AppStores d'Apple : les solutions de paiement tierces refusées à partir de juin
Les éditeurs de services en ligne s'inquiètent

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Les éditeurs en ligne membres du GESTE (Groupement des Editeurs de Services en Ligne) s’insurgent contre la politique d’Apple et sa volonté de modifier, en juin prochain, les conditions d’utilisation de sa galerie d’applications en imposant son mode de paiement maison.

Le GESTE dénonce dans un communiqué de presse une décision d’Apple qui serait, d'après lui, dangereuse pour l'avenir des éditeurs d’applications mais aussi pour celui des entreprises spécialistes des solutions de paiement.

Apple, dont la politique restrictive de l'AppStore fait déjà couler beaucoup d'encre, a annoncé qu’à compter du 30 juin prochain, toutes les applications utilisant une solution de paiement tierce (à l’acte ou par abonnement) seraient refusées et/ou expulsées.

Des conditions qui impliquent une centralisation des abonnements et, d'après le GESTE, qui montre la volonté d’Apple d’imposer son système de paiement « In App Purchase ». Un mode de paiement maison qui devrait engendrer un coup supplémentaire de 30% pour les développeurs au seul profit d’Apple

Toujours selon le GESTE, « In App Purchase » rendrait la distribution de contenus au format numérique moins rentable que sur le papier et fermerait 80% du marché des tablettes (part actuelle d’Apple) aux éditeurs de solutions de paiement.

En dehors de l’aspect économique, le GESTE estime également que ces conditions vont entrainer la fin de la possibilité de créer des abonnements numériques multi-plateformes, obligeant l’éditeur à adapter ses offres aux exigences d’Apple plutôt qu’aux attentes réelles des clients finaux.

De nombreux éditeurs exploreraient déjà des pistes pour trouver des alternatives et des parades au système de distribution d’Apple.

Et le GESTE de se demander, ironiquement, « à quand le dégroupage de l'iPad ? ».

Source : Communiqué de presse de GESTE (pdf)

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle contrainte de paiement : justifiée, abusive, exagérée par le GESTE ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de PatteDePoule PatteDePoule - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 16:05
Une solution pour les gouverner tous.
Avatar de camus3 camus3 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 16:24
Mouais , le GESTE se pliera à Apple parce que c'est le maitre de son store et qu'ils ne sont pas en position de négocier quoi que ce soit.
Mais c'est le prix à payer pour avoir accepter un système de distribution vérouillé... de quoi se plaignent ils ? Apple leur apporte les clients...
Avatar de toopac toopac - Modérateur https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 16:26
comme d'hab avec Apple ça va râler un temps, puis tout le monde va s'écraser...
Avatar de Elepole Elepole - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 17:23
Je pense pas que tout le monde va s’écraser, jusque la, apple avait fermé iOS uniquement a certaine technologie, pour les éditeur sa changeait rien (ou plutôt c’était négligeable). Maintenant ils décide d'augmenter le coups de développement sur Iphone de 30%, sans conter qu'il vont carrément évincer du marché toute une partie de ses acteur , c'est tros gros pour que sa passe.
Avatar de Ceylo Ceylo - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 18:08
Question de point de vue j'ai envie de dire. C'est sur que pour les entreprises qui fournissent des systèmes de paiement ça fait bobo. Et c'est tout benef pour Apple.

Maintenant faut voir que le principe d'Apple est d'uniformiser au maximum les choses de façon à rendre l'utilisation plus simple (pour l'utilisateur final). Entre un système uniforme classique bien opérationnel et chacun sa sauce ya pas photo. Par contre niveau concurrence c'est zéro complet.

En fait le problème n'est pas tant qu'Apple ferme son système de cette façon, mais le fait que les autres acteurs ne soient pas à la hauteur pour le concurrencer. Donc en attendant c'est Apple qui fait sa loi.

Vivement que les autres OS mobiles prennent leur envol et deviennent intéressants pour les entreprises...
Offres d'emploi IT
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil