Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google sort Keep My Opt-Outs un jour seulement après Mozilla
L'extension pour Chrome veut réguler le ciblage comportemental

Le , par Idelways

0PARTAGES

0  0 
Mise à jour du 06/05/2011

Google milite activement, parmi d'autres compagnies Internet, dans un lobby qui tente d'avorter une nouvelle législation « Do Not Track ». Une loi destinée à garantir aux utilisateurs californiens le droit d'empêcher les compagnies de l'État de suivre, enregistrer et revendre des informations sur leur activité en ligne.

Ce projet de loi, créé à la recommandation de la Commission fédérale américaine du Commerce pour protéger la vie privée des internautes, risque d'avoir un impact très négatif sur le commerce en ligne, l’emploi et l’innovation d'après Google et 30 autres signataires d'une pétition alarmiste adressée au sénateur Alan Lowenthal.

« Le projet de loi du Sénat n°761 créer des contraintes inutiles, inapplicables et anticonstitutionnelles sur la réglementation du commerce en ligne », peut-on lire sur l'énoncé de la pétition.

Google, qui a créé Keep My Opt-Outs, sa propre implémentation de ce mécanisme de régulation (lire ci-avant), est le seul éditeur de navigateur à rejoindre ouvertement ce lobby.
Microsoft et Apple y sont indirectement représentés par deux organisations (CTIA et TechNet), mais Google reste le seul à adjoindre son logo à la pétition, en plus héberger dans son complexe les réunions de son élaboration.

Le comité juridique du Sénat de la Californie avait approuvé ce projet de loi pour plus amples débats à 3 votes contre 2. Un vote qui suscite vivement les inquiétudes de ce lobby qui compte parmi ses militants AOL et Yahoo!

Cette lettre qualifie le projet de loi 761 d'acte de discrimination flagrant à l'encontre de l'industrie de la publicité dans l'état qui cible « gratuitement » une catégorie de compagnies avec une réglementation spécifique.

Les signataires estiment que le modèle d'Opt-in (option d'adhésion) est incompatible avec la plupart des modèles de collecte des données utilisateurs et rappel que Do Not Track est une initiative d'Opt-out destinée à permettre aux utilisateurs de se retirer des programmes de collectes.

Ce lobby juge par ailleurs cette loi inutile étant donné qu'il existe déjà assez de réglementation pour protéger la vie privée des utilisateurs.
Il estime nettement meilleure l'auto-régulation via les programmes et réseaux des professionnels du secteur, notamment « Network Advertising Initiative » ou « Digital Advertising Alliance »

Des réseaux pourtant critiqués pour leur lenteur qui a poussé la Commission fédérale américaine du commerce à lancer Do Not Track.

Source : Scan de la pétition

Et vous ?

Seriez-vous pour ou contre une telle législation si elle venait à être adoptée dans votre pays ?

Google sort Keep My Opt-Outs un jour seulement après Mozilla
L'extension pour Chrome veut réguler le ciblage comportemental

Google vient de lancer une extension pour son navigateur Chrome qui implémente le mécanisme « Do Not Track » recommandé par la Commission Fédérale du Commerce américaine (FTC), et ce quelques heures seulement après la publication de la proposition technique – différente - de la fondation Mozilla.

Ce mécanisme devrait permettre aux utilisateurs de choisir s'ils veulent autoriser ou non la collecte des données les concernant (recherches en ligne, leurs habitudes de navigation, etc.), des informations très souvent utilisées à des fins de ciblage comportemental publicitaire.

Appelée « Keep My Opt-Outs », cette extension centralise les préférences de l'utilisateur et les communique auprès des programmes d'auto-régulation des professionnels du secteur, comme le « Network Advertising Initiative » ou le « Self-Regulatory Program for Online Behavioral Advertising ».

En tout, 15 réseaux publicitaires américains sont pris en charge par cette extension. Ces programmes d'auto régulation s'appuie sur les cookies des utilisateurs qui se sont inscrits pour ne plus être « suivis ». Mais si l'internaute supprime ses cookies, il doit revenir sur les sites officiels des programmes pour se réinscrire.
Keep My Opt-Outs s'assure que les cookies (qui disent donc à ces réseaux de ne pas collecter) sont bien présents et ne sont pas effacés ou les régénère en cas de suppression.

Une initiative radicalement différente de celle de Mozilla. Certains la qualifieront de plus concrète vu que la fondation Mozilla compte sur la bonne volonté des propriétaires des sites pratiquant le ciblage comportemental et que ces derniers peuvent, sauf nouvelle législation en la matière, aussi bien tenir compte de l'entête HTTP envoyé par Firefox que l'ignorer.

Google prévoit par ailleurs de porter son extension sur d'autres navigateurs. On pense tout de suite à Internet Explorer, un navigateur pour lequel Google n'en serait pas à son premier « complément ».

Cette extension peut être téléchargée via ce lien

Source : le blog de Google Public Policy

Et vous ?

Quelle approche préférez-vous, celle de Mozilla ou celle de Google ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Haseo86
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/05/2011 à 9:03
Le problème c'est que tout le système Google repose sur le traçage des utilisateurs, si on leur enlève ça ils perdent tout ce qui les rend différent des autres.

Pour ma part, ça me gonfle à un point indescriptible de voir que quand je me balade sur le net, je tombe systématiquement sur des pubs des derniers objets que j'ai regardé dans des boutiques en ligne, et je dirais que de manière générale les pubs ternissent l'expérience en ligne, avec en preière ligne les sites d'actualités ou de vidéos qui refusent de lancer leur média tant qu'on s'est pas tapés les 20-30 secondes de pubs qui vont avec.

Donc, que Google perde une grande partie de ses revenus à cause de cette loi, ça me réjouit plutôt.
4  0 
Avatar de Se7h22
Membre actif https://www.developpez.com
Le 25/01/2011 à 20:36
Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message
à refaire à chaque fois qu'on vire les cookies, ce qui est le meilleur moyen pour être le moins tracer. autrement dit, pour ne plus être tracer sur 15 sites, vous ne pouvez plus vous protéger de tous les autres. soyons réalistes, Google est LA boite de pub par excellence sur la toile, jamais elle ne fera quelque chose de vraiment efficace contre la publicité..
Pas efficace sur leurs pubs, mais efficace sur les pubs adverses surement
J'aime Google, mais il est claire que vu leur position, il serait dommage de ne pas en profiter pour gagner au passages quelques clients pour leurs espaces publicitaires ^^
1  0 
Avatar de shenron666
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/05/2011 à 10:04
ce qui pose problème de mon point de vue, ce sont les spams et autres mails non sollicités publicitaires que l'on reçoit, auxquels on est censé pouvoir se désabonner en 1 clic pour finalement soit ne pas être désabonné (ou plutôt réabonné dans la foulée) soit être spammé encore plus puisqu'ayant tenté de se désabonner ils savent que notre adresse est valide et redoublent "d'efforts" pour nous faire ch***

du coup ce qui manque, c'est la possibilité de menacer ces sociétés de manière efficace afin de les dissuader d'utiliser et surtout de vendre nos données personnelles
1  0 
Avatar de Neko
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 25/01/2011 à 14:14
Déjà, à la différence de Mozilla, ils semblent s'appuyer sur des systèmes existants ce qui est une bonne chose.
0  0 
Avatar de GCSX_
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 26/01/2011 à 10:47
Plutôt que de demander gentiment aux boites de pubs de ne pas collecter nos données, ne serait-il pas plus fiable et plus efficace de leur en bloquer l'accès via des systèmes du genre InPrivate, NoScript etc?

Je n'ai rien contre le système proposé ici ou le publicitaire accèpte de ne pas collecter, mais il n'accepterons pas tous... Et donc le problème ne sera pas complètement résolu...
0  0 
Avatar de Idelways
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/05/2011 à 13:13
Google s'oppose ouvertement au projet de loi "Do Not Track"
Et signe une pétition alarmiste qui le qualifie "d'anticonstitutionnel"

Mise à jour du 06/05/2011

Google milite activement, parmi d'autres compagnies Internet, dans un lobby qui tente d'avorter une nouvelle législation « Do Not Track ». Une loi destinée à garantir aux utilisateurs californiens le droit d'empêcher les compagnies de l'État de suivre, enregistrer et revendre des informations sur leur activité en ligne.

Ce projet de loi, créé à la recommandation de la Commission fédérale américaine du Commerce pour protéger la vie privée des internautes, risque d'avoir un impact très négatif sur le commerce en ligne, l’emploi et l’innovation d'après Google et 30 autres signataires d'une pétition alarmiste adressée au sénateur Alan Lowenthal.

« Le projet de loi du Sénat n°761 créé des contraintes inutiles, inapplicables et anticonstitutionnelles sur la réglementation du commerce en ligne », peut-on lire sur l'énoncé de la pétition.

Google, qui a créé Keep My Opt-Outs, sa propre implémentation de ce mécanisme de régulation (lire ci-avant), est le seul éditeur de navigateur à rejoindre ouvertement ce lobby.
Microsoft et Apple y sont indirectement représentés par deux organisations (CTIA et TechNet), mais Google reste le seul à adjoindre son logo à la pétition, en plus héberger dans son complexe les réunions de son élaboration.

Le comité juridique du Sénat de la Californie avait approuvé ce projet de loi pour plus amples débats à 3 votes contre 2. Un vote qui suscite vivement les inquiétudes de ce lobby qui compte parmi ses militants AOL et Yahoo!

Cette lettre qualifie le projet de loi 761 d'acte de discrimination flagrant à l'encontre de l'industrie de la publicité dans l'état qui cible « gratuitement » une catégorie de compagnies avec une réglementation spécifique.

Les signataires estiment que le modèle d'Opt-in (option d'adhésion) est incompatible avec la plupart des modèles de collecte des données utilisateurs et rappel que Do Not Track est une initiative d'Opt-out destinée à permettre aux utilisateurs de se retirer des programmes de collectes.

Ce lobby juge par ailleurs cette loi inutile étant donné qu'il existe déjà assez de réglementation pour protéger la vie privée des utilisateurs.
Il estime nettement meilleure l'auto-régulation via les programmes et réseaux des professionnels du secteur, notamment « Network Advertising Initiative » ou « Digital Advertising Alliance »

Des réseaux pourtant critiqués pour leur lenteur qui a poussé la Commission fédérale américaine du commerce à lancer Do Not Track.

Source : Scan de la pétition

Et vous ?

Seriez-vous pour ou contre une telle législation si elle venait à être adoptée dans votre pays ?
0  0 
Avatar de Tom487
Membre actif https://www.developpez.com
Le 06/05/2011 à 16:44
Si j'ai bien compris, Google entre autres s'oppose à ce qu'on puisse surfer sur le net anonymement. (Ce que je comprend tout à fait de leur point de vue)
Mais pourquoi dire que c'est anticonstitutionnel ?
Au contraire non ? Cette loi est bien censé nous protéger...
0  0 
Avatar de cs_ntd
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/05/2011 à 17:22
Pfff... Totalement contre cette loi de la Commission Fédérale, mais pas pour les même raisons que Google.

C'est une loi du même acabit que ce qu'on avait eu en Europe il y a quelques mois (et peut être encore dans les tiroirs, je ne sais plus), visant à interdire les cookies... Pour protéger le consommateur innocent...

Après, ça mettrait un coup au profit de Google, donc ça ne m'étonne pas qu'ils soient contre et préfère leur propre version, qui ne sera que de la théorie et ne changera rien surtout...
0  0 
Avatar de St-Jean
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/05/2011 à 13:40
À mon sens, l'«*opt-in*» devrait être la seule solution admise par la loi dès qu'il est question de données personnelles. Rien, à part l'intérêt vorace des entreprises, ne justifie l'«*opt-out*». La plupart des applications de l'«*opt-out*» se sont traduites par des abus, toujours au détriment des consommateurs. Comme Bell, opérateur téléphonique "historique" souvent montrée du doigt pour ses pratiques indélicates, au Canada, qui rajoutait des services payant aux abonnements de ses clients sans les en aviser, et qui, quand ceux-ci s'en rendaient compte, prenait note de leur volonté de renoncer au service indû. Mais le mal était fait, les gens avaient payé sans le savoir pendant plusieurs mois. L'«*opt-out*» est une pratique déloyale.
0  0 
Avatar de globulus-sup
Provisoirement toléré https://www.developpez.com
Le 06/06/2016 à 7:15
Citation Envoyé par St-Jean Voir le message
À mon sens, l'«*opt-in*» devrait être la seule solution admise par la loi dès qu'il est question de données personnelles. Rien, à part l'intérêt vorace des entreprises, ne justifie l'«*opt-out*». La plupart des applications de l'«*opt-out*» se sont traduites par des abus, toujours au détriment des consommateurs. Comme Bell, opérateur téléphonique "historique" souvent montrée du doigt pour ses pratiques indélicates, au Canada, qui rajoutait des services payant aux abonnements de ses clients sans les en aviser, et qui, quand ceux-ci s'en rendaient compte, prenait note de leur volonté de renoncer au service indû. Mais le mal était fait, les gens avaient payé sans le savoir pendant plusieurs mois. L'«*opt-out*» est une pratique déloyale.
L'opt-in est une caractéristique intrinsèque d'un site Web : il ne peut avoir des informations personnelles que si tu décides de lui donner ces informations. De même pour l'accès aux fonctions géolocalisation, micro, camera, etc.

C'est donc l'exact opposé de ce que tu dénonces.
0  0