Developpez.com

Club des développeurs et IT pro
Plus de 4 millions de visiteurs uniques par mois

Oracle va-t-il cantonner le futur de Java aux besoins des grandes entreprises ?
C'est ce que prévoit un rapport de Forrester Research

Le , par Idelways, Expert éminent sénior
D'après un rapport de l'institut Forrester Research, Oracle serait en train de restreindre le développement du langage Java pour qu'il réponde aux besoins des entreprises, et ce au détriment du reste de l'écosystème ; car, d'après l'étude, « c'est là où se trouve l'argent (sic) ».

Selon Jeffrey Hammond et John Rymer, co-auteurs du rapport, Java risque à l'avenir de perdre son titre de langage généraliste le plus populaire au monde et de devenir un langage côté serveur spécialisé, servant essentiellement les besoins des clients d'Oracle et de IBM.

Un tableau plutôt sombre que dresse ici Forrester, qui s'appuie sur le fait que Oracle n'a jamais caché l'intérêt lucratif qu'il porte à ce langage. Larry Ellison, son PDG, a qualifié à maintes reprises Java d'éléments le plus précieux du rachat de Sun.

Bien que la plupart des spécifications du langage soient sous licence open-source, l'étude rappelle le contrôle étroit que maintient Oracle sur Java. Le numéro 3 mondial du secteur possède aujourd'hui la marque Java et le kit de validation pour la compatibilité des implémentations alternatives. Sans oublier le contrôle plus ou moins ouvert du Java Community Process (JCP).

Jeffrey Hammond et John Rymer citent d'ailleurs le cas de la Fondation Apache, qui semble avoir quitté définitivement ce JCP. Un départ qui, selon la cabinet d'étude, aurait « mis à mal la crédibilité d'Oracle en tant que partenaire des "Java alpha geeks" à l'origine de tant d'innovations indépendantes ».

Autre argument en faveur de l'hypothèse de Forrester Research, Oracle ne s'attaquerait pas à l'une des plus importantes faiblesses de Java : sa complexité.

Une complexité qui pourrait sur le moyen terme inciter les développeurs à envisager des alternatives pour le développement d'applications internes ou destinés au Cloud Computing, comme la plateforme .NET de Microsoft.

Forrester prédit par ailleurs qu'OpenJDK restera le seul et unique moteur d'exécution Java disponible sous licence open-source.

Autre prédiction, Oracle et ses partenaires vont tenter à l'avenir de créer un regain d'intérêt pour Java EE, de plus en plus abandonné au profit du Framework Spring (parmi d'autres frameworks qui servent à affranchir les développeurs de la complexité du langage).

Ce rapport s'appuie sur enquête menée auprès de 12 organisations directement impliquées dans Java, comme Oracle, IBM, Red Hat mais aussi Microsoft et la fondation Apache. Il prend également en compte les réactions des utilisateurs du blog de l'institut Forrester Research.

Source : Forrester Research (rapport payant)

Et vous ?

Que pensez-vous des prédictions de ce rapport : crédibles ou partisanes ?

En collaboration avec Gordon Fowler


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Julien Bodin Julien Bodin - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 12:36
J'espère pas
Avatar de Astroneo Astroneo - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 13:02
Oracle doit continuer à prouver son désintérêt pour le monde de l'open source ;
cela obligera les développeurs à se pencher vers de vrais technologies libres
Avatar de Nollo Nollo - Membre régulier https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 13:21
A mon avis le langage Java est trop bien implanté en informatique de gestion pour qu'il y est une radicalisation comme ça.

Par contre si ça s'avère vrai et que la communauté migre vers un autre langage, cela pourrait profiter à des langages comme le D qui est très prometteur mais manque de ressources et de reconnaissances.
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 13:38
Ne serait-il pas le moment, à l'image de LibreOffice, de créer la scission et d'investir dans le développement d'un fork.

Dans le cas de Java, ça serait en plus l'occasion de s'affranchir des lourdeurs du langage dûes à la rétrocompatibilité trainée depuis les premières versions.

On reprend tout à 0 sur une feuille blanche avec comme base uniquement la toute dernière version de Java. Vu la notoriété actuelle de Java (et comment Oracle s'emploie à la détruire), il y aurait de quoi faire de ce nouveau langage, Le Langage des 10 prochaines années.
Avatar de Julien Bodin Julien Bodin - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 13:53
Citation Envoyé par sevyc64  Voir le message
Ne serait-il pas le moment, à l'image de LibreOffice, de créer la scission et d'investir dans le développement d'un fork.

Dans le cas de Java, ça serait en plus l'occasion de s'affranchir des lourdeurs du langage dûes à la rétrocompatibilité trainée depuis les premières versions.

On reprend tout à 0 sur une feuille blanche avec comme base uniquement la toute dernière version de Java. Vu la notoriété actuelle de Java (et comment Oracle s'emploie à la détruire), il y aurait de quoi faire de ce nouveau langage, Le Langage des 10 prochaines années.

Superbe idée, on te suit
Le truc c'est qu'Oracle risque de pas l'entendre de cette façon, et chercheront la moindre faille pour balancer un procès. Il faut donc avoir les reins solides.
Avatar de atha2 atha2 - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 13:59
Citation Envoyé par sevyc64  Voir le message
Ne serait-il pas le moment, à l'image de LibreOffice, de créer la scission et d'investir dans le développement d'un fork.

Dans le cas de Java, ça serait en plus l'occasion de s'affranchir des lourdeurs du langage dûes à la rétrocompatibilité trainée depuis les premières versions.

On reprend tout à 0 sur une feuille blanche avec comme base uniquement la toute dernière version de Java. Vu la notoriété actuelle de Java (et comment Oracle s'emploie à la détruire), il y aurait de quoi faire de ce nouveau langage, Le Langage des 10 prochaines années.

Pourquoi pas. Mais peux tu détailler les lourdeurs auxquelles tu fais allusion ?
Je ne pense pas (à part si ces lourdeurs sont vraiment gênantes) qu'il faille supprimer la rétrocompatibilité. Je me vois mal refaire tout mes développements Java si je veux profiter des nouvelles évolutions de ce possible nouveau langage
Avatar de lunatix lunatix - Rédacteur https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 14:05
lu comme ca c'est plus ou moins n'importe quoi.

Oracle a le controle de la marque Java et du kit de validation : Oui comme Sun avant : aucun changement.

Complexité de Java : JEE6 est BEAUCOUP plus simple que les précedents. apres on aime/on aime pas, mais le probleme de la complexité etait le premier objectif de JEE6

"OpenJDK restera le seul et unique moteur d'exécution Java disponible sous licence open-source" : Ben oui, c'est une évidence pour tout le monde. superbe prédiction. Par contre il y a plus de contributeurs qu'il n'y en a jamais eu.

"Autre prédiction, Oracle et ses partenaires vont tenter à l'avenir de créer un regain d'intérêt pour Java EE" : euh, c'est ce qu'ils font depuis un an autour de JEE6 vs spring. les predictions du passé... pas mal
Avatar de Nathanael Marchand Nathanael Marchand - Rédacteur https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 14:06
Dans les gros comptes de la finance et des assurances, la tendance est très nette! C'est .Net qui se taille une part de plus en plus large au détriment de Java...
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 14:19
Citation Envoyé par atha2  Voir le message
Pourquoi pas. Mais peux tu détailler les lourdeurs auxquelles tu fais allusion ?
Je ne pense pas (à part si ces lourdeurs sont vraiment gênantes) qu'il faille supprimer la rétrocompatibilité. Je me vois mal refaire tout mes développements Java si je veux profiter des nouvelles évolutions de ce possible nouveau langage

Détailler, non, je ne le peux pas.
Je ne connais pas vraiment Java, je ne le connais que à travers les actus et différents messages que je peux lire sur les forums.
Et justement, il en ressort, entre-autres, ce que j'avais lu, il y a quelques temps (ici même je crois bien) de la part d'auteurs qui étaient apparemment reconnus comme des spécialistes Java, que ce qui faisait sa force, à savoir sa totale rétrocompatibilité, était aussi apparemment un des principaux freins à son évolution. Parait-il que certaines nouvelles fonctionnalités ne pourraient pas être intégrées sans définitivement casser cette rétrocompatibilité.

J'ai juste émis l'idée, certes probablement difficilement réalisable, que si un fork se créait (à limage de ce qui se passe pour LibreOffice), ça pourrait être l'occasion justement de s'affranchir de ces freins (s'ils sont bien réels) et de se projeter (plus) vers l'avenir.

Pour l'info, je suis développeur VB qui se tourne actuellement vers C#, et pourtant je pense que si C# a de l'avenir, il peut très bien supporter un concurrent sur le marché. Actuellement, c'est Java, principalement. Mais si l'avenir de celui-ci était amené à être compromis (pour des raisons indépendantes du langage), je pense que la place vacante devrait être occupé par un langage de même niveau que Java, et pourquoi pas un clone de celui-ci.
Avatar de abriotde abriotde - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 25/01/2011 à 14:41
C'est certain Java va lentement cèder sa place à d'autres langages plus évoluer pouvant tourner sur une JVM Java (ie compilé en byte-code Java). Je pense à JRuby ou encore à Scala.
C'est ce qui se produit avec le language SQL d'Oracle au profit de MySql (maintenant sous le giron d'Oracle mais il y a des proches InnoDB, PostgreSQL...) ou d'alternatives noSQL (pour facebook, Google, Youtube...).

Soyons réaliste, il faudra 20 ans pour qu'Oracle s'essouffle vraiment et encore il y aura toujours des poissons pour l'engraisser. Il y a le problème de la maintenance de vielle applications Java.
Offres d'emploi IT
Consultant SAP MM SD H/F
BULL FR - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-En-Provence
Chef de projet Fonctionnel Retail Chine H/F
ADEPI JOB - Nord Pas-de-Calais - Lille
Concepteur chargé de projet (H/F)
IT-CE - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil