Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

États-Unis : le sénateur Bernie Sanders veut interdire l'utilisation de la reconnaissance faciale
Par la police

Le , par Bill Fassinou

52PARTAGES

15  0 
Aux États-Unis, la lutte contre l’utilisation de la technologie de reconnaissance faciale par la police et les départements municipaux va peut-être atteindre un sommet si Bernie Sanders est élu président. Sénateur démocrate de l’État du Vermont et candidat à la présidentielle américaine de 2020, il a présenté ce week-end un plan d’action intitulé « Justice et sécurité pour tous » dans lequel il a clairement exprimé son engagement à interdire l’utilisation d’un logiciel de reconnaissance faciale pour le maintien de l’ordre s’il est élu président.

Ces dernières années, la technologie de reconnaissance faciale est devenue l’un des moyens d’identification les plus utilisés par la police dans beaucoup de pays dans le monde. Cela dit, cette technique n’est pas acceptée par monsieur tout le monde et à ce jour, plusieurs luttes contre l’utilisation des logiciels de reconnaissance faciale ont été enclenchées. Certaines de ces luttes ont abouti comme c’est le cas de la ville de San Francisco qui a interdit l’usage de la reconnaissance faciale en mai dernier. Somerville dans le Massachusetts l’a également interdit.

Selon la polémique, les législateurs d'États comme le Michigan et le New Jersey envisagent aussi des interdictions similaires, tandis que les législateurs californiens envisagent d'interdire l'utilisation d'un logiciel de reconnaissance faciale dans les caméras de surveillance de la police. Les motifs qui ont conduit à ces interdictions sont d’ordre de justice raciale, de respect de la vie privée et de crainte d’abus. Mais dans le même temps, d’autres de ces luttes n’ont pas abouti. L’on estime que les services de police de Chicago et de Détroit explorent l’utilisation de la reconnaissance faciale en temps réel avec un réseau de caméras dans toute la ville.

Comme les premières interdictions de l’utilisation de la technologie de reconnaissance faciale, le sénateur Bernie Sanders a aussi brandi les arguments de justice raciale, du respect de la vie privée des personnes et de crainte d’abus. D’ailleurs, il a intitulé le plan d’action qu’il a présenté ce week-end « Justice et sécurité pour tous ». Dans son plan d’action, le sénateur a appelé à une interdiction totale de l’utilisation de la technologie de reconnaissance faciale par la police. S'il est élu président, Sanders s'engagerait spécifiquement à « interdire l'utilisation d'un logiciel de reconnaissance faciale pour le maintien de l'ordre ».


« En raison de l'héritage historique du racisme institutionnel dans ce pays, l'incarcération de masse pèse de manière disproportionnée sur les épaules des Noirs et des Bruns en Amérique. [...] Ces disparités sont omniprésentes dans le système de justice pénale. Les Noirs américains, et particulièrement les jeunes hommes noirs, sont plus susceptibles d'être arrêtés par la police, soumis à une force excessive, arrêtés et emprisonnés que les Blancs », lit-on comme justificatifs aux réformes judiciaires présentées dans le plan du sénateur Bernie Sanders. Le plan de Sanders promet de transformer le système de justice pénale aux États-Unis.

Parallèlement, d’autres sources ont rapporté que divers experts en politique et chercheurs ont exhorté le Congrès à prendre des mesures pour réglementer l'utilisation des logiciels de reconnaissance faciale par les forces de l'ordre. Les recommandations d'une interdiction ou d'un moratoire sur une telle utilisation ont reçu un soutien bipartite lors d'une audience du Comité de surveillance et de réforme de la Chambre en mai. Plusieurs parmi ces experts s’accordent à dire que la technologie de reconnaissance faciale souffre de nombreux biais et crée des problèmes plus graves au niveau des races.

Sanders est le premier candidat à la présidence à réclamer une interdiction totale de l'utilisation de la reconnaissance faciale par la police, bien qu'un certain nombre d'autres candidats démocrates aient exprimé leur inquiétude quant à l'utilisation de la technologie. L’an dernier, la sénatrice Kamala Harris (D-CA) et le sénateur Cory Booker (D-NJ) se sont joints à d’autres sénateurs dans une lettre adressée à la Federal Trade Commission (Commission fédérale du commerce), faisant part de leurs préoccupations concernant les biais raciaux dans les algorithmes de reconnaissance faciale.

De plus, en Grande-Bretagne, un rapport d’étude paru le mois passé a révélé que jusqu’à 81 % des suspects signalés par la technologie de reconnaissance faciale de la police du Grand Londres sont innocents. Avant ça, dans une publication parue en mai 2018, The Independant faisait état de ce que l’IA utilisée par les forces de police anglaises a rapporté des faux positifs dans 98 % des cas, apostrophant des individus qui n’avaient pas leur profil enregistré dans une base de données criminelle ; de quoi exacerber les craintes des populations déjà accrochées au reproche de la violation de leur vie privée.

Ailleurs, l’on estime également que la reconnaissance faciale a fait l’objet d’un examen de plus en plus minutieux ces derniers mois. À ce titre, une étude de Georgetown Law a révélé que le service de police de New York avait parfois modifié les images avant de les entrer dans son système de reconnaissance faciale. Dans un autre cas, il aurait même utilisé une photo de l'acteur Woody Harrelson, basée sur un indice selon lequel le suspect ressemblait à Harrelson. Toutefois, mis à part la proposition de Sanders, le gouvernement fédéral n'a pas témoigné un quelconque souhait à prendre un engagement similaire.

Rappelons qu’aux États-Unis, le gouvernement fédéral lui-même utilise largement la reconnaissance faciale pour traiter les titulaires de visas lorsqu'ils entrent et sortent du pays à travers le système VSF. Le Vehicle Face System (VSF) est un système de reconnaissance faciale terrestre différent des systèmes de reconnaissance faciale traditionnels. Il procède à la vérification de l’identité du voyageur étant dans son véhicule et à distance. Ce système est en préparation depuis 2016 par le gouvernement en collaboration avec Oak Ridge National Labs (ORNL) dans le Tennessee.

Le sénateur Bernie Sanders a lancé sa campagne en ces termes : « Je me présente à la présidence parce que nous devons comprendre que l'intelligence artificielle et la robotique doivent répondre aux besoins des travailleurs, pas seulement des entreprises américaines et de ceux qui possèdent cette technologie ». De même, selon Fight For The Future, il est temps d’interdire toute utilisation de la reconnaissance faciale, même avec une réglementation.

Source : Bernie Sanders

Et vous ?

Comme Bernie Sanders, pensez-vous qu'il faille interdire l’utilisation de la reconnaissance faciale par la police ? Pourquoi ?
Est-ce la technologie de reconnaissance faciale qui est en cause ou l'usage qui en est fait ?
Devrait-on simplement interdire l'usage de cette technologie ou la réglementer selon vous ? Pourquoi ?

Voir aussi

San Francisco devient la première ville US à interdire l'usage de la reconnaissance faciale, pour des raisons en lien avec les droits de l'Homme

81 % des suspects signalés par la technologie de reconnaissance faciale de la police du Grand Londres sont innocents, selon un rapport

USA : le DHS teste un système de reconnaissance faciale aux frontières pour identifier les voyageurs qui entrent ou sortent des États-Unis

Il est temps d'interdire toute utilisation gouvernementale de la reconnaissance faciale, même avec une réglementation, d'après Fight for the Future

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kain_tn
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/08/2019 à 15:20
Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
Je m'en contrefiche, je suis même pour la reconnaissance faciale ! Qu'on sache exactement où je suis à n'importe quelle heure de la journée, ça ne pourra être que bénéfique pour ma sécurité personnelle.

Admettons qu'un voyou se rapproche dangereusement de moi, une IA pourra même le détecter et envoyer illico une patrouille de police (pourquoi pas elle aussi robotisée, dans le futur ?).

Ceux qui pensent qu'on peut arriver à une société heureuse sans contrôle sont des utopistes.

Troll, cela va de soi.
Bah tiens... Quand le système sera hacké et utilisé contre toi pour aller cambrioler chez toi quand tu n'y seras pas, que tu te feras attaquer dans la rue ou que ton assurance refusera de t'assurer à des prix raisonnables parce que tu auras été reconnu devant le cabinet d'un cardiologue, tu seras le premier à pleurer.

Tout ça sans compter ce qui pourrait arriver aux opposants politiques et aux journalistes. Alors là je dis bravo! Belle mentalité.

D'ailleurs, puisque tu es si sûr de toi, pourquoi ne pas commencer par mettre une webcam chez toi et donner un accès h24 à la police? Tu seras plus en sécurité! N'oublies pas de protéger le flux sur internet par contre

Ceux qui pensent que confier totalement leur liberté à un état est sûr sont des naïfs et des irresponsables. Il ne fallait pas dormir pendant les cours d'histoire à l'école...
3  0 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/08/2019 à 15:26
Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
Bah tiens... Quand le système sera hacké et utilisé contre toi pour aller cambrioler chez toi quand tu n'y seras pas, que tu te feras attaquer dans la rue ou que ton assurance refusera de t'assurer à des prix raisonnables parce que tu auras été reconnu devant le cabinet d'un cardiologue, tu seras le premier à pleurer.

Tout ça sans compter ce qui pourrait arriver aux opposants politiques et aux journalistes. Alors là je dis bravo! Belle mentalité.

D'ailleurs, puisque tu es si sûr de toi, pourquoi ne pas commencer par mettre une webcam chez toi et donner un accès h24 à la police? Tu seras plus en sécurité! N'oublies pas de protéger le flux sur internet par contre

Ceux qui pensent que confier totalement leur liberté à un état est sûr sont des naïfs et des irresponsables. Il ne fallait pas dormir pendant les cours d'histoire à l'école...
Le second degré, même notifié à la fin du post, n'est pas accessible à tout le monde.
3  0 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/08/2019 à 15:53
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Dans le paradigme US tout ce qui est un peu socialiste est communiste.
Donc si tu cherches "bernie sanders communist" tu vas trouver quelque chose.
On tombe surtout sur des trolls. Le paradigme US est à chier dès que ça part vers le socialisme.

Bernie Sanders n'a aucune idée communiste, il est clairement socialiste (ce qui est une insulte pour certains).

D'ailleurs c'est marrant de voir que même les journalistes français ont du mal à appréhender les idées politiques des candidats US. La première élection de Barrack Obama était presque vu comme une victoire de la gauche sur la droite.
2  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/08/2019 à 16:46
Pendant des années on leur a dit que le socialisme et le communisme étaient le mal absolu.
Que les méchant communistes et les russes en voulaient au rève américain
Ils ont fini par l'assimiler sans se poser de questions.
Et c'est vrai que l'URSS et la Chinece n'est pas vendeur.

"Social démocrate", "Gauchiste", "Socialiste", "communiste",c'sont même des insultes que lancent les républicains aux démocrates ou à tout ceux qui proposent une loi un peu sociale.
Et dire qu'il y avait un parti communiste aux USA, ça devait pas être facil tous les jours de défendre ses idées.

C'est vrai que vis à vis des autres M Sander c'peut ressembler à un gauchiste.

Ca me fait marrer quand la gauche française soutien un démocrate car en général ils sont plus à droite que nos républicains ou Macron
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/08/2019 à 13:22
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Comme Bernie Sanders, pensez-vous qu'il faille interdire l’utilisation de la reconnaissance faciale par la police ? Pourquoi ?
Oui, comme Bernie Sanders je suis contre l'utilisation de la reconnaissance faciale car je trouve que c'est mauvais pour la liberté.
Je n'aime pas la surveillance de masse, vouloir surveiller tout le monde ça fait dictature ou récit de science fiction dystopique.
Petit à petit on sera de plus en plus surveillé, à la fin il faudra se faire implanter une puce RFID et l'argent liquide n'existera plus.
Comme ça le gouvernement connaîtra votre position en permanence et saura tout ce que vous achetez.

Je trouve que c'est nul de surveiller des millions de personnes, alors que ça va très peu être utile.
4  3 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/08/2019 à 15:32
Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
Je suis content de l'apprendre. Je commençais déjà à m'arracher les cheveux, là
C'est un signe de bonne santé mentale.

Le flicage d'une telle manière n'est évidemment pas souhaitable.

Sinon on peut aussi envoyer tout le monde en taule, et nous faire sortir uniquement pour aller travailler, sous escorte robotisée. Comme ça plus de soucis !
1  0 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/08/2019 à 15:37
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Bernie Sander est un communiste et un pauvre abruti qui ne comprends rien à rien, c'est un nuisible.
Bernie Sanders, un communiste, lol.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/08/2019 à 15:46
Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
Bernie Sanders, un communiste, lol.
Dans le paradigme US tout ce qui est un peu socialiste est communiste.
Donc si tu cherches "bernie sanders communist" tu vas trouver quelque chose.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/08/2019 à 8:32
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
Ca me fait marrer quand la gauche française soutien un démocrate car en général ils sont plus à droite que nos républicains ou Macron
Il y a pire que les USA, il y a Israël.
Ça doit être le pays le plus à l’extrême droite au monde et pourtant tout le monde est hyper pote avec Benyamin Netanyahou.


Bernie Sanders est un adversaire de taille pour Trump.
Il y a beaucoup de candidats à la primaire démocrate.
ELECTION PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE 2020 : QUI SONT LES CANDIDATS ?

Si Joe Biden gagne les éléctions il va y avoir des affaires qui vont le pourrir, comme Hillary a souffert à cause du Pizza Gate.
Il est trop tactile comme gars c'est "creepy" :
Three more women say Joe Biden’s touching made them uncomfortable

===
Bernie Sanders est sympa :
Bernie Sanders says that if he's elected, he'll reveal whether aliens are real
Les étasuniens aiment bien les histoires de document classifié à propos des extraterrestres :

Même Obama a fait des blagues à ce sujet.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/08/2019 à 15:56
Citation Envoyé par Coeur De Roses Voir le message
rien ni personne ne pourra empêcher l'usage de l'informatique pour faire des surveillances digne de films de science fiction
On pourrait faire des lois internationales pour empêcher qu'un gouvernement développe ce type d'outils (même si des gouvernements ne le respecteraient un peu comme pour les armes interdites (munition à l'uranium appauvri, phosphore blanc, agent orange, napalm, lance flamme, bombe atomique, arme biologique, etc)).

Citation Envoyé par Coeur De Roses Voir le message
Par contre la puce électronique intégré au corps, je suis contre, c'est vraiment beaucoup trop là.
T'auras peut-être pas le choix, si on tolère un petit truc au début ça ne fera qu'empirer, on commence par dire "il faut des caméras pour lutter contre le terrorisme" et petit à petit ça ira jusqu'à l'implant RFID.

Alors qu'on sait que c'est un argument qui ne tient pas :
"Les Kouachi n'auraient pas passé trois carrefours": quand Estrosi vantait les mérites de la vidéosurveillance à Nice
Nice, ville la plus sûre de France ? Chantre de la vidéosurveillance, l'ancien maire de Nice vante régulièrement les mérites du dispositif de caméras mis en place dans sa commune. Au lendemain des attentats de janvier 2015, Christian Estrosi en faisait encore l'éloge en plein conseil municipal en lançant dans une comparaison avec la capitale qui apparait aujourd'hui bien hasardeuse.

"Avec 999 caméras, et une caméra pour 343 habitants [alors qu'] à Paris, il y en a 1 pour 1532, je suis à peu près convaincu que si Paris avait été équipée du même réseau que le nôtre, les frères Kouachi n'auraient passé 3 carrefours sans être neutralisés et interpellés" croyait savoir l'édile niçois.
Il ne faut jamais accepter de perdre de la liberté pour de la sécurité...
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web