Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google, Facebook et Yahoo testeront l'IPv6 en grandeur nature
Lors de la Journée Mondiale du protocole en juin 2011

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

0  0 
le 17/01/2011
Google, Facebook et Yahoo, les sites les plus populaires du Net (avec plus d’un milliard de visites par jour pour les trois), acceptent de tester à l’échelle mondiale le nouveau protocole internet IPv6 sur leurs principaux services le 08 juin 2011 pour une durée de 24 heures, dans le cadre d'une initiative organisée et lancée par « Internet Society ».

« 2011 est une année charnière dans le déploiement de l'IPv6, et la Journée mondiale de l'IPv6 se révélera être une étape importante» a déclaré Leslie Daigle, chef du Département Internet et Technologie chez Internet Society.

L’IPv6 a été conçu dans les années 1990, mais n’a pas encore pu voir son déploiement de masse.

Cependant, avec l’épuisement des adresses IPv4 d’ici à novembre 2011, l’industrie ne peut plus se permettre d’attendre.

Google avait déjà utilisé une version de l’IPv6 depuis 2008 et cela sur ipv6.google.com.

La journée permettra entre autre, l’identification d’éventuels erreurs ou problèmes sur le système, sachant que le passage vers l’IPv6 se passera sans changement sur les infrastructures réseaux d’origine utilisés par les sites web existants.

La journée sera cruciale pour le passage à l’extension d’Internet, sachant que l’IPv6 offre 4 milliards de fois plus d’adresses que la version actuelle du protocole, l’IPv4.

Et on estime que plus de 99% de ses futurs utilisateurs devraient être en mesure d’accéder aux services sans problèmes.

Source : Internet Society newsletter

l’IPv6 sera-t-elle inépuisable comme on le pensait pour l’IPv4 ?

Emma Hernandez, en collaboration avec Katleen Erna

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kaymak
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/02/2011 à 14:10
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
Bonjour,

La plupart des programmes utilisant des connexions reseaux explicites ne gerent pas IPv6 aujourd'hui. La tache n'est donc pas nulle contrairement a ce que tu dis.

Par ailleurs, la plupart des infrastructures reseaux utilisent des switchs ou des routeurs suffisamment ancien pour ne pas supporter IPv6. Crois-tu que toutes les entreprises soient pretes a changer tous leurs equipements comme ca, du jour au lendemain ? Crois-tu que les fournisseurs ont suffisamment de stock pour tout le monde (sachant que la commande d'un bon routeur peut prendre aujourd'hui plusieurs mois) ?

Bref, s'il est vrai que tout existe (le materiel, les API pour les developpeurs, les tunnels, 6to4, ...), la mise en place n'est pas du tout effective, et cela pose des problemes.
Et justement. En lisant la dernière news je me suis fais cette pensée, et si les états membres du g8 avaient volontairement repoussé cette migration.
Ceci afin de donner un avantage concurrentiel automatique à toutes les entreprises de ces pays qui ont ipv4 depuis toujours et le maîtrisent parfaitement.

Dès lors les nouveaux acteurs, provenant (je suppute là) des pays émergeant, n'ont d'autres solutions que de passer par de l'ipv6, restreignant mécaniquement leurs audiences, et donc leurs rentabilité etc ...

C'est une idée restreinte au seul secteur d'internet, mais vu le pognon que se secteur va générer dasn les années à venir, je me dis que pourquoi pas, après tout. C'est une manière pour les pays riche de lutter contre la perte de compétitivité.

Savez vous si cette idée à déjà était évoquée par un expert ?
Pensez vous que se soit complètement farfelu comme idée ?

a+
6  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/03/2011 à 10:48
Citation Envoyé par Sendusha Voir le message
Microsoft est FAI ? Microsoft est hébergeur ? Non à aucun des deux. Alors pourquoi acheter plus de 600 000 adresses IPs ?
Bing, Hotmail, MSN, Windows update, leurs differents sites web, ... Tu crois qu'il suffit d'une adresse IP pour chacun de ces services ???

Je pense que tu ne connais pas bien les reseaux, et que du coup c'est par ignorance que tu dis cela.
Pour ton informations, GE (General Electric) dispose d'un /8, c'est a dire de 2^24 adresses IP, soit 16 777 216 adresses IP. Et eux non plus ne sont ni FAI, ni hebergeur. En conclueras-tu qu'ils sont egoistes ?

Liste des blocs reserves, avec le nom de l'entite : http://www.iana.org/assignments/ipv4...ress-space.xml
7  2 
Avatar de Sendusha
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/03/2011 à 16:18
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
Bing, Hotmail, MSN, Windows update, leurs differents sites web, ... Tu crois qu'il suffit d'une adresse IP pour chacun de ces services ???
Toi, tu n'as pas l'impression que ces services existent déjà avant l'achat de ces IPs et fonctionnent déjà très bien ? Alors pourquoi 600 000 IPs supplémentaires ? Il faut 600 000 serveurs de plus soudainement pour gérer l'existant ?

Ensuite, parler de l'allocation des IPs antérieures n'a pas beaucoup de sens, au début les IPs étaient données à qui en voulait et on était très loin de la pénurie. Regarde la date où ces IPs de G.E. ont été obtenues ! 1994 ! Au tout début d'Internet, peut-on dire. Donc parler de G.E. n'a réellement aucun sens.

Et le fait qu'ils ne rendent pas leur /8 me fait effectivement conclure qu'ils sont égoïstes. Désolée de te décevoir.
6  1 
Avatar de Neko
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/03/2011 à 23:57
Citation Envoyé par Sendusha Voir le message
Microsoft est FAI ? Microsoft est hébergeur ? Non à aucun des deux. Alors pourquoi acheter plus de 600 000 adresses IPs ? Veulent-ils s'assurer une rente confortable en revendant les IPs à prix Microsoft (genre 100 $ par IP) quand le stock sera totalement épuisé ?

Ce ne sont que des égoïstes profiteurs.
Et vive les trolls! T'as aucune idée de ce qu'ils vont en faire, pourquoi directement affabuler et les traiter d'égoïstes ?
Ils en ont peut-être besoin pour leurs serveurs, entre bing, msn, microsoft.com, les updates, probablement des VPN, etc. etc. ils doivent en utiliser pas mal. Certes pas 600000 mais ils ont peut -être achetés un lot. Pourquoi ne pas simplement attendre de voir ce qu'ils en font ?
7  3 
Avatar de Sendusha
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/03/2011 à 22:54
Microsoft est FAI ? Microsoft est hébergeur ? Non à aucun des deux. Alors pourquoi acheter plus de 600 000 adresses IPs ? Veulent-ils s'assurer une rente confortable en revendant les IPs à prix Microsoft (genre 100 $ par IP) quand le stock sera totalement épuisé ?

Ce ne sont que des égoïstes profiteurs.
4  1 
Avatar de Shepard
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/01/2011 à 11:21
Google n'a qu'à changer son DNS pour que le passage soit fait, je suis pas sûr que ça entrainera une grosse baisse de ses actions

Je suppose que pour les autres "grands", c'est déjà fait aussi

Pour ce qui est des opérateurs mondiaux, tout est déjà prévu: 6to4, tunnels, Teredo pour Microsoft, etc.

Ils n'ont donc rien à faire

Même les OS de Microsoft n'attendent qu'un paquet v6 pour que le protocole se mette en marche

(Sous Linux il suffit de configurer ip6routes, et ça roule )
2  0 
Avatar de Vlad59
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 04/02/2011 à 14:00
De toute façon l'ipv6, tout le monde s'en fout. Ca fera juste la une des journaux quand ils parleront du bug de l'ipv4 en faisant des parallèles foireux avec l'an 2000.

Ceci dit merci à Free d'avoir écouté les geeks et mis en place l'ipv6.
2  0 
Avatar de Marco46
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/02/2011 à 14:58
Non ce que je voulais dire c'est que les grands FAI ne fourniraient plus de connexion à internet via une IP publique mais derrière un NAT ce qui leur permettrait de re-déployer les IP publiques sauvegardées pour l'hébergement.

Et dans cette situation on se retrouve avec des connexions à "Internet" type mobilité pour madame Michu, et un hébergement plus cher du fait de la rareté des IP publiques.

Après c'est sûr que ça serait bien mieux de passer en v6 mais les gens qui commandent sont des commerciaux des marketteux des patrons et des actionnaires. Donc par définitions irresponsables et avec une vue à long terme ne dépassant pas une année fiscale. Et c'est tout le problème. Dès qu'on cherche la rentabilité on ne peut plus faire d'économies d'échelles, cette histoire en est une preuve de plus.

Sans intervention d'un régulateur, la pénurie de v4 sera vue comme une opportunité de faire du blé plutôt que comme un problème de fond à régler.
2  0 
Avatar de Michaël
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 26/03/2011 à 16:25
On a de plus en plus tendance à passer tous les sites en HTTPS qui nécessitent une IP chacun (au moins) donc là il y a un besoin. Passer bing, hotmail, microsoft.com, technet, etc en https représente un gros besoin en IP.

Il n'y a pas que les services web dans la vie. Microsoft peut avoir des besoins pour faire évoluer son infra interne. Certains services ont besoins de plusieurs adresses publiques.

Et puis microsoft se dirige vers le cloud (pardon, ils y sont déjà) et là, il faut un sacré paquet d'ip, surtout avec les nouveaux services qu'ils vont proposer avec office 365.

Bref cet achat n'est pas (que) de l'égoïsme.
3  1 
Avatar de Neko
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/03/2011 à 16:50
Citation Envoyé par Sendusha Voir le message
Toi, tu n'as pas l'impression que ces services existent déjà avant l'achat de ces IPs et fonctionnent déjà très bien ? Alors pourquoi 600 000 IPs supplémentaires ? Il faut 600 000 serveurs de plus soudainement pour gérer l'existant ?

Ensuite, parler de l'allocation des IPs antérieures n'a pas beaucoup de sens, au début les IPs étaient données à qui en voulait et on était très loin de la pénurie. Regarde la date où ces IPs de G.E. ont été obtenues ! 1994 ! Au tout début d'Internet, peut-on dire. Donc parler de G.E. n'a réellement aucun sens.

Et le fait qu'ils ne rendent pas leur /8 me fait effectivement conclure qu'ils sont égoïstes. Désolé de te décevoir.
Le redonner ne ferait que retarder l'inéluctable. Ya aussi tout ce qui est réservé en "futur use" et toutes les plages multicast qui ne sont quasiment pas utilisées et elles pourraient être distribués. Oui mais...
L'IPV6 a été finalisé en 1998, soit ya 13 ans. Que crois-tu qu'il se passerai si on se remettais à vendre des IPV4 ? A mon avis, strictement rien, toutes les entreprises attendraient encore pour se mettre à jour sur IPV6 et on arriverait, peut-être dans 2, 3, 5 ans au même cas qu'on est aujourd'hui.
2  0