utilisable partout, aussi simplement que possible, et avec un minimum de bugs. Nous sommes plus dans une politique de perfectionnement que d'évolutions rapides.

En ce qui concerne les professionnels, il est déjà utilisable dans leur milieu, aussi bien pour la collaboration que des réunions virtuelles. C'est pour compléter cela que le support de la vidéoconférence sera ajouté dès que possible à Jappix.

K. E. : Comptez-vous faire des annonces importantes sur le projet lors des JIL ?
V :
Julien Barrier, présent lors des JIL, a effectué une conférence sur Jappix, dont le but était de faire découvrir Jappix à tous. Aucune annonce n'a été faite concernant le projet en lui-même.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de thierryler
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 06/01/2012 à 22:45
Bonjour,

Le lien "mon webblog" ne fonctionne plus :-(
0  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/01/2012 à 14:13
Bonjour,

Si je peux me permettre, une petite critique de l'actualité.(une fois n'est pas coutume, d'habitude c'est très bien)

Je pense qu'il serait intéressant de commencer celle ci par présenter le projet en langage simple, puis éventuellement xmpp.(jabber ???)

Je n'ai tout simplement pas encore compris de quoi on parlait dans l'actualité ni ce qu'était jappix.

Merci pour les actus !!!

Pierre
Désolé, mais votre boite MP est pleine katleen !!!
0  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/01/2012 à 15:31
En gros, c'est un Facebook !
0  1